Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
28 novembre 2020 6 28 /11 /novembre /2020 17:49

Dans les mystérieuses Vosges du Nord, il existe une montagne des Géants appelée Reisberg, que l'on rencontre parfois orthographié "Riesberg" dans certains ouvrages anciens. Cette hauteur dominant Niederbronn et Oberbronn a été occupée très tôt par nos ancêtres . On parle même d'enceinte du Reisberg, tout comme sur la montagne d'en face, le Ziegenberg et son camp celtique. Des archéologues comme Robert Forrer ou Charles Matthis ont fait des découvertes intéressantes sur le plateau du Reisberg, et notamment en bout de crête, au lieu-dit "Hexenplätzel". Des haches en bronze, des fibules du même métal ainsi que des torques ont été ramassés à cet endroit. Charles Matthis nomme d'ailleurs ce lieu "Graebenfeld" qui veut dire littéralement "champ de tombes" que l'on pourrait traduire par nécropole. Il reste quelques pierres levées mais beaucoup ont été renversées.

Charles Matthis et Auguste Stoeber n'étaient pas seulement archéologues. Tous deux aimaient récolter les histoires locales et les croyances populaires encore fortement ancrées dans les villages. Toutes ces fables et légendes ont été rassemblées dans leurs ouvrages de contes, "Die Sagen des Elsass" paru en 1852 écrit par Auguste Stoeber. Matthis aimait embellir les histoires et inventer des légendes autour des pierres à cupules et tout ce qui aurait pu se passer autour d'elles. On trouve ses récits dans un livre intitulé "Eine Frühgeschichtliche Ringmauer" (1908) - que l'on pourrait traduire par Enceinte préhistorique - ouvrage dans lequel il parle du camp celtique du Ziegenberg et du Reisberg ...

Carte IGN : 3714 ET

Itinéraire :  Oberbronn - belvédère du Bueckelstein - Graebelsbrunnen - Wasenbourg - Reisberg - Wasenkoepfel - col de l'Ungerthal - Weisse Birke - Immenkopf - Oberbronn

NB : Sortie faite avant le 30 octobre

 

 

Pâles lueurs au petit jour

Pâles lueurs au petit jour

 

 

Dans les ruelles d'Oberbronn

Dans les ruelles d'Oberbronn

 

 

Les roches à cupules de la montagne des Géants

 

 

Une gravure au Bueckelstein

Une gravure au Bueckelstein

 

 

Les roches à cupules de la montagne des Géants

 

 

La fontaine Graebelsbrunnen

La fontaine Graebelsbrunnen

 

 

Les roches à cupules de la montagne des Géants

 

 

L'a perdu un truc, lui ?

L'a perdu un truc, lui ?

 

 

Des châtaignes pour ce soir !

Des châtaignes pour ce soir !

 

 

L'immense mur-bouclier de la Wasenbourg

L'immense mur-bouclier de la Wasenbourg

 

 

Charles Matthis a essayé de reconstituer un temple romain contre le rocher de la Wachfels

Charles Matthis a essayé de reconstituer un temple romain contre le rocher de la Wachfels

 

 

Mais les gravures sont d'origines romaines

Mais les gravures sont d'origines romaines

 

 

Une partie de l'escalier est taillée dans la roche

Une partie de l'escalier est taillée dans la roche

 

 

La magnifique baie gothique à 9 lancettes et 7 rosaces, unique en Alsace

La magnifique baie gothique à 9 lancettes et 7 rosaces, unique en Alsace

 

 

Une tête a été ajouté à la frise lombarde qui casse un peu l'austérité de la forteresse médiévale

Une tête a été ajouté à la frise lombarde qui casse un peu l'austérité de la forteresse médiévale

 

 

Des traces de débitage sur la roche-mère

Des traces de débitage sur la roche-mère

 

 

Charles Matthis nommait cet endroit "Elfengarten" dans ses récits

Charles Matthis nommait cet endroit "Elfengarten" dans ses récits

 

 

Une rigole taillée dans la roche

Une rigole taillée dans la roche

 

 

Une pierre à cupule aux couleurs d'automne

Une pierre à cupule aux couleurs d'automne

 

 

Plusieurs roches portent cette marque circulaire. On retrouve les mêmes marques au Ziegenberg

Plusieurs roches portent cette marque circulaire. On retrouve les mêmes marques au Ziegenberg

 

 

Les roches à bassins du Reisberg

Les roches à bassins du Reisberg

 

 

Une pierre levée au Reisberg

Une pierre levée au Reisberg

 

 

La petite tour panoramique du Wasenkoepfel est maintenant noyée dans la végétation !

La petite tour panoramique du Wasenkoepfel est maintenant noyée dans la végétation !

 

 

Le petit abri au col de l'Ungerthal

Le petit abri au col de l'Ungerthal

 

 

Les côtelettes frétillent ...

Les côtelettes frétillent ...

 

 

"Toute sa vie l'agneau a craint le loup, et c'est le berger qui l'a mangé ..."

"Toute sa vie l'agneau a craint le loup, et c'est le berger qui l'a mangé ..."

 

 

Encore une belle tablée !

Encore une belle tablée !

 

 

Méli-mélo de fruits, chocolat noir et rhum !

Méli-mélo de fruits, chocolat noir et rhum !

 

 

Un arbre à 3 troncs dont 2 se rejoignent à 4m. de haut !

Un arbre à 3 troncs dont 2 se rejoignent à 4m. de haut !

 

 

Le cadran solaire

Le cadran solaire

 

 

Le chêne remarquable de l'Immenkopf

Le chêne remarquable de l'Immenkopf

 

 

Les roches à cupules de la montagne des Géants

 

 

Quand la vigilance baisse en fin de rando, on se fait parfois attraper et dévorer par les rochers ...

Quand la vigilance baisse en fin de rando, on se fait parfois attraper et dévorer par les rochers ...

 

 

Partager cet article

Repost0
23 novembre 2020 1 23 /11 /novembre /2020 09:54

Par un bel après-midi d'octobre, je vais aller me promener dans le Kochersberg. Le Kochersberg désigne ici une vaste étendue de terres agricoles, très fertiles, au Nord de la plaine alsacienne. J'ai entendu parler récemment d'une petite source qui ne tarit jamais, réputée pour ses vertus thérapeutiques. Son eau soigne les maladies contagieuses et cutanées. Un filet d'eau jaillit entre les racines des acacias et des noisetiers.

Autrefois, elle coulait entre le ban de Wittresheim et celui de Huttendorf, et les deux communes se bataillaient pour en obtenir la propriété. L'affaire avait même été portée en justice ! -Mais un jour, la source dévia son cours (peut-être l'a t-on aidé un peu ..?) et coula alors nettement vers Wittersheim. C'était un 4 juillet, jour de la St Ulrich.

Une trentaine de familles juives étaient recensées à Wittersheim en 1784. Et comme les chrétiens ne se mélangeaient pas aux juifs dans les lieux publics, il en était de même le jour de la lessive. Il a donc fallu construire des lavoirs bien distincts à St Ulrich ! Les juifs reçurent deux bacs à gauche de la source, tandis que les chrétiens obtinrent trois lavoirs pour la lessive et abreuver les bêtes.

Dans le village de Minversheim, on raconte que la source rendait les femmes fécondes et nombre d'entre elles en sont revenues enceinte. Mais cette fois-ci, l'eau de St Ulrich, aussi pure soit-elle, n'y est pour rien. Après enquête, il s'avère que les filles tombaient enceinte à chaque fois que des garçons se trouvaient dans les parages ...

Carte IGN : 3715 ET 

 

 

Les récoltes sont terminées dans le Kochersberg et il faut maintenant songer aux labours et aux semailles des céréales d'hiver

Les récoltes sont terminées dans le Kochersberg et il faut maintenant songer aux labours et aux semailles des céréales d'hiver

 

 

Les nuages se reflètent dans les flaques des chemins boueux

Les nuages se reflètent dans les flaques des chemins boueux

 

 

Les parcelles de terres agricoles sont souvent bordées de peupleraies

Les parcelles de terres agricoles sont souvent bordées de peupleraies

 

 

L'Aster attire des Syrphes et autre insecte butineur

L'Aster attire des Syrphes et autre insecte butineur

 

 

Un petit sentier a été aménagé et mène vers la source

Un petit sentier a été aménagé et mène vers la source

 

 

La source St Ulrich et les 2 bacs à gauche réservés à la communauté juive

La source St Ulrich et les 2 bacs à gauche réservés à la communauté juive

 

 

Il y a même un pédiluve

Il y a même un pédiluve

 

 

La source St Ulrich avec ses rigoles et lavoirs

La source St Ulrich avec ses rigoles et lavoirs

 

 

La source St Ulrich de Wittersheim

 

 

La source St Ulrich de Wittersheim

 

 

La source St Ulrich de Wittersheim

 

 

Le rucher de St Ulrich

Le rucher de St Ulrich

 

 

Les abeilles sont encore actives !

Les abeilles sont encore actives !

 

 

La source St Ulrich de Wittersheim

 

 

En Alsace, les bancs reposoirs sont souvent encadrés de marronniers afin d'apporter de l'ombre au paysan qui se rend au marché. Il peut déposer son fardeau sur le grès pour soulager ses épaules. Ce banc Eugénie porte la date de 1854

En Alsace, les bancs reposoirs sont souvent encadrés de marronniers afin d'apporter de l'ombre au paysan qui se rend au marché. Il peut déposer son fardeau sur le grès pour soulager ses épaules. Ce banc Eugénie porte la date de 1854

 

 

Le circuit de la source est bien balisé

Le circuit de la source est bien balisé

 

 

Les chevreuils détalent à la moindre approche

Les chevreuils détalent à la moindre approche

 

 

La source St Ulrich de Wittersheim

 

 

Un chat des champs à Minversheim

Un chat des champs à Minversheim

 

 

En montant au Koppenberg

En montant au Koppenberg

 

 

Minversheim et ses vignes

Minversheim et ses vignes

 

 

La source St Ulrich de Wittersheim

 

 

Ce Bildstock est daté de 1689

Ce Bildstock est daté de 1689

 

 

Vers Huttendorf

Vers Huttendorf

 

 

Une houblonnière avec ses longues perches de bois. En été, le houblon part à l'ascension de la structure de bois et de fils de fer. C'est une culture typique du Kochersberg

Une houblonnière avec ses longues perches de bois. En été, le houblon part à l'ascension de la structure de bois et de fils de fer. C'est une culture typique du Kochersberg

 

 

Au fond, on aperçoit le bois d'Alteckendorf

Au fond, on aperçoit le bois d'Alteckendorf

 

 

Les bois et les boqueteaux offrent des abris pour les chevreuils et les sangliers

Les bois et les boqueteaux offrent des abris pour les chevreuils et les sangliers

 

 

Mais qui voilà !

