Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
13 mars 2018 2 13 /03 /mars /2018 14:22

Le site archéologique de la Croix Guillaume s'est paré de son manteau blanc. Il y a deux mille ans, cet endroit était un village gallo-romain, avec ses maisons, ses dépendances, ses étables et aussi son cimetière. Sous la neige on devine les murets en pierres sèches qui servaient de soubassement aux habitations. La structure supérieure était un assemblage de bois, un peu comme le colombage de nos anciennes maisons traditionnelles.

Notre rando passera par quatre chemins, je veux bien sûr parler du carrefour des Quatre Chemins. Sur la carte je repère une barre rocheuse que je ne connais pas. Elle se trouve dans le vallon de Saffrygsthal. Ce sont des rochers offrant des abris pour le gibier. Les animaux peuvent s'y reposer sans être dérangés  car l'endroit n'est pas fréquenté des hommes. Près du chemin il y a une vieille cabane. Il y a quelques années, elle était encore dotée d'une cuisinière à bois qui rendait bien des services en hiver et par temps humide. Il n'en reste plus que les tuyaux d'évacuation de fumées, désormais inutiles ...

Nous remontons aux Quatre Chemins pour nous rendre à la grotte de Belle Roche. Il est 14h passé et une petite fringale se fait ressentir. Le promontoire offre une jolie vue sur les forêts blanchies et nous avons même droit à quelques rayons de soleil pour le restant de l'après-midi.

Cartes IGN : 3715 OT et 3616 OT

 

 

Sur la route forestière de la Croix Guillaume

Sur la route forestière de la Croix Guillaume

 

 

Belle Roche

 

 

Belle Roche

 

 

L'une des carrières du hameau

L'une des carrières du hameau

 

 

De nombreuses statuettes furent retrouvées sur le site

De nombreuses statuettes furent retrouvées sur le site

 

 

Belle Roche

 

 

Belle Roche

 

 

Belle Roche

 

 

Des rochers sans nom ...

Des rochers sans nom ...

 

 

Belle Roche

 

 

Belle Roche

 

 

La cabane du Saffrygsthal

La cabane du Saffrygsthal

 

 

Belle Roche

 

 

Le panorama depuis le promontoire de Belle Roche

Le panorama depuis le promontoire de Belle Roche

 

 

Belle Roche

 

 

Grotte de Belle Roche

Grotte de Belle Roche

 

 

Faut reprendre des forces !

Faut reprendre des forces !

 

 

Pure gourmandise ...

Pure gourmandise ...

 

 

Belle Roche

 

 

Partager cet article

Repost0
9 mars 2018 5 09 /03 /mars /2018 17:36

L'un de mes endroits préférés pour me ressourcer est sans conteste le Grand Rougimont. C'est une barre de grès rose incrusté de galets qu'on appelle communément grès à conglomérat ou encore grès à poudingue. Le rocher est isolé, un peu perdu dans une immense et épaisse forêt privée. Ce rocher dégage une grande énergie positive. Je m'y sens bien. Je m'allonge souvent sur le petit banc en bois, à écouter le silence et à contempler le vol du grand corbeau. Les journées ensoleillées suivies de nuits glaciales ont fait "pousser" des glaçons. Ils se caramélisent au fil des jours, en s'imprégnant de particules de roches. Parfois, ils deviennent couleur Champagne, au point que l'on ait juste envie de les boire ... 

Non loin de là, le petit Rougimont n'est pas en reste. Il semblerait que les stalactites ne se soient pas intéressées à lui cette année, mais ses arcades sont, quant à elles, toujours aussi belles. C'est sur son dos que je vais faire ma pause de midi. 

Carte IGN : 3616 OT

 

 

Sur la basse du Houzard

Sur la basse du Houzard

 

 

Des glaçons au Rougimont

 

 

Forêt privée de Sausenrupt

Forêt privée de Sausenrupt

 

 

Des glaçons au Rougimont

 

 

Mon premier objectif sera le site des Trois Pierres

Mon premier objectif sera le site des Trois Pierres

 

 

L'une des trois tours de grès rose

L'une des trois tours de grès rose

 

 

Le carrefour juste avant la montée vers le petit Rougimont

Le carrefour juste avant la montée vers le petit Rougimont

 

 

Petit Rougimont

Petit Rougimont

 

 

Les arcades du petit Rougimont

Les arcades du petit Rougimont

 

 

Pour ce midi ce sera osso bucco ...

Pour ce midi ce sera osso bucco ...

 

 

Des glaçons au Rougimont

 

 

Le soleil fait ressortir le pavage de la vieille voie romaine

Le soleil fait ressortir le pavage de la vieille voie romaine

 

 

Le grand Rougimont

Le grand Rougimont

 

 

Des glaçons au Rougimont

 

 

Au sommet

Au sommet

 

 

La grande cupule

La grande cupule

 

 

Des glaçons au Rougimont

 

 

Des glaçons au Rougimont

 

 

Des glaçons au Rougimont

 

 

Des glaçons au Rougimont

 

 

Tiens, un abri !

Tiens, un abri !

 

 

Partager cet article

Repost0
12 février 2018 1 12 /02 /février /2018 09:56

Eau, source de vie, cet hiver est particulièrement humide. Pluies fines, averses légères ou abondantes, quelqu'un aurait-il oublié de fermer un robinet là-haut ? De l'eau plus qu'il n'en faut, la terre en est imbibée, saturée, jusqu'à l'inondation.

Prenons le bon côté des choses et allons jouer dans les flaques ! En forêt, des torrents se forment, gonflent. Le grès laisse échapper toute l'eau accumulée et qu'il n'en peut plus de retenir. Les vasques se remplissent aux pieds d'éphémères cascades. C'est l'occasion de faire quelques clichés et de jouer avec les fonctions du boitier ...

Faut pas avoir peur de salir les chaussures !

Faut pas avoir peur de salir les chaussures !

 

 

Des vasques, les unes au dessus des autres

Des vasques, les unes au dessus des autres

 

 

Histoire d'eau

 

 

Et des cascades

Et des cascades

 

 

Histoire d'eau

 

 

Histoire d'eau

 

 

Histoire d'eau

 

 

Waldmeister ou aspérule odorante

Waldmeister ou aspérule odorante

 

 

Histoire d'eau

 

 

Histoire d'eau

 

 

Histoire d'eau

La source

Tout près du lac filtre une source,
Entre deux pierres, dans un coin ;
Allègrement l'eau prend sa course
Comme pour s'en aller bien loin.

Elle murmure : Oh ! quelle joie !
Sous la terre il faisait si noir !
Maintenant ma rive verdoie,
Le ciel se mire à mon miroir.

Les myosotis aux fleurs bleues
Me disent : Ne m'oubliez pas !
Les libellules de leurs queues
M'égratignent dans leurs ébats ;

A ma coupe l'oiseau s'abreuve ;
Qui sait ? - Après quelques détours
Peut-être deviendrai-je un fleuve
Baignant vallons, rochers et tours.

