Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
21 mars 2017 2 21 /03 /mars /2017 07:19

Le monastère du Mont Sainte Odile était protégé de pas moins de 9 forteresses à l'apogée de sa grandeur. Pour justifier d'une telle concentration de châteaux-forts, l'enjeu économique et politique devait être considérable. La fin du moyen-âge voit ces forteresses peu à peu abandonnées par leurs occupants car l'artillerie a fait de tels progrès que les murailles de grès ne sont plus capables de faire face aux armes nouvelles. Les places ainsi libres deviennent vite le repaire de brigands sans scrupules qui n'hésitent pas a enlever d'honnêtes citoyen (de préférence de la haute bourgeoisie) pour en demander rançon. Le plus célèbre de ces brigands est Walther Erb qui s'installe avec ses hommes de main au château de Waldsberg, aujourd'hui plus connu sous le nom de Hagelschloss car au moment de sa (re)découverte on ignorait son véritable nom médiéval. Le Waldsberg ne tomba pas sous la poudre noire de Montclar, commandant en chef des armées d'Alsace de Louis XIV,  ni sous celle de Mansfeld, chef des troupes Suédoises. Non, c'est l'évèque de Strasbourg qui dû céder aux multiples plaintes de ses concitoyens en envoyant ses hommes en armes avec des machines de sièges sous les mûrs du Waldsberg. Au bout de 8 jours de siège, la place forte fut prise mais seuls 4 hommes de Walther Erb y étaient en garnison. Walther lui-même étant parvenu à s'échapper ... L'évèque ordonna la destruction du Waldsberg qui ne sera plus jamais relevé.

Sur l'autre versant, le Kagenfels connu quasiment le même sort car lui aussi fût occupé par des chevaliers-brigands. Contrairement au Hagelschloss, le kagenfels a droit à une consolidation et le travail des bénévoles est titanesque pour rendre à cette ruine son lustre d'antan. Aux pieds de la ruine se trouvent de beaux rochers de granit. On dirait qu'ils ont été dressés et alignés comme les menhirs de Bretagne. Certains forment une table et on peut se poser la question si cet empilement est naturel ou si l'homme y a mis son grain de sel ...

Carte IGN 3716 ET

 

 

Le chemin large balisé d'un chevalet rouge débute au fond du Hagelthal

Le chemin large balisé d'un chevalet rouge débute au fond du Hagelthal

 

 

En 1406 l'évèque de Strasbourg déloge Walther Erb et détruit le Hagelschloss

En 1406 l'évèque de Strasbourg déloge Walther Erb et détruit le Hagelschloss

 

 

A part l'immense arc de décharge, il ne reste pas grand chose du château

A part l'immense arc de décharge, il ne reste pas grand chose du château

 

 

La porte Nord du Mur Païen, entre le Hagelschloss et le sentier des merveilles

La porte Nord du Mur Païen, entre le Hagelschloss et le sentier des merveilles

 

 

L'une des sculptures du sentier des merveilles

L'une des sculptures du sentier des merveilles

 

 

Cet amas rocheux marque le Hexenplatz

Cet amas rocheux marque le Hexenplatz

 

 

Du Hagelthal au monastère du Mont Sainte Odile

 

 

Une belle vue sur la plaine d'Alsace

Une belle vue sur la plaine d'Alsace

 

 

Mûr Païen et arbre remarquable

Mûr Païen et arbre remarquable

 

 

Du Hagelthal au monastère du Mont Sainte Odile

 

 

La Grossmatt

La Grossmatt

 

 

Déjeuner sur l'herbe ...

Déjeuner sur l'herbe ...

 

 

Pendant que Pégasus, le cheval ailé passe dans le ciel bleu ...

Pendant que Pégasus, le cheval ailé passe dans le ciel bleu ...

 

 

Carrières d'extraction des blocs pour le Mûr Païen

Carrières d'extraction des blocs pour le Mûr Païen

 

 

Du Hagelthal au monastère du Mont Sainte Odile

 

 

Le Dreistein

Le Dreistein

 

 

Le Kagenfels est en chantier depuis presque 20 ans

Le Kagenfels est en chantier depuis presque 20 ans

 

 

Les rochers de granit près de la ruine médiévale

Les rochers de granit près de la ruine médiévale

 

 

Comme ils n'ont pas de nom, on les appelle "rochers Mirella" ...

Comme ils n'ont pas de nom, on les appelle "rochers Mirella" ...

 

 

Du Hagelthal au monastère du Mont Sainte Odile

 

 

Repost 0
16 mars 2017 4 16 /03 /mars /2017 06:47

Au matin d'une belle mais froide journée d'hiver, je prenais mon sac à dos pour rejoindre mes amis pour une randonnée au Schneeberg. Il avait gelé la nuit mais l'air se réchauffait agréablement grâce à un généreux soleil. Nous arpentons la montagne par quelques lignes de coupe bien choisies, en laissant volontiers de côté les chemins larges. Nous passons par des clairières connues par les chasseurs et de beaux rochers pittoresques que seuls quelques randonneurs savent localiser. 

Les sommets portent encore l'empreinte de la terrible tempête Lothar qui coucha des forêts entières voilà déjà plus de 17 ans. Une étrange muraille près de rochers à bassins soulève bien des interrogations. Nous tombons même sur l'un de ces Lottelfels, pierre tremblante, qui oscille au gré de nos déhanchements.

C'est l'abri de pierre de l'Umwurf qui sera retenu pour le déjeuner, enfin juste devant car il fait grand soleil ! Nous faisons un crochet par le refuge, histoire de voir là-bas si tout est en ordre. Puis c'est déjà l'heure de contempler le couchant au sommet du Schneeberg. Les journées sont très courtes en cette période de l'année car cette belle rando a été faite au tout début de l'hiver ...

Carte IGN  : 3716 ET

 

Rien de tel qu'une bonne montée pour nous réchauffer !

Rien de tel qu'une bonne montée pour nous réchauffer !

 

 

Baerenberg, la montagne des ours

 

 

Rochers de grès au Schneeberg

Rochers de grès au Schneeberg

 

 

Baerenberg, la montagne des ours

 

 

Baerenberg, la montagne des ours

 

 

Baerenberg, la montagne des ours

 

 

Un arbre totem !

Un arbre totem !

 

 

Bienvenue dans l'abri de la lessiveuse !

Bienvenue dans l'abri de la lessiveuse !

 

 

Baerenberg, la montagne des ours

 

 

Le Baerenberg ressemble à un champ de bataille ...

Le Baerenberg ressemble à un champ de bataille ...