Mais qui voilà !

 

 

Un noyer isolé au bord d'un chemin. Parfois, on le retrouve seul en plein milieu d'un champ

Un noyer isolé au bord d'un chemin. Parfois, on le retrouve seul en plein milieu d'un champ

 

 

La source St Ulrich de Wittersheim

 

L'histoire de cette chapelle placée sous le vocable de l'Immaculée Conception est triste et insolite. La voici :

Comme beaucoup d'alsaciens, Jean Oster âgé de 25 ans, était incorporé dans la Grande Armée de Napoléon Bonaparte. En 1812, il participa à la campagne de Russie et y fut fait prisonnier. Rongé par la faim, le froid et la vermine, Jean fit le voeu de bâtir une chapelle à Hochstett, son village natal, s'il parvenait à sortir vivant de cet enfer. Par miracle, il fut libéré deux ans après et put rentrer chez lui. Ce n'était malheureusement pas le cas pour la plupart de ses camarades. Jean se maria en 1815 et fonda une famille. Le vétéran de guerre n'oubliait pas la promesse faite dans le camp de prisonnier et une chapelle fut construite en 1822. Mais pour Jean Oster et sa famille, les malheurs allaient commencer ... 6 de leurs 7 enfants moururent entre 1823 et 1855, ainsi que son épouse en 1848 ! L'avant dernier fils fut enrôlé dans l'armée de Napoléon III, et mourut d'une maladie à Constantinople en 1855, lors de la guerre de Crimée. Après toutes ces épreuves, le vieil homme se retrouva seul. Il s'installa chez son frère à Batzendorf et mourut le 16 janvier 1876. Cette modeste chapelle invite le visiteur à déposer le fardeau de ses peines et ses tracas le temps d'une prière ou d'une méditation. Un peu à l'écart et au calme, le petit sanctuaire permet de se recueillir l'espace d'un instant pour repartir l'esprit serein et le coeur apaisé ...

 

 

 

La source St Ulrich de Wittersheim

 

 

Partager cet article

Repost0
18 novembre 2020 3 18 /11 /novembre /2020 15:04

       

               "Tout brillant de lumière apparaît le lac Blanc

                Dont la nappe limpide a des reflets d'argent

                Sur la rive, un château se dresse, fantastique

                Bâti par la nature en pierre granitique ..."

                                   Georges Spetz (1844 - 1914)

 

Le poète évoque dans ce texte la falaise vertigineuse surmontée d'une statue de la Vierge; la légende affirme qu'il s'agit des ruines du château de Hans von Felsenstein, détruit parce que le puissant seigneur était aussi blasphémateur que méchant.

Georges Spetz est né le 31 avril 1844 à Issenheim. Fils de Jean-Baptiste Spetz, riche industriel qui a fait sa fortune dans le textile. Il possédait une filature de coton ainsi qu'un tissage mécanique. Georges a hérité de l'affaire mais préférait peindre, composer, écrire et collectionner des objets dont il s'entoura toute sa vie. Georges Spetz est l'auteur d'un livre intitulé "Légendes d'Alsace", illustré notamment par Léo Schnug et Charles Spindler. Il écrivit également l'Alsace Gourmande - un recueil de 140 recettes alsaciennes.

Etait-ce un jour où la brume enveloppait la falaise de granit déchiquetée ? Georges Spetz croyait-il entrevoir un château-fort dans les volutes vaporeuses, masquant et dévoilant des murailles et des tours imaginaires au gré des vents ? S'il y avait réellement une forteresse ici, elle aurait été imprenable. Un véritable nid d'aigle !

Cette rando débute au col du Bonhomme, sous la pluie. L'humidité a gagné jusque dans les sous-bois. Le rouge des fausses Oronges contraste avec le vert intense des mousses gorgées d'eau. Aucun bruit, si ce n'est celui de la pluie, ne perce le calme ambiant. Par moment, les nuages sombres se déchirent, laissant la place à des trouées bleues. Puis la brume gagne à nouveau du terrain. Un duel où finalement le soleil triomphera ...

Cartes IGN : 3618 OT + 3718 OT

Itinéraire : Col du Bonhomme - GR 531 (rec. bleu) - Haute Feigne - col du Calvaire - tour du lac Blanc - Chaume Jean-Claude - étang du Vallon - col du Bonhomme

NB : Sortie faite avant le 30 octobre 2020

 

 

Le GR 531 traverse une forêt de conifères

Le GR 531 traverse une forêt de conifères

 

 

Il pleut, il mouille ...

Il pleut, il mouille ...

 

 

Une fausse Oronge au chapeau brillant, connue aussi sous Amanite tue-mouches

Une fausse Oronge au chapeau brillant, connue aussi sous Amanite tue-mouches

 

 

Sous-bois moussus

Sous-bois moussus

 

 

Le lac Blanc après la pluie

 

 

Le lac Blanc après la pluie

 

 

Naissance d'une amanite

Naissance d'une amanite

 

 

Le lac Blanc après la pluie

 

 

Le lac Blanc après la pluie

 

 

Une chevrette aussi surprise que moi !

Une chevrette aussi surprise que moi !

 

 

La grande prairie près du col du Louschbach

La grande prairie près du col du Louschbach

 

 

La salle à manger du jour

La salle à manger du jour

 

 

Forêt vaporeuse ...

Forêt vaporeuse ...

 

 

En montant vers le lac Blanc

En montant vers le lac Blanc

 

 

Le lac Blanc après la pluie

 

 

Le lac Blanc après la pluie

Le lac Blanc après la pluie

 

 

Les Hautes Chaumes

Les Hautes Chaumes

 

 

Le lac Blanc, le rocher Hans et le val d'Orbey

Le lac Blanc, le rocher Hans et le val d'Orbey

 

 

La grande table surplombant le lac Blanc

La grande table surplombant le lac Blanc

 

 

Le lac Blanc après la pluie

 

 

Granit fragmenté et sorbier des oiseleurs

Granit fragmenté et sorbier des oiseleurs

 

 

Le lac Blanc après la pluie

 

 

Le lac Blanc après la pluie

 

 

Le lac Blanc après la pluie

 

 

Le lac Blanc après la pluie

 

 

Le lac Blanc après la pluie

 

 

L'Etang du Vallon

L'Etang du Vallon

 

 

Le lac Blanc après la pluie

 

            Merci de votre visite, portez-vous bien !

Partager cet article

Repost0
8 novembre 2020 7 08 /11 /novembre /2020 14:40

C'est sans doute un endroit un peu oublié aujourd'hui, à l'ombre des grands arbres et en proie aux herbes folles. Un endroit reculé, loin du vacarme de Kaysersberg qui est en plein effervescence à l'époque de la vie monastique. Il semblerait que l'ermitage du Val Saint-Jean et l'abbaye d'Alspach aient eu des débuts liés. Les origines de leur fondation remontent en l'an 1120, où les premières pierres furent posées par les comtes d'Eguisheim. Les sanctuaires sont occupés par les bénédictines dans un premier temps, puis les bâtiments furent vendus aux Clarisses de Kientzheim, en 1282. C'est seulement par la suite que leurs destinés diffèrent. Alspach devint une riche et puissante abbaye, qui a su se développer au fil des siècles, tandis que l'ermitage tombe lentement dans l'oubli et la désuétude.

En l'an 1227, Kaysersberg acquit le droit d'élever des remparts pour se protéger, et obtint les mêmes privilèges que Colmar . Il faut dire que la cité médiévale s'était considérablement développée autour de l'artisanat et surtout autour du négoce du vin. La ville viticole haut-rhinoise était devenue prospère et donc très convoitée. A force de se faire dérober leurs biens, dix villes impériales se sont alliées pour former la Décapole en 1354. Elles se sont promis de se prêter main forte en cas d'attaque de l'une d'entre elles. Kaysersberg faisait également partie de l'alliance de la Décapole. Les défenses de la ville seront efficaces face à l'attaque des Armagnacs en 1444 qui, après un siège de plusieurs semaines, devront tourner bride et se contenter de maigres butins amassés en pillant les fermes aux alentours.

Je ferai ma pause de midi à la chapelle Saint Alexis. La partie attenante est aujourd'hui un restaurant. Et on y mange très bien ! Autrefois ce bâtiment était un pavillon de chasse et avant cela, un garde forestier y faisait valoir les droits des propriétaires de lots forestiers de Kaysersberg ...

Carte IGN : 3718 OT 

Itinéraire : Kaysersberg - oratoire St Jean - ruines de l'ermitage - Ursprung - chapelle St Alexis - chêne de la Chapelle - rocher des Corbeaux - château de Kaysersberg. Env. 16 km

Nota Bene : Sortie faite avant le 30 octobre 2020

 

 

Le pont fortifié à deux arches de Kaysersberg. L'ouvrage est construit en 1514

Le pont fortifié à deux arches de Kaysersberg. L'ouvrage est construit en 1514

 

 

Le pont possède également une petite chapelle en plus des fentes de tirs

Le pont possède également une petite chapelle en plus des fentes de tirs

 

 

La Weiss par une fente de tir

La Weiss par une fente de tir

 

 

L'oratoire St Jean date de 1895. Il a été construit sous l'Empire allemand

L'oratoire St Jean date de 1895. Il a été construit sous l'Empire allemand

 

 

Les ruines de l'ermitage du Val Saint-Jean

Les ruines de l'ermitage du Val Saint-Jean

 

 

Des Franciscains y ont vécu entre 1280 et 1460

Des Franciscains y ont vécu entre 1280 et 1460

 

 

Les ruines de l'ermitage du Val Saint-Jean

 

 

Les ruines de l'ermitage du Val Saint-Jean

 

 

Les ruines de l'ermitage du Val Saint-Jean

 

 

Je tombe sur quelques cèpes en bordure de sentier

Je tombe sur quelques cèpes en bordure de sentier

 

 

Ses plus belles années sont désormais derrière elle ...

Ses plus belles années sont désormais derrière elle ...

