Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
28 janvier 2021 4 28 /01 /janvier /2021 07:05

Par une nuit glaciale, les premières neiges viennent saupoudrer les hauteurs du Haberacker. La fine pellicule blanche ne résiste cependant pas au soleil, et les adrets retrouvent rapidement leurs teintes automnales. Les civilisations dites des Sommets Vosgiens s'étaient établies ici. L'extrémité Nord du Schweizerberg était une vaste carrière de pierres où les rochers portent de nombreuses traces de débitage. Quand la brume glisse entre les blocs de grès, quand des nimbes vaporeuses jouent avec les formes du minéral, il n'en faut pas davantage pour que les rochers moussus prennent vie dans notre imagination, et se transforment en animaux fantastiques.

Le brouillard s'épaissit dans le vallon du Baerenbach et jusqu'au plateau du Wuestenberg. L'ancien camp Celte porte encore les vestiges de murs d'enceinte. Juste à côté d'un mur en pierres sèches se dresse l'autel des Druides, creusé de son large bassin. Une gravure d'un serpent sur un rocher témoigne des croyances de ces hommes de l'Antiquité. Le Schlossberg et ses 3 châteaux n'échappent pas non plus à la brume. Mais cette hauteur est plutôt marquée par l'époque médiévale ...

Carte IGN : 3715 OT

 

Une vue sur le grand Ochsenstein

Une vue sur le grand Ochsenstein

 

 

Les ubacs sont recouverts de neige

Les ubacs sont recouverts de neige

 

 

Premiers frimas sur le Schweizerberg

 

 

La Seeb

La Seeb

 

 

Premiers frimas sur le Schweizerberg

 

 

La gloriette du Neubaufels

La gloriette du Neubaufels

 

 

Premiers frimas sur le Schweizerberg

 

 

Premiers frimas sur le Schweizerberg

 

 

Les roches du Schweizerberg

Les roches du Schweizerberg

 

 

Dernières framboises

Dernières framboises

 

 

Premiers frimas sur le Schweizerberg

 

 

Une pierre à cupule renversée

Une pierre à cupule renversée

 

 

Premiers frimas sur le Schweizerberg

 

 

Premiers frimas sur le Schweizerberg

 

 

Premiers frimas sur le Schweizerberg

 

 

L'enceinte Ouest du Wuestenberg

L'enceinte Ouest du Wuestenberg

 

 

L'autel des druides

L'autel des druides

 

 

Premiers frimas sur le Schweizerberg

 

 

Premiers frimas sur le Schweizerberg

 

 

Un repas chaud au soleil !

Un repas chaud au soleil !

 

 

Premiers frimas sur le Schweizerberg

 

 

Au Wuestenberg

Au Wuestenberg

 

 

Premiers frimas sur le Schweizerberg

 

 

Panorama sur le rocher de Dabo, par temps clair

Panorama sur le rocher de Dabo, par temps clair

 

 

Premiers frimas sur le Schweizerberg

 

 

Premiers frimas sur le Schweizerberg

 

 

Premiers frimas sur le Schweizerberg

 

 

Les rochers du Schlossberg

Les rochers du Schlossberg

 

 

Premiers frimas sur le Schweizerberg

 

 

Une muraille du grand Ochsenstein

Une muraille du grand Ochsenstein

 

                                       Portez-vous bien !

Partager cet article
Repost0
22 janvier 2021 5 22 /01 /janvier /2021 14:20

A chaque changement de saison, je me rends compte que j'ai entre 2 et 3 mois de retard dans mes publications. Comme vous pouvez le constater, nous sommes encore dans la douceur de l'automne sur ce blog, tandis que sur les crêtes vosgiennes, il souffle un vent glacial à décorner les boeufs !

C'est dans le bois de Romanswiller que je vais passer ma journée de repos. Les sous-bois sont baignés dans une douce lumière matinale et l'humidité de l'ubac accentue les odeurs d'humus. Vers la mi-journée, une nappe de brouillard monte depuis la vallée des Trois Fontaines, et se répand progressivement jusque vers le plus haut sommet de l'Oedenwald. C'est là que je vais ramasser les toutes dernières chanterelles en tube de l'année. Avec un peu de beurre et de l'ail, elles accompagneront un plat de pâtes ...

La brume ne se dissipera que lorsque j'arriverai aux alentours de l'ancienne maison forestière du Geisweg. Je me souviens qu'un incendie l'avait ravagée la nuit de la St Sylvestre il y a 20 ans. Pour le retour, je passe par le Fuchsberg et Cosswiller, un charmant village où j'ai habité durant quelques années. En remontant vers le Tire-Lire, des souvenirs me reviennent à l'esprit ...