 

 

Baerenberg, la montagne des ours

 

 

Nous nous ressourçons près des pierres à bassins

Nous nous ressourçons près des pierres à bassins

 

 

Une borne armoriée et datée

Une borne armoriée et datée

 

 

C'est près du sommet de l'Umwurf que se trouve cet abri de pierres

C'est près du sommet de l'Umwurf que se trouve cet abri de pierres

 

 

Baerenberg, la montagne des ours

 

 

La pierre à cupule de l'Umwurf

La pierre à cupule de l'Umwurf

 

 

Et là, c'est le refuge du Schneeberg

Et là, c'est le refuge du Schneeberg

 

 

Baerenberg, la montagne des ours

 

 

Ce Lottelfels est un rocher cosmo-tellurique

Ce Lottelfels est un rocher cosmo-tellurique

 

 

Baerenberg, la montagne des ours

 

 

Dernières lumières ...

Dernières lumières ...

 

 

Baerenberg, la montagne des ours

 

 

Repost 0
12 mars 2017 7 12 /03 /mars /2017 19:13

Lorsque la petite fleur du Landsberg s'épanouit, cela veut dire que l'hiver touche à sa fin et que les beaux jours ne vont plus tarder. Comme chaque année à même date, la Schlossblumel comme on l'appelle ici, forme un tapis d'or devant la lice du vieux château. Les Eranthis par millier dégagent leur parfum suave et offrent un spectacle enchanteur le temps de leur courte floraison.

On dit que c'est un noble chevalier qui s'en revenait de croisade en Terre Sainte qui l'eut ramené pour l'offrir à sa dame ... Il faut croire qu'elle l'apprécia beaucoup et qu'elle en prit le plus grand soin ! La noble dame planta la fleur juste sous sa fenêtre afin qu'elle puisse en profiter pleinement !

Je sillonne la forêt du massif du Mont Ste Odile jusqu'à la porte "Zumstein", appelée ainsi du nom de celui qui la dégagea dans les années 70. C'était un passage dans l'imposant mur d'enceinte sans doute remanié à l'époque Romaine. Cette porte est placée sur une ancienne voie Celtique qui part en direction de Barr. D'ailleurs le sentier qui descend dans cette forêt est appelé "chemin des Gaulois" ...

Carte IGN : 3716 ET

 

Au delà des vieilles pierres, l'Eranthis apporte une touche romantique en ce lieu

Au delà des vieilles pierres, l'Eranthis apporte une touche romantique en ce lieu

 

 

Un tapis d'or entre les arbres

Un tapis d'or entre les arbres

 

 

Les parfums de cette petite fleur attirent les insectes butineurs

Les parfums de cette petite fleur attirent les insectes butineurs

 

 

Eranthis Hyemalis

Eranthis Hyemalis

 

 

La ruine du Landsberg envahi par la végétation ...

La ruine du Landsberg envahi par la végétation ...

 

 

L'Eranthis du Landsberg

 

 

L'Eranthis du Landsberg

 

 

Un merle gratouilleur ...

Un merle gratouilleur ...

 

 

Le kiosque Jadelot

Le kiosque Jadelot

 

 

Depuis son balcon, on a une belle vue sur la plaine d'Alsace

Depuis son balcon, on a une belle vue sur la plaine d'Alsace

 

 

Le Mur Païen fait un crochet par le Wachtfels, un rocher d'observation déjà utilisé par les Romains

Le Mur Païen fait un crochet par le Wachtfels, un rocher d'observation déjà utilisé par les Romains

 

 

L'Eranthis du Landsberg

 

 

La mystérieuse grotte des druides

La mystérieuse grotte des druides

 

 

Une autre petite grotte

Une autre petite grotte

 

 

L'Eranthis du Landsberg

 

 

La porte Zumstein est un important passage dans l'enceinte, comparé aux autres portes du Mur Païen

La porte Zumstein est un important passage dans l'enceinte, comparé aux autres portes du Mur Païen

 

 

Juste dire "merci"

Juste dire "merci"

 

 

Repost 0
2 mars 2017 4 02 /03 /mars /2017 08:00

Le Zigeunerfelsen est l'un des rocher les plus connu de la forêt d'Obersteinbach. On accède à son sommet par une volée de marches taillées dans la roche et par un grand escalier en bois. Au Moyen Age, ce rocher était surmonté d'une maison forte débordant en encorbellement de part et d'autre pour gagner en superficie. On ne sait pas exactement si c'était un poste avancé du proche Wasigenstein. Ce qui est sûr, c'est qu'on raconte une histoire terrible à propos de ce lieu, et pas seulement pour faire peur aux enfants ! La voici : Après le temps des nobles chevaliers, le rocher était laissé à l'abandon. Des tziganes s'y installèrent tout en commettant des larcins dans toute la région. Un jeune paysan téméraire les suivit et découvrit leur repaire. Les villageois en eurent assez de se faire dévaliser et décidèrent de mettre un terme aux agissements des tziganes. Une nuit de pleine lune, ils vinrent au pied du rocher, portant sur leurs épaules des fagots de bois. Les voleurs de poules dormaient à poings fermés quand les fagots furent embrasés... Aucun d'entre eux ne survécut à l'incendie de leur repaire !

Mon objectif du jour était de trouver une gravure très ancienne en forme d'étoile. Pour la trouver, les indications dans l'un des livres de Raymond Fischer nous y aidèrent. Même si quelques erreurs d'orientation nous ont d'abord conduit sur une fausse piste, la photo nous fût bien plus utile et c'est grâce à elle que l'étoile fut trouvée. D'après Raymond, ces stries sont des polissoirs du Néolithique mais certains détails me font douter que cette "étoile" soit aussi ancienne. Elle m'a l'air trop belle pour être vraie ! Mais qui sait ..?

Carte IGN : 3814 ET

 

Un rocher sans non sur la crête du Zigeunerfelsen

Un rocher sans non sur la crête du Zigeunerfelsen

 

 

Des polissoirs dans le grès rose

Des polissoirs dans le grès rose

 

 

Munitions allemandes cal. 7.92 mm

Munitions allemandes cal. 7.92 mm

 

 

Le rocher des Bohémiens ou Zigeunerfelsen

Le rocher des Bohémiens ou Zigeunerfelsen

 

 

L'étoile du Wolfsfels

 

 

Une croix gravée sur un rocher

Une croix gravée sur un rocher

 

 

L'étoile du Wolfsfels

 

 

L'étoile du Wolfsfels

 

 

La chapelle de Wengelsbach

La chapelle de Wengelsbach

 

 

L'étoile du Wolfsfels

 

 

L'étoile du Wolfsfels

 

 

C'est au Wolfsfels que se trouve l'arche de la lumière

C'est au Wolfsfels que se trouve l'arche de la lumière

 

 

Il a un gros nez celui-là !

Il a un gros nez celui-là !

 

 

L'étoile du Wolfsfels

L'étoile du Wolfsfels

 

 

L'étoile du Wolfsfels

 

 

Il faut redescendre maintenant !

Il faut redescendre maintenant !

 

 

Repost 0
20 février 2017 1 20 /02 /février /2017 09:43

La dernière fois que j'ai vu la cascade du Nideck complètement gelée était en 2012. Il faut dire que les hivers Alsaciens ne sont plus aussi rigoureux que ceux que j'ai pu connaître dans ma jeunesse. J'y suis allé 3 fois au mois de janvier et j'ai donc pu voir l'évolution de la formation de la glace. 