 

 

La petite récolte du jour

La petite récolte du jour

 

 

La chapelle Saint Alexis

La chapelle Saint Alexis

 

 

D'abord un bon potage

D'abord un bon potage

 

 

Un délicieux coq au vin blanc

Un délicieux coq au vin blanc

 

 

Tarte aux figues !

Tarte aux figues !

 

 

Les ruines de l'ermitage du Val Saint-Jean

 

 

Les ruines de l'ermitage du Val Saint-Jean

 

 

Une casemate datant de la première guerre

Une casemate datant de la première guerre

 

 

Le chêne de la Chapelle

Le chêne de la Chapelle

 

 

Les ruines de l'ermitage du Val Saint-Jean

 

 

Le rocher des Corbeaux

Le rocher des Corbeaux

 

 

La vue sur la vallée de la Weiss depuis le sommet du rocher des Corbeaux

La vue sur la vallée de la Weiss depuis le sommet du rocher des Corbeaux

 

 

Le donjon cylindrique du château de Kaysersberg. La forteresse date de 1220

Le donjon cylindrique du château de Kaysersberg. La forteresse date de 1220

 

 

Au moyen-âge, on accédait au donjon par la porte placée à mi-hauteur. Celle du bas n'a été percée qu'à l'époque moderne

Au moyen-âge, on accédait au donjon par la porte placée à mi-hauteur. Celle du bas n'a été percée qu'à l'époque moderne

 

 

Le vignoble s'étale depuis l'entrée de la vallée de la Weiss

Le vignoble s'étale depuis l'entrée de la vallée de la Weiss

 

 

Introduit en France au début du 17ème siècle, le marronnier est un arbre d'ornement. En alsacien, on l'appelle "Rosskàschtebaum", le châtaignier des chevaux

Introduit en France au début du 17ème siècle, le marronnier est un arbre d'ornement. En alsacien, on l'appelle "Rosskàschtebaum", le châtaignier des chevaux

 

 

Kaysersberg est traversé par la Weiss

Kaysersberg est traversé par la Weiss

 

 

La maison Herzer date de 1592

La maison Herzer date de 1592

 

 

Quelques cacahuètes grillées pour la route du retour ...

Quelques cacahuètes grillées pour la route du retour ...

 

 

Les ruines de l'ermitage du Val Saint-Jean

 

     

                     Merci de votre visite, à bientôt !

Partager cet article

Repost0
2 novembre 2020 1 02 /11 /novembre /2020 16:14

Hildegarde von Bingen est née le 16 septembre 1098 à Bermersheim, au coeur du Saint Empire Romain Germanique. Elle est la dixième enfant d'une famille de petite noblesse du Palatinat. A l'âge de 14 ans, Hildegarde est confiée aux bénédictines de Disibodenberg, vaste monastère doté d'un jardin de plantes médicinales. Elle prend l'habit dès 16 ans. Hildegarde von Bingen est considérée comme la première naturaliste de notre région. Elle est aussi médecin, voyante et guérisseuse. La plupart de ses écrits sont conservés dans un grand livre, le Riesencodex.

Dans ses textes sur la botanique, on lit que la Belladone, appelée à l'époque la Cerise du diable, est dangereuse pour l'homme, car une fois consommée "elle frappe son esprit et le tue". En médecine, cette plante a beaucoup de vertus comme par exemple soigner une rage de dents avec ses feuilles, l'atropine (un alcaloïde) contenue dans la plante soigne les maladies cardiaques et respiratoires, mais sa couleur noire en fait le fruit du mal, souvent associé aux sorcières et à leurs potions ... La belladone provoque un sentiment de bonheur, selon la dose, un sommeil aux rêves érotiques et/ou un délire accompagné d'hallucinations et d'excitation fait partie des effets secondaires. A une certaine époque, les femmes consommaient une ou deux baies de belladone (belle dame). Leur rythme cardiaque augmentait ce qui a pour conséquence de dilater leurs pupilles, rendant l'oeil brillant ... ce qui plaisait beaucoup aux messieurs !

Sur les pentes du Mont Sainte Odile, on trouve cette plante dans les endroits baignés de lumières, et notamment sur le sentier géologique de Barr. C'est un circuit qui avoisine une quinzaine de kilomètres, selon les endroits visités. Il y sera bien sûr question de géologie mais aussi quelques pages d'histoire en passant par les ruines du prieuré de Truttenhausen  et le château de Landsberg. Cinq abris pour randonneurs sont placés sur l'itinéraire qui seront les bienvenus pour casser une petite graine par mauvais temps. Pour ceux qui ne prennent pas le temps de lire la petite intro, on passe direct aux photos de cette agréable rando ...

Carte IGN : 3716 ET

Nota Bene : Sortie faite avant le 30 octobre 2020

 

 

Attention, ça va grimper !

Attention, ça va grimper !

 

 

Barr est la capitale viticole d'Alsace avec sa plus ancienne foire aux vins

Barr est la capitale viticole d'Alsace avec sa plus ancienne foire aux vins

 

 

Le kiosque du Kirchberg

Le kiosque du Kirchberg

 

 

Sur le sentier géologique de Barr

 

 

L'abri Turnerhiesel et son aire de pique-nique

L'abri Turnerhiesel et son aire de pique-nique

 

 

La Belladone, appelée aussi cerises du diable car 8 à 10 baies suffisent pour tuer un homme

La Belladone, appelée aussi cerises du diable car 8 à 10 baies suffisent pour tuer un homme

 

 

Le petit abri du Moenkalb

Le petit abri du Moenkalb

 

 

Sur le sentier géologique de Barr

 

 

Sur le sentier géologique de Barr

 

 

Truttenhausen et son prieuré

Truttenhausen et son prieuré

 

 

La fontaine Zimmermann

La fontaine Zimmermann

 

 

Une meule inachevée

Une meule inachevée

 

 

Sur le sentier géologique de Barr

 

 

Au Kappellenhausfelsen

Au Kappellenhausfelsen

 

 

Sur le sentier géologique de Barr

 

 

Le rocher de Kappelhouse sera la salle à manger du jour !

Le rocher de Kappelhouse sera la salle à manger du jour !

 

 

Un ancien banc en pierres

Un ancien banc en pierres

 

 

Mûr Païen ...

Mûr Païen ...

 

 

Sur le sentier géologique de Barr

 

 

Le Maennelstein

Le Maennelstein

 

 

Sur le sentier géologique de Barr

 

 

Sur le sentier géologique de Barr

 

 

Roche à cupules près du Mur Païen

Roche à cupules près du Mur Païen

 

 

Borne directionnelle au Maennelstein

Borne directionnelle au Maennelstein

 

 

Le Wachtstein est un ancien observatoire Romain

Le Wachtstein est un ancien observatoire Romain

 

 

La belle ruine médiévale du Landsberg

La belle ruine médiévale du Landsberg

 

 

Les murailles du Landsberg

Les murailles du Landsberg

 

 

Herrade de Landsberg et Hildegarde von Bingen auraient très bien pu se retrouver près de ce rocher. Les deux abbesses ont vécu à la même époque !

Herrade de Landsberg et Hildegarde von Bingen auraient très bien pu se retrouver près de ce rocher. Les deux abbesses ont vécu à la même époque !

 

 

Sur le sentier géologique de Barr

 

 

Sur le sentier géologique de Barr

 

 

Le Haut Andlau domine le vignoble de Barr

Le Haut Andlau domine le vignoble de Barr

 

 

Sur le sentier géologique de Barr

 

                Merci de votre visite, portez-vous bien !

Partager cet article

Repost0
30 octobre 2020 5 30 /10 /octobre /2020 14:03

Cette boucle est à faire par beau temps afin de pouvoir jouir des panoramas exceptionnels qu'offrent ces crêtes vosgiennes sur le Kastelberg et sur les vallées de Mittlach et de la Thur. Une petite semaine avant le début de l'automne, les couleurs ocres commencent à se montrer çà et là. Les myrtilliers font roussir les chaumes mais le contraste avec l'herbe encore bien verte est un régal pour les yeux. Le départ de cette belle randonnée est au lac de Blanchemer. Ce lac d'origine glaciaire, est situé à 984 mètres d'altitude et s'appuie sur une moraine. Il s'est formé il y a environ 10 000 ans par la fonte des glaciers. Blanchemer a la particularité de posséder un îlot de tourbe qui flotte comme un radeau sur ses eaux froides.

Un peu plus loin, l'étang de Machais (ou Machey) a déjà l'apparence d'une tourbière. La tourbe était autrefois utilisée en horticulture pour ses qualités de réserve d'eau. Mais une fois séchée, elle servit également de combustible. Certains Vosgiens l'utilisaient jusque dans les années 50, dans les communes où les droits de bois ne suffisaient pas au chauffage. La tourbe était alors le "charbon du pauvre". Les tourbières vosgiennes sont à présent protégées. Pour les préserver, il ne faut en aucun cas les piétiner car elles abritent des espèces animales et végétales très spécifiques à ces milieux fragiles.

Carte IGN : 3618 OT

Itinéraire : Lac de Blanchemer - chaumes de Firstmiss - Rainkopf - Rothenbachkopf - Batteriekopf - col de l'Etang - étang de Machais - abri de Machey - retour par le chemin des Italiens

Nota Bene : Sortie faite avant le 30 octobre 2020

 

 

Le lac de Blanchemer, un matin d'été

Le lac de Blanchemer, un matin d'été

 

 

Les couleurs de fin d'été au Rothenbachkopf

 

 

Le sentier traverse une belle hêtraie

Le sentier traverse une belle hêtraie

 

 

Les couleurs de fin d'été au Rothenbachkopf

 

 

Blanchemer et ses tourbes flottantes

Blanchemer et ses tourbes flottantes

 

 

Les couleurs de fin d'été au Rothenbachkopf

 

 

Et déjà une petite pause !

Et déjà une petite pause !

 

 

Sur le chemin du grand Bougre

Sur le chemin du grand Bougre

 

 

Les vaches de Firstmiss

Les vaches de Firstmiss

 

 

Vue sur le Kastelberg et le lac d'Altenweiher dans son creux

Vue sur le Kastelberg et le lac d'Altenweiher dans son creux

 

 

Le Rainkopf (1305m d'alt.)

Le Rainkopf (1305m d'alt.)

 

 

Le Rainkopf et le Kastelberg

Le Rainkopf et le Kastelberg

 

 

Sommet du Rothenbachkopf (alt. 1316m.)

Sommet du Rothenbachkopf (alt. 1316m.)

