Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
24 décembre 2019 2 24 /12 /décembre /2019 07:47

De l'orangée, les feuilles encore accrochées aux arbres virent maintenant à la teinte rouille. De toute la palette de couleurs automnales, c'est celle que je préfère. Par chance, un magnifique soleil venait embellir le tableau. Tout semble réuni pour une agréable journée de rando en forêt de Saint Quirin, mais c'était sans compter sur la présence de chasseurs qui tiraient sur tout ce qui bouge (c'est un chasseur qui me l'a précisé !) Dès la sortie du village, un de ces vilains panneau "Chasse en cours" barre mon sentier. C'est pas bien mais j'y vais quand même. 300 mètres plus haut, un homme armé en tenu camouflée et gilet fluo m'indique que tout le secteur du Lampertstein est concerné. Là où je veux aller ! Pourtant sur le site internet "Vigilance chasse", aucune battue n'était signalée à St Quirin pour ce jour. Je change quand même mon itinéraire pour l'après-midi. A cause des chasseurs, je n'ai pas pu visiter une bonne partie de la crête. Tant pis, ce sera pour une autre fois. Pour la pause de midi, je m'installe dans un abri sous-roche par mesure de précaution, même si les tirs se sont arrêtés pour 11 heures (apéro oblige ! ) Ils reprendront de plus belle pour 14 heures mais je serai déjà sur un autre versant. C'est pour la grotte des Bacelles que j'ai modifié mon circuit. Là au moins, je serai tranquille et pourrai enfin profiter de mon dimanche ...

Cartes IGN : 3715 OT + 3616 OT

 

L'église baroque de Saint Quirin

L'église baroque de Saint Quirin

 

 

Le Haut du Bouge

Le Haut du Bouge

 

 

Dans la forêt rousse de Saint Quirin

 

 

La forêt rousse de St Quirin

La forêt rousse de St Quirin

 

 

Dans la forêt rousse de Saint Quirin

 

 

Chanterelles d'automne

Chanterelles d'automne

 

 

Dans la forêt rousse de Saint Quirin

 

 

Dans la forêt rousse de Saint Quirin

 

 

Rocher en équilibre

Rocher en équilibre

 

 

Croisée des chemins

Croisée des chemins

 

 

Dans la forêt rousse de Saint Quirin

 

 

Le rocher du Lampertstein et ses vues sur le Grossmann, le Mutzig, Noll et Narion, etc ...

Le rocher du Lampertstein et ses vues sur le Grossmann, le Mutzig, Noll et Narion, etc ...

 

 

Dans la forêt rousse de Saint Quirin

 

 

Un abri sous-roche pour la pause déjeuner

Un abri sous-roche pour la pause déjeuner

 

 

Avec une bière de Noël parce que c'est Noël !

Avec une bière de Noël parce que c'est Noël !

 

 

Banane Jeanne d'Arc

Banane Jeanne d'Arc

 

 

La Haute chapelle et les deux clochers de l'église de St Quirin

La Haute chapelle et les deux clochers de l'église de St Quirin

 

 

Dans la forêt rousse de Saint Quirin

 

 

Dans la forêt rousse de Saint Quirin

 

 

Vers la grotte des Bacelles

Vers la grotte des Bacelles

 

 

La grotte des Bacelles

La grotte des Bacelles

 

 

Dans la forêt rousse de Saint Quirin

 

 

Dans la forêt rousse de Saint Quirin

 

 

Un rocher sans nom

Un rocher sans nom

 

 

Dans la forêt rousse de Saint Quirin

 

 

Dans la forêt rousse de Saint Quirin

 

                      Je souhaite à tous un très joyeux Noël !

Partager cet article
Repost0
16 décembre 2019 1 16 /12 /décembre /2019 08:54

Tout commence sous le vieux donjon du Waldeck. L'automne est déjà bien avancé. Du jaune d'or, les feuilles restantes virent à l'orangé. La lumière tombe lentement de côté en ce mois de novembre. Des ombres furtives dans les sombres forêts, on croit apercevoir une flammes dansante dans les rochers ... Rêves ou réalités ?

 

Carte IGN : 3713 ET

 

Une lumière de paille dans la première heure du jour

Une lumière de paille dans la première heure du jour

 

 

Sous le donjon du Waldeck

Sous le donjon du Waldeck

 

 

Reflets d'automne

Reflets d'automne

 

 

A la lueur d'une lampe

la légende du pont de pierre du Zinzelbach

 

Le couple idéal

On raconte que vivait jadis dans le pays de Bitche, un couple très aimant. Waltraud et Gottfried Nadler étaient très attentionnés l'un pour l'autre. Les époux vivaient dans une entente si parfaite, qu'en 35 ans de mariage, pas un mot déplaisant n'était venu troubler le beau tableau qu'il faisait. Leur maison était à l'image du couple, belle, entretenue, bordée de fleurs. De même, l'intérieur était le reflet de l'extérieur : propre, coquet et fleuri quotidiennement par la maîtresse des lieux. En s'approchant de leur logis, les badauds, envieux, se laissaient bercer par la voix mélodieuse de Waltraud, qui chantait à tue-tête.

Aussi attentifs qu'ils le furent pour leur maison, les époux faisaient preuve d'une hospitalité exemplaire. Waltraud et Gottfried venaient en aide à chaque miséreux qui se présentait sur le pas de leur porte. Par ailleurs, ils traitaient leurs employés avec le plus grand respect. Le dimanche venu, le couple ne manquait jamais de se rendre à la messe avec solennité, endimanchés comme il se devait : Waltraud portait toujours sa belle robe noire à fleurettes mauves et Gottfried revêtait sa redingote bleue et ses souliers à boucles. 

Une union stérile

La seule ombre qui pesait sur l'existence de Waltraud et Gottfried, c'était le fait que le destin ne leur avait pas accordé d'enfant. Le curé ne manquait pas de citer en exemple la déconvenue du couple, pour faire entendre à ses ouailles qu'un plein bonheur n'existait pas sur cette Terre. La grande charité du couple se vit un jour gratifiée. Alors qu'ils ne s'y attendaient pas, les époux Nadler apprirent que leur ami Fritz, décédé peu de temps auparavant, leur avait légué sa maison à Glasbronn, non-loin de Bitche.

Après avoir longuement pleuré leur défunt ami, ils se rendirent dans la vallée, pour visiter leur nouvelle propriété. C'était une jolie maison blanche, à flanc de colline, et entourée de prés verdoyants. Le terrain était traversé par les eaux chantantes du modeste cours d'eau, serpentant à Glasbronn. Pour l'enjamber, un petit pont de bois avait été construit. Il faisait tout l'ornement de la propriété, tant la végétation et notamment le lierre, l'avait gracieusement paré. Gottfried, admiratif, se retourna vers sa femme qui en conclut sèchement : "Il faut ici un pont de pierre ! "

 

A la lueur d'une lampe

Le pont de la discorde

A ces mots, Gottfried rétorqua que sa femme n'y comprenait rien, et que ce joli pont ne devait être supprimé. Le jardinier qui avait assisté à la scène, fut surpris de voir le couple Nadler ainsi en désaccord. Le soir venu, l'ambiance fut maussade, le repas mauvais et la bière imbuvable. La voix mélodieuse de Waltraud ne se fit pas entendre et le vieux Gottfried ne lut pas à sa femme les dernières nouvelles. Ils se couchèrent sans se saluer pour la première fois depuis 35 ans ...

Le lendemain, Gottfried fut surpris lorsqu'il entendit frapper vigoureusement à sa porte. A sa surprise, ce fût l'architecte Johannes qui se présenta sur le perron. Il était venu à la demande de Madame Waltraud, et avait déjà élaboré quelques esquisses sur le pont de pierre. Il n'en coûterait qu'une dizaine de milliers de francs, bâti en beau grès rose de Rothbach.

Gottfried tenta de s'opposer au projet. Mais la véhémence de sa femme finit par le faire céder et huit jours plus tard, les ouvriers commencèrent à démonter le vieux pont. Il fallu arracher les longues lianes de lierre, dont les feuilles tombaient comme des larmes dans la rivière. On se chargea ensuite d'arracher la structure de bois, dont les craquements semblaient être des cris de douleur. Puis on creusa de solides fondations sur lesquelles on bâtit une belle arche de pierres. En quelques jours, et sous le regard satisfait de Waltraud, le joli pont de bois avait laissé la place à un lourd et massif pont de pierres.