Carte IGN : 3715 OT 

Itinéraire : MF Fuchsloch - cabane des Trois Forestiers - bois de Wasselonne - Breitstein - MF Bischofslaeger - vallée des Trois Fontaines - chêne Schuster - Ruines du Geisweg - table ronde - Fuchsberg - Cosswiller - Tire-lire. 

 

 

La grande prairie en face de la MF du Fuchsloch

La grande prairie en face de la MF du Fuchsloch

 

 

Sur le sentier des découvertes des Trois forestiers

Sur le sentier des découvertes des Trois forestiers

 

 

Dernières chanterelles dans le bois de Romanswiller

 

 

Un petit abri sous-roche

Un petit abri sous-roche

 

 

La cabane des Trois Forestiers

La cabane des Trois Forestiers

 

 

 Dans le bois de Wasselonne

Dans le bois de Wasselonne

 

 

Une galle du chêne

Une galle du chêne

 

 

Dernières chanterelles dans le bois de Romanswiller

 

 

Dans le secteur du Breitstein

Dans le secteur du Breitstein

 

 

La maison forestière du Bischofslaeger

La maison forestière du Bischofslaeger

 

 

Un champignon dans la vallée des Trois fontaines

Un champignon dans la vallée des Trois fontaines

 

 

Le chêne Schuster

Le chêne Schuster

 

 

Dernières chanterelles dans le bois de Romanswiller

 

 

Froid et humidité m'enveloppent tout d'un coup

Froid et humidité m'enveloppent tout d'un coup

 

 

Petite récolte de chanterelles d'automne

Petite récolte de chanterelles d'automne

 

 

Rien de tel qu'un repas chaud quand l'atmosphère est humide !

Rien de tel qu'un repas chaud quand l'atmosphère est humide !

 

 

Le soleil perce timidement

Le soleil perce timidement

 

 

Dernières chanterelles dans le bois de Romanswiller

 

 

La prairie du Geisweg

La prairie du Geisweg

 

 

La table ronde et ses jolis bancs de grès

La table ronde et ses jolis bancs de grès

 

 

Ces lombrics sont visiblement contents de se retrouver !

Ces lombrics sont visiblement contents de se retrouver !

 

 

Dernières chanterelles dans le bois de Romanswiller

 

 

Au Fuchsberg

Au Fuchsberg

 

 

Une vue sur Cosswiller depuis le Fuchsberg

Une vue sur Cosswiller depuis le Fuchsberg

 

 

Nous, on vous dit à bientôt !

Nous, on vous dit à bientôt !

 

 

Partager cet article
Repost0
17 janvier 2021 7 17 /01 /janvier /2021 09:22

Comme dans le précédent article, je vous emmène en balade tout près de chez moi. C'est à travers la brume que nous allons emprunter les sentiers de la mythologie nordique et grimper jusqu'au sommet du promontoire où siège Wotan (ou Odin), le dieu des guerriers nordiques. Je dois d'abord traverser toute la forêt sombre du Tannenwald avant de franchir le grand verger entre Buchberg et Reinhardsmunster, complètement noyé dans le brouillard. Ce n'est que sur l'ancienne voie romaine qui débouche sur le grand carrefour du Billebaum que je vais enfin apercevoir quelques rayons de soleil.

Avant d'aller voir le rocher du Hibou, je m'attarde dans cette zone où le soleil joue avec les volutes de brume. Tantôt le soleil gagne du terrain et l'instant d'après c'est le brouillard qui contre-attaque ... Ce duel acharné dure toute l'après-midi. Sur la crête du Hirschberg, je savoure la lumière et le ciel bleu qui fait tant défaut dans la plaine. On se croirait dans un autre monde ! Je traine la patte pour redescendre car je sais que je vais retrouver la grisaille. Mon itinéraire du retour passera par le Moulin de Champagne avant de retraverser le Tannenwald où je retrouverai quelques vieilles bornes de limite de propriété ...