Je broderai de mon écume
Ponts de pierre, quais de granit,
Emportant le steamer qui fume
A l'Océan où tout finit.

Ainsi la jeune source jase,
Formant cent projets d'avenir ;
Comme l'eau qui bout dans un vase,
Son flot ne peut se contenir ;

Mais le berceau touche à la tombe ;
Le géant futur meurt petit ;
Née à peine, la source tombe
Dans le grand lac qui l'engloutit !

Théophile GAUTIER

 

    Histoire d'eau

     

     

    Histoire d'eau

     

     

    Histoire d'eau

     

     

    Histoire d'eau

     

     

    Enfin quelque chose de chaud !

    Enfin quelque chose de chaud !

     

     

    Histoire d'eau

     

     

    Histoire d'eau

     

     

    Histoire d'eau

     

     

    Histoire d'eau

     

     

    Histoire d'eau

     

     

    Partager cet article

    Repost0
    7 février 2018 3 07 /02 /février /2018 14:55

    Aujourd'hui, je pars à la découverte de rochers emblématiques dans le secteur du lac de Pierre Percée. On pourrait qualifier cette sortie "d'immersion" complète, non pas dans les eaux du lac, mais plutôt dans le milieu minéral tant les rochers remarquables sont nombreux. Pour trouver ces rochers, il faudra emprunter des sentiers aux différents balisages car le club vosgien local n'a pas encore eu l'idée d'en faire une circulaire.

    Mon itinéraire comportera également des sentiers non balisés ainsi que des lignes de coupes. Une ligne de coupe est signalée par un trait de peinture blanche sur un arbre. Le plus souvent elle part du fond d'une vallée pour rejoindre le sommet d'une hauteur. Une ligne de coupe est parfaitement rectiligne et ne tient pas compte du dénivelé ni des rochers sur sa trajectoire.

    Je déballe mon sac à dos pour le repas de midi au rocher de l'Ecureuil, qui m'offrira une table pour poser tout mon barda. Quand je dis midi, il est en fait plus proche de 14 heures ... Je ne m'attarde pas trop car la nuit tombe vite en cette saison et j'ai encore d'autres rochers à visiter. Le dernier ferait presque peur; il s'agit d'un visage représenté avec la bouche ouverte comme si toute la montagne voulait pousser un cri de détresse. Il semblerait que son auteur soit un soldat ayant campé ici durant la guerre de 1870 ...

    Carte IGN : 3616 OT

    Itinéraire : Anciennes scieries de Lajus - Rocher de Cherpierre - Rocher des Arcades - balisage "croix jaune" en direction du barrage - Rocher de l'Ecureuil - Vierge de Vohné - Rocher du Pied de l'Eléphant - Roche du Combat - Lajus

     

    Le soleil perce l'azur et éclaire la campagne givrée

    Le soleil perce l'azur et éclaire la campagne givrée

     

     

    C'est parti pour une bonne grimpette !

    C'est parti pour une bonne grimpette !

     

     

    La barre rocheuse de Cherpierre dans la brume

    La barre rocheuse de Cherpierre dans la brume

     

     

    Les Roches des Gardes

    Les Roches des Gardes

     

     

    Roches des Gardes

    Roches des Gardes

     

     

    Le sentier des roches de Pierre Percée

     

     

    Les rochers des Arcades

    Les rochers des Arcades

     

     

    Derrière les coulisses ...

    Derrière les coulisses ...

     

     

    Une ligne de coupe pour rejoindre le vallon de Vohné

    Une ligne de coupe pour rejoindre le vallon de Vohné

     

     

    Le Rocher de l'Ecureuil

    Le Rocher de l'Ecureuil

     

     

    Il me reste des pains d'épices de Noël à écluser ...

    Il me reste des pains d'épices de Noël à écluser ...

     

     

    Le sommet du rocher de la Vierge de Vohné

    Le sommet du rocher de la Vierge de Vohné

     

     

    Ciel d'hiver

    Ciel d'hiver

     

     

    Rochers de Vohné

    Rochers de Vohné

     

     

    le rocher du Pied de l'Eléphant

    le rocher du Pied de l'Eléphant

     

     

    La Roche du Combat

    La Roche du Combat

     

     

    Le visage de Lajus

    Le visage de Lajus

     

     

    On y trouve aussi des polissoirs !

    On y trouve aussi des polissoirs !

     

     

    Un corps recroquevillé, comme mangé par la montagne ...

    Un corps recroquevillé, comme mangé par la montagne ...

     

     

    Partager cet article

    Repost0
    1 février 2018 4 01 /02 /février /2018 15:30

    La sortie du jour est une rando en ligne. Nous avons laissé une voiture près de la Pulverbruecke, non loin de l'Affenfels et une autre aux environs d'Offwiller. Inutile de vous donner un balisage puisque nous n'en n'avons suivi aucun. Les bornes armoriées se trouvent rarement sur des sentiers balisés, mais plutôt sur des crêtes et des lignes de coupe, marquants les limites de territoires. Durant cette journée, nous allons trouver différents modèles de bornes, la plus ancienne datant de 1598. Les plus étonnants sont sans doute ces rochers faisant office de limites territoriales. On les appelle souvent rochers-bornes. Plus rares sont les bornes trilatérales, situées à la frontières de trois biens seigneuriaux ou d'abbayes. Celle trouvée regroupe les blasons d'Offwiller, Lichtenberg et Hanau.

    Nous débutons la rando en passant par les vestiges de la Frauenkirche. Ce sont les ruines d'une église médiévale. Les pierres taillées au sol indiquent que l'édifice obéissait à une architecture gothique, car ces pierres constituaient les croisées d'ogives soutenant les voutes. Le nom de Frauenkirche n'est pas à interpréter comme "église de femmes" mais plutôt se rapportant à "Eglise Notre Dame" (Unsere Liebe Frau ..). Hélas, on ne connaît pas le vocable sous lequel le sanctuaire a été placé.

    Par contre, ce qui est certain, c'est le déjeuner qui était à nouveau royal suivi d'un dessert revisité. La journée se terminera par la traditionnelle galette des rois en ce jour d'Epiphanie. Et pour bousculer les coutumes, la galette sera elle aussi quelque peu revisitée ...