 

 

Les estives du Rothenbachkopf

Les estives du Rothenbachkopf

 

 

Fin d'été dans les Hautes Vosges

Fin d'été dans les Hautes Vosges

 

 

Comme il fait très chaud, ce sera repas froid !

Comme il fait très chaud, ce sera repas froid !

 

 

Les couleurs de fin d'été au Rothenbachkopf

 

 

Les couleurs de fin d'été au Rothenbachkopf

 

 

Sur le sentier Ouest qui longe la route des crêtes

Sur le sentier Ouest qui longe la route des crêtes

 

 

Machais depuis le GR 5

Machais depuis le GR 5

 

 

Les couleurs de fin d'été au Rothenbachkopf

 

 

Les couleurs de fin d'été au Rothenbachkopf

 

 

Le col de l'Etang

Le col de l'Etang

 

 

La réserve naturelle est interdite du 1er décembre au 30 juin mais la tourbière centrale est interdite toute l'année

La réserve naturelle est interdite du 1er décembre au 30 juin mais la tourbière centrale est interdite toute l'année

 

 

Photo prise au téléobjectif

Photo prise au téléobjectif

 

 

Tourbière de Machais

Tourbière de Machais

 

 

Les couleurs de fin d'été au Rothenbachkopf

 

 

L'abri de Machais

L'abri de Machais

 

 

Le lac de Blanchemer

Le lac de Blanchemer

 

 

Partager cet article

Repost0
26 octobre 2020 1 26 /10 /octobre /2020 08:59

Pendant que ma pelouse jaunissait et tombait en poussière, les pâturages et les prés du Creux d'Argent affichaient fièrement leur plus belle teinte verte. Une herbe bien grasse et parfumée qui fait le bonheur des nombreuses vaches du pays Welche. Le Creux d'Argent fait partie de la haute vallée de la Weiss dont Orbey est le chef-lieu. Ce village est entouré de pas moins de 38 hameaux, écarts, lieux-dits, annexes et beaucoup de fermes éparpillées à flanc de montagne. Dans ces conditions, la tournée du facteur s'éternise et il doit connaître sa géographie sur le bout des doigts !

Depuis le moyen-âge, Orbey est le centre économique de cette contrée vouée à l'agriculture de montagne, réputée pour ses affineurs de munster. Les fermes du pays Welche sont disséminées pour mieux répondre aux besoins de l'élevage laitier. Entourée de prairies de fauche, la ferme typique est conçue pour faire face aux hivers rigoureux. Elle rassemble logis et dépendances agricoles sous le même toit. Sa cave conserve fromages et pommes-de-terre tandis qu'une passerelle relie le vaste fenil aménagé sous la toiture aux prés qui s'étendent derrière le bâtiment. 

Dans un premier temps, je vais grimper au Grand Faudé. Cette montagne a été occupée très tôt par les hommes. Des objets en bronze et des pièces de monnaie Romaine y ont été découverts au 18ème siècle. Il y avait également des fragments de statues de divinités païennes ainsi que des débris de poteries. C'est sans doute ces trouvailles qui ont donné le nom au site : Faudé, "le faux dieu" ! D'ailleurs le mot Fodé apparaît pour la première fois dans un document de 1725. Dans un large rayon autour du Faudé, les habitants ont multiplié l'édification de croix chargées d'écarter ces vilains esprits païens. On en trouve quasiment à chaque carrefour. 

La tour érigée au grand Faudé est la troisième qui occupe cette hauteur. Les deux précédentes ont été bombardées, par les Français pour la première, car elle servait de poste d'observation aux Allemands durant la première guerre, puis par les Allemands pour le seconde, lors de la libération d'Orbey le 11 décembre 1944. C'est en 2002 que s'achèvent les travaux de reconstructions de la tour que l'on peut admirer aujourd'hui, grâce à l'association des Amis de la Tour du Faudé ...

Carte IGN : 3718 OT

Itinéraire : Lapoutroie - Roche du Chat Noir - la tour du grand Faudé - Remomont - le Creux d'Argent par GR 531 - FA Pré Bracot - Roche du Pin - lac Blanc - Bocheney - Beauregard - Lagoutte - Lapoutroie

 

 

Lapoutroie s'étire sur l'Altenbach. Sur le flanc de la montagne, on retrouve les fermes isolées de Barischire

Lapoutroie s'étire sur l'Altenbach. Sur le flanc de la montagne, on retrouve les fermes isolées de Barischire

 

 

Le Brézouard surplombe le village de Lapoutroie

Le Brézouard surplombe le village de Lapoutroie

 

 

Le Creux d'Argent, la plus beau vallon du pays Welche

 

 

Les arbres cachent maintenant la vue au rocher du Chat Noir (Tchénor, comme disent les Welches ! )

Les arbres cachent maintenant la vue au rocher du Chat Noir (Tchénor, comme disent les Welches ! )

 

 

La belle tour octogonale du grand Faudé

La belle tour octogonale du grand Faudé

 

 

Vue sur la Têtes de Immerlins et la Tête des Faux du haut de la tour

Vue sur la Têtes de Immerlins et la Tête des Faux du haut de la tour

 

 

L'abri du Faudé

L'abri du Faudé

 

 

Le Beauregard

Le Beauregard

 

 

La Mauve sauvage et une fleur comestible

La Mauve sauvage et une fleur comestible

 

 

Le Creux d'Argent, la plus beau vallon du pays Welche

 

 

En remontant le Creux d'Argent

En remontant le Creux d'Argent

 

 

Le Creux d'Argent, la plus beau vallon du pays Welche

 

 

Pile à l'heure du déjeuner, je tombe sur un bel espace aménagé pour les randonneurs !

Pile à l'heure du déjeuner, je tombe sur un bel espace aménagé pour les randonneurs !

 

 

Les vaches curieuses de la Beu

Les vaches curieuses de la Beu

 

 

Plusieurs dizaines de stères de bois sont adossés contre les 2 tilleuls du Creux d'Argent, qui sont classés arbres remarquables. Vieux de 300 ans et d'une hauteur de 28 mètres, leurs grosses branches charpentières sont impressionnantes !

Plusieurs dizaines de stères de bois sont adossés contre les 2 tilleuls du Creux d'Argent, qui sont classés arbres remarquables. Vieux de 300 ans et d'une hauteur de 28 mètres, leurs grosses branches charpentières sont impressionnantes !

 

 

Les verts pâturages nichés au coeur du pays Welche

Les verts pâturages nichés au coeur du pays Welche

 

 

Le Creux d'Argent, la plus beau vallon du pays Welche

 

 

La ferme-auberge du Pré Bracot. (Fermée en janvier et le lundi)

La ferme-auberge du Pré Bracot. (Fermée en janvier et le lundi)

 

 

Le Creux d'Argent, la plus beau vallon du pays Welche

 

 

Je fais un petit crochet par la Roche du Pin

Je fais un petit crochet par la Roche du Pin

 

 

Les gardiennes de la Roche du Pin

Les gardiennes de la Roche du Pin

 

 

En montant au lac Blanc

En montant au lac Blanc

 

 

Le sentier passe sous un sorbier des oiseleurs, dans un éboulis

Le sentier passe sous un sorbier des oiseleurs, dans un éboulis

 

 

J'ai bien mérité une crêpe aux myrtilles et une bolée de cidre bien frais !

J'ai bien mérité une crêpe aux myrtilles et une bolée de cidre bien frais !

 

 

Les berges du lac Blanc. De nouveaux records de chaleur ont été enregistrés le jour de ma rando, mi-septembre ...

Les berges du lac Blanc. De nouveaux records de chaleur ont été enregistrés le jour de ma rando, mi-septembre ...

 

 

Le Creux d'Argent, la plus beau vallon du pays Welche

 

 

Le Creux d'Argent, la plus beau vallon du pays Welche

 

 

Le magnifique Creux d'Argent

Le magnifique Creux d'Argent

 

 

Le Creux d'Argent, la plus beau vallon du pays Welche

 

 

Le Creux d'Argent, la plus beau vallon du pays Welche

 

 

Le Creux d'Argent, la plus beau vallon du pays Welche

 

 

Le Creux d'Argent, la plus beau vallon du pays Welche

 

 

Autrefois, cette croix trilobée du 18ème siècle, était adossée à un beau chêne

Autrefois, cette croix trilobée du 18ème siècle, était adossée à un beau chêne

 

 

Entre la Goutte et la Gasse

Entre la Goutte et la Gasse

 

 

Il ne me reste plus qu'à vous souhaiter une bonne semaine !

Il ne me reste plus qu'à vous souhaiter une bonne semaine !

 

 

Partager cet article

Repost0
20 octobre 2020 2 20 /10 /octobre /2020 13:08

Je ne sais pas si cet article va attirer beaucoup d'orpailleurs ou de tamiseurs dans le coin (j'ai un doute quand même), mais il y a bel et bien de l'or en Alsace ! Près d'une ancienne carrière d'où l'on extrayait des meules coule un petit ruisseau. Le CV a récemment mis en valeur tout ce site en balisant un sentier d'un anneau vert appelé "Sentier des chercheurs d'or". Le sentier passe précisément à côté de ce ruisseau où l'on aperçoit des paillettes d'or dans son lit sablonneux. Certes, pas de quoi en faire des lingots !

Sur l'une des hauteurs qui surplombe le vallon de la Magel, on retrouve les vestiges d'une très ancienne enceinte. Les constructions sur ce sommet qu'on appelait le Burkberk au début du Moyen-Age, sont totalement ruinées. Au fil des siècles, le nom s'est transformé en Burgbergkopf, puis Purpurkopf. Pas très loin du Purpurkopf se dresse le Heidenkopf. Ce sommet porte également des vestiges d'anciennes constructions. Un poste d'observation Romain a succédé à un ancien camp Gaulois. Puis c'est un château médiéval qu'on a élevé là, protecteur de la ville d'Obernai. Il n'en reste que les fondations d'un large mur. Mais généralement les randonneurs grimpent au Heidenkopf pour jouir de la vue du haut de la tour Mündel. C'est une tour panoramique érigée en 1909, en l'honneur de Curt Mündel, auteur du fameux "guide des Vosges" paru en 1881. Cette tour avait coûté la bagatelle de 6300 marks de l'époque.