 

 

A la lueur d'une lampe

Un pont infranchissable

Une fois les travaux réalisés, le couple s'installa à Glasbronn. Un beau jour, Waltraud prit son époux par le bras. Pensant que leur bonne entente était de retour, elle lui demanda s'il le pont était assez solide . Gottfried répondit brutalement : "C'est horrible, affreux, idiot et je me suis fait un serment ! " Interloquée, Waltraud demanda de quelle nature était cette promesse. Eh bien, Gottfried avait décidé de ne jamais traverser ce pont. Folle de rage, Waltraud lui jura qu'il le franchirait, il rétorqua que non !

Dès lors, le couple n'échangea plus un signe de tendresse, et les deux vieillards vécurent côte à côte dans le silence. Parfois, il arriva qu'ils se promenaient ensemble sans dire mot. Et dès que le couple approchait le pont, Gottfried baissait la tête et s'en détournait tristement. Pendant cinq longues années, le vieil homme se refusait obstinément à poser pied sur les froides pierres de l'édicule. Ces longues années de silence semblaient affecter non-seulement le couple, mais aussi la maison qu'ils habitaient. Les passants songeaient à la coquette et riante demeure qu'ils occupaient autrefois ...

 

Une fin heureuse ...

Un matin, un cri déchirait le silence de la forêt. Un agneau s'était échappé de la bergerie du voisinage et se retrouvait en bien mauvaise posture. Deux chiens errants grognaient autour de lui en montrant leurs crocs ! Gottfried sorti rapidement de la maison en hurlant pour faire fuir les deux chiens. Il leur jetta tout ce qu'il trouvait sur son chemin, mais les chiens grognaient de plus belle ! Gottfried saisit un bâton et sans plus réfléchir, passa le pont en pierre qu'il jura pourtant ne jamais franchir. Cette fois, il hurla tellement fort que Sa femme en fut réveillée et que les chiens, aussi féroces soient-ils, prirent la fuite ! Le vieil homme prit l'agneau tremblant dans ses bras et pressa sa tête contre sa joue. Waltraud accouru elle aussi. En voyant la scène, elle ne put s'empêcher de fondre en larmes, Gottfried avait enfin franchit le pont ! "Tu vois" dit-elle, "ce n'était pourtant pas si difficile..." Et depuis ce jour-là, c'est ensemble qu'ils traversaient le pont de pierres.

 

A la lueur d'une lampe

 

 

Une petite chapelle en bois au milieu de la forêt !

Une petite chapelle en bois au milieu de la forêt !

 

 

A la lueur d'une lampe

 

 

A la lueur d'une lampe

 

 

A la lueur d'une lampe

 

 

A la lueur d'une lampe

 

 

Un rocher baigné de soleil

Un rocher baigné de soleil

 

 

A la lueur d'une lampe

 

 

Au menu : aiguillettes de canard !

Au menu : aiguillettes de canard !

 

 

A la lueur d'une lampe

 

 

La poêle en fonte sert aussi pour les bananes flambées ...

La poêle en fonte sert aussi pour les bananes flambées ...

 

 

A la lueur d'une lampe

 

 

A la lueur d'une lampe

 

 

A la lueur d'une lampe

 

 

Une belle forêt d'automne

Une belle forêt d'automne

 

 

A la lueur d'une lampe

 

 

A la lueur d'une lampe

 

 

Une lourde dalle inclinée

Une lourde dalle inclinée

 

 

A la lueur d'une lampe

 

 

A la lueur d'une lampe

 

 

Le rocher aux trois cavités

Le rocher aux trois cavités

 

 

A la lueur d'une lampe ...

A la lueur d'une lampe ...

 

 

Partager cet article
Repost0
12 décembre 2019 4 12 /12 /décembre /2019 14:55

Un sentier balisé par des elfes, gravées dans le grès rose, serpente entre des pierres levées et de larges cupules remplies d'eau, et dans lesquelles se reflètent les grands châtaigniers du Mollberg. Il s'appelle "Sentier des Demoiselles de Pierre". On se laisse vite emporter dans des rêveries, notre imagination attisée par des nymphes légèrement vêtue, illustrant des panneaux pédagogiques. Cette boucle, je la ferai en seconde partie de rando, après avoir visité les ruines du Guirbaden.

Le sentier qui monte à la forteresse médiévale passe à côté de deux vieux châtaigniers. Ce n'est pas la hauteur de ces arbres qui fait qu'ils soient classés "remarquables", mais leur âge vénérable. En regardant ces châtaigniers, on dirait qu'ils ont souffert de tous les maux tant ils sont difformes. Les troncs sont creux mais la sève, ce fluide vital, coule encore dans leurs artères pour leur donner le souffle de la vie. Ils auraient même servi de cachette aux garçons de Mollkirch qui refusaient de d'endosser l'uniforme nazi durant la dernière guerre ... 

Carte IGN  : 3716 ET

 

Le départ du sentier des Demoiselles de pierre est à Laubenheim, près de Mollkirch

Le départ du sentier des Demoiselles de pierre est à Laubenheim, près de Mollkirch

 

 

Vous ne pouvez pas vous perdre tant que les bonnes fées veillent sur vous !

Vous ne pouvez pas vous perdre tant que les bonnes fées veillent sur vous !

 

 

Les châtaigniers de Mollkirch sont mentionnés dans un état des lieux datant de la fin du 17ème siècle !

Les châtaigniers de Mollkirch sont mentionnés dans un état des lieux datant de la fin du 17ème siècle !

 

 

Que raconteraient ces arbres, s'ils avaient la parole ?

Que raconteraient ces arbres, s'ils avaient la parole ?

 

 

Un crâne de dinosaure ?

Un crâne de dinosaure ?

 

 

On leur a cloué une pancarte sur laquelle est écrit la circonférence de 5,40 mètres

On leur a cloué une pancarte sur laquelle est écrit la circonférence de 5,40 mètres

 

 

Les troncs sont creux et on peut facilement s'y tenir debout

Les troncs sont creux et on peut facilement s'y tenir debout

 

 

La forteresse du Girbaden repose sur un éperon rocheux et sur d'énormes arcs de décharges maçonnés au dessus du vide

La forteresse du Girbaden repose sur un éperon rocheux et sur d'énormes arcs de décharges maçonnés au dessus du vide

 

 

Les châtaigniers de Mollkirch

Venons maintenant au coeur du Girbaden. Tous les livres traitant du sujet s'accordent à dire que c'est la plus vaste forteresse d'Alsace. Tout le gratin de la noblesse alsacienne, ou presque, est passé par là. Les puissants comtes d'Eguisheim-Dabo sont cités comme étant les constructeurs du château. Puis vint l'empereur Frédéric de Hohenstaufen qui le céda à l'évêque de Strasbourg. S'en suivirent des attaques des Lorrains qui veulent aussi une part du magot. Il faut dire que les comtes d'Eguisheim-Dabo ont également fondé l'abbaye d'Altorf pour avoir un lieu de sépulture digne de leur rang. Les Armagnacs aussi sont "montés" en Alsace pour piller les biens de l'abbaye (les trésors sont gardés au Girbaden). Puis débarquèrent les Suédois commandés par le colonel Harpf. Après un siège, ils ont pu s'installer dans la place forte obtenant même par la force, du vin et des vivres de la ville d'Obernai. L'année d'après, ce sont les troupes Françaises de Louvois qui prennent le château, et qui le passent définitivement à la poudre noire ...

 

 

 

Le palas était non seulement très joli mais bénéficiait de tout le confort de l'époque : des latrines !

Le palas était non seulement très joli mais bénéficiait de tout le confort de l'époque : des latrines !