Les photos ci-dessous sont celles de ma dernière visite. A ce stade, le dégel avait commencé car le soleil tapait déjà fort et les nuits n'étaient plus aussi froides. Ce jour-là, il n'y avait pas foule, à part deux alpinistes venus escalader la cascade gelée ! Ils sont habitués de ce genre de montée mais c'est la première fois qu'ils s'attaquaient au Nideck. J'étais étonné de la rapidité de l'ascension.

Chacun grimpait deux fois, fragilisant à chaque passage la carapace de glace. Juste à côté, il y a une paroi abrupte, elle aussi recouverte par la glace. Une grande quantité de stalactites scintillait au soleil. L'approche n'était pas aisée car tout était gelé et enneigé. Quelques jours après, le redoux s'installait et l'éphémère cathédrale de glace disparut pour de bon ...

Carte IGN : 3716 ET

 

Des alpinistes à la cascade du Nideck

Des alpinistes à la cascade du Nideck

 

 

A l'assaut de la cathédrale de glace

 

 

Médine s'élance sur la glace

Médine s'élance sur la glace

 

 

A l'assaut de la cathédrale de glace

 

 

A l'assaut de la cathédrale de glace

 

 

A l'assaut de la cathédrale de glace

 

 

On dirait une fourmi grimpant sur le visage du géant du Nideck ...

On dirait une fourmi grimpant sur le visage du géant du Nideck ...

 

 

Le sommet est atteint !

Le sommet est atteint !

 

 

Descente en rappel

Descente en rappel

 

 

A l'assaut de la cathédrale de glace

 

 

Beautés ephémères

Beautés ephémères

 

 

D'autres stalactites dans le cirque volcanique

D'autres stalactites dans le cirque volcanique

 

 

A l'assaut de la cathédrale de glace

 

 

C'est parti pour la seconde montée

C'est parti pour la seconde montée

 

 

A l'assaut de la cathédrale de glace

 

 

A l'assaut de la cathédrale de glace

 

 

A l'assaut de la cathédrale de glace

 

 

A l'assaut de la cathédrale de glace

 

 

Le sommet est encore une fois vaincu !

Le sommet est encore une fois vaincu !

 

 

A l'assaut de la cathédrale de glace

 

 

A l'assaut de la cathédrale de glace

 

 

On remballe !

On remballe !

 

 

Rendez-vous l'hiver prochain peut-être, pour de nouvelles photos !

Rendez-vous l'hiver prochain peut-être, pour de nouvelles photos !

 

 

Repost 0
7 février 2017 2 07 /02 /février /2017 11:02

Du côté d'Urmatt, les Rosinel felse sont couramment appelés les petites Dolomites alsaciennes. L'échelle n'est évidemment pas la même mais les énormes pitons ne sont pas sans rappeler les paysages du Sud des Alpes. Le site a été formé lors des éruptions volcaniques à la fin de l'ère primaire, il y a environ 250 millions d'années !

Aujourd'hui la végétation cache en grande partie les tours de porphyre et la "lecture" devient difficile. De petites grottes et galeries naturelles sont creusées dans la roche friable, offrant parfois des abris pour la nuit au gibier.

La charmante cascade du Soultzbach s'est elle aussi frayé un chemin au travers de la roche volcanique. A sa base, elle forme un joli bassin. Les températures très basses emprisonnent le petit torrent derrière un sarcophage de glace mais son murmure perce tout de même au travers de la fine paroi. 

Quelques 500 mètres de dénivelé plus haut, c'est le grès rose des Vosges qui affleure. La monumentale Porte de Pierre domine le col du Katzenberg. C'est à cet endroit que nous posons nos sacs à dos pour le repas de midi. Nous redescendrons par les sentiers verglacés en direction du Kappelbronn où trône le fameux séquoia géant ...

Itinéraire : MF du Speerl - Rosinel felse - Waldeinsamkeit - cascade du Soultzbach - col du Wildberg - Porte de Pierre - Kappelbronn - grotte du loup - Speerl. Env 16 km et 550m de dénivelé

Carte IGN : 3716 ET

 

Les pitons de porphyre sont les seuls témoins de l'activité volcanique de la région

Les pitons de porphyre sont les seuls témoins de l'activité volcanique de la région

 

 

Les Rosinel Felse

Les Rosinel Felse

 

 

Avec une vue plongeante sur la vallée de la Bruche

Avec une vue plongeante sur la vallée de la Bruche

 

 

Un séquoia géant au Kappelbronn

 

 

La petite cascade du Soultzbach

La petite cascade du Soultzbach

 

 

La même cascade, quelques jours après ...

La même cascade, quelques jours après ...

 

 

Un séquoia géant au Kappelbronn

 

 

Un séquoia géant au Kappelbronn

 

 

La Vierge du carrefour Waldeinsamkeit

La Vierge du carrefour Waldeinsamkeit

 

 

Une borne datée et blasonnée

Une borne datée et blasonnée

 

 

Un séquoia géant au Kappelbronn

 

 

La Porte de Pierre givrée

La Porte de Pierre givrée

 

 

Un séquoia géant au Kappelbronn

 

 

Un séquoia géant au Kappelbronn

 

 

Un séquoia qui fait pas loin de 50m de haut !

Un séquoia qui fait pas loin de 50m de haut !

 

 

Et 7 mètres de circonférence !

Et 7 mètres de circonférence !

 

 

Dans la grotte du loup ....

Dans la grotte du loup ....

 

 

Repost 0
2 février 2017 4 02 /02 /février /2017 07:57

"Rochers des Vosges du Nord et du Sud Palatinat", voici comment s'intitulent les 4 livres de Raymond Fischer. Une mine d'or inépuisable sur le sujet. Combien de kilomètres parcourus en suivant ses itinéraires, combien de pentes raides, de dénivelés grimpés en suivant ses indications pour trouver un rocher remarquable. Combien d'heures de plaisir passées en forêt à rechercher des polissoirs cachés et surtout quelle joie immense de trouver la borne convoitée ou la gravure dissimulée sous la mousse !

La sortie du jour ne déroge pas à cette règle. Nous partons à la recherche d'un Pilsfels, comprenez par là, un rocher en forme de champignon, très peu connu, pas sur les cartes bien-sûr, et de surcroît bien dissimulé dans la forêt. Après une bonne demi heure de ligne de coupe bien raide et quelques tâtonnements, nous le trouvons ! C'est donc un beau rocher champignon avec une jolie chevelure de fougères, recouvert d'un manteau de neige.

Tout cela nous a mis en appétit et nous partons à la recherche d'un abri pour savourer nos crêpes. Sur les premières hauteurs du village d'Obersteinbach se situe le Wolfsfels, un rocher d'escalade. C'est donc dans sa plus haute niche que nous trouvons refuge pour déballer nos sacs à dos.