Carte IGN : 3715 OT 

 

 

Ma balade démarre à Dimbsthal, sur les hauteurs du Pfaffenberg

Ma balade démarre à Dimbsthal, sur les hauteurs du Pfaffenberg

 

 

La forêt du Tannenwald

La forêt du Tannenwald

 

 

En lisière du Grossfeld

En lisière du Grossfeld

 

 

Le grand verger aux pieds de Reinhardsmunster

Le grand verger aux pieds de Reinhardsmunster

 

 

Sur les traces des guerriers d'Odin

 

 

Sur les traces des guerriers d'Odin

 

 

En montant la voie romaine

En montant la voie romaine

 

 

Rail de guidage dans les pavés de la voie romaine

Rail de guidage dans les pavés de la voie romaine

 

 

J'arrive à la limite soleil/brouillard

J'arrive à la limite soleil/brouillard

 

 

Sur les traces des guerriers d'Odin

 

 

Une borne portant le blason des Hanau-Lichtenberg

Une borne portant le blason des Hanau-Lichtenberg

 

 

Dans les pentes du Hirschberg

Dans les pentes du Hirschberg

 

 

Sur les traces des guerriers d'Odin

 

 

Rocher du Hibou

Rocher du Hibou

 

 

Le siège du dieu Wotan au sommet du Hirschberg

Le siège du dieu Wotan au sommet du Hirschberg

 

 

Une mer de nuages étouffe la plaine

Une mer de nuages étouffe la plaine

 

 

Sur les traces des guerriers d'Odin

 

 

Sur les traces des guerriers d'Odin

 

 

La grotte du Chacal

La grotte du Chacal

 

 

Sur les traces des guerriers d'Odin

 

 

Je marche un peu en biais pour ne pas plonger trop vite dans la brume

Je marche un peu en biais pour ne pas plonger trop vite dans la brume

 

 

Sur les traces des guerriers d'Odin

 

 

Le Tannenwald

Le Tannenwald

 

 

Sur les traces des guerriers d'Odin

 

 

Sur les traces des guerriers d'Odin

 

 

Cette borne porte les lettres WANG pour Wangen

Cette borne porte les lettres WANG pour Wangen

 

 

La crosse de l'évêque et le M de Marmoutier

La crosse de l'évêque et le M de Marmoutier

 

 

Partager cet article
Repost0
11 janvier 2021 1 11 /01 /janvier /2021 11:36

A l'heure où les Vosges portent un lourd manteau blanc, et que nos campagnes sont parfois saupoudrées d'une fine couche de neige au petit matin, je me replonge dans les archives de l'automne dernier. C'était une balade pas  très loin de chez moi, qu'on peut faire en 3 heures. Je me promenais au Heckberg, une hauteur au-dessus de Marmoutier. A mon approche, des geais criaient et les pics verts s'envolaient à tire d'aile. Cette scène me rappelait une chanson de Michel Berger, que je fredonnait tout le restant de l'après-midi ...

Le Heckberg est un vaste verger. On y trouve d'anciennes variétés de pommiers haute tige et bien d'autres fruitiers évidemment. On y trouve également une essence rarissime dans ce verger : le cormier. C'est un arbre d'origine méditerranéenne ramené en Alsace par les Romains. Il s'adapte parfaitement à notre climat. Ses fruits sont appelés cormes, très appréciés des petits mammifères, en particulier les blaireaux qui jouent un rôle primordial dans la dissémination des graines. Les cormes sont consommables après blettissement. On en fait des confitures, compotes, tartes et sirops. Les sentiers du Heckberg aboutissent au Tannenwald. Cette petite forêt cache de nombreuses bornes insolites mais surtout, on y trouve de beaux chênes parfois plusieurs fois centenaires ...

Carte IGN : 3715 OT

 

 

En sortant de Marmoutier par un chemin rural

En sortant de Marmoutier par un chemin rural

 

 

Le vieux lavoir joliment restauré

Le vieux lavoir joliment restauré

 

 

Le grand cormier de Marmoutier est classé "arbre remarquable" à cause de son âge (env. 250 ans) et de sa rareté

Le grand cormier de Marmoutier est classé "arbre remarquable" à cause de son âge (env. 250 ans) et de sa rareté

 

 

Le cormier est aussi appelé Sorbier domestique. En automne, son feuillage pourpre ne passe pas inaperçu dans un verger !

Le cormier est aussi appelé Sorbier domestique. En automne, son feuillage pourpre ne passe pas inaperçu dans un verger !