    Carte IGN  : 3714 ET

     

    Le jour se lève sur les campagnes autour d'Offwiller

    Le jour se lève sur les campagnes autour d'Offwiller

     

     

    Un départ d'escalier étroit dans ce qui reste de la tour qui desservait les étages de la Frauenkirche

    Un départ d'escalier étroit dans ce qui reste de la tour qui desservait les étages de la Frauenkirche

     

     

    Les bases des mûrs sont ornées de frises. Cette église était probablement richement décorée

    Les bases des mûrs sont ornées de frises. Cette église était probablement richement décorée

     

     

    Un rocher-borne à l'Aspenberg

    Un rocher-borne à l'Aspenberg

     

     

    Cette borne porte une date et sur l'autre face, la serpette d'Offwiller

    Cette borne porte une date et sur l'autre face, la serpette d'Offwiller

     

     

    La stèle d'un bûcheron tué par une mine

    La stèle d'un bûcheron tué par une mine

     

     

    Tout près du col de Steige, la borne datée de 1598

    Tout près du col de Steige, la borne datée de 1598

     

     

    L'abri du col de Steige

    L'abri du col de Steige

     

     

    Au menu : brochettes de poissons

    Au menu : brochettes de poissons

     

     

    Et pour le dessert : Bananes caramélisées au Cognac et rhum saupoudrées d'éclats de chocolat ...

    Et pour le dessert : Bananes caramélisées au Cognac et rhum saupoudrées d'éclats de chocolat ...

     

     

    Sur le chemin des bornes d'Offwiller

     

     

    Sur une des trois face de la borne tribanale, on retrouve les lettres LB, ce qui signifie "Lichtenberger Burgerwald"

    Sur une des trois face de la borne tribanale, on retrouve les lettres LB, ce qui signifie "Lichtenberger Burgerwald"

     

     

    On a failli passer à côté de ce rocher borne tant la mousse le cachait. On retrouve la serpette d'Offwiller et le marteau de Lichtenberg

    On a failli passer à côté de ce rocher borne tant la mousse le cachait. On retrouve la serpette d'Offwiller et le marteau de Lichtenberg

     

     

    Chut, une chevrette !

    Chut, une chevrette !

     

     

    Une belle borne bien conservée à l'Ebersberg

    Une belle borne bien conservée à l'Ebersberg

     

     

    Un fer à cheval est gravé sur la table de l'Affenfels

    Un fer à cheval est gravé sur la table de l'Affenfels

     

     

    Sur le chemin des bornes d'Offwiller

     

     

    Les rois mages font planer leur ombre sur nos galettes !

    Les rois mages font planer leur ombre sur nos galettes !

     

     

    Partager cet article

    Repost0
    17 janvier 2018 3 17 /01 /janvier /2018 15:25

    Les meilleures virées sont souvent celles convenues à l'arrache. Un SMS un peu du genre "T dispo ?"  "Rejoins-nous ici" avec une photo d'un coin de carte marquée d'une croix. Ce fut le cas pour la sortie du nouvel an ou après les fêtes de famille, il était important de retrouver son autre famille, celle de la forêt et des abris sous roche.

    Chacun ramène un petit quelque chose à poser sur le feu et ensuite on partage. J'aime ces moments de convivialité, de retrouvailles, même si cela ne faisait pas si longtemps qu'on ne s'était quitté. Je découvre avec délice les bananes caramélisées. Voici la recette : Prenez des bananes et jetez-les dans les cendres chaudes. Attendez dix minutes et c'est prêt à déguster ! Il est certain qu'à l'avenir je vais essayer d'autres variantes de ce fabuleux dessert ...

     

     

    Ces 3 rochers sont notre repère pour retrouver l'abri sous roche bien caché

    Ces 3 rochers sont notre repère pour retrouver l'abri sous roche bien caché

     

     

    Des bananes caramélisées pour le jour de l'An

     

     

    Des bananes caramélisées pour le jour de l'An

     

     

    Une faille à explorer

    Une faille à explorer

     

     

    Des bananes caramélisées pour le jour de l'An

     

     

    Déjà c'est l'heure du vin chaud

    Déjà c'est l'heure du vin chaud

     

     

    Puis de la soupe et des grillades ...

    Puis de la soupe et des grillades ...

     

     

    "Mange pas comme un goret ! "

    "Mange pas comme un goret ! "

     

     

    C'est juste dommage qu'il n'y en ait que deux ...

    C'est juste dommage qu'il n'y en ait que deux ...

     

     

    On sent l'impatience !

    On sent l'impatience !

     

     

    Dissection d'une banane en milieu non stérile

    Dissection d'une banane en milieu non stérile

     

     

    Des bananes caramélisées pour le jour de l'An

     

     

    Plein de tunnels à explorer

    Plein de tunnels à explorer

     

     

    Des bananes caramélisées pour le jour de l'An

     

     

    Des bananes caramélisées pour le jour de l'An

     

     

    La barre rocheuse recèle de nombreux passages

    La barre rocheuse recèle de nombreux passages

     

     

    Des bananes caramélisées pour le jour de l'An

     

           

                 Merci de votre visite et à bientôt !

    Partager cet article

    Repost0
    5 janvier 2018 5 05 /01 /janvier /2018 11:19

    Je vous propose aujourd'hui de partir à la découverte de quelques rochers remarquables de l'autre côté de la frontière. Dans un premier temps, nous partons à la recherche de la Rösselsquelle, une petite source située près du village de Ludwigswinkel. Un rocher arrondi par l'érosion et portant l'inscription "Ruine Rösseslbrunner Hof" rappelle l'existence d'une ferme à proximité de la source. Il ne reste plus que le tracé de cette ferme avec au sol, des linteaux de portes et encadrements de fenêtres en grès. Les murs sont effondrés dont quelques pans de moins de un mètre de haut sont encore visibles. Elle avait été construite vers le milieu du 18ème siècle, en 1759. Le dernier propriétaire en date fut Friedrich Wanzel, qui s'occupa surtout du commerce du bois. A sa mort en 1873, il laissait une veuve et 11 enfants. Aucun ne voulait reprendre la ferme. Elle fut vendue à un forestier de Dahn. Ce n'est qu'après la seconde guerre que les bâtiments furent rasés et les champs reboisés.

    Le premier rocher remarquable de cette sortie s'appelle Zigeunerfels. Il se caractérise par un énorme bloc de forme cubique soutenu par 2 piliers de grès rose. Sur l'un des piliers se trouvent 3 stries datant probablement du Néolithique. Nos ancêtres étaient sûrement impressionnés par cette "construction" et peut-être y voyaient-ils une force surnaturelle qui pourrait donner une espèce de magie à leurs outils et leurs armes s'ils les affûtaient  justement sur ce pilier.

    Tout près de là, nous passons devant le Reitersprung. Le sommet de ce promontoire est facilement accessible. La légende raconte qu'un Cosaque était poursuivi par ses ennemis. C'était un excellent cavalier et il avait un bon cheval. Les autres n'étaient pas mauvais non plus, et en plus, ils connaissaient bien la forêt. Ainsi, le Cosaque se trouva acculé au bord de la falaise. Refusant de se rendre, d'un coup d'éperons, il s'élança dans le vide, atterit sans dommage et continua sa chevauchée. Mais à l'approche de Fischbach, cavalier et monture s'écroulèrent et ne se relevèrent jamais. En souvenir, les habitants ont érigé au bord du chemin une croix en pierre qu'il vaut mieux éviter aux alentours de minuit, quand l'âme du Cosaque rode dans les parages. Une croix aurait aussi été érigée pour le cheval ... L'empreinte de l'un des fers du cheval est encore visible au bord du rocher. 