En descendant le versant Est du Heidenkopf, on arrive sur Klingenthal, littéralement, la vallée des lames. Les célèbres manufactures d'armes blanches ont connu leur apogée sous le règne de Napoléon Bonaparte. Elles équipaient les soldats de la Grande Armée. Un certain Philipp Brunner de Klingenthal, médecin et fils de maître d'armes de la manufacture, était fasciné par l'empereur, à tel point qu'il obtint un poste de médecin auprès de la Garde Impériale. Son destin allait le conduire sur les routes boueuses et enneigées des immenses steppes russes. Il a vu Moscou en feu. Mais ce qui l'a profondément bouleversé, et on peut le comprendre, c'est la terrible retraite de Russie en 1812. Il a vu les pires horreurs. De retour en Alsace, les morts et les blessés agonisants continuent de hanter son cerveau. En 1815, il se retire dans une petite cabane en pleine forêt. Il recevait et soignait parfois les habitants de Klingenthal. Un matin, la fumée ne s'échappa pas de sa cheminée. On le découvrit gisant sur le plancher de sa cabane. C'était en 1820 ...

Carte IGN : 3716 ET

 

 

Dans la sombre forêt de pins de Bischoffsheim

Dans la sombre forêt de pins de Bischoffsheim

 

 

Des paillettes d'or au pied d'un ancien camp Celte

 

 

Une meule inachevée est restée dans une carrière

Une meule inachevée est restée dans une carrière

 

 

Des paillettes d'or au pied d'un ancien camp Celte

 

 

Des paillettes d'or au pied d'un ancien camp Celte

 

 

Le monde des insectes

Le monde des insectes

 

 

Des paillettes d'or au pied d'un ancien camp Celte

 

 

Quelques paillettes d'or sont posées et enfouies dans le sable du ruisseau

Quelques paillettes d'or sont posées et enfouies dans le sable du ruisseau

 

 

Des paillettes d'or au pied d'un ancien camp Celte

 

 

Le col du Holderbuch

Le col du Holderbuch

 

 

En montant au Purpurkopf

En montant au Purpurkopf

 

 

Des murs en pierres sèches, ainsi qu'un puits comblé, sont les seuls vestiges du sommet

Des murs en pierres sèches, ainsi qu'un puits comblé, sont les seuls vestiges du sommet

 

 

Sommet du Purpurkopf

Sommet du Purpurkopf

 

 

Des paillettes d'or au pied d'un ancien camp Celte

 

 

La table de pique-nique couverte du Purpurkopf

La table de pique-nique couverte du Purpurkopf

 

 

Des paillettes d'or au pied d'un ancien camp Celte

 

 

Le Heidenkopf

Le Heidenkopf

 

 

La croix Bernard Clady, décédé le 30 novembre 1852

La croix Bernard Clady, décédé le 30 novembre 1852

 

 

Le jardin de Merlin au lieu-dit "S'Verlorene Eck"

Le jardin de Merlin au lieu-dit "S'Verlorene Eck"

 

 

Un banc en pierre en montant vers le sommet du Heidenkopf

Un banc en pierre en montant vers le sommet du Heidenkopf

 

 

Des paillettes d'or au pied d'un ancien camp Celte

 

 

La tour panoramique "Mündel Turm"

La tour panoramique "Mündel Turm"

 

 

Des paillettes d'or au pied d'un ancien camp Celte

 

 

La vue du haut des 17m. de la tour

La vue du haut des 17m. de la tour

 

 

La cabane du Waldbruder

La cabane du Waldbruder

 

 

Des paillettes d'or au pied d'un ancien camp Celte

 

 

Des paillettes d'or au pied d'un ancien camp Celte

 

 

                      Merci de votre visite et à bientôt !

Partager cet article

Repost0
16 octobre 2020 5 16 /10 /octobre /2020 06:42

Il arrive que lors de nos balades, on tombe sur un arbre classé "remarquable". Un arbre qui attire le regard par sa taille, dépassant celle de ses congénères de plusieurs mètres, ou alors qui se démarque par le diamètre de son tronc, sa charpente et sa ramure exceptionnelle, son âge vénérable ou parce que son essence (son espèce) est devenue rare dans nos contrées. Il existe un coin de forêt dans le Bitcherland qui peut se vanter d'héberger plusieurs arbres remarquables.

Certains spécimens portent même un bout d'Histoire comme ce chêne pédonculé, vieux de 350 ans, que l'on appelle ici le chêne du Kaiser, en référence bien sûr à l'empereur Guillaume II qui est venu ici le 14 mai 1903. Il trône fièrement au milieu d'une placette. On lui a ajouté un périmètre de barrière en bois, sans doute pour le mettre en valeur. Si on l'observe attentivement, on voit des fers plantés dans son tronc. Paraît-il que c'était un arbre d'observation il y a plus de 100 ans ... Depuis sa cime, le regard portait sur un champ de manoeuvre. Wilhelm a affirmé ce jour-là que l'Europe toute entière allait devenir un immense champ de manoeuvre ! Sa prédiction s'avéra exacte la décennie suivante ...

Sur le sentier du Gruenholz, un autre chêne se fait remarquer. A un mètre cinquante du sol, son tronc se sépare puis les deux troncs se rejoignent à nouveau. C'est un chêne cyclope ! Bien d'autres curiosités peuplent cette forêt mystique. Un peu plus loin, on change de quartier. Une autre essence occupe l'espace forestier. Les feuillus ont laissé la place aux conifères. On est dans l'allée des Douglas ! Il semblerait qu'un douglas ait mangé un peu plus de soupe que ses "petits" copains, car il toise les autres avec ses 64 mètres de haut. Incontestablement, c'est lui le roi de la forêt !

L'après-midi sera consacrée à flâner du côté de Lemberg et ses figures ornant les rochers. Une impressionnante scène de chasse se trouve près de la source St Hubert. Elle a été sculptée, paraît-il, au 18ème siècle. En suivant le sentier balisé d'un triangle rouge, le rocher des trois figures clôturera cette belle journée dans le pays de Bitche. On ne peut pas la dater précisément mais cette gravure à l'air très ancienne. Probablement avant la christianisation de l'Alsace-Moselle. Peut-être s'agit-il d'une oeuvre Celte ? En tout cas, ce rocher est également couvert de croix, signe de christianisation d'une pierre païenne devant laquelle on exprimait ses craintes. Des lettres de l'alphabet runique furent également relevées ...

Carte IGN : 3713 ET 

 

 

Le jour se lève sur le canal de la Marne au Rhin

Le jour se lève sur le canal de la Marne au Rhin

 

 

Des chênes étendent leur ramure bien au-delà du chemin

Des chênes étendent leur ramure bien au-delà du chemin

 

 

Les glands sont particulièrement gros et nombreux cette année !

Les glands sont particulièrement gros et nombreux cette année !

 

 

Entrons dans la mystérieuse forêt du Grüenholz

Entrons dans la mystérieuse forêt du Grüenholz

 

 

Le chêne du Kaiser fait plus de 30m de haut et presque 5m. de circonférence à sa base

Le chêne du Kaiser fait plus de 30m de haut et presque 5m. de circonférence à sa base

 

 

Des fers plantés il y a plus de 100 ans lui font comme une cicatrice dans son écorce

Des fers plantés il y a plus de 100 ans lui font comme une cicatrice dans son écorce

 

 

Le chêne cyclope du Grüenholz

Le chêne cyclope du Grüenholz

 

 

Un chêne d'un âge indéfinissable, maintenu en vie par ses congénères

Un chêne d'un âge indéfinissable, maintenu en vie par ses congénères

 

 

Un hêtre au tronc dédoublé

Un hêtre au tronc dédoublé

 

 

Une parcelle de Douglas

Une parcelle de Douglas

 

 

Un panneau indique que ce Douglas fait 64m. de haut et 4,35m. de circonférence

Un panneau indique que ce Douglas fait 64m. de haut et 4,35m. de circonférence

 

 

Dans cette forêt il y a aussi de chouettes rochers à explorer !

Dans cette forêt il y a aussi de chouettes rochers à explorer !

 

 

Des arbres remarquables dans la forêt d'Haspelschiedt

 

 

Des arbres remarquables dans la forêt d'Haspelschiedt

 

 

Des arbres remarquables dans la forêt d'Haspelschiedt

 

 

Une croix à quelques mètres de la chapelle St Wendelin d'Haspelschiedt

Une croix à quelques mètres de la chapelle St Wendelin d'Haspelschiedt

 

 

Des arbres remarquables dans la forêt d'Haspelschiedt

 

 

Des arbres remarquables dans la forêt d'Haspelschiedt

 

 

Des arbres remarquables dans la forêt d'Haspelschiedt

 

 

Déjeuner champêtre

Déjeuner champêtre

 

 

Les gravures de la source St Hubert

Les gravures de la source St Hubert

 

 

Fontaine St Hubert

Fontaine St Hubert

 

 

Des arbres remarquables dans la forêt d'Haspelschiedt

 

 

Des arbres remarquables dans la forêt d'Haspelschiedt

 

 

Dans la forêt de Lemberg, fin d'après-midi

Dans la forêt de Lemberg, fin d'après-midi

 

 

Le Dreibilderstein

Le Dreibilderstein

 

 

Et nous, on vous dit à bientôt !!

Et nous, on vous dit à bientôt !!

 

 

Partager cet article

Repost0
9 octobre 2020 5 09 /10 /octobre /2020 11:22

Dans la forêt du Finstingerkopf, un nouvel itinéraire a été balisé par le CV de Phalsbourg - Lutzelbourg. Dans le but, je pense, de mettre en valeur les travaux de restauration sur le mur de ce qui était autrefois la grandeur du château de Danne. Mis à part cette muraille et quelques vestiges de style Renaissance (dont un linteau daté de 1556), il ne reste plus grand chose de cette bâtisse dont on ne sait pas grand chose non plus ! Même les livres d'Histoire traitant sur le sujet des forteresses médiévales n'y consacrent que quelques lignes.

Je prends le départ place de l'église à Danne, juste à côté du jardin des roses. Le circuit est balisé d'un anneau jaune. On se rend vite compte que ce nouveau tracé est entrecoupé de deux autres circulaires. L'anneau rouge balise celle des rochers remarquables, tandis que le circuit des lavoirs porte le sigle anneau bleu. Se rajoute un sentier botanique jalonné de divers panneaux explicatifs sur les essences rencontrées dans la forêt du Finstingerkopf mais aussi sur sa géologie.