Après le repas, nous suivons les lignes de coupe jusqu'au sommet de l'Arnsberg. Nos ancêtres y avaient élu domicile et y polissaient leurs outils et leurs armes. Nous découvrons d'importants polissoirs en forme de stries profondes et même en forme de damier, très rare ...

Carte IGN : 3814 ET

 

Bonjour tout le monde, l'aventure commence dans la forêt de Niedersteinbach ...

Bonjour tout le monde, l'aventure commence dans la forêt de Niedersteinbach ...

 

 

Ce rocher se situe pile sur la frontière franco-allemande

Ce rocher se situe pile sur la frontière franco-allemande

 

 

Un rocher-borne sur la même ligne de coupe que le Pilsfels. Complètement à droite, on peut observer les armoiries de la famille Wittelsbach, issue de Bavière. Le B signifie d'ailleurs Bayern

Un rocher-borne sur la même ligne de coupe que le Pilsfels. Complètement à droite, on peut observer les armoiries de la famille Wittelsbach, issue de Bavière. Le B signifie d'ailleurs Bayern

 

 

Sur les sentiers d'Obersteinbach

Sur les sentiers d'Obersteinbach

 

 

L'arche de la Lumière ... "Si tu veux manger, va falloir être téméraire ..."

L'arche de la Lumière ... "Si tu veux manger, va falloir être téméraire ..."

 

 

Vous prendrez bien un peu de Champagne avec votre foie gras ..

Vous prendrez bien un peu de Champagne avec votre foie gras ..

 

 

Un délicieux potage accompagné de succulentes crêpes avec chocolat fondu ...

Un délicieux potage accompagné de succulentes crêpes avec chocolat fondu ...

 

 

Un regard par la fenêtre ...

Un regard par la fenêtre ...

 

 

Les giboulées de la chandeleur

 

 

Au loin se profilent les ruines du Wasigenstein

Au loin se profilent les ruines du Wasigenstein

 

 

Les giboulées de la chandeleur

 

 

Les giboulées de la chandeleur

 

 

Les rochers glacés de l'Arnsberg

Les rochers glacés de l'Arnsberg

 

 

Les giboulées de la chandeleur

 

 

Les giboulées de la chandeleur

 

 

Les polissoirs en forme de quille de bateau

Les polissoirs en forme de quille de bateau

 

 

Les giboulées de la chandeleur

 

 

Polissoirs en forme de damier

Polissoirs en forme de damier

 

 

La Wachtfels by night ...

La Wachtfels by night ...

 

 

Repost 0
25 janvier 2017 3 25 /01 /janvier /2017 07:22

La plupart des hauteurs des collines vosgiennes et sous vosgiennes étaient autrefois occupées par les Celtes. Le Kuhbergkopf fait partie de ces lieux emblématiques où vivaient les civilisations dites des sommets. Quelques vestiges de leur histoire sont encore visibles dans nos forêts. On va essayer de retrouver des endroits où les Celtes ont laissé des traces de leur passage. L'hiver est sans doute la meilleur saison pour dénicher les soubassements de leurs habitations car dès le printemps, les fougères masqueront à nouveau les moindres détails. Il suffit de suivre les lignes de coupe pour atteindre les sommets et ainsi découvrir leurs lieux de cultes. Les abris sous roches ne manquent pas et l'on n'a pas de mal à imaginer nos ancêtres se regroupant autour d'un feu pour braver la rudesse du climat.

Pour la pause de midi, nous allons nous aussi nous abriter sous l'un de ces rochers, sans doute occupé par les Celtes en d'autres temps. Par contre eux, n'ont pas connu les joies de la tartiflette car ce n'est qu'à la fin du 16ème siècle que la pomme de terre a traversé l'Atlantique pour être cultivée en Europe ! Il restait à donner un nom à cet abri qui n'en n'avait pas encore. On l'appellera l'abri du Premier jour puisque cette belle randonnée a été faite le 1er janvier de cette année ...

Carte IGN : 3715 OT

 

La maison forestière du Kempel, mi-ombre, mi-soleil

La maison forestière du Kempel, mi-ombre, mi-soleil

 

 

L'abri sous roche du Schoenfels

L'abri sous roche du Schoenfels

 

 

Les pierres levées du Kuhbergkopf

 

 

Une pierre levée

Une pierre levée

 

 

Ce Spitzstein est déjà à demi couché ...

Ce Spitzstein est déjà à demi couché ...

 

 

Les pierres levées du Kuhbergkopf

 

 

Des stèles funéraires de nos encêtres

Des stèles funéraires de nos encêtres

 

 

Passage très étroit

Passage très étroit

 

 

Les lardons brunissent ...

Les lardons brunissent ...

 

 

Reste plus qu'à ajouter le fromage !

Reste plus qu'à ajouter le fromage !

 

 

Les pierres levées du Kuhbergkopf

 

 

Un photographe sur la grande pierre à bassins

Un photographe sur la grande pierre à bassins

 

 

La brume remonte de la vallée ...

La brume remonte de la vallée ...

 

 

Encore une pierre levée

Encore une pierre levée

 

 

Celle-ci est bien plus récente ...

Celle-ci est bien plus récente ...

 

 

Repost 0
16 janvier 2017 1 16 /01 /janvier /2017 10:28

Walschbronn est une petite commune située près de la frontière Allemande. A l'époque où les Romains occupaient le bassin rhénan, ils y avaient construit quelques villas autour d'un centre thermal, d'où certainement le nom du village Mosellan. Quelques vestiges de voie romaine sont d'ailleurs encore visible dans la forêt alentours. Mais au fait, qui est donc cet Artaban ? Pas celui qui est fier bien sûr, mais Artaban de Médée ! C'est le quatrième roi mage qui n'a connu que des misères sur son chemin ... un peu comme nous aujourd'hui car les objectifs fixés n'ont pas été atteints ! Mais à propos de roi mage, mon petit doigt me dit qu'il y aura certainement de la galette au dessert ! Je hume déjà la bonne odeur de frangipane ...

Pour rester à l'époque romaine, l'épiphanie était appelée chez eux les fêtes des Saturnales. Dans leurs galettes, les Romains mettaient déjà une fève. Des parts de galette étaient distribuées à leurs domestiques. Pendant un jour, et un jour seulement, celui qui la trouvait pouvait commander à son maître et exiger de lui ce qu'il voulait. Une sorte d'inversion des rôles. Mais dès le lendemain, la vie reprenait son cours normal.

La chasse aux trésors avait pourtant bien commencé et le rocher du Teufelstisch fut relativement vite trouvé, non sans quelques tâtonnements. C'est après que ça se corse ... Bref, l'heure tourne mais la forêt ne livrera pas ses secrets aujourd'hui ! Finalement on se retrouve à Walschbronn, au pied du château de Weckersbourg, qui avait été édifié pour protéger cette fameuse source thermale car on venait de très loin pour profiter des vertues de cette eau. Les deux tours d'artilleries prouvent qu'elle était très convoitée ! 