 

 

Le bois du cormier est plus dur que celui du chêne. Il est très apprécié pour la fabrication de manches d'outils

Le bois du cormier est plus dur que celui du chêne. Il est très apprécié pour la fabrication de manches d'outils

 

 

Les cormes, fruits du cormier. On en fait aussi une eau-de-vie

Les cormes, fruits du cormier. On en fait aussi une eau-de-vie

 

 

Un autre cormier. Cet arbre a un besoin de lumière élevé

Un autre cormier. Cet arbre a un besoin de lumière élevé

 

 

Le cimetière juif de Marmoutier abrite quelques 600 sépultures. Les familles aisées ont leurs tombes sur le haut du site tandis que les plus modestes reposent sur les pentes, vers le fond du ravin

Le cimetière juif de Marmoutier abrite quelques 600 sépultures. Les familles aisées ont leurs tombes sur le haut du site tandis que les plus modestes reposent sur les pentes, vers le fond du ravin

 

 

Les cormiers remarquables de Marmoutier

 

 

"... Et recevra sans doute au-delà du tombeau, la récompense digne de ses bonnes actions ..."

"... Et recevra sans doute au-delà du tombeau, la récompense digne de ses bonnes actions ..."

 

 

Dans la culture juive, les tombes ne s'entretiennent pas et sont laissées à leur sort

Dans la culture juive, les tombes ne s'entretiennent pas et sont laissées à leur sort

 

 

Les cormiers remarquables de Marmoutier

      

     Derrière les barreaux

     Pour quelques mots

     Qu'il pensait si fort

     Dehors, il fait chaud

     Des milliers d'oiseaux

     S'envolent sans effort ...

                                  Michel Berger

 

 

Le Heckberg

Le Heckberg

 

 

Les sentiers du verger se transforment en sentiers forestiers

Les sentiers du verger se transforment en sentiers forestiers

 

 

A l'origine, la croix du Rasten était en grès. Elle honore la mémoire d'un bûcheron victime d'un accident mortel

A l'origine, la croix du Rasten était en grès. Elle honore la mémoire d'un bûcheron victime d'un accident mortel

 

 

Une borne originale qui rend hommage à un botaniste dénommé Sicrist

Une borne originale qui rend hommage à un botaniste dénommé Sicrist

 

 

Les cormiers remarquables de Marmoutier

 

 

Le Tannenwald est une belle forêt mixte

Le Tannenwald est une belle forêt mixte

 

 

Les cormiers remarquables de Marmoutier

 

 

Les cormiers remarquables de Marmoutier

 

 

Une borne portant les armoiries de l'abbaye de Marmoutier, reconnaissables grâce au M et à la crosse de l'évêque

Une borne portant les armoiries de l'abbaye de Marmoutier, reconnaissables grâce au M et à la crosse de l'évêque

 

 

Les cormiers remarquables de Marmoutier

 

 

Les cormiers remarquables de Marmoutier

 

 

Les cormiers remarquables de Marmoutier

 

 

Une belle allée de hêtres

Une belle allée de hêtres

 

 

Cette borne est appelée le "Meyerstein"

Cette borne est appelée le "Meyerstein"

 

 

Les cormiers remarquables de Marmoutier

 

 

Encore une croix au Tannenwald

Encore une croix au Tannenwald

 

 

Les cormiers remarquables de Marmoutier

 

 

Les cormiers remarquables de Marmoutier

 

 

La chapelle St Blaise du Sindelsberg, un écart de Marmoutier

La chapelle St Blaise du Sindelsberg, un écart de Marmoutier

 

 

Une jolie croix trilobée et richement décorée

Une jolie croix trilobée et richement décorée

 

 

Les ombres s'allongent sur cette fin d'après-midi d'automne

Les ombres s'allongent sur cette fin d'après-midi d'automne

 

 

Partager cet article
Repost0
29 décembre 2020 2 29 /12 /décembre /2020 15:13

Je ne pensais pas le revoir cette année. Mais c'est toujours un plaisir de lui rendre une petite visite ! Pour l'occasion, il s'est paré de son beau costume blanc, pur et majestueux. Il fait encore sombre sur le parking verglacé. On serre les guêtres, sac sur le dos puis on entend les "clics" des lampes qui s'allument. Le faisceau déchire l'obscurité. Plus on monte, plus le brouillard devient dense, et avec lui, les chances de voir le soleil se lever s'amenuisent. Arrivés au plateau sommital, l'ambiance est magique : les paysages baignent dans la lumière blanche de l'aube. Pour l'instant, la brume cache encore le temple, comme pour prolonger l'intimité du gardien de la montagne sacrée. Soudain, le ciel se colore de rose. Les vallées et les sapins enneigés se voilent et se dévoilent au gré des vents ...