 

 

La plus belle pièce du Girbaden est sans doute cette belle fenêtre rescapée de siècles de pillage et de destructions

La plus belle pièce du Girbaden est sans doute cette belle fenêtre rescapée de siècles de pillage et de destructions

 

 

Une tour faite de belles pierres à bossages pour défendre cette porte

Une tour faite de belles pierres à bossages pour défendre cette porte

 

 

La chapelle St Valentin et la tour de la faim se trouvent protégés derrière une enceinte crénelée

La chapelle St Valentin et la tour de la faim se trouvent protégés derrière une enceinte crénelée

 

 

Le Girbaden domine l'entrée de la vallée de la Magel

Le Girbaden domine l'entrée de la vallée de la Magel

 

 

Les châtaigniers de Mollkirch

 

 

Les châtaigniers de Mollkirch

 

 

Un large bassin sur le sentier des Demoiselles de pierre

Un large bassin sur le sentier des Demoiselles de pierre

 

 

Les châtaigniers de Mollkirch

 

 

Les châtaigniers de Mollkirch

 

 

Les châtaigniers de Mollkirch

 

 

C'est ici que je vais m'installer pour le déjeuner

C'est ici que je vais m'installer pour le déjeuner

 

 

Les châtaigniers de Mollkirch

 

 

Par endroit, les rochers forment un labyrinthe où il faut chercher son chemin

Par endroit, les rochers forment un labyrinthe où il faut chercher son chemin

 

 

Brume au Mollberg

Brume au Mollberg

 

 

Les châtaigniers de Mollkirch

 

 

Les châtaigniers de Mollkirch

 

 

                                    Au revoir et à bientôt !

Partager cet article
Repost0
5 décembre 2019 4 05 /12 /décembre /2019 09:04

C'est dans le courant d'une matinée automnale et venteuse que débute cette randonnée dans la forêt de Weiterswiller. La crête de l'Altenberg est vite atteinte en empruntant le sentier balisé d'un triangle jaune. Un rocher-borne portant un magnifique blason me rappelle que je me trouve à la limite du Pays de Hanau. L'origine du nom de Pfannenfelsen provient sans doute de cette profonde cupule creusée au bout de la dalle sommitale. Une rigole évacue le trop plein de la cuvette. A 2 mètres de là se trouve un curieux masque grimaçant taillé dans le roc. A t-il réellement une signification ? Le nom de l'auteur "Mayerhoffer" est gravé juste à côté, mais les années et l'érosion l'ont rendu illisible. 

En descendant le Katzenberg, on ne peut pas manquer le superbe chêne pédonculé. C'est un arbre remarquable par son âge et sa taille. Sa cime dépasse de loin celle de ses congénères et le diamètre de son tronc fait comprendre que c'est bien lui le roi de la forêt ! Mon itinéraire passe également devant la source du Hoelzernerbrunnen, devant laquelle trône une table de belle facture en grès des Vosges, ainsi que ses 4 bancs. Des rigoles, tout aussi soignées, canalisent l'eau de part et d'autre de la table vers les terres sablonneuses de la forêt. Il semblerait que tout ce mobilier forestier ait été érigé par un richissime propriétaire de chasse au début du XXème siècle.

Pour ma part, je préfère déjeuner dans un endroit un peu plus ensoleillé et c'est au carrefour des Trois chênes que je déballe enfin mon sac à dos. La commune de Neuwiller-lès-Saverne sera ma prochaine étape. C'est un charmant village dont les soubassements des maisons sont presque tous construits en grès des Vosges. Au moyen-âge, Neuwiller-lès-Saverne possédait son château-fort et était élevé au rang de ville. Privilège qui lui permettait de se protéger derrière des remparts et de battre monnaie ...

Carte IGN : 3714 ET 

 

L'église St Michel de Weiterswiller date du XIIème siècle. Elle est connue pour ses peintures murales du XVème siècle

L'église St Michel de Weiterswiller date du XIIème siècle. Elle est connue pour ses peintures murales du XVème siècle

 

 

Une virée dans la forêt de Weiterswiller

 

 

Ce rocher borne porte les armoiries des Hanau-Lichtenberg. L'utilisation de rochers existants permettait d'économiser la fabrication et le transport d'une borne taillée en atelier

Ce rocher borne porte les armoiries des Hanau-Lichtenberg. L'utilisation de rochers existants permettait d'économiser la fabrication et le transport d'une borne taillée en atelier

 

 

La crête des Pfannenfelsen

La crête des Pfannenfelsen

 

 

Une virée dans la forêt de Weiterswiller

 

 

Une virée dans la forêt de Weiterswiller

 

 

Le visage des Pfannenfelsen

Le visage des Pfannenfelsen

 

 

Une virée dans la forêt de Weiterswiller

 

 

La dalle du sommet est creusée d'un profond bassin doté d'un bec d'évacuation

La dalle du sommet est creusée d'un profond bassin doté d'un bec d'évacuation

 

 

Ce rocher au Brudersberg porte les traces d'aménagement d'un logis. Il parait qu'un frère-ermite  a vécu ici

Ce rocher au Brudersberg porte les traces d'aménagement d'un logis. Il parait qu'un frère-ermite a vécu ici

 

 

Une virée dans la forêt de Weiterswiller

 

 

Le visage du Christ couronné d'épine est lui aussi l'oeuvre de Mayerhoffer

Le visage du Christ couronné d'épine est lui aussi l'oeuvre de Mayerhoffer

 

 

Une virée dans la forêt de Weiterswiller

"Il trône comme un roi au coeur de la forêt communale depuis 415 ans. Lorsqu'il était jeune, il voit ses amis arbres disparaître, et comprend que l'homme peut devenir son ennemi, mais celui-ci décide de le laisser grandir."

"Il affronte Dame Nature quand elle se montre capricieuse en 1897 car une tornade décima ses voisins les arbres. Certains furent projetés à plus de 15 mètres ! En 1999, il voit arriver le passage de la tempête où il crut sa dernière heure arrivée."

"Mais aujourd'hui il est fier d'être toujours là, imposant avec son tour de taille ! On espère encore le voir longtemps vivant pour que petits et grands puissent continuer à venir l'admirer" 

(Les arbres remarquables du Bas-Rhin, Valérie Meyer)

 

 

Le gros chêne de Neuwiller-lès-Saverne

Le gros chêne de Neuwiller-lès-Saverne

 

 

Le site du Hoelzernerbrunnen, au coeur de la forêt

Le site du Hoelzernerbrunnen, au coeur de la forêt

 

 

La source du Hoelzernerbrunnen

La source du Hoelzernerbrunnen

 

 

Carrefour des Trois chênes

Carrefour des Trois chênes

 

 

Une virée dans la forêt de Weiterswiller

 

 

Une virée dans la forêt de Weiterswiller

 

 

L'église romane St Adelphe de Neuwiller-lès-Saverne (XIIème siècle)

L'église romane St Adelphe de Neuwiller-lès-Saverne (XIIème siècle)

 

 

Derniers vestiges des fortifications médiévales de Neuwiller. Le système défensif comportait dix tours et trois grandes portes

Derniers vestiges des fortifications médiévales de Neuwiller. Le système défensif comportait dix tours et trois grandes portes

 

 

Une virée dans la forêt de Weiterswiller

 

 

Une virée dans la forêt de Weiterswiller

 

 

La pluie arrive !

La pluie arrive !

 

 

Dernier rayon de soleil

Dernier rayon de soleil

 

 

Partager cet article
Repost0
30 novembre 2019 6 30 /11 /novembre /2019 16:50

Le bulletin météo pour cette journée de rando n'est pas très encourageant. La pluie est annoncée pour la fin de matinée. Il a donc fallu opté pour un circuit comprenant un abri où l'on peut déjeuner au sec vers la mi-journée. Mais avant de penser à manger, nous avons quelques rochers à explorer !

Le Rocher du Diable d'Abreschviller est une roche sédimentaire incrustée de galets, appelée grès à poudingue. Sur la plateforme sommitale trône une gloriette. De là, on a une belle vue sur le village et la vallée de la Sarre Rouge. Mais ce qui nous intéresse, ce sont les grottes et tunnels formés par l'érosion, ainsi que les grandes failles que l'on peut escalader. On y passera une bonne partie de la matinée avant de poursuivre vers le rocher de la Salière. Comme prévu, les premières gouttes tombent vers 14 heures, alors que nous nous trouvons à quelques mètres de l'abri du Parc aux Boeufs.

Toute la cabane embaume le canard poêlé ! (Une idée de menu pour notre prochaine sortie). Un couple de randonneurs était déjà attablé et attaquait le dessert. Pour nous ce sera une belle pièce de viande du boucher, pommes de terre et haricots et ... bananes flambées au Cognac pour le dessert. Sur le chemin du retour, d'autres rochers emblématiques du secteur se prêteront au jeu de la photo (sans qu'on leur demande leur avis d'ailleurs ! ) comme l'imposant Rommelstein ou encore le très curieux rocher du Calice ...

Carte IGN : 3715 OT

 

Dans la gueule du géant !