    Carte IGN : 3713 ET

     

    La Rösselsquelle fournissait autrefois l'eau à toute la région. Elle n'alimente plus que les fontaines de Ludwigswinkel

    La Rösselsquelle fournissait autrefois l'eau à toute la région. Elle n'alimente plus que les fontaines de Ludwigswinkel

     

     

    La météo, froide et pluvieuse, ne se prête pourtant pas à un bain ...

    La météo, froide et pluvieuse, ne se prête pourtant pas à un bain ...

     

     

    Un Noël à Eppenbrunn

     

     

    Un Noël à Eppenbrunn

     

     

    Une voûte en forme de nid d'abeille

    Une voûte en forme de nid d'abeille

     

     

    Une magnifique érosion

    Une magnifique érosion

     

     

    Le Zigeunerfels, à distance égale entre Ludwigswinkel et Eppenbrunn

    Le Zigeunerfels, à distance égale entre Ludwigswinkel et Eppenbrunn

     

     

    Polissoirs

    Polissoirs

     

     

    Zigeunerfels

    Zigeunerfels

     

     

    Un coin de ciel bleu perce au travers de la grisaille !

    Un coin de ciel bleu perce au travers de la grisaille !

     

     

    Le promontoire du Reitersprung

    Le promontoire du Reitersprung

     

     

    L'empreinte laissée par la monture du Cosaque

    L'empreinte laissée par la monture du Cosaque

     

     

    Cette gravure est beaucoup plus ancienne et date probablement de l'époque celte

    Cette gravure est beaucoup plus ancienne et date probablement de l'époque celte

     

     

    Le rocher du Reitersprung

    Le rocher du Reitersprung

     

     

    Croix gammée datant de la Seconde Guerre Mondiale

    Croix gammée datant de la Seconde Guerre Mondiale

     

     

    Un hibou ..

    Un hibou ..

     

     

    Nous choisissons le côté Sud de cet abri déjà aménagé

    Nous choisissons le côté Sud de cet abri déjà aménagé

     

     

    Au menu : côtelettes d'agneau et gratin dauphinois

    Au menu : côtelettes d'agneau et gratin dauphinois

     

     

    Repas de Noël à l'abri du Hibou

    Repas de Noël à l'abri du Hibou

     

     

    Un Noël à Eppenbrunn

     

     

    Un dernier vin chaud dans une chapelle, alors que dehors la neige se met à tomber ...

    Un dernier vin chaud dans une chapelle, alors que dehors la neige se met à tomber ...

     

     

    Partager cet article

    Repost0
    18 décembre 2017 1 18 /12 /décembre /2017 11:58

    Rien n'est plus frustrant que de tomber dans une battue et de devoir changer d'itinéraire. Qu'à cela ne tienne, il y a toujours un plan B et la forêt est assez grande pour tout le monde. Les premiers flocons invitent forcément à une sortie; rien que pour savourer le crissement de la neige sous les pieds. Les températures ne sont pas encore assez basses pour que le manteau blanc puisse recouvrir tous les paysages et le soleil réussit sans difficulté à faire de grandes percées dans le fine pellicule de blanc. 

    Nous choisissons notre itinéraire en fonction de l'orbite du soleil, d'Est en Ouest, pour bénéficier de sa pleine lumière. Nous découvrons de nouveaux rochers, de nouvelles arches de grès, de nouveaux abris, de nouvelles grottes sur un territoire que nous avons pourtant tous déjà parcouru. On s'amuse à explorer chaque caverne, chaque tunnel, comme des enfants. Pour le repas de midi, nous sortons la marmite pour une fondue savoyarde aux 3 fromages accompagnée de quelques tranches de lard. Juste un régal !

     

     

    Douces lumières et chemin enneigé

    Douces lumières et chemin enneigé

     

     

    Une fondue savoyarde dans les Vosges

     

     

    Une fondue savoyarde dans les Vosges

     

     

    Une fondue savoyarde dans les Vosges

     

     

    Attention toutefois à ne pas réveiller les ours qui hibernent !

    Attention toutefois à ne pas réveiller les ours qui hibernent !

     

     

    Une fondue savoyarde dans les Vosges

     

     

    Un ancien abri aménagé

    Un ancien abri aménagé

     

     

    Une fondue savoyarde dans les Vosges

     

     

    Une fondue savoyarde dans les Vosges

     

     

    En terre inconnue !

    En terre inconnue !

     

     

    Une fondue savoyarde dans les Vosges

     

     

    Une fondue savoyarde dans les Vosges

     

     

    Pause-café

    Pause-café

     

     

    Une fondue savoyarde dans les Vosges

     

     

    Un moment de convivialité

    Un moment de convivialité

     

     

    Ce rocher coule de partout, une vraie éponge !

    Ce rocher coule de partout, une vraie éponge !

     

     

    Une fondue savoyarde dans les Vosges

     

     

    Une fondue savoyarde dans les Vosges

     

     

    Partager cet article

    Repost0
    19 novembre 2017 7 19 /11 /novembre /2017 09:52

    Afin de profiter pleinement des belles couleurs automnales dans les Hautes Vosges, nous partons du village de Mittlach situé dans la vallée de la Fecht. La mise en bouche est rapide, pas le temps de s'échauffer, ça grimpe sec dès le début de la randonnée. Heureusement que quelques papillons se posent sur les fleurs car j'utilise ce prétexte pour souffler un peu. Et quand il n'y a pas de papillon, il suffit de se retourner pour savourer ces magnifiques paysages colorés. On en prend plein les yeux. D'ailleurs, cette palette d'ocres me rappelle une phrase d'Albert Camus qui disait que l'automne est comme un second printemps, ou chaque feuille est une fleur ...

    Notre itinéraire passe aux pieds des Spitzkoepfe, une dentelle granitique qui perce la rondeur des ballons. Ces roches sont très prisées en escalade mais très dangereuses. Un panneau avertit le randonneur de risques d'éboulements et l'invite à ne pas traîner dans les passages délicats. Quelques jours après notre sortie, des blocs se sont détachés et se sont fracassés sur le sentier de randonnée.

    Nous arrivons sur les berges du lac de Schiessrothried. La montagne se reflète dans ses eaux. Une petite fringale commence à se faire ressentir mais nous décidons de pousser jusqu'au petit Hohneck pour profiter du soleil encore bien agréable en ce mois d'octobre. Evidemment le thème du jour est un repas aux couleurs de l'automne avec une soupe de saison accompagnée de délicieuses crêpes et une compote pour le dessert ...