Le soleil perce finalement, pour une fraction de seconde, brumes et nuages. Il est temps d'aller chez son voisin avant que la foule ne s'accapare les lieux. Au petit Donon, quelques coins de ciel bleu s'ouvrent au dessus des arbres recouverts de givre. La neige sur le sentier des stèles est vierge. Personne ne l'a encore foulé. De manière générale, ce sommet reçoit beaucoup moins de visiteurs que son grand frère. La balade nous a ouvert l'appétit et il est temps d'aller se réchauffer dans la cabane. Un feu dans la cheminée, quelques bonnes bouteilles, une belle nappe et une fondue d'anthologie : rien de mieux pour passer une joyeuse St Etienne ...

Carte IGN : 3616 OT 

 

 

Balisage optimal, même dans la nuit, on ne peut se tromper de chemin

Balisage optimal, même dans la nuit, on ne peut se tromper de chemin

 

 

Une balade au Donon pour la St Etienne

 

 

Les cupules sacrées du Donon

Les cupules sacrées du Donon

 

 

Une balade au Donon pour la St Etienne

 

 

Les ruines d'un temple païen dans la blancheur de l'aube

Les ruines d'un temple païen dans la blancheur de l'aube

 

 

Une balade au Donon pour la St Etienne

 

 

Les colonnes du temple, légèrement givrées

Les colonnes du temple, légèrement givrées

 

 

Une balade au Donon pour la St Etienne

 

 

Dans la magie d'un matin d'hiver

Dans la magie d'un matin d'hiver

 

 

Une balade au Donon pour la St Etienne

 

 

Une balade au Donon pour la St Etienne

 

 

Une balade au Donon pour la St Etienne

 

 

L'abri entre les deux Donon

L'abri entre les deux Donon

 

 

Un visage sculpté au petit Donon

Un visage sculpté au petit Donon

 

 

Une balade au Donon pour la St Etienne

 

 

Le sentier des stèles

Le sentier des stèles

 

 

Une balade au Donon pour la St Etienne

 

 

Une balade au Donon pour la St Etienne

 

 

Une balade au Donon pour la St Etienne

 

 

Le soleil illumine la vallée

Le soleil illumine la vallée

 

 

Une cabane au fond des bois

Une cabane au fond des bois

 

 

Céline nous mijote une fondue au fromage avec des ingrédients secrets ...

Céline nous mijote une fondue au fromage avec des ingrédients secrets ...

 

 

Mise en température du rouge ...

Mise en température du rouge ...

 

 

Et bon appétit les z'amis !

Et bon appétit les z'amis !

 

 

Une balade au Donon pour la St Etienne

 

 

    Je vous souhaite une bonne glisse vers la nouvelle année !

 

 

Partager cet article
Repost0
23 décembre 2020 3 23 /12 /décembre /2020 13:47

Le cirque glaciaire du Forlet est l'un des plus beaux endroits des Hautes Vosges. Ses parois granitiques abruptes et sauvages rappellent les paysages alpestres, à une échelle plus modeste évidemment. Si on me demandait quelle saison je préfère, je ne saurais quoi répondre ! Vraiment, je les aime toutes ! En automne, on aime prendre son temps, se poser pour admirer les palettes de couleurs ocres, changeantes au gré des lumières. En automne, plus rien ne presse, comme si le temps tournait au ralenti. La nuit qui tombe un peu plus tôt chaque jour, fait souvent que la balade se termine sous les étoiles.

L'itinéraire du jour, je le connais par coeur. Même si j'essaye à chaque fois d'y apporter une petite variante. Le circuit débute au col du Wettstein et grimpe doucement vers les Hautes Huttes. De part et d'autre du sentier, les alisiers  sont mûrs. C'est le temps des récoltes. Ici, on en fait une excellente eau-de-vie. Les températures sont douces en cette fin octobre et cela fait un bon moment qu'il n'a pas plu. Le granit du grand pierrier du Taubenklangfelsen est bien sec et nous décidons de l'escalader pour rejoindre la crête du Gazon du Faing.

Au cours de l'ascension, nous croisons le chemin d'un chamois; un vieux mâle solitaire. C'est à peine s'il jette un regard vers nous. Dans nos sacs à dos, nous avons de quoi assurer un bon repas de midi. C'est sur un surplomb juste au dessus du lac des Truites que nous ferons notre pause-déjeuner. Nous redescendons par le sentier panoramique qui tient toutes ses promesses : il offre une magnifique vue sur tout le cirque glaciaire du Forlet ...