Dans la gueule du géant !

 

 

Couloirs étroits, canyons minéral définissent la roche du diable d'Abreschviller

Couloirs étroits, canyons minéral définissent la roche du diable d'Abreschviller

 

 

Un(e) diable(sse) dans les rochers

 

 

Un(e) diable(sse) dans les rochers

 

 

Un(e) diable(sse) dans les rochers

 

 

Toutes les failles doivent être explorées et grimpées !

Toutes les failles doivent être explorées et grimpées !

 

 

Le scarabée du rocher

Le scarabée du rocher

 

 

Un(e) diable(sse) dans les rochers

 

 

Un(e) diable(sse) dans les rochers

 

 

La forêt domaniale de St Quirin

La forêt domaniale de St Quirin

 

 

Ah le voilà !

Ah le voilà !

 

 

La roche de la Salière

La roche de la Salière

 

 

Un(e) diable(sse) dans les rochers

 

 

Un(e) diable(sse) dans les rochers

 

 

Un(e) diable(sse) dans les rochers

 

 

Dans les éboulis

Dans les éboulis

 

 

L'abri triangulaire de l'Eichelkopf

L'abri triangulaire de l'Eichelkopf

 

 

C'est gargantuesque mais ...

C'est gargantuesque mais ...

 

 

Un(e) diable(sse) dans les rochers

 

 

Mais il restera TOUJOURS de la place pour les bananes au chocolat !

Mais il restera TOUJOURS de la place pour les bananes au chocolat !

 

 

Un(e) diable(sse) dans les rochers

 

 

Un(e) diable(sse) dans les rochers

 

 

La plateforme du grand Rommelstein

La plateforme du grand Rommelstein

 

 

Un(e) diable(sse) dans les rochers

 

 

Le calice sort tout droit d'un livre de légendes !

Le calice sort tout droit d'un livre de légendes !

 

 

Hey ! on ne s'amuse pas avec l'aiguillage !

Hey ! on ne s'amuse pas avec l'aiguillage !

 

 

Partager cet article
Repost0
19 novembre 2019 2 19 /11 /novembre /2019 13:56

Alors que les premiers flocons blanchissent les sommets vosgiens, je me replonge dans mes archives d'images du mois dernier. Mon choix se porte sur quelques clichés pris lors d'une randonnée au Grand Ventron. Les couleurs y étaient particulièrement intenses et les températures encore presque estivales. Mais avant d'arpenter les crêtes, je vais visiter les ruines du château de Wildenstein. Les maigres vestiges ne permettent plus d'imaginer ce qu'a pu être cette vaste forteresse à l'époque médiévale. Seul le tunnel d'entrée est encore intact. C'est d'ailleurs ce qui fait la particularité de ce château car on ne retrouve ce genre d'ouvrage nul part ailleurs en Alsace.

Un peu plus loin, la grande cascade du Bockloch retombe bruyamment dans un bassin circulaire. Un écrin automnale entoure la chute d'eau. Je démarre véritablement la randonnée au col de la Vierge et emprunte le tracé de l'ancienne crête-frontière jalonnée de bornes. Le sentier débouche directement au sommet du grand Ventron. Un petit vent remue dans les myrtilliers rouge-vifs et je me trouve un petit creux abrité pour déballer ma salade de cervelas-gruyère. J'ai maintenant toute l'après-midi devant moi pour savourer les magnifiques paysages et même une part de tarte aux Brimbelles (c'est comme ça qu'ils disent là-haut) à l'auberge du Grand Ventron ...

Carte IGN : 3619 OT

 

Une grande partie du lac de Kruth-Wildenstein a disparu !

Une grande partie du lac de Kruth-Wildenstein a disparu !

 

 

Le tunnel du château de Wildenstein. Un travail effectué par 10 mineurs pendant un an !

Le tunnel du château de Wildenstein. Un travail effectué par 10 mineurs pendant un an !

 

 

Le château a connu plusieurs destructions et reconstructions au Moyen-Age

Le château a connu plusieurs destructions et reconstructions au Moyen-Age

 

 

Pendant longtemps, la ruine a servi de carrière et les gens venaient se servir en belles pierres pour construire leur maison

Pendant longtemps, la ruine a servi de carrière et les gens venaient se servir en belles pierres pour construire leur maison

 

 

La cascade du Bockloch

La cascade du Bockloch

 

 

Tout ce qu'il reste du lac de Kruth-Wildenstein

Tout ce qu'il reste du lac de Kruth-Wildenstein

 

 

L'abri au col de la Vierge

L'abri au col de la Vierge

 

 

Le Grand Ventron en automne

 

 

Sur le GR 531

Sur le GR 531

 

 

Les chaumes du Grand Ventron

Les chaumes du Grand Ventron

 

 

Le Grand Ventron en automne

 

 

Le Grand Ventron en automne

 

 

Un petit coin à l'abri du vent pour déjeuner

Un petit coin à l'abri du vent pour déjeuner

 

 

Au menu : salade mixte alsacienne !

Au menu : salade mixte alsacienne !

 

 

J'arrive aux Wolfsfelsen

J'arrive aux Wolfsfelsen

 

 

Wolfsfelsen du Grand Ventron

Wolfsfelsen du Grand Ventron

 

 

Vue sur la vallée d'Oderen depuis les Wolfsfelsen

Vue sur la vallée d'Oderen depuis les Wolfsfelsen

 

 

Le Grand Ventron en automne

 

 

Le Grand Ventron en automne

 

 

Le Grand Ventron en automne

 

 

La Tête du Chat Sauvage offre également de beaux panoramas

La Tête du Chat Sauvage offre également de beaux panoramas

 

 

Un petit chalet forestier

Un petit chalet forestier

 

 

Le Druidenstein

Le Druidenstein

 

 

La table d'orientation au sommet du Grand Ventron

La table d'orientation au sommet du Grand Ventron

 

 

Une vue vers le Kastelberg, Rothenbachkopf, Batteriekopf, Schweisel, etc ...

Une vue vers le Kastelberg, Rothenbachkopf, Batteriekopf, Schweisel, etc ...

 

 

La fameuse brimbelle des Vosges

La fameuse brimbelle des Vosges

 

 

Le Grand Ventron en automne

 

 

Partager cet article
Repost0
13 novembre 2019 3 13 /11 /novembre /2019 14:42

Ce circuit est un classique, bien connu des randonneurs vosgiens. Un peu de brouillard stagne dans la cuvette du lac Blanc, mais passés les rochers Hans, c'est le bleu et la lumière qui dominent les paysages. Aujourd'hui, pour changer un peu, je vais contourner le lac Noir et le découvrir sous un autre angle. Ce sentier balisé X jaune n'est pas très utilisé. Il traverse un petit pierrier au-dessus duquel une roche très colorée (dont je ne saurais dire la nature) suinte par de nombreux filets d'eau. Des jeunes chamois, accompagnés de leur mère, jouaient là, sans que je ne les vois. Ce n'est qu'en faisant craquer une branche que tout le monde fût surpris ! En quelques bons, ils disparurent dans les profondeurs de la forêt ...

J'arrive à l'auberge du lac Noir un peu avant midi. Je n'avais pas prévu de déjeuner là mais leur carte me décide à pousser la porte. Je ne peux que recommander cet établissement ! Les clarines des vaches me font savoir que j'approche du lac Forlet. Les pâturages, les eaux sombres du lac, le cirque coloré aux teintes de l'automne; cet endroit n'a pas son égal dans les Vosges. Saison après saison, j'aime à y revenir. Je dépose mon sac pour une longue pause et goûter la douce quiétude du Forlet. Plus haut, les chaumes du Faing ont pris des couleurs orangées. Le soleil rasant de fin de journée magnifie ces vastes paysages ...

Carte IGN : 3718 OT

 

Une petite lumière parvient jusqu'au rocher de la Vierge

Une petite lumière parvient jusqu'au rocher de la Vierge

 

 

C'est bien là que passe le sentier

C'est bien là que passe le sentier

 

 

Le lac Blanc depuis le plus haut rocher

Le lac Blanc depuis le plus haut rocher

 

 

L'observatoire Belmont

L'observatoire Belmont

 

 

En se hissant un peu, on a une jolie vue

En se hissant un peu, on a une jolie vue

 

 

Le pierrier derrière le lac Noir, sur le sentier balisé d'un X jaune

Le pierrier derrière le lac Noir, sur le sentier balisé d'un X jaune

 

 

La roche qui pisse

La roche qui pisse

 

 

Deux jeunes chamois

Deux jeunes chamois

 

 

Le lac Noir

Le lac Noir

 

 

Trois lacs, deux vaches et une pintade

 

 

A la carte : Ballotine de Pintade ! (Digne d'un chef étoilé)

A la carte : Ballotine de Pintade ! (Digne d'un chef étoilé)

 

 

Pas pu résister à cette belle part de tarte au fromage blanc !