    Carte IGN : 3618 OT

    Itinéraire : Mittlach - Kerbholz - Spitzkoepfe - lac de Schiessrothried - petit Hohneck - lac du Fischboedle - Mittlach par le GR5.  env 700m de dénivelé

    Cliquez sur la photo pour l'agrandir

    Une belle journée automnale débute dans la vallée de la Fecht

    Une belle journée automnale débute dans la vallée de la Fecht

     

     

    Un automne au petit Hohneck

     

     

    Mittlach est déjà bien loin

    Mittlach est déjà bien loin

     

     

    Un automne au petit Hohneck

     

     

    Un automne au petit Hohneck

     

     

    Un vieil arbre remarquable

    Un vieil arbre remarquable

     

     

    Les dentelles des Spitzkoepfe et le Hohneck

    Les dentelles des Spitzkoepfe et le Hohneck

     

     

    Un automne au petit Hohneck

     

     

    Un automne au petit Hohneck

     

     

    Un automne au petit Hohneck

     

     

    Un passage délicat au pied des Spitzkoepfe

    Un passage délicat au pied des Spitzkoepfe

     

     

    Lac de Schiessrothried

    Lac de Schiessrothried

     

     

    Un automne au petit Hohneck

     

     

    La salle à manger du jour

    La salle à manger du jour

     

     

    Un automne au petit Hohneck

     

     

    Le petit lac du Fischboedle

    Le petit lac du Fischboedle

     

     

    Un automne au petit Hohneck

     

     

    Une idée d'escalade est en train de germer ...

    Une idée d'escalade est en train de germer ...

     

     

    Un automne au petit Hohneck

     

     

    Fischboedle en automne

    Fischboedle en automne

     

     

    Un automne au petit Hohneck

     

                               

                                              Au revoir et à bientôt !

    Partager cet article

    Repost0
    13 novembre 2017 1 13 /11 /novembre /2017 17:34

    Pour cette belle sortie automnale, j'ai choisi de partir de la maison forestière du Sperl sur les hauteurs de Lutzelhouse. Le sentier grimpe d'abord doucement entre les feuillus colorés de la forêt de Mutzig, puis je décide de prendre par une ligne de coupe bien raide pour atteindre plus rapidement la Grande Côte. Au sommet de cette montagne se trouve l'énigmatique Jardin des Fées. Un drôle de nom pour désigner un lieu de vie de nos ancêtres les Celtes. Dans cet espace étroit, cinq meules dormantes ont été taillées dans la roche. On peut supposer qu'une petite communauté gauloise vivait ici, chaque famille possédait habituellement sa propre meule pour moudre le grain. Par ailleurs, il subsiste encore les vestiges d'une double enceinte qui protégeait le sommet.

    J'arrive rapidement à la Porte de Pierre, un curieux monument de grès des Vosges qui se dresse pas loin du Petit Katzenberg, tel un arc de triomphe. Comme souvent en ce lieu, je croise d'autres randonneurs. Je ne m'attarde pas trop car je projette de déjeuner au Rocher de Mutzig et je commence à avoir les crocs. Au passage, mon panier se remplit de quelques chanterelles d'automne et je m'imagine déjà les savourer dans une omelette ou un plat de pâtes. C'est le long de la route forestière du Langenberg que je trouve encore quelques cèpes. J'ai bien fait d'emporter mon panier aujourd'hui !

    Carte IGN : 3716 ET

    Itinéraire : MF Sperl - Grande Côte - Porte de Pierre - Rocher de Mutzig - Col du Narion - Kegelplatz - MF Sperl   Env. 18 Km

     

    Une pierre dressée au carrefour des deux chênes

    Une pierre dressée au carrefour des deux chênes

     

     

    Grande Côte, Porte de Pierre et Rocher de Mutzig

     

     

    Un petit curieux m'observe perché dans un sapin !

    Un petit curieux m'observe perché dans un sapin !

     

     

    Cèpe de Bordeaux

    Cèpe de Bordeaux

     

     

    Vestiges de l'enceinte de la Grande Côte

    Vestiges de l'enceinte de la Grande Côte

     

     

    Une meule dormante

    Une meule dormante

     

     

    Grande Côte, Porte de Pierre et Rocher de Mutzig

     

     

    Grande Côte, Porte de Pierre et Rocher de Mutzig

     

     

    Une belle vue vers le Donon

    Une belle vue vers le Donon

     

     

    Le menhir brisé

    Le menhir brisé

     

     

    Grande Côte, Porte de Pierre et Rocher de Mutzig

     

     

    Le Rocher de Mutzig est en vue !

    Le Rocher de Mutzig est en vue !

     

     

    Porte de Pierre

    Porte de Pierre

     

     

    La vallée de la Hasel

    La vallée de la Hasel

     

     

    Déjà une randonneuse au Rocher de Mutzig

    Déjà une randonneuse au Rocher de Mutzig

     

     

    Le Rocher de Mutzig

    Le Rocher de Mutzig

     

     

    Grande Côte, Porte de Pierre et Rocher de Mutzig

     

     

    Un petit coin de paradis

    Un petit coin de paradis

     

     

    La baraque des juifs au col du Narion

    La baraque des juifs au col du Narion

     

     

    Kegelplatz

    Kegelplatz

     

     

    Vais me régaler !

    Vais me régaler !

     

     

    Partager cet article

    Repost0
    4 novembre 2017 6 04 /11 /novembre /2017 16:01

    C'est avec mon panier en osier au bras que je prends le départ de cette belle rando de 16 km à Obersteigen. L'objectif principal de la journée est bien sûr de remplir ce panier avec des champignons, et cette année, les récoltes sont abondantes. C'est au Muhlberg que je vais trouver les premiers cèpes de Bordeaux. Des amanites tue-mouches m'en indiquent la présence. Je croise d'autres promeneurs à la Schleiff dont les paniers sont déjà bien garnis. Le mien déborde également arrivé à la hauteur de la maison forestière du Rosskopf. Je le dépose derrière une fougère et viendrai le récupérer  en fin de rando car je n'ai aucune envie de le trimbaler le reste du parcours.