Notre itinéraire nous conduit vers Dorst où la vie semble s'être arrêtée ! Les habitations sont d'un autre temps et rien n'est fait pour rajeunir la petite localité. Mais pour l'heure, il devient urgent de trouver un endroit sympa pour déguster notre repas des rois ...

Carte IGN : 3713 ET

 

Notre randonnée commence du côté Allemand, au Sud-Est du village de Hilst

Notre randonnée commence du côté Allemand, au Sud-Est du village de Hilst

 

 

Ce Teufelstisch est aménagé pour l'escalade

Ce Teufelstisch est aménagé pour l'escalade

 

 

On y trouve la gravure d'un coq de bruyères

On y trouve la gravure d'un coq de bruyères

 

 

Et des polissoirs très anciens !

Et des polissoirs très anciens !

 

 

Le rocher du Wildschwein

Le rocher du Wildschwein

 

 

La sente d'Artaban

 

 

Une pierre levée dans la forêt de Hilst

Une pierre levée dans la forêt de Hilst

 

 

Les murailles du Weckersbourg, XVème siècle

Les murailles du Weckersbourg, XVème siècle

 

 

Un certain Simon Wecker de Deux-Ponts-Bitche a donné son nom au château

Un certain Simon Wecker de Deux-Ponts-Bitche a donné son nom au château

 

 

En 1706 fut élevée la chapelle Notre Dame de la Pitié tout près du hameau de Dorst

En 1706 fut élevée la chapelle Notre Dame de la Pitié tout près du hameau de Dorst

 

 

Jean Friderich Zoller a financé le petit sanctuaire

Jean Friderich Zoller a financé le petit sanctuaire

 

 

Repas royal ...

Repas royal ...

 

 

La galette et sa couronne de dentelles

La galette et sa couronne de dentelles

 

 

Pas loin de la chapelle se trouve le cimetière Mennonite. Les Catholiques refusant d'inhumer les anabaptistes dans leur cimetière, il leur fallait acheter un bout de terrain pour y enterrer leurs morts

Pas loin de la chapelle se trouve le cimetière Mennonite. Les Catholiques refusant d'inhumer les anabaptistes dans leur cimetière, il leur fallait acheter un bout de terrain pour y enterrer leurs morts

 

 

Les sépultures ne portent évidemment pas de croix mais souvent un riche décor végétal

Les sépultures ne portent évidemment pas de croix mais souvent un riche décor végétal

Toute la journée il faisait gris, d'épais nuages cachaient bien le soleil. Celui-ci ne fit son apparition qu'en fin d'après-midi. Sur le chemin du retour, nous étions tentés de photographier le coucher de soleil. Il nous fallait trouver un point assez haut. La citadelle de Bitche était donc toute indiquée pour cela. Au même moment, un groupe de GI's américains montait également à la citadelle avec leurs véhicules militaires de la seconde guerre mondiale. Nous en avons donc profité pour faire quelques photos avec eux ...

 

 

Tous sont des parents de soldats Américains qui ont combattu autour de Bitche.

Tous sont des parents de soldats Américains qui ont combattu autour de Bitche.

 

 

Le soldat Ryan à la citadelle ...

Le soldat Ryan à la citadelle ...

 

 

La sente d'Artaban

 

 

Repost 0
24 décembre 2016 6 24 /12 /décembre /2016 09:45

Cette randonnée tourne autour des sites des verriers des Vosges du Nord. Meisenthal en est le berceau et continue à perpétrer cette tradition bien ancrée dans la région. Les verreries ont fait la prospérité de quelques industriels arrivés parfois de très loin, comme les Coëtlosquet, une famille Bretonne, venue s'installer à St Louis-les-Bitche. Leur fortune était si importante qu'ils y firent bâtir une église, l'une des plus belle des Vosges du Nord. En même temps, ils créèrent un grand nombre d'emplois.

C'est à Soucht que va démarrer notre belle balade du jour. Soucht est également un ancien village de verriers, mais une fois que tout le bois de la commune fût brûlé, les industriels s'installèrent ailleurs. Sur les hauteurs du village se trouve un bien curieux rocher. On dirait que des inconnus ont marché sur la pierre ! Certains attribuent cette empreinte aux Celtes dont les symboles nous échappent.

Notre itinéraire passera devant la belle fontaine des Roches, felsenbrunnen, qui porte aussi le nom de fontaine Coëtlosquet. L'eau qui coule du rocher est glacée mais ... une randonneuse téméraire ne pourra s'empêcher d'y sauter à pieds joints ! Mais bientôt nous pourrons nous réchauffer avec de succulentes grillades ...

Carte IGN : 3714 ET

 

L'aube dans les campagnes endormies

L'aube dans les campagnes endormies

 

 

Le soleil se lève ...

Le soleil se lève ...

 

 

Sur les hauteurs de Soucht

Sur les hauteurs de Soucht

 

 

Cette croix chritianise un ancien lieu de culte Celte

Cette croix chritianise un ancien lieu de culte Celte

 

 

Sur les sentiers des verriers

 

 

Trois dés avec lesquels les soldats Romains jouèrent la tunique du Christ

Trois dés avec lesquels les soldats Romains jouèrent la tunique du Christ

 

 

Le rocher du Schuhfels

Le rocher du Schuhfels

 

 

Une empreinte taillée par les Celtes ?

Une empreinte taillée par les Celtes ?

 

 

Sur les sentiers des verriers

 

 

Vin chaud au Kammerfelsen

Vin chaud au Kammerfelsen

 

 

Sur les sentiers des verriers

 

 

Retour à Soucht

Retour à Soucht

 

 

La fontaine Coëtlosquet près de St Louis-les-Bitche

La fontaine Coëtlosquet près de St Louis-les-Bitche

 

 

Sur les sentiers des verriers

 

 

Le gros chêne ou chêne Georgel est un arbre de la Liberté planté à la Révolution

Le gros chêne ou chêne Georgel est un arbre de la Liberté planté à la Révolution

 

 

Un crâne de sanglier

Un crâne de sanglier

 

 

Ah ! nos belles brochettes ...

Ah ! nos belles brochettes ...

 

 

Sur les sentiers des verriers

                                 Joyeux Noël à tous !

 

 

Repost 0
19 décembre 2016 1 19 /12 /décembre /2016 10:00

A 5 kilomètres à l'Est de la cité corsaire de Saint-Malo, le sentier du littoral épouse les anfractuosités de la côte. Un homme vêtu de noir, de forte corpulence et agenouillé, martèle la roche. Les coups sourds d'une masse, assénés avec force et précision, résonnent au loin quand le vent porte. A regarder de plus près, le vêtement noir qui claque au vent est une soutane de prêtre... Adolphe Julien Fouéré, dit l'abbé Fouré, naît en 1839. Après des études au séminaire il est ordonné prêtre à Rennes. Il mène une vie ordinaire de simple curé lorsqu'à la cinquantaine une attaque cérébrale le laisse en partie hémiplégique, et probablement sourd et muet. Il décide alors de se retirer du monde des hommes pour vivre en ermite, entre St-Malo et Cancale. 