Pas pu résister à cette belle part de tarte au fromage blanc !

 

 

Vers le Forlet

Vers le Forlet

 

 

Des vaches bien insouciantes ...

Des vaches bien insouciantes ...

 

 

Le lac du Forlet

Le lac du Forlet

 

 

Le cirque du Forlet

Le cirque du Forlet

 

 

Trois lacs, deux vaches et une pintade

 

 

Au Gazon du Faing

Au Gazon du Faing

 

 

Trois lacs, deux vaches et une pintade

 

 

Trois lacs, deux vaches et une pintade

 

 

Trois lacs, deux vaches et une pintade

 

 

La ferme-auberge du Gazon du Faing

La ferme-auberge du Gazon du Faing

 

 

Trois lacs, deux vaches et une pintade

 

 

Les chaumes du Faing

Les chaumes du Faing

 

 

Une table naturelle au-dessus du lac Blanc

Une table naturelle au-dessus du lac Blanc

 

 

Trois lacs, deux vaches et une pintade

 

                   Merci de votre visite et à bientôt !

Partager cet article
Repost0
7 novembre 2019 4 07 /11 /novembre /2019 07:56

Pour une fois, je n'ai pas oublié d'emmener mon petit panier à champi. Il débordera de cèpes de Bordeaux en fin de randonnée. Le col du Breschpunkt sera le point de départ de cet agréable circuit d'environ 22-23 km. Il fait un temps magnifique en ce début d'octobre, et la forêt sent bon l'automne ! Pour l'occasion, j'explore une petite hauteur appelée Hunerstkopf pour voir un peu s'il y a du rocher à photographier. Le plus curieux, je le trouverai en suivant la crête vers le Hunurst. Quelqu'un à même eu l'idée d'amener ici une planche et en a fait un petit banc dans un endroit abrité.

En fait, la raison principale de cette sortie est de chercher- et si possible de trouver- la borne du Kleinmannstein. Tout ce que j'avais comme indice est qu'elle se trouve vers l'ancienne maison forestière du Grossmann. C'est d'ailleurs là que je vais chauffer ma gamelle, dans la jolie véranda fraîchement rénovée ...

Cartes IGN : 3715 OT +3616 OT +3716 ET

 

L'abri du parc aux Boeufs se trouve au tout début de mon itinéraire

L'abri du parc aux Boeufs se trouve au tout début de mon itinéraire

 

 

Dans le secteur de l'Eichelkopf

Dans le secteur de l'Eichelkopf

 

 

Deux vététistes vers la montée du Hunerstkopf

Deux vététistes vers la montée du Hunerstkopf

 

 

Maintenant c'est moi qui le rattrape !

Maintenant c'est moi qui le rattrape !

 

 

Rando-cèpes au Grossmann

 

 

Rando-cèpes au Grossmann

 

 

Rochers au Hunerstkopf

Rochers au Hunerstkopf

 

 

Le grand rocher près du Hunurst

Le grand rocher près du Hunurst

 

 

Rando-cèpes au Grossmann

 

 

Un petit banc bien à l'abri du vent

Un petit banc bien à l'abri du vent

 

 

La tour du Hunurst

La tour du Hunurst

 

 

Rando-cèpes au Grossmann

 

 

Ce n'est pas encore le Kleinmannstein, fausse joie ...

Ce n'est pas encore le Kleinmannstein, fausse joie ...

 

 

Le petit sentier balisé Triangle Jaune

Le petit sentier balisé Triangle Jaune

 

 

Au pied du Grossmann

Au pied du Grossmann

 

 

Il est midi et un groupe de randonneurs déjeune devant le chalet de l'Altmatt

Il est midi et un groupe de randonneurs déjeune devant le chalet de l'Altmatt

 

 

La belle maison forestière du Grossmann, actuellement en rénovation

La belle maison forestière du Grossmann, actuellement en rénovation

 

 

Il y a trop de monde à la maison ouvrière juste en face, je serai bien plus tranquille ici. Et en plus j'aurais droit à une visite de la maison forestière, de fond en comble !

Il y a trop de monde à la maison ouvrière juste en face, je serai bien plus tranquille ici. Et en plus j'aurais droit à une visite de la maison forestière, de fond en comble !

 

 

Dessin d'une jeune randonneuse à la maison ouvrière du Grossmann

Dessin d'une jeune randonneuse à la maison ouvrière du Grossmann

 

 

Rando-cèpes au Grossmann

 

 

Le voici enfin, ce rocher directionnel du Kleinmannstein !

Le voici enfin, ce rocher directionnel du Kleinmannstein !

 

 

Retour sous la pluie !

Retour sous la pluie !

 

 

Partager cet article
Repost0
2 novembre 2019 6 02 /11 /novembre /2019 15:42

L'automne s'installe doucement sur les hauteurs vosgiennes. Les myrtilliers prennent une teinte rouge qui contraste avec les chaumes jaunissantes des estives. Pour cette belle rando sur les crêtes, je n'emporte dans mon sac que le strict minimum : une gourde d'eau de source, une petite veste et quelques fruits secs. Je prévois de faire un peu de dénivelé alors autant marcher léger !

Le sentier en zig zag balisé + bleu débouche entre le Rothenbachkopf et le Batteriekopf. Je trouve cette crête vraiment très belle. La vue, les couleurs, cet endroit respire la sérénité ! Evidemment pour midi, je ne vais pas me contenter de fruits secs et compte bien me régaler d'une bonne part de tourte dans une ferme-auberge. Par chance, Firstmiss est ouverte ce jour-là, et il leur reste de la tarte aux myrtilles. Heureusement qu'il n'y avait plus de montées car le repas était copieux ! Pour le retour, je longe le Kastelberg avant de descendre vers le lac d'Altenweiher. La suite en images ....

Carte IGN : 3618OT

 

La petite localité d'Erbersch, juste après Mittlach (Alt. 560m.)

La petite localité d'Erbersch, juste après Mittlach (Alt. 560m.)

 

 

Le petit Rau tombe en cascade

Le petit Rau tombe en cascade

 

 

Y a plus qu'à grimper !

Y a plus qu'à grimper !

 

 

Au grand air dans les Hautes Vosges !

 

 

La FA du Steinwasen

La FA du Steinwasen

 

 

Le Hohneck en automne

Le Hohneck en automne

 

 

On reconnait la forme du Rothenbachkopf

On reconnait la forme du Rothenbachkopf

 

 

Au grand air dans les Hautes Vosges !

 

 

Au grand air dans les Hautes Vosges !

 

 

Le sommet du Batteriekopf

Le sommet du Batteriekopf

 

 

Les sommets et crêtes en direction du Markstein

Les sommets et crêtes en direction du Markstein

 

 

Et là, c'est en direction du Hohneck

Et là, c'est en direction du Hohneck

 

 

Au sommet du Rothenbachkopf (Alt. 1316m.)

Au sommet du Rothenbachkopf (Alt. 1316m.)

 

 

Au grand air dans les Hautes Vosges !

 

 

Devant moi, le Rainkopf et le Kastelberg

Devant moi, le Rainkopf et le Kastelberg

 

 

Au grand air dans les Hautes Vosges !

 

 

Au grand air dans les Hautes Vosges !

 

 

Au fond de l'auge se trouve le lac d'Altenweiher

Au fond de l'auge se trouve le lac d'Altenweiher

 

 

Pause-déjeuner pour ces randonneurs

Pause-déjeuner pour ces randonneurs

 

 

Aujourd'hui, j'avais envie de tourte et roïgas ...

Aujourd'hui, j'avais envie de tourte et roïgas ...

 

 

Et la brimbelle déjà bien entamée !

Et la brimbelle déjà bien entamée !

 

 

Une hêtraie sur les flancs du Kastelberg

Une hêtraie sur les flancs du Kastelberg

 

 

Les 3 sommets de ce matin

Les 3 sommets de ce matin

 

 

On aperçoit la FA du Kastelberg

On aperçoit la FA du Kastelberg

 

 

Au grand air dans les Hautes Vosges !