Je vais faire un mix des 4 sentiers en l'arrangeant à ma sauce. Par avance, j'ai repéré sur la carte les rochers et lavoirs que je souhaite visiter. Cela évite de passer deux fois aux mêmes endroits. Je déjeune près d'un rocher sur la pointe Sud du Stingerkopf, après cela, le plateau tombe vers la vallée de la Zorn. En remontant le Brunnenthal, de jolis lavoirs et fontaines ont été sauvés de l'oubli par les bénévoles du club vosgien. Les lavandières n'y viennent plus pour faire leur lessive, juste quelques randonneurs, le temps de s'imaginer la vie d'un passé pas si lointain ...

Carte IGN : 3715 OT 

 

 

La petite roseraie de Danne-et-Quatre-Vent vient embellir la place de l'église

La petite roseraie de Danne-et-Quatre-Vent vient embellir la place de l'église

 

 

Un document cite le château de Danne et sa construction par les Munch de Vilsberg (Münch von Wilsberg) en 1347. Il est cité ruiné en 1609

Un document cite le château de Danne et sa construction par les Munch de Vilsberg (Münch von Wilsberg) en 1347. Il est cité ruiné en 1609

 

 

Le circuit du château, à Danne-et-Quatre-Vents

 

 

Ce calvaire a subi le sort de vandales

Ce calvaire a subi le sort de vandales

 

 

Deux Opilions habitent là

Deux Opilions habitent là

 

 

Sur le sentiers des rochers remarquables (O rouge)

Sur le sentiers des rochers remarquables (O rouge)

 

 

On appelle ce papillon "Carte géographique" ! (Araschnia Levana)

On appelle ce papillon "Carte géographique" ! (Araschnia Levana)

 

 

Le circuit du château, à Danne-et-Quatre-Vents

 

 

La grotte de Danne

La grotte de Danne

 

 

Le rocher Albert est un promontoire de grès qui donne sur le vallon du Stutzbach

Le rocher Albert est un promontoire de grès qui donne sur le vallon du Stutzbach

 

 

A la croisée des chemins

A la croisée des chemins

 

 

Rocher du Pilzfels avec sa gravure (une biche reniflant un champignon)

Rocher du Pilzfels avec sa gravure (une biche reniflant un champignon)

 

 

Le circuit du château, à Danne-et-Quatre-Vents

 

 

Le circuit du château, à Danne-et-Quatre-Vents

 

 

Le circuit du château, à Danne-et-Quatre-Vents

 

 

Lavoir de Bois-de-Chêne

Lavoir de Bois-de-Chêne

 

 

Le Stephansbrunnen

Le Stephansbrunnen

 

 

Le circuit du château, à Danne-et-Quatre-Vents

 

 

Le circuit du château, à Danne-et-Quatre-Vents

 

 

Le lavoir Beau soleil (Bossele)

Le lavoir Beau soleil (Bossele)

 

 

Le grand lavoir du Brunnenthal

Le grand lavoir du Brunnenthal

 

 

Une maison insolite se cache dans cette forêt : celle de l'ermite Karl Baren, un soldat bavarois qui a combattu durant la guerre de 1870. Il vivait de petits boulots en échange d'un peu de nourriture. Il est décédé en 1915

Une maison insolite se cache dans cette forêt : celle de l'ermite Karl Baren, un soldat bavarois qui a combattu durant la guerre de 1870. Il vivait de petits boulots en échange d'un peu de nourriture. Il est décédé en 1915

 

 

Karl Baren vivait ici avec son chien

Karl Baren vivait ici avec son chien

 

 

Le circuit du château, à Danne-et-Quatre-Vents

 

 

Le lavoir de la Roche

Le lavoir de la Roche

 

 

Sculpture intitulée "la légende de St Hubert"

Sculpture intitulée "la légende de St Hubert"

 

 

La belle fontaine Alain taillée à même la roche

La belle fontaine Alain taillée à même la roche

 

 

Pendant longtemps, le château de Danne a servi de carrières et a "donné" ses pierres pour des constructions à Sarrebourg

Pendant longtemps, le château de Danne a servi de carrières et a "donné" ses pierres pour des constructions à Sarrebourg

 

 

Partager cet article

Repost0
5 octobre 2020 1 05 /10 /octobre /2020 12:28

Le jour où j'ai fait cette randonnée, je ne savais pas que c'était la journée la plus chaude de l'été. Je l'ai appris quelques temps plus tard en écoutant les infos à la radio. La partie la plus exposée au soleil de mon circuit est le Steinberg. Heureusement en début de matinée, les températures étaient encore très agréables. Je n'y ai croisé que deux traileurs. A mon retour au parking au pied du Petit Ballon, les randonneurs commencent à affluer. Ils allaient tous en direction de Buchwald. Quant à moi, mon itinéraire allait me conduire vers des sommets quasiment pas fréquentés.

Le grand tétras, ou coq de bruyère, est au bord de l'extinction dans les Vosges. Sa population a chuté de 95 % en 70 ans. Ce dindon un peu lourdaud n'est protégé que depuis 1985, mais il est quand même pris pour cible par des chasseurs peu scrupuleux. Le tétras est amateur de calme, et la haute fréquentation des sentiers l'oblige à se retrancher toujours plus loin. Le poids de cet oiseau ne lui permet de voler qu'en "descente". Il effectue les montées au sol et devient une proie facile pour ses prédateurs. 

Sa parade nuptiale dans une prairie enneigée se fait très remarquer. Le coq (et sa poule) deviennent une cible de choix pour un renard affamé. Les rigueurs de l'hiver lui imposent une vie ralentie. Durant cette période, il puise dans ses réserves et ressent toute présence humaine comme un danger. L'effort de l'envol peut alors lui être fatal. On comprend alors pourquoi la réserve naturelle du Langenfelkopf - Klintzkopf a été créée. Un seul sentier parcourt ces sommets. Il est balisé d'un rectangle jaune et se nomme GR 532. Ce sentier n'est autorisé à la randonnée uniquement entre le 2 juillet et le 30 novembre ...

Cartes IGN : 3619 OT et 3719 OT

Itinéraire : Steinberg - Petit Ballon - Steinmauer - Hilsenfirst - Langenfeldkopf - Wirbelkopf - Spitzkopf - col de Lauchen - Klintzkopf - col d'Oberlauchen - FA Salzbach - retour par le chemin des Américains

 

                                                                Cliquez sur les photos pour les agrandir

 

 

De bon matin, les chaumes du Steinberg semblent m'appartenir !

De bon matin, les chaumes du Steinberg semblent m'appartenir !

 

 

Le dolmen du Steinberg

Le dolmen du Steinberg

 

 

Steinberg

Steinberg

 

 

Le Klintzkopf, un havre de paix pour la faune et la flore

 

 

Le Steinberg

Le Steinberg

 

 

Le Klintzkopf, un havre de paix pour la faune et la flore

 

 

Je suis presque au sommet du Petit Ballon

Je suis presque au sommet du Petit Ballon

 

 

Les chaumes du petit Ballon

Les chaumes du petit Ballon

 

 

Au sommet du Steinmauer

Au sommet du Steinmauer

 

 

Genévriers et bruyères sont des végétaux typiques des sols secs et pierreux

Genévriers et bruyères sont des végétaux typiques des sols secs et pierreux

 

 

Le Klintzkopf, un havre de paix pour la faune et la flore

 

 

En direction du Hisenfirst et du Langenfeldkopf

En direction du Hisenfirst et du Langenfeldkopf

 

 

Les chaumes du Hilsenfirst et Langenfeldkopf

Les chaumes du Hilsenfirst et Langenfeldkopf

 

 

Sur le sentier "rectangle jaune", des panneaux indiquent que vous êtes dans la réserve naturelle. La réglementation en vigueur est stricte afin de protéger la faune et la flore

Sur le sentier "rectangle jaune", des panneaux indiquent que vous êtes dans la réserve naturelle. La réglementation en vigueur est stricte afin de protéger la faune et la flore

 

 

Quelque part entre le Wirbelkopf et le Spitzkopf

Quelque part entre le Wirbelkopf et le Spitzkopf

 

 

J'arrive au col de Lauchen

J'arrive au col de Lauchen

 

 

Pique-nique juste à côté de l'abri de Lauchen

Pique-nique juste à côté de l'abri de Lauchen

 

 

Le biotope n'est accessible que 5 mois dans l'année et uniquement sur le sentier

Le biotope n'est accessible que 5 mois dans l'année et uniquement sur le sentier

 

 

En montant au Klintzkopf

En montant au Klintzkopf

 

 

Le Klintzkopf, un havre de paix pour la faune et la flore

 

 

Le Klintzkopf est le 5ème sommet du massif vosgien avec ses 1329m. d'altitude

Le Klintzkopf est le 5ème sommet du massif vosgien avec ses 1329m. d'altitude

 

 

J'ai bien mérité un petit dessert à la ferme-auberge de Salzbach ...

J'ai bien mérité un petit dessert à la ferme-auberge de Salzbach ...

 

 

Le Klintzkopf, un havre de paix pour la faune et la flore

 

 

Le Klintzkopf, un havre de paix pour la faune et la flore

 

 

Les vosgiennes de Salzbach

Les vosgiennes de Salzbach

 

 

Cette route a été construite par l'armée américaine vers la fin de la première guerre mondiale pour acheminer du matériel vers le front du Hilsenfirst

Cette route a été construite par l'armée américaine vers la fin de la première guerre mondiale pour acheminer du matériel vers le front du Hilsenfirst

 

 

Le Hilsenfirst (1274m.)

Le Hilsenfirst (1274m.)

 

 

En direction du Petit Ballon

En direction du Petit Ballon

 

 

Le Klintzkopf, un havre de paix pour la faune et la flore

 

 

Le Petit Ballon

Le Petit Ballon

 

 

Partager cet article

Repost0
27 septembre 2020 7 27 /09 /septembre /2020 12:57

Cette petite sortie sous un ciel maussade débute au col des Bagenelles, en direction de l'auberge du Haïcot. La randonnée se prolonge par le sentier balisé d'un rectangle rouge jusqu'au Brézouard, la montagne des bruyères. Avec ses 1229 m. d'altitude, le grand Brézouard est le plus haut sommet des Vosges cristallines au Nord de la vallée de la Weiss. Autrefois, toute cette hauteur formait un vaste pâturage et les chaumes qui subsistaient étaient recouvertes de bruyères. Peu à peu, la forêt a commencé a conquérir de l'espace et gagne du terrain année après année.