Cartes IGN : 3618 OT + 3718 OT

                                                                 Cliquez sur les photos pour les agrandir

 

 

Le ciel rose de l'aube promet une belle journée

Le ciel rose de l'aube promet une belle journée

 

 

Les Hautes Huttes dans un bel écrin de couleurs automnales

Les Hautes Huttes dans un bel écrin de couleurs automnales

 

 

Un automne au lac des Truites

 

 

Les vaches de l'Altenkraeh

Les vaches de l'Altenkraeh

 

 

La ferme de l'Altenkraeh

La ferme de l'Altenkraeh

 

 

Le Forlet et son lac

Le Forlet et son lac

 

 

Un automne au lac des Truites

 

 

Le cirque glaciaire du Forlet

Le cirque glaciaire du Forlet

 

 

Un automne au lac des Truites

 

 

C'est parti pour l'escalade du grand pierrier du Forlet

C'est parti pour l'escalade du grand pierrier du Forlet

 

 

Un automne au lac des Truites

 

 

Le pierrier est alimenté par les Taubenklangfelsen

Le pierrier est alimenté par les Taubenklangfelsen

 

 

Un mâle solitaire dans la paroi du pierrier

Un mâle solitaire dans la paroi du pierrier

 

 

Il s'en va tranquillement

Il s'en va tranquillement

 

 

Le pierrier des Taubenklangfelsen

Le pierrier des Taubenklangfelsen

 

 

Les chaumes du Gazon du Faing

Les chaumes du Gazon du Faing

 

 

Un automne au lac des Truites

 

 

Le lac des Truites et son auberge

Le lac des Truites et son auberge

 

 

Un automne au lac des Truites

 

 

Pause-déjeuner

Pause-déjeuner

 

 

Le Forlet en Automne

Le Forlet en Automne

 

 

Un automne au lac des Truites

 

 

On aperçoit le lac Vert

On aperçoit le lac Vert

 

 

Un automne au lac des Truites

 

 

Le lac Vert

Le lac Vert

 

 

Une jolie vue sur le Glasborn

Une jolie vue sur le Glasborn

 

 

Un automne au lac des Truites

 

 

Le soleil vient de se coucher, discrètement

Le soleil vient de se coucher, discrètement

 

 

Les trophées de la ferme-auberge du Musmiss

Les trophées de la ferme-auberge du Musmiss

 

 

Plus la moindre part de tarte à l'auberge !!

Plus la moindre part de tarte à l'auberge !!

 

 

                                        Bon Noël à tous !

Partager cet article
Repost0
18 décembre 2020 5 18 /12 /décembre /2020 14:48

Il n'y a aucun doute que les légendes qu'on raconte dans le pays Welche soient nées autour des roches à cupules. Sur les hauteurs de ce village du massif vosgien, l'imaginaire s'est inspiré des gros blocs de grès en équilibre. Il faudrait demander aux anciens de nous conter toutes ces histoires avant qu'elles ne tombent dans l'oubli. On raconte qu'un géant vivait dans ces montagnes, il y a bien longtemps. Toute sa vie durant, il a façonné les Vosges, les sommets, les vallées et tous les lacs et cascades. Puis un jour, lorsque son visage et ses mains furent ridés, après avoir fourni tant d'efforts, le géant fatigué s'allongea entre les rochers de l'endroit qu'on appelle aujourd'hui "grand Hohnack". Doucement, ses paupières se sont fermées et de temps en temps, ses rugissements faisaient peur aux bûcherons ... Mais cela fait bien longtemps que plus personne n'a entendu sa voix rauque. On suppose qu'il est mort. Le dédale rocheux où des bûcherons l'ont vu pour la dernière fois se nomme "Riesengrab", la tombe du Géant ...

 

Carte IGN : 3718 OT

Itinéraire : Orbey - Pierre du Loup - Rain des Chênes - Pierres Tremblantes - Kuhberg - GR 532 - Croix de Wihr - Grand Hohnack - château du petit Hohnack - retour à Orbey en suivant le X bleu. - Env. 18Km

 

 

Les couleurs chaudes de l'automne dans la lumière rasante du matin

Les couleurs chaudes de l'automne dans la lumière rasante du matin

 

 

Orbey et le Creux d'Argent

Orbey et le Creux d'Argent

 

 

Toute la beauté du pays Welche

Toute la beauté du pays Welche

 

 

Des Pierres Tremblantes aux cuves des Fées

 

 