 

 

Les eaux sombres du lac d'Altenweiher

Les eaux sombres du lac d'Altenweiher

 

 

Partager cet article
Repost0
16 octobre 2019 3 16 /10 /octobre /2019 13:22

A l'Est d'Eloyes, surplombant la vallée de la Moselle, la Tête des Cuveaux doit son nom à sa dalle sommitale creusée de profonds bassins. Main de l'homme ou intempéries ? Qui a creusé les cupules dans le grès ? Je me laisse glisser dans l'alvéole minérale lissée, en forme de foetus, m'y installe confortablement sur le côté. Qu'on est bien dans ce cocon de pierre ! Je m'y endormirais volontiers ! Je teste le magnétisme de la roche. Il est possible que ces cuvettes et bassins ont pu servir de réceptacles destinés à des rites solaires. 

Un peu plus loin, nous arrivons sur un curieux dolmen. En fait, il s'agit-là d'une tombe très ancienne, un peu comme celles que l'on rencontre en Bretagne. Qui sont ces hommes qui ont érigé la sépulture du Fossard ? Qui y était enterré ? Un chef de guerre ? un druide ? une sorte de prêtre ? un guide ? celui qui leur a montré le chemin depuis les confins de l'actuelle Autriche ? Bien des questions sans réponses ...

Notre journée avait commencé par la découverte de la Roche du Thin et un bien étrange cercle de pierres. Bien que la végétation soit abondante, la roche du Thin offre quelques fenêtres sur la plaine d'Eloyes. Sa dalle principale est fragmentée et disloquée. Elle porte quelques gravures, comme cette croix Chrétienne. Les myrtilliers en feu se marient bien avec la roche bleutée. Le cercle de pierres cité précédemment, ne se trouve qu'à quelques dizaines de mètres de là. Une borne héxagonale se trouve au centre d'une enceinte percée de 4 portes ...

Cartes IGN : 3518 OT + 3519 OT

 

 

Le terrain est très chaotique en montant la ligne de coupe vers les Roches du Thin

Le terrain est très chaotique en montant la ligne de coupe vers les Roches du Thin

 

 

De gros blocs de grès se dressent dans la forêt domaniale du Fossard

De gros blocs de grès se dressent dans la forêt domaniale du Fossard

 

 

Bain énergétique dans la forêt du Fossard

 

 

Les premiers éboulis de la roche du Thin

Les premiers éboulis de la roche du Thin

 

 

L'un des belvédères aux roches gravées

L'un des belvédères aux roches gravées

 

 

Bain énergétique dans la forêt du Fossard

 

 

Bain énergétique dans la forêt du Fossard

 

 

Bain énergétique dans la forêt du Fossard

 

 

Les roches du Thin

Les roches du Thin

 

 

Bain énergétique dans la forêt du Fossard

 

 

Bain énergétique dans la forêt du Fossard

 

 

La borne centrale au lieu-dit "Cercle de pierres"

La borne centrale au lieu-dit "Cercle de pierres"

 

 

Un abri près de la Tête des Cuveaux

Un abri près de la Tête des Cuveaux

 

 

Bain énergétique dans la forêt du Fossard

 

 

La tour d'observation à 2 niveaux des Cuveaux

La tour d'observation à 2 niveaux des Cuveaux

 

 

Bain énergétique dans la forêt du Fossard

 

 

Encore un jour de fête !

Encore un jour de fête !

 

 

D'étranges bassins creusés dans la roche de grès

D'étranges bassins creusés dans la roche de grès

 

 

Bain énergétique dans la forêt du Fossard

 

 

Cette croix a été érigée en mémoire de deux enfants dévorés par des loups ...

Cette croix a été érigée en mémoire de deux enfants dévorés par des loups ...

 

 

Le dolmen de la Grange Mougin

Le dolmen de la Grange Mougin

 

 

La forêt allume ses lampes de chevet ...

La forêt allume ses lampes de chevet ...

 

 

Coucher de soleil sur Eloyes

Coucher de soleil sur Eloyes

 

 

Bain énergétique dans la forêt du Fossard

 

 

Bain énergétique dans la forêt du Fossard

 

 

Bain énergétique dans la forêt du Fossard

 

                    Merci de votre visite, à bientôt !

Partager cet article
Repost0
9 octobre 2019 3 09 /10 /octobre /2019 07:14

Au premier regard, cette colline recouverte de vignes paraît bien paisible. Le Jesselsberg est une colline calcaire qui culmine à moins de 400m. d'altitude. Sur ses pelouses sèches poussent une grande variété d'orchidées qui fleurissent au printemps. Les paysages sont très variés et on y rencontre toute sorte d'essence d'arbre abritant de nombreuses espèces d'insectes, dont certaines très rares et propres à ce milieux particulier. Les oiseaux profitent de ce "couvert" offert sur un plateau mais aussi du gîte que procurent les haies, denses et variées.

Entre les vignes, voire même sous les cèpes de vignes, on trouve des casemates bétonnées. Un circuit des casemates, long de 6 km environ, permet d'en faire le tour. Ce sont des fortifications avancées du fort de Mutzig. Certains bunkers sont ouverts et il faut se munir d'une lampe pour les visiter. Mais je préfère descendre vers Dangolsheim et je crois savoir que ce village de viticulteurs est très fier de son vieux lavoir ... 

Carte IGN : 3617 ET

 

Le Jesselsberg domine les villages de Soultz-les-Bains et Dangolsheim

Le Jesselsberg domine les villages de Soultz-les-Bains et Dangolsheim

 

 

La colline est un milieu naturel protégé

La colline est un milieu naturel protégé

 

 

Au delà des vignes, on aperçoit le Wangenberg, le Marlenberg et le Scharrarch(berg)

Au delà des vignes, on aperçoit le Wangenberg, le Marlenberg et le Scharrarch(berg)

 

 

Muscats, Gewurz, Riesling, etc ... sont les cépages du Jesselsberg

Muscats, Gewurz, Riesling, etc ... sont les cépages du Jesselsberg

 

 

Et on est en pleine période de vendanges !

Et on est en pleine période de vendanges !

 

 

Un petit abri de vigneron au Jesselsberg

Un petit abri de vigneron au Jesselsberg

 

 

Pinot Noir

Pinot Noir

 

 

Une grande variété de haies caractérise les collines calcaires

Une grande variété de haies caractérise les collines calcaires

 

 

On y rencontre également des forêts de robiniers et chênes pubescents

On y rencontre également des forêts de robiniers et chênes pubescents

 

 

Un papillon Tabac d'Espagne butine une fleur de Millepertuis

Un papillon Tabac d'Espagne butine une fleur de Millepertuis

 

 

Les bacs de la fontaine Kaltebrunne. Autrefois la source alimentait 3 fermes agricoles qui ont dû être rasées pour laisser la place au fort de l'empereur

Les bacs de la fontaine Kaltebrunne. Autrefois la source alimentait 3 fermes agricoles qui ont dû être rasées pour laisser la place au fort de l'empereur

 

 

Une borne armoriée et portant la date de 1630

Une borne armoriée et portant la date de 1630

 

 

Vestiges militaires de la première guerre mondiale

Vestiges militaires de la première guerre mondiale

 

 

Le Jesselsberg, entre vignes et casemates

 

 

L'automne s'installe doucement au Jesselsberg

L'automne s'installe doucement au Jesselsberg

 

 

Le Jesselsberg, entre vignes et casemates

 

 

Le Jesselsberg, entre vignes et casemates

 

 

Observatoire d'artillerie, abri d'infanterie ou poudrière jalonnent le sentier. Ils font partie de la forteresse construite sur ordre du kaiser Guillaume II, destiné à barrer la plaine du Rhin. C'était en 1914 la plus grande fortification Allemande

Observatoire d'artillerie, abri d'infanterie ou poudrière jalonnent le sentier. Ils font partie de la forteresse construite sur ordre du kaiser Guillaume II, destiné à barrer la plaine du Rhin. C'était en 1914 la plus grande fortification Allemande

 

 

L'intérieur de cet abri d'infanterie et de commandement

L'intérieur de cet abri d'infanterie et de commandement

 

 

Un observatoire d'artillerie bien camouflé !

Un observatoire d'artillerie bien camouflé !