On y découvre de nombreuses traces de fortifications militaires allemandes. La plus connue est la Grande Roche. Cette crête rocheuse a été totalement transformée et bétonnée lors de la première guerre mondiale. Le sommet de la Grande Roche était un poste d'observation. D'ici, la vue porte sur la vallée d'Orbey jusqu'au col du Bonhomme. En face, on découvre la Tête des Faux où se déroulèrent de violents combats en 1914 et 1915.

Au col entre les deux Brézouard, le CV a construit un abri maçonné qui sera le bienvenue en cas de pluie. Mais celui que je préfère, c'est le petit abri en bois, un peu caché dans la forêt. C'est le charmant chalet St Hubert. Il est tout petit mais très bien aménagé, tout douillet. Il y a même une paire de chaussons qu'on enfile après avoir retiré ses grosses chaussures de marche ...

Carte IGN : 3617 ET 

 

 

Les chaumes de l'auberge du Haycot

Les chaumes de l'auberge du Haycot

 

 

Une balade autour du Haïcot

 

 

Une balade autour du Haïcot

 

 

Une balade autour du Haïcot

 

 

Une balade autour du Haïcot

 

 

Une balade autour du Haïcot

 

 

Le col entre les deux Brézouard

Le col entre les deux Brézouard

 

 

Une balade autour du Haïcot

 

 

Un orvet profite de la pluie pour sortir à découvert

Un orvet profite de la pluie pour sortir à découvert

 

 

Une balade autour du Haïcot

 

 

Le petit chalet St Hubert

Le petit chalet St Hubert

 

 

C'est propre et bien rangé et les chaussons sont à leur place !

C'est propre et bien rangé et les chaussons sont à leur place !

 

 

Une balade autour du Haïcot

 

 

Une balade autour du Haïcot

 

 

Pluie au Brézouard

Pluie au Brézouard

 

 

Une entrée du poste d'observation de la Grande Roche

Une entrée du poste d'observation de la Grande Roche

 

 

Une balade autour du Haïcot

 

 

Au sommet de la Grande Roche

Au sommet de la Grande Roche

 

 

Une balade autour du Haïcot

 

 

Le Haycot sous un ciel menaçant

Le Haycot sous un ciel menaçant

 

 

Partager cet article

Repost0
22 septembre 2020 2 22 /09 /septembre /2020 13:10

Le Mûr Païen du Mont Sainte Odile est une enceinte longue de plus de 10 km, construite avec d'énormes blocs de grès. Ce monument restera encore longtemps une énigme archéologique. Les techniques employées pour extraire les blocs de pierre paraissent maintenant évidentes. Les rochers sont débités grâce à des pieux de bois que l'on enfonce dans des trous ou des failles. Les pieux sont régulièrement arrosés d'eau et, en gonflant, éclatent la roche. Les périodes hivernales sont privilégiées pour fendre la roche car le gel permet un travail plus rapide. Comme il n'y a pas de source à l'intérieur de l'enceinte, on récupère l'eau de pluie dans des cuvettes taillées dans la pierre. C'est la raison pour laquelle on retrouve beaucoup de roches à cupules  juste à côté du Mûr Païen.

Cependant, il y a un endroit appelé Hexenplatz, encore appelé plateau des Fées, où l'on trouve également de nombreuses pierres à cupules. Mais en y regardant de plus près, ces cuvettes sont différentes de celles à proximité du Mûr. Leur taille est plus importante et leur forme n'est pas sans rappeler  celle du corps humain, en position foetale. Qu'est-ce que les hommes ont bien pu faire à cet endroit ? Une sensation étrange nous gagne. Manifestement on y est resté un peu trop longtemps car je n'ai pas réussi à fermer l'oeil de la nuit !

Les températures sont élevées et nous privilégions un itinéraire ombragé. Il y a quelques sources qui jalonnent le circuit. Une eau fraîche et pure y coule. Christelle ne connaissait pas le sentier des Merveilles et tous ces grands rochers qui l'entourent l'émerveillent également. Nous passons devant plusieurs fronts de taille où des blocs sont restés en attente pour l'éternité. La preuve qu'il fallait beaucoup de temps pour extraire la pierre. Le Mûr Païen du Mont Sainte Odile est composé d'environ 300 000 blocs de grès ...

Carte IGN : 3716 ET

 

 

Du haut du Scharrach, le soleil se lève sur une chaude journée d'été

Du haut du Scharrach, le soleil se lève sur une chaude journée d'été

 

 

Dans un vallon emprunt de quiétude et de silence, propice au recueillement, la chapelle St Nicolas est érigée sur l'emplacement d'un ancien sanctuaire dédié à St Martin

Dans un vallon emprunt de quiétude et de silence, propice au recueillement, la chapelle St Nicolas est érigée sur l'emplacement d'un ancien sanctuaire dédié à St Martin

 

 

Dommage que les portes de la chapelle soient fermées au public ...

Dommage que les portes de la chapelle soient fermées au public ...

 

 

Un lézard vert se fait repérer dans les hautes herbes sèches

Un lézard vert se fait repérer dans les hautes herbes sèches

 

 

Le plateau des Fées, un haut-lieu vibratoire

 

 

Une cabane de randonneurs laissée à l'abandon

Une cabane de randonneurs laissée à l'abandon

 

 

Le plateau des Fées, un haut-lieu vibratoire

 

 

Lucie Fresnay, native de Mutzig aimait se promener au Mont. Elle passait souvent près de cette source qui coule dans un receveur de grès ovale. La végétation l'avait partiellement recouvert. Un jour, Lucie fit rénover la fontaine ainsi que la rigole qui menait jadis l'eau vers le prieuré de St Gorgon. La fontaine porte aujourd'hui son nom

Lucie Fresnay, native de Mutzig aimait se promener au Mont. Elle passait souvent près de cette source qui coule dans un receveur de grès ovale. La végétation l'avait partiellement recouvert. Un jour, Lucie fit rénover la fontaine ainsi que la rigole qui menait jadis l'eau vers le prieuré de St Gorgon. La fontaine porte aujourd'hui son nom

 

 

Sur le sentier des Merveilles

Sur le sentier des Merveilles

 

 

Des rochers géants près de la grotte d'Etichon

Des rochers géants près de la grotte d'Etichon

 

 

Le sentier des Merveilles passe sous le Mûr Païen

Le sentier des Merveilles passe sous le Mûr Païen

 

 

Le plateau des Fées, un haut-lieu vibratoire

 

 

On arrive au Hexenplatz ...

On arrive au Hexenplatz ...

 

 

Pause-repas au plateau des Fées

Pause-repas au plateau des Fées

 

 

Les roches à cupules du plateau des Fées

Les roches à cupules du plateau des Fées

 

 

Une jolie vue sur la plaine d'Alsace et les carrières de St Nabor

Une jolie vue sur la plaine d'Alsace et les carrières de St Nabor

 

 

Le couvent du Mont Ste Odile

Le couvent du Mont Ste Odile

 

 

Enigmatique Mûr Païen ...

Enigmatique Mûr Païen ...

 

 

Une carrière du Mûr Païen abandonnée. Le travail est resté inachevé

Une carrière du Mûr Païen abandonnée. Le travail est resté inachevé

 

 

Le plateau des Fées, un haut-lieu vibratoire

 

 

Le plateau des Fées, un haut-lieu vibratoire

 

 

"Odile fit par la volonté divine soudre une fontaine d'un rocher au pendant de la montagne, laquelle ne tarit jamais". Les visiteurs ne manquent pas de s'y laver les yeux

"Odile fit par la volonté divine soudre une fontaine d'un rocher au pendant de la montagne, laquelle ne tarit jamais". Les visiteurs ne manquent pas de s'y laver les yeux

 

 

Le grand chêne près de la chapelle St Jacques ruinée

Le grand chêne près de la chapelle St Jacques ruinée

 

 

Partager cet article

Repost0
16 septembre 2020 3 16 /09 /septembre /2020 15:05

Pour celles et ceux qui aiment faire un peu de dénivelé dans les Vosges (pas trop quand même !), le circuit que je propose aujourd'hui sera tout indiqué. Au programme du jour, il y aura de la marche bien sûr, un peu de culture sur l'art roman (juste ce qu'il faut !), de la gastronomie (cela va de soit !), de beaux paysages, une cascade rafraîchissante et en prime, le plus haut sommet du massif Vosgien. La rando débute de bon matin dans le vallon de Murbach. Ce petit écrin de verdure cache l'un des plus bel édifice de l'art roman Alsacien. Ce bâtiment religieux est plaisant à regarder car son architecture répond aux dimensions du fameux nombre d'or, cher aux bâtisseurs du moyen-âge.

Le comte Eberhard d'Eguisheim, petit fils d'Adalric (qui n'est autre que le père de Ste Odile) fonda l'abbaye en 727. En fait, il missionna St Pirmin pour cette tâche, qui avait l'expérience de l'organisation de nombreux autres monastères en Alsace. L'abbaye de Murbach connu une expansion fulgurante et était le plus puissant monastère du St Empire Romain Germanique pendant la période de son âge d'or. Murbach est également passée par des périodes troubles, de pillages, de destructions et de crises au fil des siècles. Au 17ème siècle commença son déclin et La Révolution lui donnera le coup de grâce en mettant un terme à la vie monastique.