Poussé par la parole de Dieu, l'ermite entame une oeuvre démesurée : il donne vie aux rochers de granit de la falaise exposée aux flots de la Manche. La pierre dure prend peu à peu les formes de monstres marins, des figures grimaçantes, mi-humaines mi-bêtes, représentant le démon et les Enfers ... L'abbé Fouré taillera 300 créatures fabuleuses jusqu'à ce que ses forces l'abandonnent le 10 février 1910.

 

Les vents et les pluies ont gommé les couleurs vives qui recouvraient toutes les oeuvres de l'abbé Fouré

Les vents et les pluies ont gommé les couleurs vives qui recouvraient toutes les oeuvres de l'abbé Fouré

 

 

L'érosion a aussi effacé les détails mais l'expression des visages est restée intacte

L'érosion a aussi effacé les détails mais l'expression des visages est restée intacte

 

 

Les rochers sculptés de Rothéneuf

 

 

Des monstres recouverts d'écailles, venus des profondeurs des océans dévorent les hommes qui ont péché ...

Des monstres recouverts d'écailles, venus des profondeurs des océans dévorent les hommes qui ont péché ...

 

 

Les rochers sculptés de Rothéneuf

 

 

La côte d'Emeraude baigne dans le scintillement des diamants signalés par le calvaire Notre-Dame-Des-Flots

La côte d'Emeraude baigne dans le scintillement des diamants signalés par le calvaire Notre-Dame-Des-Flots

 

 

Une fresque gigantesque taillée dans le granit à la merci des colères de la mer

Une fresque gigantesque taillée dans le granit à la merci des colères de la mer

 

 

L'abbé Fouré dira "<<Je n'entends plus les hommes mais je saisis le bruit des flots>>"

L'abbé Fouré dira "<<Je n'entends plus les hommes mais je saisis le bruit des flots>>"

 

 

L'oeuvre retrace également la vie de naufrageurs locaux qui écumèrent la côte à partir du 16ème siècle

L'oeuvre retrace également la vie de naufrageurs locaux qui écumèrent la côte à partir du 16ème siècle

 

 

Les rochers sculptés de Rothéneuf

 

 

Animaux fabuleux sortis de l'imagination folle d'un prêtre réduit à la vie d'ermite ...

Animaux fabuleux sortis de l'imagination folle d'un prêtre réduit à la vie d'ermite ...

 

 

Les rochers sculptés de Rothéneuf

 

 

Les rochers sculptés de Rothéneuf

 

 

Les rochers sculptés de Rothéneuf

 

 

Monstres grimaçants et vengeurs ...

Monstres grimaçants et vengeurs ...

 

 

Le Grand Pointu, son oeuvre la plus connue, surveille l'océan

Le Grand Pointu, son oeuvre la plus connue, surveille l'océan

 

 

Les rochers sculptés de Rothéneuf

 

 

Les rochers sculptés de Rothéneuf

 

 

Des créatures aux yeux globuleux et à la gueule pleine de débris marins ...

Des créatures aux yeux globuleux et à la gueule pleine de débris marins ...

 

 

Si vous passez par là, n'oubliez pas de venir y jeter un oeil !

Si vous passez par là, n'oubliez pas de venir y jeter un oeil !

 

 

Repost 0
10 décembre 2016 6 10 /12 /décembre /2016 05:57

Par un beau dimanche d'automne, c'est vers la petite ville de Dahn dans le Palatinat que se tourne notre regard. En dehors des circuits de ruines de châteaux-forts, la forêts de feuillus et de conifères offre de beaux sentiers bien entretenus par les Clubs Vosgiens locaux. Nous empruntons l'un des itinéraires du Dahner Felsenpfad, truffé de rochers remarquables. Des géants de grès rose émergent de la forêt colorée. Ce sont des endroits très prisés et les promeneurs sont nombreux.

Le circuit débute aux tours jumelles appelées Braut und Bräutigam. Suivent ensuite une série de rochers dont les sommets sont quasiment tous accessibles grâce à des échelles métallique et sécurisés par des rambardes. Le dénivelé est très faible ce qui en fait un parcours très bien adapté à une sortie familiale. Pour la pause de midi, nous avons même la chance de trouver une grande table de pique-nique libre malgré le grand nombre de promeneurs. Le repas est bien-sûr digne d'un jour de fête ...

Itinéraire : Rochers de Braut und Bräutigam - Wachtfels - Lämmerfelsen - Büttelfels - Ungerheuerfelsen - Rothsteig-brunnen - Rosskegelfels - Schusterbänkle - Hirschfelsen - Elwetrischfels - Schwalbenfelsen - Schillerfelsen. Env. 12 km

 

Dahn, une petite ville allemande située tout près de la frontière

Dahn, une petite ville allemande située tout près de la frontière

 

 

Les rochers de Braut und Bräutigam

Les rochers de Braut und Bräutigam

 

 

Le grès rose légèrement bigarré domine dans cette partie des Vosges

Le grès rose légèrement bigarré domine dans cette partie des Vosges

 

 

Le Büttelfels vu du sommet du Lämmerfelsen

Le Büttelfels vu du sommet du Lämmerfelsen

 

 

Une tour de grès au Lämmerfelsen

Une tour de grès au Lämmerfelsen

 

 

Le Büttelfels

Le Büttelfels

 

 

Rocher des Monstres ou Ungeheuerfelsen

Rocher des Monstres ou Ungeheuerfelsen

 

 

Le sentier des roches de Dahn

 

 

C'est au Rothsteigbrunnen que nous déballerons nos sacs pour la pause repas

C'est au Rothsteigbrunnen que nous déballerons nos sacs pour la pause repas

 

 

Le sentier des roches de Dahn

 

 

Etendue de cairns ...

Etendue de cairns ...

 

 

Le sentier des roches de Dahn

 

 

La créature Elwetrisch est un oiseau fabuleux qui se cache dans la forêt de Dahn. Aucun chasseur n'a encore réussi à en capturer un jusqu'à ce jour ...

La créature Elwetrisch est un oiseau fabuleux qui se cache dans la forêt de Dahn. Aucun chasseur n'a encore réussi à en capturer un jusqu'à ce jour ...

 

 

Le sentier des roches de Dahn

 

 

Le sentier des roches de Dahn

 

 

Le sentier des roches de Dahn

 

 

Les Schillerfelsen

Les Schillerfelsen

 

 

Retour à Dahn pendant que le Jungfernsprung baigne dans la lumière du soir

Retour à Dahn pendant que le Jungfernsprung baigne dans la lumière du soir

 

 

Belle récolte de cèpes ...

Belle récolte de cèpes ...