 

 

Un papillon Argus bleu des prairies

Un papillon Argus bleu des prairies

 

 

L'automne, c'est aussi la période de récolte des pommes

L'automne, c'est aussi la période de récolte des pommes

 

 

Colchiques dans les prés .....

Colchiques dans les prés .....

 

 

Un Bildstock dans les vignes

Un Bildstock dans les vignes

 

 

Le vieux lavoir de Dangolsheim

Le vieux lavoir de Dangolsheim

 

 

Le Jesselsberg, entre vignes et casemates

Le fantôme du lavoir

C'était au siècle dernier. Au mois d'août. Il faisait chaud. Une de ces chaleurs lourdes qui, certains soirs, annoncent l'orage. Profitant de la fraîcheur du lieu, plusieurs habitants du village s'étaient réunis autour du lavoir. A genoux sur les margelles, manches retroussées, les commères battaient le linge. Un peu plus loin, à l'ombre, les hommes fumaient la pipe en devisant. Les enfants s'amusaient sur la placette : jeu de billes pour les garçons, saut à la corde pour les filles ...

Lorsque soudain, venant des profondeurs du souterrain, un curieux bruit se fit entendre. Amplifié par la voûte de pierres, il résonnait comme les pas lourds d'un homme se déplaçant avec peine. En même temps, au fond du boyau, on aperçut une mystérieuse lumière. D'abord faible et vacillante lueur, elle devint de plus en plus claire, de plus en plus éclatante ...

Et brusquement, dans un halo éblouissant, se jouant des barreaux de fer comme s'ils n'existaient pas, une étrange silhouette surgit du souterrain créant la panique dans l'assemblée. Saisies d'effroi, plusieurs personnes se sauvèrent à toutes jambes. Les autres, figées sur place, ébahies et pétrifiées de terreur se frottaient les yeux !

L'apparition portait de larges sandales fixées par des lanières sur ses mollets nus, une jupe courte, un baudrier à la ceinture, un bouclier pectoral en cuir et, sur la tête, un casque de fer. Chacun, sans hésiter, reconnut un soldat romain. Paume ouverte et bras levé, il salua les villageois. De ses yeux tristes et résignés, de lourdes larmes coulaient sur ses joues émaciées. Puis, sans prononcer aucun mot, il fit demi-tour et s'enfonça dans l'obscurité du souterrain.

Le lendemain, 1er septembre 1939, les panzers de la Wehrmacht pénétraient en Pologne. C'était le début de la seconde guerre mondiale. C'est alors que plusieurs villageois se souvinrent qu'en juillet de l'année 1914, la même apparition s'était déjà manifestée devant le lavoir. Un ancien affirma même que le soldat romain avait été vu durant l'été de 1870.

-Chut ! Vous n'entendez rien ? ...

-Non. C'était juste le vrombissement d'une voiture

-Ouf !  j'espère que cet inquiétant fantôme ne quittera plus jamais son souterrain pour nous annoncer une telle catastrophe causée par la folie des hommes .

 

 

Le Jesselsberg, entre vignes et casemates

 

 

Partager cet article
Repost0
30 septembre 2019 1 30 /09 /septembre /2019 07:08

La région du Rognol est très peu fréquentée des randonneurs. Moi-même, je n'y vais pas souvent. C'est un coin calme, où même les tronçonneuses se font rarement entendre. Tout au plus, le brame du cerf vient rompre le silence de la forêt. La randonnée démarre à l'Elsassblick et emprunte le vieux sentier qui monte vers le Grossmann. Le but de la sortie étant de rallier l'abri Fourmann en passant par le sentier des bornes.

La première borne est en fait un rocher utilisé comme panneau directionnel. Les noms des lieux gravés sur ce rocher sont écrits en Allemand. Un peu plus loin, le sentier balisé du Club Vosgien croise la route forestière de la Fresstanne puis descend vers le col du Rognol. C'est sur ce tronçon que l'on retrouve de jolies bornes portant le blason du prieuré de Saint Quirin ...

Cartes IGN : 3716 ET + 3616 OT

 

Le vieux sentier démarre à l'Elsassblick, pas loin du Hengst

Le vieux sentier démarre à l'Elsassblick, pas loin du Hengst

 

 

On ne peut pas manquer le balisage du CV

On ne peut pas manquer le balisage du CV

 

 

Par monts et par bornes

 

 

On arrive au carrefour de l'Altmatt

On arrive au carrefour de l'Altmatt

 

 

Le chalet de l'Altmatt

Le chalet de l'Altmatt

 

 

Le rocher indicateur appelé Grossmannstein

Le rocher indicateur appelé Grossmannstein

 

 

Par monts et par bornes

 

 

Stèle à la mémoire de quatre personnes

Stèle à la mémoire de quatre personnes

 

 

Une pierre à bassin près du col du Rognol

Une pierre à bassin près du col du Rognol

 

 

Par monts et par bornes

 

 

Une borne portant les armoiries du prieuré de Saint Quirin

Une borne portant les armoiries du prieuré de Saint Quirin

 

 

Par monts et par bornes

 

 

L'abri Roger Fourmann fête ses 10 ans d'existence

L'abri Roger Fourmann fête ses 10 ans d'existence

 

 

Par monts et par bornes

 

 

Le col du Rognol

Le col du Rognol

 

 

Le panneau nous indique qu'on se trouve à 686m. d'altitude

Le panneau nous indique qu'on se trouve à 686m. d'altitude

 

 

Le bassin marqué d'une croix

Le bassin marqué d'une croix

 

 

Les initiales SQ ainsi que 9 besants forment le blason du prieuré de St Quirin

Les initiales SQ ainsi que 9 besants forment le blason du prieuré de St Quirin

 

 

La borne du frère Léonard

La borne du frère Léonard

 

 

Une borne ancienne de limite de propriété

Une borne ancienne de limite de propriété

 

 

L'autre face du Grossmannstein

L'autre face du Grossmannstein

 

 

Au pied du Grossmann

Au pied du Grossmann

 

 

Partager cet article
Repost0
24 septembre 2019 2 24 /09 /septembre /2019 11:25

Je vous propose aujourd'hui une escapade autour du Petit-Ballon. Une boucle d'à peine une quinzaine de kilomètres à travers les hautes chaumes, les hêtraies d'altitude et bien sûr la montagne de pierres appelée Steinberg. Le manque d'eau a décoloré prématurément les hautes herbes et le ballon prend une couleur paille, contrastant avec le vert foncé des sapins. Ici, les pâturages sont partagés entre les vaches de race Vosgiennes, les Limousines, les Salers et les Aubracs à la robe uniformément brune. Et ce jour-là, on pouvait dire qu'il y avait plus de vaches que de randonneurs ! Mais peut-être était-ce juste parce que nous avons pris un itinéraire un peu moins fréquenté ?

L'un des moments forts du circuit est de parcourir le fabuleux chaos rocheux du Steinberg. C'est un immense espace ouvert sur de beaux panoramas montagneux. Cette crête est parsemée de blocs de granit à la disposition et aux formes étranges. On peut se poser la question si certains assemblages sont naturels ou si des hommes les ont dressés et orientés aux temps les plus reculés. D'ailleurs, pour les radiesthésistes, ces amas de roches rayonnent et vibrent, diffusant des énergies à quiconque les approchent ! Mais pour les sceptiques, ils ne resteront pas insensibles à la beauté du site ...

Carte IGN : 3719 OT

                                                                  Cliquez sur la photo pour l'agrandir

 

Le Kahler Wasen, littéralement "le Petit-Ballon"

Le Kahler Wasen, littéralement "le Petit-Ballon"

 

 

Petit-Ballon, grand bonheur !

 

 

La ferme-auberge du Stohberg

La ferme-auberge du Stohberg

 

 

Versant Sud du Petit-Ballon

Versant Sud du Petit-Ballon

 

 

Une vue sur le Hilsenfirst (1274m) et le Lagenfeldkopf (1290m)

Une vue sur le Hilsenfirst (1274m) et le Lagenfeldkopf (1290m)

 

 

Le sentier longe la Steinmauer

Le sentier longe la Steinmauer

 

 

Petit-Ballon, grand bonheur !

 

 

Déjeuner sur l'herbe

Déjeuner sur l'herbe

 

 

Devant nous le Grothkopf

Devant nous le Grothkopf

 

 

Vers le sommet du Petit-Ballon

Vers le sommet du Petit-Ballon

 

 

Petit-Ballon, grand bonheur !