    Mon second objectif est la visite du château de Wangenbourg. En musardant dans la ruine, on ne peut manquer de remarquer, comme suspendue au mur, la belle cheminée Renaissance enrichie d'armoiries. A gauche, on retrouve le blason de la famille Wangen-Géroldseck et à droite celui de la famille Huffel. On ne sait quand exactement le château a été désigné comme étant celui des Wangen mais c'était après 1386, lorsque l'abbesse d'Andlau a confirmé le fief à cette famille, qui en avait déjà la garde auparavant. Cependant, les Wangen n'en étaient pas les seuls maîtres. Comme de nos jours dans un immeuble en copropriété, d'autres nobles se partageaient les bâtiments. Evidemment cela ne manquait pas de soulever des problèmes qu'un contrat appelé "paix castrale" était censé régler. Si on ne se pliait pas à certaines règles de base, on pouvait se faire retirer ses droits. C'est ce qui est arrivé en 1504 : Les Wangen ont eu la mauvaise idée de se ranger aux côtés du comte palatin dans la guerre de Succession de Landshut, ce qui a fortement déplu à l'empereur Maximilien. Il faut croire qu'il y a eu des retournements de situation ou des arrangements car vers 1540, Georges de Wangen s'est fait construire une résidence à la mode le long des mûrs Nord-Est, dont notre belle cheminée chauffait une pièce de réception. De l'autre côté de la cour s'étirait le logis de Hartmann de Wangen. On peut imaginer qu'en période de paix, tout ce beau monde se retrouvait autour de la cheminée et se régalait de Flammekueche, notre bonne tarte flambée... On saurait même où celle-ci a été cuite car la cuisine existe encore et le four semble attendre qu'on s'en serve à nouveau !

    Carte IGN : 3715 OT

    Itinéraire : Obersteigen - Wolfsberg - Himbeerfels - col de la Schleiff - MF Rosskopf - Wangenbourg - Steigenbach - Obersteigen

     

    Un été et un automne sec ont tari la fontaine du Goldbrunnen

    Un été et un automne sec ont tari la fontaine du Goldbrunnen

     

     

    Le sentier des 3 fontaines et le château des Wangen

     

     

    Vers le Muhlberg

    Vers le Muhlberg

     

     

    Le sentier des 3 fontaines et le château des Wangen

     

     

    Le rocher d'escalade du Muhlberg

    Le rocher d'escalade du Muhlberg

     

     

    Le sentier des 3 fontaines et le château des Wangen

     

     

    Ah, les voici !

    Ah, les voici !

     

     

    Cèpes de Bordeaux !

    Cèpes de Bordeaux !

     

     

    Le Himbeerfels

    Le Himbeerfels

     

     

    Déjeuner au rocher des Framboises

    Déjeuner au rocher des Framboises

     

     

    Le col de la Schleif

    Le col de la Schleif

     

     

    De l'eau de pluie dans l'auge de cette fontaine ?

    De l'eau de pluie dans l'auge de cette fontaine ?

     

     

    Le pont du Rosskopf

    Le pont du Rosskopf

     

     

    La fontaine Hellwig

    La fontaine Hellwig

     

     

    Le sentier des 3 fontaines et le château des Wangen

     

     

    Le donjon pentagonal du Wangenbourg semble aussi indestructible que le roc sur lequel il a été construit

    Le donjon pentagonal du Wangenbourg semble aussi indestructible que le roc sur lequel il a été construit

     

     

    L'immense cheminée Renaissance armoriée du Wangenbourg

    L'immense cheminée Renaissance armoriée du Wangenbourg

     

     

    On aperçoit un départ de voûte en berceau dans le vaste donjon

    On aperçoit un départ de voûte en berceau dans le vaste donjon

     

     

    Le sentier des 3 fontaines et le château des Wangen

     

     

    La cuisine et son four

    La cuisine et son four

     

     

    Le sentier des 3 fontaines et le château des Wangen

     

     

    La récolte du jour ...

    La récolte du jour ...

     

     

    Partager cet article

    Repost0
    30 octobre 2017 1 30 /10 /octobre /2017 07:44

    Le petit lac-tourbière de Lispach se pare des ses plus belles couleurs au retour de l'automne. Ses îlots flottants de tourbe permettent le développement d'une faune et d'une flore spécifique de ces milieux humides et pauvres. C'est sans nul doute l'un des plus beaux endroits des Vosges et ses berges tranquilles sont propices à la rêverie ...

    Après une petite grimpette, j'atteins la "Boule du Diable", un rocher étrange qui à l'air bien perdu au milieu des bois. Il se trouve au point culminant de la forêt de Retournemer. Il ne me reste plus qu'à descendre au col des Faignes et rejoindre le lac de Retournemer par un petit sentier un peu raide rendu glissant par les feuilles mouillées tombées au sol. C'est sur la rive de ce petit lac que je vais déballer mon sac à dos pour le repas de midi. 

    A peine ma serviette étendue sur un rocher que je reçois une visite tout à fait inattendue. Une jeune cane pas farouche pour un sou, tient absolument à partager mon repas. Elle aura droit à tout mon pain, mon fromage et même ma salade de fruit. Elle viendra également goûter quelques pâtes de mes lasagnes ... La gourmande ! En échange, elle me laisse la photographier sous toutes les coutures. Il me faut reprendre la route pour le lac de Longue mer, comme on disait autrefois. Il mesure 2 km de long pour 500 m. de large et c'est évidement ses dimensions qui lui ont valu son nom. Mais ce beau lac n'a pas toujours été là, on raconte même une histoire un peu étrange dans la région .. la voici :

    Avant le lac, un arbre géant occupait la vallée. Sa cime atteignait les crêtes et ses branches plongeaient la vallée dans l'obscurité, faisant fuir hommes et animaux. Furieux contre ce géant qui leur cachait la lumière, tous les êtres vivants unirent leurs forces pour s'en débarrasser : les oiseaux se chargèrent des feuilles, les rongeurs des branches, hommes et animaux comme les aurochs, les sangliers et les ours s'attaquèrent au tronc. Mais leurs efforts restèrent vains. L'arbre résistait et ce fut une véritable hécatombe parmi les assaillants. Plus orgueilleux que jamais, il se dressait de plus belle vers le ciel. Alors un orage phénoménal dévala du Hohneck. Les éclairs, le tonnerre et le vent ébranlèrent le géant qui s'abattit dans un fracas épouvantable, découvrant un trou béant à l'endroit de ses racines. L'orage rendit le soleil à la vallée et remplit cette cuvette qui donna naissance au lac de Longemer ...

    Carte IGN : 3618 OT

    Itinéraire : Lac-tourbière de Lispach - chaumes de Fachpremont - Boule du Diable - col des Faîgnes sous Vologne - lac de Retournemer - lac de Longemer - roche des Vieux Chevaux - Lispach. Env. 20 km

     

    Le petit lac de Lispach est d'origine glaciaire

    Le petit lac de Lispach est d'origine glaciaire

     

     

    C'est un havre de paix pour de nombreux oiseaux

    C'est un havre de paix pour de nombreux oiseaux

     

     

    Les îlots flottants de Lispach

    Les îlots flottants de Lispach

     

     

    L'entrée d'une ancienne mine de cuivre surplombe le lac de Lispach

    L'entrée d'une ancienne mine de cuivre surplombe le lac de Lispach

     

     

    La galerie est longue d'une vingtaine de mètres

    La galerie est longue d'une vingtaine de mètres

     

     

    La Boule du Diable

    La Boule du Diable

     

     

    Le lac-tourbière de Lispach

     

     

    Le petit lac de Retournemer

    Le petit lac de Retournemer

     

     

    Une jeune femelle Colvert s'invite pour déjeuner !