Un bassin au sommet de la Pierre du Loup

Un bassin au sommet de la Pierre du Loup

 

 

Des Pierres Tremblantes aux cuves des Fées

 

 

Des Pierres Tremblantes aux cuves des Fées

 

 

L'automne au Rain des Chênes

L'automne au Rain des Chênes

 

 

La crête est jonchée de rochers creusés de bassins

La crête est jonchée de rochers creusés de bassins

 

 

Les pierres tremblantes

Les pierres tremblantes

 

 

Des Pierres Tremblantes aux cuves des Fées

 

 

Les pierres tremblantes

Les pierres tremblantes

 

 

Des Pierres Tremblantes aux cuves des Fées

 

 

Des Pierres Tremblantes aux cuves des Fées

 

 

On a toujours peur qu'il n'y en ait pas assez ...

On a toujours peur qu'il n'y en ait pas assez ...

 

 

Mais il reste toujours de la place pour une banane/chocolat

Mais il reste toujours de la place pour une banane/chocolat

 

 

Des Pierres Tremblantes aux cuves des Fées

 

 

Le monument de la Croix de Wihr

Le monument de la Croix de Wihr

 

 

En montant au Grand Hohnack

En montant au Grand Hohnack

 

 

Des Pierres Tremblantes aux cuves des Fées

 

 

Les cuves des Fées ou Hexenkessel

Les cuves des Fées ou Hexenkessel

 

 

Des Pierres Tremblantes aux cuves des Fées

 

 

Une vue sur la plaine alsacienne

Une vue sur la plaine alsacienne

 

 

Une vieille croix à Giragoutte

Une vieille croix à Giragoutte

 

 

Les ruines médiévales du petit Hohnack, l'un des plus haut château-fort d'Alsace

Les ruines médiévales du petit Hohnack, l'un des plus haut château-fort d'Alsace

 

 

Les restes du donjon carré. La ruine a longtemps servi de carrière de pierres aux habitants

Les restes du donjon carré. La ruine a longtemps servi de carrière de pierres aux habitants

 

 

Des Pierres Tremblantes aux cuves des Fées

 

 

Vestiges d'un évier scellé dans la maçonnerie

Vestiges d'un évier scellé dans la maçonnerie

 

 

Les pierres à bossages portent d'intéressantes marques lapidaires

Les pierres à bossages portent d'intéressantes marques lapidaires

 

 

Aux environs de la Rougeterre

Aux environs de la Rougeterre

 

 

Des Pierres Tremblantes aux cuves des Fées

 

 

Des Pierres Tremblantes aux cuves des Fées

 

                        Merci de votre visite, à bientôt !

 

Partager cet article
Repost0
14 décembre 2020 1 14 /12 /décembre /2020 15:04

On le voit de loin, dressé comme un phare dans une immense baie sablonneuse. Cet îlot granitique semble même trop étroit pour toutes ces églises et fortifications qu'on a bâti au fil des siècles sur son dos. En dépit de toutes ces merveilles d'architectures médiévales, le Mont St Michel n'aura pas la vedette dans cet article. Celle qui nous intéresse ce jour, c'est sa majestueuse et mystique baie qui l'entoure. Lors de notre première visite ici il y a quelques années, le temps manquait pour découvrir la baie à pied et il aurait fallu rester un jour de plus. C'est avec un guide que nous partons à la découverte des grèves et ses mystérieux sables mouvants. La rando se fait pieds-nus et la sensation du sable argileux est de suite très agréable. Cette tangue, comme on l'appelle ici, est un mélange d'argile, de coquillages finement broyés et de roches provenant des falaises de la Manche et ramenées là par les courants marins sous forme de sable. Les hôtels et les spas de la région s'approvisionnent directement dans la baie pour leurs soins thalasso !

Inutile de vous munir d'une carte, elle serait de toute façon fausse ! les paysages sont constamment changeants et les lits des 3 rivières qui se déversent dans la baie varient chaque semaine. Pour traverser ces rivières, il faut savoir les "lire". Un point de passage ne l'est plus forcément quelques jours plus tard, tant les coudes et les méandres sont changeants. La profondeur varie aussi continuellement. Même les guides qui n'ont que 2 ou 3 années de pratique se font souvent avoir avec leurs groupes ! Pour ne pas faire exception, les zones de sables mouvants changent également de jour en jour, d'où l'intérêt d'avoir un (bon) guide. Il va nous apprendre les techniques pour se sortir de ces pièges invisibles ...