En ce qui concerne le chapitre de la gastronomie, j'ai fait passer mon itinéraire par le restaurant du Grand Ballon. Il est à peine midi et déjà toutes les tables sont prises. Mais j'ai pu dégoter un bout de table et ainsi déguster de succulentes tartines de chèvre-chaud, nouvelle recette. Autant dire que la montée au sommet du ballon de Guebwiller fut un peu laborieuse ! En fin de parcours, je me rappelle avoir lu quelque part l'existence d'une ruine d'un château. Je crois bien que c'est au Hohrupf. Mais une fois sur place, il n'y avait plus une pierre sur l'autre ... Seule, une dame blanche m'apparu 

Carte IGN : 3719 OT

Itinéraire : Abbaye de Murbach - abri du Munsteraeckerle - Rimbach-près-Guebwiller - FA Glashutte - ferme du Ballon - sommet du Grd Ballon - Roedelen - cascade du Kletterbach - Ospenkopf - col de Wolfsgrube - Hohrupf - Murbach

 

 

Un jardin médiéval agrémente les extérieurs de l'abbaye de Murbach

Un jardin médiéval agrémente les extérieurs de l'abbaye de Murbach

 

 

L'abbaye a changé de nom et se nomme maintenant église St Léger

L'abbaye a changé de nom et se nomme maintenant église St Léger

 

 

Il faut grimper jusqu'à la chapelle ND de Lorette pour apprécier cette vue sur l'abbaye

Il faut grimper jusqu'à la chapelle ND de Lorette pour apprécier cette vue sur l'abbaye

 

 

La façade romane est ornée de têtes au regard globuleux

La façade romane est ornée de têtes au regard globuleux

 

 

Un papillon Tabac d'Espagne

Un papillon Tabac d'Espagne

 

 

Le petit abri du Munsteraeckerle

Le petit abri du Munsteraeckerle

 

 

Une fontaine en sortie de Rimbach

Une fontaine en sortie de Rimbach

 

 

De l'abbaye de Murbach au sommet du Grand Ballon

 

 

Un vénérable chêne

Un vénérable chêne

 

 

De l'abbaye de Murbach au sommet du Grand Ballon

 

 

Les chevaux de Glashutte

Les chevaux de Glashutte

 

 

La ferme-auberge de Glashutte

La ferme-auberge de Glashutte

 

 

De l'abbaye de Murbach au sommet du Grand Ballon

 

 

Délicieuses tartines croustillantes et fondantes ...

Délicieuses tartines croustillantes et fondantes ...

 

 

De l'abbaye de Murbach au sommet du Grand Ballon

 

 

Vers le sommet

Vers le sommet

 

 

De l'abbaye de Murbach au sommet du Grand Ballon

 

 

De l'abbaye de Murbach au sommet du Grand Ballon

 

 

Epervière orangée

Epervière orangée

 

 

au sommet du Grd Ballon (alt. 1424m)

au sommet du Grd Ballon (alt. 1424m)

 

 

La ferme-auberge du Haag au pied du Storkenkopf, second sommet des Vosges avec ses 1366m

La ferme-auberge du Haag au pied du Storkenkopf, second sommet des Vosges avec ses 1366m

 

 

De l'abbaye de Murbach au sommet du Grand Ballon

 

 

Roedelen

Roedelen

 

 

Un vieux Citroën à l'abandon

Un vieux Citroën à l'abandon

 

 

La cascade du Kletterbach

La cascade du Kletterbach

 

 

De l'abbaye de Murbach au sommet du Grand Ballon

 

 

La nouvelle sculpture du col de la fosse aux loups (Wolfsgrube)

La nouvelle sculpture du col de la fosse aux loups (Wolfsgrube)

 

 

L'abri du col de la Wolfsgrube

L'abri du col de la Wolfsgrube

 

 

De l'abbaye de Murbach au sommet du Grand Ballon

 

 

Murbach

Murbach

 

 

Partager cet article

Repost0
10 septembre 2020 4 10 /09 /septembre /2020 06:59

C'est une belle journée estivale pour faire une balade dans le vignoble alsacien. Ammerschwihr sera le point de départ d'une très belle randonnée, à la découverte des vignes dont on fait des grands crus prestigieux. Comme beaucoup d'autres villages viticoles, les biens d'Ammerschwihr et Niedermorschwihr étaient très convoités. Dès le Moyen Age, il a fallu protéger ces richesses des voleurs et bandits de tous étage. Ammerschwihr a été élevé au rang de ville et de ce fait, reçu le droit de construire des remparts et de se protéger derrière une enceinte de pierres.

Mais cela n'a pas empêché les invasions et les pillages des Armagnacs en 1444, la mise à sac par les Rustauds en 1525 ou pire encore, les destructions et les viols par les mercenaires de Mansfeld pendant la terrible Guerre de Trente Ans. On rajoute à tous ces malheurs, l'invasion des Lorrains en 1652 qui ont également fait main basse sur les économies des viticulteurs alsaciens. Le village se relèvera à chaque fois de ses cendres grâce à la persévérance et la ténacité des rescapés. En décembre 44 et janvier 45, Ammerschwihr et Niedermorschwihr ont été sévèrement touchés par les bombardements et les combats de libération de la poche de Colmar par les Alliés. Des trésors architecturaux inestimables ont été perdus à jamais. Plus des trois quart des maisons endommagées ou détruites.

A Niedermorschwihr, on trouve encore de très jolies maisons vigneronnes, présentant hardiment leur oriel aux passants. Mais la fierté des viticulteurs ne se trouve pas uniquement dans les tonneaux. Il suffit de lever les yeux ! Ce village possède le seul clocher tors de toute l'Alsace. Une légende raconte que, durant la Guerre de Trente Ans, le Diable s'était confortablement installé dans le clocher de l'église à moitié détruite. Il prenait ses aises dans les ruines du village mis à sac par les Suédois, abandonné de Dieu et des hommes. Mais un jour, quelques villageois qui ont survécu au massacre, reviennent ici et chassent le Diable d'une façon si rapide et violente que sa queue resta accroché au clocher. Pour se libérer, il dû tirer tellement fort que la toiture se vrilla ...

 

Carte IGN : 3718 OT

Itinéraire : Ammerschwihr - Meywihr - sentier du vignoble - Chateau du Wineck - Katzenthal - Sommerberg - Niedermorschwihr - Chapelle St Wendelin - Hunnabühl - Abri du pavillon Foch - Trois-Epis - sentier botanique - rocher du Pfaffenrod - le Galtz - Ammerschwihr

 

 

Ammerschwihr et sa tour ronde appelée Schelmenturm (tour des voleurs). Elle date du début du 14ème siècle lorsque l'enceinte a été construite. La tour a été remaniée au 16ème siècle en y aménageant des embrasures de tirs

Ammerschwihr et sa tour ronde appelée Schelmenturm (tour des voleurs). Elle date du début du 14ème siècle lorsque l'enceinte a été construite. La tour a été remaniée au 16ème siècle en y aménageant des embrasures de tirs

 

 

L'Obertor ou porte du haut, date de la même époque. Elle fait partie du système défensif de la ville

L'Obertor ou porte du haut, date de la même époque. Elle fait partie du système défensif de la ville

 

 

Les restes de la chapelle (10ème siècle) de Meywihr. Ce village a peu à peu disparu lorsque ses habitants sont partis s'installer derrière les murailles d'Ammerschwihr

Les restes de la chapelle (10ème siècle) de Meywihr. Ce village a peu à peu disparu lorsque ses habitants sont partis s'installer derrière les murailles d'Ammerschwihr

 

 

Le vignoble de Ammerschwihr, en passant par le fameux Kaefferkopf

Le vignoble de Ammerschwihr, en passant par le fameux Kaefferkopf

 

 

J'arrive au pied du Wineck, à ne pas confondre avec la ruine du Nord de l'Alsace. Celui du Haut-Rhin à la particularité d'être le seul château alsacien à être entouré de vignes

J'arrive au pied du Wineck, à ne pas confondre avec la ruine du Nord de l'Alsace. Celui du Haut-Rhin à la particularité d'être le seul château alsacien à être entouré de vignes

 

 

Le Wineck Haut-Rhinois. Tout autour de lui s'étend le vignoble du grand-cru Wineck-Schlossberg

Le Wineck Haut-Rhinois. Tout autour de lui s'étend le vignoble du grand-cru Wineck-Schlossberg

 

 

Il semblerait que cette forteresse a été élevée par les comtes de Dabo-Eguisheim. Elle est passée aux mains des barons de Rathsamhausen dès 1361 qui en seront propriétaire jusqu'en 1828

Il semblerait que cette forteresse a été élevée par les comtes de Dabo-Eguisheim. Elle est passée aux mains des barons de Rathsamhausen dès 1361 qui en seront propriétaire jusqu'en 1828

 

 

Katzenthal, le Wineck et son vignoble depuis la butte du Sommerberg

Katzenthal, le Wineck et son vignoble depuis la butte du Sommerberg

 

 

Le Sommerberg possède également son grand-cru ! (un doux nectar ...)

Le Sommerberg possède également son grand-cru ! (un doux nectar ...)

 

 

J'arrive à Niedermorschwihr

J'arrive à Niedermorschwihr

 

 

Le clocher vrillé de l'église St Gall à Niedermorschwihr, unique en Alsace

Le clocher vrillé de l'église St Gall à Niedermorschwihr, unique en Alsace

 

 

La chapelle St Wendelin, sur les hauteurs de Niedermorschwihr

La chapelle St Wendelin, sur les hauteurs de Niedermorschwihr

 

 

Le Christ du Galtz en passant par la Route des Vins

 

 

Au menu : côtelettes d'agneau et sa garniture ...

Au menu : côtelettes d'agneau et sa garniture ...

 

 

Le pavillon Foch ...

Le pavillon Foch ...

 

 

Bunker allemand de la Grande Guerre

Bunker allemand de la Grande Guerre

 

 

En passant par le jardin du Bien-être

En passant par le jardin du Bien-être

 

 

Le Christ du Galtz en passant par la Route des Vins

 

 

Le rocher panoramique du Pfaffenrod

Le rocher panoramique du Pfaffenrod

 

 

Le Christ du Galtz en passant par la Route des Vins

 

 

Le Christ bénissant l'Alsace de ses bras ouverts .. Ce monument a été érigé par des vétérans de la Grande Guerre, en reconnaissance du rattachement de l'Alsace à la France

Le Christ bénissant l'Alsace de ses bras ouverts .. Ce monument a été érigé par des vétérans de la Grande Guerre, en reconnaissance du rattachement de l'Alsace à la France

 

 

La vue depuis le Galtz

La vue depuis le Galtz

 

 

Ammerschwihr, Katzenthal, Niedermorschwihr, etc...

Ammerschwihr, Katzenthal, Niedermorschwihr, etc...

 

 

Lieu-dit la Croix de Meywihr

Lieu-dit la Croix de Meywihr

 

 

Ammerschwihr et ses vignes

Ammerschwihr et ses vignes

 

 

L'Obertor, vue extra-muros

L'Obertor, vue extra-muros

 

 

Partager cet article

Repost0

Présentation

  • Guy
  • j'aime les randos-découvertes,les Vosges et ses fermes-auberges,l'Alsace et son patrimoine,les chateaux-forts et leurs légendes et plein d'autres choses encore..
  • j'aime les randos-découvertes,les Vosges et ses fermes-auberges,l'Alsace et son patrimoine,les chateaux-forts et leurs légendes et plein d'autres choses encore..

Rechercher