 

 

Repost 0
5 décembre 2016 1 05 /12 /décembre /2016 15:08

Visible de très loin, la silhouette de l'Ortenbourg ressemble à un phare qui domine l'entrée du Val de Villé. C'est une remarquable forteresse considérée comme l'exemple parfait de l'architecture militaire du XIIIème siècle. Le donjon pentagonal en forme d'étrave de navire est protégé par un bouclier en granit, face à l'attaquant. Pas de doute, cette construction est dédiée à faire la guerre ! L'Ortenbourg, ou Ortenberg de son nom médiéval, sera le théatre de sanglantes batailles. Il ne cédera à aucune attaque tant son système défensif est bien étudié. Il faudra construire un château-fort, le Ramstein, élevé par Otton d'Ochsenstein, pour en venir à bout. Les armes les plus perfectionnées de l'époque ne pourront rien contre la cuirasse de ce vaisseau de pierres, la garnison sera contrainte de se rendre et d'ouvrir les portes de la place forte aux termes d'un interminable siège. Plus tard, l'Ortenbourg connaîtra encore de nombreux sièges pour déloger des chevaliers-brigands qui s'y installent et terrorisent les populations alentours. La fin du château est liée à la Guerre de Trente Ans. Occupé par les Suédois en 1632, le burg servira une fois de plus de base d'expéditions pour les rapines.

Je démarre cette belle randonnée à Dieffenthal, au pied des rochers des Celtes. Le sentier grimpe dans la forêt aux couleurs automnales, au milieu de remarquables roches de granit. Au bout d'une heure et demi de marche, j'arrive déjà devant ce colosse de pierres. L'Ortenbourg impressionne ! Ce n'est pourtant pas la première fois que je le visite. Il semble intact malgré les batailles et les siècles qui ont pesé sur lui. Par l'ouverture d'une archère, on aperçoit le Ramstein qui présente sa fenêtre de tir toujours menaçante. Dans le palace, on distingue les vestiges des immenses cheminées nécessaires à chauffer la bâtisse durant les longs hivers alsaciens. Je reprends mon chemin à la recherche d'un endroit pour déjeûner. Vers 13 heures j'arrive à la hauteur du Hagelstein. De là, j'aperçois le rocher d'escalade du Falkenstein. C'est là que je poserai mon sac pour la pause repas. Je reprends ma route en direction du Baerenstein, la roche aux Ours. Ce sera ma prochaine étape. On ne peut manquer ce rocher, un château-fort est construit dessus ...

Carte IGN : 3717 ET

 

Les vignes aux couleurs d'or forment un écrin pour l'Ortenbourg

Les vignes aux couleurs d'or forment un écrin pour l'Ortenbourg

 

 

Une borne milliaire rescapée marquait la distance sur les principales voies romaines. L'intervalle entre deux bornes était d'un mille romain qui correspond à environ 1480 mètres

Une borne milliaire rescapée marquait la distance sur les principales voies romaines. L'intervalle entre deux bornes était d'un mille romain qui correspond à environ 1480 mètres

 

 

Il y a très longtemps, les femmes venaient accoucher au rocher des Celtes ...

Il y a très longtemps, les femmes venaient accoucher au rocher des Celtes ...

 

 

Ces deux-là s'appellent Hansel et Gretel !

Ces deux-là s'appellent Hansel et Gretel !

 

 

Et celui-ci n'a pas l'air content du tout !

Et celui-ci n'a pas l'air content du tout !

 

 

Le voici ! l'Ortenbourg ...

Le voici ! l'Ortenbourg ...

 

 

Il domine toute la plaine d'Alsace

Il domine toute la plaine d'Alsace

 

 

L'Ortenbourg, une forteresse médiévale

 

 

Le Ramstein qui causa sa perte ...

Le Ramstein qui causa sa perte ...

 

 

L'architecture de la forteresse est restée inchangée depuis 1258, date de sa construction !

L'architecture de la forteresse est restée inchangée depuis 1258, date de sa construction !

 

 

Une belle borne armoriée

Une belle borne armoriée

 

 

Le Falkenstein émerge de la forêt

Le Falkenstein émerge de la forêt

 

 

L'Ortenbourg, une forteresse médiévale

 

 

Au carrefour Kaesmarkt (marché aux fromages). Les habitants du Val de Villé ont porté jusqu'ici des vivres à ceux de Dambach-la-Ville en 1343, alors que la localité était décimée par la peste et que personne n'osait y pénétrer ...

Au carrefour Kaesmarkt (marché aux fromages). Les habitants du Val de Villé ont porté jusqu'ici des vivres à ceux de Dambach-la-Ville en 1343, alors que la localité était décimée par la peste et que personne n'osait y pénétrer ...

 

 

C'est au début du XIIIème siècle que le comte d'Eguisheim fait construire le Bernstein

C'est au début du XIIIème siècle que le comte d'Eguisheim fait construire le Bernstein

 

 

De belles fenêtres romanes de plein cintre, largement ébrasées

De belles fenêtres romanes de plein cintre, largement ébrasées

 

 

Le massif donjon pentagonal protégeait les bâtiments construits en enfilade derrière lui

Le massif donjon pentagonal protégeait les bâtiments construits en enfilade derrière lui

 

 

"Bärenstein", la roche aux Ours !

"Bärenstein", la roche aux Ours !

 

 

Dambach est élevée aux rangs de ville épiscopale en 1340 et bénéficie du droit de se protéger derrière des remparts. Aujourd'hui, le vignoble est connu pour ses vins de granit de qualité !

Dambach est élevée aux rangs de ville épiscopale en 1340 et bénéficie du droit de se protéger derrière des remparts. Aujourd'hui, le vignoble est connu pour ses vins de granit de qualité !

 

 

La chapelle Saint Sébastien (XIIème siècle) était l'église du village disparu d'Oberkirch. Les habitants furent contraints d'abandonner leurs maisons et leurs champs pour s'installer dans les mûrs de Dambach sous peine de représailles de l'évèque de Strasbourg

La chapelle Saint Sébastien (XIIème siècle) était l'église du village disparu d'Oberkirch. Les habitants furent contraints d'abandonner leurs maisons et leurs champs pour s'installer dans les mûrs de Dambach sous peine de représailles de l'évèque de Strasbourg

 

 

L'Ortenberg dans le soleil couchant

L'Ortenberg dans le soleil couchant

 

 

Repost 0
22 novembre 2016 2 22 /11 /novembre /2016 14:15

Les rochers de grès rouge des Vosges du Nord sont des éléments forts du paysage. Ils émergent du manteau forestier, tel des récifs rouge sur un océan végétal. La pluie, le vent s'amusent à les sculpter pour leur donner des formes étranges. Présents depuis la nuit des temps, ils ont toujours attiré les hommes pour polir des outils, pour se réfugier en cas d'attaque et aujourd'hui pour le plaisir des promeneurs. Leur formes et leur silhouette est une invitation au rêve et à l'imaginaire. Leurs couleurs et les multiples effets de l'érosion en font des oeuvres d'art. Mais même s'ils dégagent une impression d'invincibilité, ces géants de pierre restent cependant fragiles ...