    Une jeune femelle Colvert s'invite pour déjeuner !

     

     

    Le lac-tourbière de Lispach

     

     

    La petite cascade de Retournemer

    La petite cascade de Retournemer

     

     

    Le lac-tourbière de Lispach

     

     

    Lac de Longemer

    Lac de Longemer

     

     

    Le Sharpei du propriétaire de la location de pédalos est intrigué pas les canards !

    Le Sharpei du propriétaire de la location de pédalos est intrigué pas les canards !

     

     

    La silhouette d'une chapelle se détache du lac

    La silhouette d'une chapelle se détache du lac

     

     

    La chapelle St Florent renferme les reliques de l'ermite Bilon

    La chapelle St Florent renferme les reliques de l'ermite Bilon

     

     

    Un sentier particulièrement raide et scabreux mène au roches des vieux Chevaux

    Un sentier particulièrement raide et scabreux mène au roches des vieux Chevaux

     

     

    Le belvédère des Roches aux Vieux Chevaux

    Le belvédère des Roches aux Vieux Chevaux

     

     

    Je retourne à Lispach car le matin j'avais repéré deux cèpes de Bordeaux

    Je retourne à Lispach car le matin j'avais repéré deux cèpes de Bordeaux

     

     

    Le lac-tourbière de Lispach

     

     

    La ferme auberge du Gazon du Faing se trouve sur ma route du retour

    La ferme auberge du Gazon du Faing se trouve sur ma route du retour

     

     

    Comme un palmipède m'a piqué mon dessert, il faut bien que je me rattrape !

    Comme un palmipède m'a piqué mon dessert, il faut bien que je me rattrape !

     

     

    Partager cet article

    Repost0
    20 octobre 2017 5 20 /10 /octobre /2017 07:50

    La montagne qui domine Orbey par le Sud, et plus particulièrement le Linge, fut l'enjeu d'âpres combats au cours du premier conflit mondial. Les sommets aujourd'hui recouverts de sapins, portent encore les stigmates des ces sanglantes batailles. 17000 vies furent perdues pendant l'année 1915. Le Rain des Chênes est strié de nombreuses tranchées. Des bunkers bétonnés se trouvent enfoui sous plusieurs mètres de terre. Rien que cette semaine encore, un couple de randonneurs découvrit l'une de ces forteresses enterrées. Il s'agit d'un poste de commandement  Allemand d'artillerie. 

    L'occupation humaine de ces hauteurs est très ancienne. Les rochers sont creusés de cupules et de bassins sans doute d'origine celtique. Certaines de ces roches sont en équilibre instable les unes sur les autres, ce qui a donné quelques idées à certains ! Il y a 500 ans, ces roches branlantes étaient utilisées comme pierre du jugement. Suivant le délit commis, c'est la pierre qui rendait le verdict ! Ainsi lorsqu'une femme était soupçonnée d'adultère, elle devait passer l'épreuve de la pierre tremblante. L'homme, par définition, était quant à lui irréprochable et fort tandis que le Malin profitait de la faiblesse de la femme pour la séduire et la soumettre à la tentation. Une vieille croyance qui arrangeait bien les hommes au Moyen Age, car la plupart du temps c'est l'épouse qui était punie ! L'épreuve était imposée aux femmes et l'accusée devait faire bouger la pierre en se déhanchant. Si elle y parvenait, Dieu prouvait ainsi son innocence. Dans le cas contraire, le bourreau faisait son oeuvre ...

    Carte IGN : 3718 OT

     

    Orbey est le premier village de la vallée de la Weiss, enclavé entre le Rain du Chêne et le Grand Faudé

    Orbey est le premier village de la vallée de la Weiss, enclavé entre le Rain du Chêne et le Grand Faudé

     

     

    On aperçoit la tour panoramique au sommet du Grand Faudé

    On aperçoit la tour panoramique au sommet du Grand Faudé

     

     

    Orbey et la Pierre Tremblante

     

     

    Cet amas de granit forme les Pierres du Loup, où l'un des derniers loups des Vosges a été tué

    Cet amas de granit forme les Pierres du Loup, où l'un des derniers loups des Vosges a été tué

     

     

    La grotte de la Pierre du Loup

    La grotte de la Pierre du Loup

     

     

    Un alambic dans la forêt, dommage qu'il soit percé ...

    Un alambic dans la forêt, dommage qu'il soit percé ...

     

     

    La forêt mystérieuse du Rain des Chênes

    La forêt mystérieuse du Rain des Chênes

     

     

    Pierres tremblantes

    Pierres tremblantes

     

     

    Orbey et la Pierre Tremblante

     

     

    La pierre tremblante

    La pierre tremblante

     

     

    Pause déjeuner

    Pause déjeuner

     

     

    La dalle en équilibre

    La dalle en équilibre

     

     

    Orbey et la Pierre Tremblante

     

     

    Orbey et la Pierre Tremblante

     

     

    La crête est jonchée de rochers

    La crête est jonchée de rochers

     

     

    Orbey et la Pierre Tremblante

     

     

    Le grand Hohnack

    Le grand Hohnack

     

     

    Orbey et la Pierre Tremblante

     

     

    Le labyrinthe du Grand Hohnack

    Le labyrinthe du Grand Hohnack

     

     

    La grande pierre à bassins

    La grande pierre à bassins

     

     

    Orbey et la Pierre Tremblante

     

     

    Orbey et la Pierre Tremblante

     

     

    Partager cet article

    Repost0
    14 octobre 2017 6 14 /10 /octobre /2017 04:42

    Le pays de Dabo, qui est aujourd'hui terre Mosellane, était jusqu'au lendemain de la Révolution Française et ce jusqu'à la formation des départements, considéré comme terre Alsacienne. C'est aussi en 1789 que fut dissolu le Clergé par les Révolutionnaires. Les prêtres furent pourchassés et persécutés s'ils n'adhéraient pas à la nouvelle Eglise indépendante du pape et qui sera placée sous les ordres du gouvernement. Les prêtres réfractaires qui ne se soumettaient pas à la nouvelle loi, devaient se cacher en forêt. Ils célébraient la messe en toute illégalité dans des endroits retranchés et vivaient cachés dans des grottes ou des abris sous roches. C'est ainsi que la grotte du Herrenfels fut habitée jusqu'en 1795 par un prêtre hors-la-loi, date à laquelle la liberté de culte fut rétabli. Nous découvrons aujourd'hui dans la forêt de Dabo, un rocher taillé qui a servi d'autel durant ces années de terreur. 