 

 

Une vache de race Salers avec sa robe fauve

Une vache de race Salers avec sa robe fauve

 

 

Petit-Ballon, grand bonheur !

 

 

Le Steinberg, le Stonehenge vosgien !

Le Steinberg, le Stonehenge vosgien !

 

 

Petit-Ballon, grand bonheur !

 

 

Petit-Ballon, grand bonheur !

 

 

Petit-Ballon, grand bonheur !

 

 

Petit-Ballon, grand bonheur !

 

 

Petit-Ballon, grand bonheur !

 

 

Petit-Ballon, grand bonheur !

 

 

Petit-Ballon, grand bonheur !

 

 

Une petite gourmandise pour clôturer cette belle journée

Une petite gourmandise pour clôturer cette belle journée

 

 

Partager cet article
Repost0
19 septembre 2019 4 19 /09 /septembre /2019 14:10

Le parcours complet du Busenberger Holzschuhpfad fait 24,8 km de long. Aujourd'hui nous n'en ferons que la moitié, afin de pouvoir pleinement apprécier ces impressionnants rochers aux formes tourmentées. Le circuit fait partie du réservoir intarissable du Dahner Felsenland, le pays des rochers du Palatinat par excellence. Nous prenons le départ au Nord de Busenberg, au Hexenplätzel, qui se situe au bout de la Waldstrasse. Une fois de plus, les paysages sont très variés. Le sentier, très bien balisé, passe par des prairies de fauche, longe des étangs, enjambe des ruisseaux, traverse des parcs à vaches et, les sommets accessibles des rochers offrent de magnifiques panoramas sur cette belle région. Nous redécouvrons la ruine médiévale du Drachenfels, qui ressemble davantage, dans sa partie aérienne, à un gruyère percé de part en part de salles troglodytes et de multiples escaliers taillés à même le roc. Commence alors l'exploration de toute une série de rochers ruiniformes. Sprinzelfels, Eilöchel, Eckfelsen, Eichelberg, Haukenberg sont les noms de quelques uns d'entre eux ...

Carte : Wanderkarte Dahner Felsenland

 

Un jour nouveau dans les Vosges du Nord

Un jour nouveau dans les Vosges du Nord

 

 

Vaches allemandes au pelage fourni

Vaches allemandes au pelage fourni

 

 

Un escalier taillé dans la masse au Drachenfels

Un escalier taillé dans la masse au Drachenfels

 

 

Une des plateformes supérieures du Drachenfels

Une des plateformes supérieures du Drachenfels

 

 

La petite ville de Busenberg entourée de barres rocheuses et de châteaux du moyen-âge

La petite ville de Busenberg entourée de barres rocheuses et de châteaux du moyen-âge

 

 

Ce Rouge-queue à tête noire ne sait plus où donner du bec !

Ce Rouge-queue à tête noire ne sait plus où donner du bec !

 

 

Dans les entrailles du Drachen

Dans les entrailles du Drachen

 

 

On a pensé à installer une table de pique-nique au bord de cet étang

On a pensé à installer une table de pique-nique au bord de cet étang

 

 

Des saules blancs se sont appropriés les berges des cours d'eaux

Des saules blancs se sont appropriés les berges des cours d'eaux

 

 

Le sentier des Sabots de Busenberg - Teil 1

 

 

Nous arrivons au pied de la tour du Sprinzelfelsen

Nous arrivons au pied de la tour du Sprinzelfelsen

 

 

Le sommet du Sprinzelfelsen

Le sommet du Sprinzelfelsen

 

 

Vue sur Busenberg et ses campagnes

Vue sur Busenberg et ses campagnes

 

 

Le Felsentor

Le Felsentor

 

 

Le sentier des Sabots de Busenberg - Teil 1

 

 

La plus haute montagne est le Jungstberg qui ne culmine qu'à 488 m. !

La plus haute montagne est le Jungstberg qui ne culmine qu'à 488 m. !

 

 

Sur la crête du Sprinzel

Sur la crête du Sprinzel

 

 

Le sentier des Sabots de Busenberg - Teil 1

 

 

Le sentier des Sabots de Busenberg - Teil 1

 

 

Des cairns géants !

Des cairns géants !

 

 

On va enfin pouvoir alléger nos sacs à dos !

On va enfin pouvoir alléger nos sacs à dos !

 

 

Le sentier des Sabots de Busenberg - Teil 1

 

 

Les prairies de Wiesenthal

Les prairies de Wiesenthal

 

 

La barre de grès du Eilöchel

La barre de grès du Eilöchel

 

 

Le sentier des Sabots de Busenberg - Teil 1

 

 

Le Eckturm, faisant partie des Eckfelsen

Le Eckturm, faisant partie des Eckfelsen

 

 

Gravures sur la dalle du promontoire de l'Eichelberg

Gravures sur la dalle du promontoire de l'Eichelberg

 

 

Busenberg ...

Busenberg ...

 

 

Curieux assemblage d'un arbre et d'un rocher !

Curieux assemblage d'un arbre et d'un rocher !

 

 

Sur le chemin du retour, sur la Zorn

Sur le chemin du retour, sur la Zorn

 

 

Partager cet article
Repost0
14 septembre 2019 6 14 /09 /septembre /2019 11:28

Le nom de ce col viendrait de "Baerhöhe" signifiant hauteur ou sommet des ours. J'ai quand même un doute quant à trouver une tanière ou une caverne où loge ce plantigrade. Il n'y a même pas l'ombre d'un terrier de marmotte et ce n'est pas faute d'avoir cherché ! Le col de la Perheux est un vaste espace dégagé. On y jouit d'un magnifique panorama sur le mont St Jean, Belmont et Bellefosse vers le Sud et, un peu plus loin, sur Wildersbach et les deux croupes du Donon. A ce carrefour des chemins se dressait le gibet où les hommes faisaient entendre leur "justice", en pendant les sorcières après leur avoir fait subir un interrogatoire des plus horrible !

Le départ de cette randonnée se situe près du centre équestre de Belmont - Champs du Feu. Le sentier, d'abord forestier, débouche rapidement sur les chaumes du Haut des Monts avant de descendre vers la Perheux. Après le repas, les prochaines étapes seront la grotte du Déserteur (où il n'y a toujours pas d'ours), puis la rafraîchissante cascade de la Serva. J'ai dû patienter un peu pour les photos car un groupe de randonneurs venait d'arriver et faisait tremper leurs pieds surchauffés par la montée ...

Carte IGN : 3716 ET

 

Le soleil perce l'horizon vaporeux

Le soleil perce l'horizon vaporeux

 

 

Les paysages autour du Champ du Feu

Les paysages autour du Champ du Feu

 

 

Les prairies de fauche du Haut des Monts

Les prairies de fauche du Haut des Monts

 

 

Des ours au col de la Perheux ?

 

 

En descendant vers le col de la Perheux

En descendant vers le col de la Perheux

 

 

Le massif du Donon s'inscrit en bleu sur la ligne d'horizon

Le massif du Donon s'inscrit en bleu sur la ligne d'horizon

 

 

L'abri de berger de la Perheux

L'abri de berger de la Perheux

 

 

Au mont St Jean

Au mont St Jean

 

 

Des ours au col de la Perheux ?

 

 

Le col de la Perheux

Le col de la Perheux

 

 

Une discrète ferme-auberge à la Perheux

Une discrète ferme-auberge à la Perheux

 

 

Des ours au col de la Perheux ?

 

 

Des ours au col de la Perheux ?

 

 

La grotte du déserteur

La grotte du déserteur

 

 

Des ours au col de la Perheux ?

 

 

Des ours au col de la Perheux ?

 

 

Cascade de la Serva

Cascade de la Serva

 

 

Des ours au col de la Perheux ?

 

 

Des ours au col de la Perheux ?

 

 

Des ours au col de la Perheux ?

 

                            Merci de votre visite, à bientôt !

 

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • Guy
  • j'aime les randos-découvertes,les Vosges et ses fermes-auberges,l'Alsace et son patrimoine,les chateaux-forts et leurs légendes et plein d'autres choses encore..
  • j'aime les randos-découvertes,les Vosges et ses fermes-auberges,l'Alsace et son patrimoine,les chateaux-forts et leurs légendes et plein d'autres choses encore..

Rechercher