L'itinéraire du jour se perd dans ce dédale minéral où les sentiers s'effacent sous les feuilles mortes. Les principaux sommets visités sont le Sandkopf, le Rehkoepfel, le Biesenberg tout près de l'étang du Glasbronn. L'Eichelsberg en est un peu plus éloigné mais en vaut largement le détour avec ses nombreux polissoirs !

Carte IGN : 3713 ET

 

L'automne s'installe sur les berges du Glasbronn

L'automne s'installe sur les berges du Glasbronn

 

 

Un rocher au Sandkopf

Un rocher au Sandkopf

 

 

Autour de l'étang du Glasbronn

 

 

Autour de l'étang du Glasbronn

 

 

Sur la crête du Rehkoepfel

Sur la crête du Rehkoepfel

 

 

Lichen des rennes

Lichen des rennes

 

 

Autour de l'étang du Glasbronn

 

 

Un beau rocher ruiniforme au Rehkoepfel

Un beau rocher ruiniforme au Rehkoepfel

 

 

Autour de l'étang du Glasbronn

 

 

Autour de l'étang du Glasbronn

 

 

Tout à fait par hasard, nous tombons sur ce bel abri sous roche déjà aménagé ...

Tout à fait par hasard, nous tombons sur ce bel abri sous roche déjà aménagé ...

 

 

Alors là ... c'est jour de fête !

Alors là ... c'est jour de fête !

 

 

Les casemates Schoenblick au Biesenberg faisaient parties de la défense de la ligne Maginot

Les casemates Schoenblick au Biesenberg faisaient parties de la défense de la ligne Maginot

 

 

Un rack à obus oublié ...

Un rack à obus oublié ...

 

 

Dans les rochers se cachent parfois des araignées Loup ...

Dans les rochers se cachent parfois des araignées Loup ...

 

 

Avec ses 146 stries, le polissoir de l'Eichelsberg est l'un des plus important de la région !

Avec ses 146 stries, le polissoir de l'Eichelsberg est l'un des plus important de la région !

 

 

Repost 0
16 novembre 2016 3 16 /11 /novembre /2016 13:15

Le chemin que je vais emprunter aujourd'hui marquait bien avant notre ère la frontière entre deux peuples celtes. Puis les Romains arrivèrent et le chemin allait être pavé en devenant une voie le long de laquelle se plaçaient des bornes milliaires. Aujourd'hui ce sont des bornes aux armes de l'abbaye de Saint-Quirin qui escortent le randonneur, et conduisent directement au fauteuil de St Quirin ...

Saint Quirin, tribun romain, s'était converti au christianisme, et lors des persécutions il fut arrêté et mourut comme martyr vers les années 130. Le saint homme serait ainsi passé un jour dans cette contrée pour prêcher la foi nouvelle. Exténué par la longue route, il allait s'asseoir sur le rocher qui porte maintenant son nom. Et aussitôt le rocher prit la forme du saint pour lui assurer un meilleur repos. Et Saint Quirin s'endormit. Son fidèle cheval le laissa dormir longtemps, mais estimant que la tâche de son maître était encore grande, il le réveilla en donnant un formidable coup de sabot sur la pierre. Et c'est ainsi que l'empreinte de fer à cheval du coursier fut marquée à jamais dans le rocher ...

Carte IGN : 3616 OT

 

Le GR5 est jalonné par de belles bornes portant les armes de St Quirin

Le GR5 est jalonné par de belles bornes portant les armes de St Quirin

 

 

A l'intersection de plusieurs chemins se dresse la croix Simon

A l'intersection de plusieurs chemins se dresse la croix Simon

 

 

Quelques vestiges du dallage de la voie romaine

Quelques vestiges du dallage de la voie romaine

 

 

Une rare borne milliaire romaine ayant survécu aux travaux forestiers. Un mille romain correspond à env. 1470 mètres

Une rare borne milliaire romaine ayant survécu aux travaux forestiers. Un mille romain correspond à env. 1470 mètres

 

 

Juste devant, le Tête du Frésillon

Juste devant, le Tête du Frésillon

 

 

Au lieu-dit de la Borne Brignon

Au lieu-dit de la Borne Brignon

 

 

A l'orée de bois vous attend l'abri Paul Bechler

A l'orée de bois vous attend l'abri Paul Bechler

 

 

Une croix surmonte aujourd'hui le fauteuil de St Quirin qui était un ancien lieu de culte païen

Une croix surmonte aujourd'hui le fauteuil de St Quirin qui était un ancien lieu de culte païen

 

 

L'empreinte du fer à cheval et une petite croix de christianisation

L'empreinte du fer à cheval et une petite croix de christianisation

 

 

Le rocher-champignon de la Tête du Calice

Le rocher-champignon de la Tête du Calice

 

 

D'après cette croix gravée, il semblerait qu'un sentier du Club Vosgien soit passé par là ...

D'après cette croix gravée, il semblerait qu'un sentier du Club Vosgien soit passé par là ...

 

 

Et juste sous le rocher-champignon .. un cèpe de Bordeaux !

Et juste sous le rocher-champignon .. un cèpe de Bordeaux !

 

 

Le promontoire de Belle Roche

Le promontoire de Belle Roche

 

 

Et sa vue panoramique

Et sa vue panoramique

 

 

Casse-dalle du jour .... mouais, peut mieux faire !

Casse-dalle du jour .... mouais, peut mieux faire !

 

 

Sous le promontoire se trouve la grotte de Belle Roche

Sous le promontoire se trouve la grotte de Belle Roche

 

 

On l'appelle "sac de pierre" ou "sac du marché". En fait, il s'agit d'une borne milliaire qui a été trimbalée depuis la via romaine jusqu'ici. Il y a des siècles se tenaient là ces étranges marchés de frontière et la borne servait de calibrage aux sacs de céréales qui se vendaient. La sac devait avoir la hauteur et l'embonpoint de la borne pour répondre aux normes du poids et des mesures en vigueur. Et enfin, pour conclure l'affaire, acheteur et vendeur se serraient la main par-dessus "le sac de pierre". Par ce geste les deux parties s'engageaient comme par un serment. Malheur à celui qui enfreignait le marché, dans l'année même, il lui arriverait grand malheur !

On l'appelle "sac de pierre" ou "sac du marché". En fait, il s'agit d'une borne milliaire qui a été trimbalée depuis la via romaine jusqu'ici. Il y a des siècles se tenaient là ces étranges marchés de frontière et la borne servait de calibrage aux sacs de céréales qui se vendaient. La sac devait avoir la hauteur et l'embonpoint de la borne pour répondre aux normes du poids et des mesures en vigueur. Et enfin, pour conclure l'affaire, acheteur et vendeur se serraient la main par-dessus "le sac de pierre". Par ce geste les deux parties s'engageaient comme par un serment. Malheur à celui qui enfreignait le marché, dans l'année même, il lui arriverait grand malheur !

 

 

Et puis la petite récolte du jour ...

Et puis la petite récolte du jour ...

 

 

Repost 0