    Pour se rendre à l'autel, il faut passer devant un autre rocher emblématique de la région. C'est le fameux "Zahltagfels", le rocher de la Paie. C'est précisément à cet endroit que les bûcherons et les verriers touchaient leur salaire de la semaine. Pourtant, ce rocher avait mauvaise réputation. Un faussaire falsifiait les feuilles de paies à la demande des bûcherons, moyennant quelques pfennigs. Ces derniers pouvaient alors se pochtronner dans les tavernes du coin sans que leurs épouses le remarque, en tout cas pas sur la feuille de paie ...

    Carte IGN : 3715 OT

     

    Le rocher de la Paie

    Le rocher de la Paie

     

     

    C'est ici que les bûcherons touchaient le salaire hebdomadaire

    C'est ici que les bûcherons touchaient le salaire hebdomadaire

     

     

    Un rocher gravé d'une croix servait d'autel juste après la Révolution

    Un rocher gravé d'une croix servait d'autel juste après la Révolution

     

     

    L'autel est taillé pour recevoir les objets du culte et même une encoche a été réalisée à sa base pour que le prêtre puisse avancer au maximum !

    L'autel est taillé pour recevoir les objets du culte et même une encoche a été réalisée à sa base pour que le prêtre puisse avancer au maximum !

     

     

    Un autel dans la forêt de Dabo

     

     

    Un rocher sans nom

    Un rocher sans nom

     

     

    Eselsfels

    Eselsfels

     

     

    Au cimetière des Trois Saints, les stèles funéraires ont été déplacées et fouillées .. Les fouilleurs n'ont certainement rien trouvé puisque ces stèles étaient éparpillées dans la forêt et ramenées ici il n'y a que quelques années !

    Au cimetière des Trois Saints, les stèles funéraires ont été déplacées et fouillées .. Les fouilleurs n'ont certainement rien trouvé puisque ces stèles étaient éparpillées dans la forêt et ramenées ici il n'y a que quelques années !

     

     

    Tombes Celtes. Certaines portent une rouelle solaire

    Tombes Celtes. Certaines portent une rouelle solaire

     

     

    Une bonne odeur de grillades au Hohwalschplatz !

    Une bonne odeur de grillades au Hohwalschplatz !

     

     

    L'aile ou la cuisse ?

    L'aile ou la cuisse ?

     

     

    L'abri du parc aux boeufs

    L'abri du parc aux boeufs

     

     

    Déjeuner un peu plus tardif pour nous ..

    Déjeuner un peu plus tardif pour nous ..

     

     

    La croix du Hohwalschplatz

    La croix du Hohwalschplatz

     

     

    Rocher d'escalade du Hohwalsch

    Rocher d'escalade du Hohwalsch

     

     

    Un autel dans la forêt de Dabo

     

     

    Les cupules du Hohwalschfels

    Les cupules du Hohwalschfels

     

     

    Un lézard pas très farouche !

    Un lézard pas très farouche !

     

     

    Matrice dans un rocher

    Matrice dans un rocher

     

     

    Un nouvel abri tout près du cimetière de Beimbach

    Un nouvel abri tout près du cimetière de Beimbach

     

     

    Un autel dans la forêt de Dabo

     

     

    Un autel dans la forêt de Dabo

     

                        Merci de votre visite, à bientôt !

    Partager cet article

    Repost0
    29 septembre 2017 5 29 /09 /septembre /2017 15:31

    A mi-chemin entre l'escalade et la randonnée, la via ferrata offre de nouvelles sensations. Certes, les aguerris qualifient le parcours de Bussang de facile mais au moins nos Vosges possèdent une via ferrata accessible à tous. Cependant pour les randonneurs de base comme moi qui ne pratiquent pas l'escalade, la rencontre avec la falaise ne se fait pas toute seule. Elle procure même des petits frissons lorsque se présentent poutres, ponts de singe et autres passages délicats, capables de générer des sueurs froides en pleine canicule ! Vers la fin du parcours, le fer à cheval offre de belles sensations où les muscles sont bien sollicités. Pour ceux qui ne souhaitent pas s'y engager, il leur suffit de prendre le chemin moins abrupte qui permet de contourner l'obstacle. Cette première partie présente un dénivelé de 200 mètres réalisable en 1h30. Une seconde partie se trouve un peu plus haut du Charat avec là aussi quelques poutres et passages sur fil d'acier tendu au dessus du vide. Si vous ne possédez pas votre propre équipement, vous pouvez louer un baudrier complet (longe avec absorbeur) et un casque au camping de Bussang ( Domaine de Champe). L'accès est libre.

    Comme nous sommes dans le thème "tout suspendu", il a fallu trouver une petite mise en scène pour le déjeuner. La cascade du Tendon a été retenue pour apporter un peu de fraîcheur après le gros coup de chaud de la matinée. Caroline a préparé une truite au bacon et aux amandes qui mérite bien la notation de 5 toques au Gault& Millau ...

     

    Caroline a déjà dégainé son APN pour immortaliser le passage de la première poutre

    Caroline a déjà dégainé son APN pour immortaliser le passage de la première poutre

     

     

    Cliffhanger !

     

     

    Cliffhanger !

     

     

    Les paysages derrière nous sont magnifiques !

    Les paysages derrière nous sont magnifiques !

     

     

    Cliffhanger !

     

     

    Cliffhanger !

     

     

    Pont de singe

    Pont de singe

     

     

    Dans le fer à cheval

    Dans le fer à cheval

     

     

    Cliffhanger !

     

     

    La seconde partie fait 100m. de dénivelé de plus

    La seconde partie fait 100m. de dénivelé de plus

     

     

    Pont Tibétain sur câble d'acier tendu

    Pont Tibétain sur câble d'acier tendu

     

     

    Fait moins le malin celui-là ...

    Fait moins le malin celui-là ...

     

     

    Cliffhanger !

     

     

    Cliffhanger !

     

     

    Dernières prises avant le sommet

    Dernières prises avant le sommet

     

     

    Délivré !

    Délivré !

     

     

    Il n'y a plus qu'à doucement se laisser glisser vers la vallée

    Il n'y a plus qu'à doucement se laisser glisser vers la vallée

     

     

    La cascade du Tendon

    La cascade du Tendon

     

     

    "De la rivière à l'assiette" !

    "De la rivière à l'assiette" !

     

     

    Truite au bacon et aux amandes accompagnée de ses petits légumes

    Truite au bacon et aux amandes accompagnée de ses petits légumes

     

     

    De petits nuages virevoltent dans le ciel

    De petits nuages virevoltent dans le ciel

     

     

    Cliffhanger !

     

     

                         Merci de votre visite, à bientôt !

    Partager cet article

    Repost0

    Présentation

    • Guy
    • j'aime les randos-découvertes,les Vosges et ses fermes-auberges,l'Alsace et son patrimoine,les chateaux-forts et leurs légendes et plein d'autres choses encore..
    • j'aime les randos-découvertes,les Vosges et ses fermes-auberges,l'Alsace et son patrimoine,les chateaux-forts et leurs légendes et plein d'autres choses encore..

    Rechercher