 

                                               Cliquez sur les photos pour les agrandir

 

Tel un gratte-ciel qui s'appuie sur ses murailles fortifiées, le mont St Michel est reconnaissable de loin

Tel un gratte-ciel qui s'appuie sur ses murailles fortifiées, le mont St Michel est reconnaissable de loin

 

 

Une randonnée dans la baie du Mont St Michel

 

 

Marée basse et une météo parfaite pour une rando dans la baie !

Marée basse et une météo parfaite pour une rando dans la baie !

 

 

Rien de mieux pour avoir une peau ultra-douce !

Rien de mieux pour avoir une peau ultra-douce !

 

 

Plus qu'à suivre notre guide qui file d'un bon pas !

Plus qu'à suivre notre guide qui file d'un bon pas !

 

 

Une randonnée dans la baie du Mont St Michel

 

 

Une randonnée dans la baie du Mont St Michel

 

 

Une randonnée dans la baie du Mont St Michel

 

 

Une randonnée dans la baie du Mont St Michel

 

 

Le nom de l'île Tombelaine vient de "Tombe Hélène". On raconte plusieurs légendes quant à cette fameuse Hélène qui est enterrée ici. L'îlot granitique se trouve à quelques kilomètres au Nord du Mont St Michel

Le nom de l'île Tombelaine vient de "Tombe Hélène". On raconte plusieurs légendes quant à cette fameuse Hélène qui est enterrée ici. L'îlot granitique se trouve à quelques kilomètres au Nord du Mont St Michel

 

 

Quel bonheur d'admirer l'horizon vers l'infini, traverser des rivières tout en écoutant d'une oreille le guide raconter des histoires de pêcheurs, d'oiseaux migrateurs, de flore particulière, d'ensablement de la baie et des grands travaux pharaoniques prévus ...

Quel bonheur d'admirer l'horizon vers l'infini, traverser des rivières tout en écoutant d'une oreille le guide raconter des histoires de pêcheurs, d'oiseaux migrateurs, de flore particulière, d'ensablement de la baie et des grands travaux pharaoniques prévus ...

 

 

Une randonnée dans la baie du Mont St Michel

 

 

On revient sur le mont pour contourner le bras d'une rivière. 3 rivières se déversent dans la baie : la Sée, la Sélune et le Couesnon. Leurs méandres changent de cap presque à chaque marée !

On revient sur le mont pour contourner le bras d'une rivière. 3 rivières se déversent dans la baie : la Sée, la Sélune et le Couesnon. Leurs méandres changent de cap presque à chaque marée !

 

 

Une randonnée dans la baie du Mont St Michel

 

 

Une randonnée dans la baie du Mont St Michel

 

 

On était tous curieux de tester ce phénomène de sables mouvants !

On était tous curieux de tester ce phénomène de sables mouvants !

 

 

Et surtout connaître les techniques pour s'en extraire ...

Et surtout connaître les techniques pour s'en extraire ...

 

 

Une randonnée dans la baie du Mont St Michel

 

 

Une randonnée dans la baie du Mont St Michel

 

 

On dit que la mer revient à la vitesse d'un cheval au galop ....

On dit que la mer revient à la vitesse d'un cheval au galop ....

 

 

Par temps brumeux, les guides ne font pas de sortie, car il n'y a aucun repère !

Par temps brumeux, les guides ne font pas de sortie, car il n'y a aucun repère !

 

 

Une randonnée dans la baie du Mont St Michel

 

 

Une randonnée dans la baie du Mont St Michel

 

 

Une randonnée dans la baie du Mont St Michel

 

 

Une randonnée dans la baie du Mont St Michel

 

 

Une randonnée dans la baie du Mont St Michel

 

 

Une randonnée dans la baie du Mont St Michel

 

 

Une randonnée dans la baie du Mont St Michel

 

 

Pas loin du Mont St Michel se trouve le menhir du champ Dolent. Les hommes du Néolithique l'ont ramené d'une carrière de granit distante de 4 km et l'ont dressé sur ce plateau dominant. Sa hauteur est de 9,30 m et son poids estimé à 120 tonnes

Pas loin du Mont St Michel se trouve le menhir du champ Dolent. Les hommes du Néolithique l'ont ramené d'une carrière de granit distante de 4 km et l'ont dressé sur ce plateau dominant. Sa hauteur est de 9,30 m et son poids estimé à 120 tonnes

 

 

Et après cette rando un peu physique, rien de tel qu'un plateau de fruits de mer

Et après cette rando un peu physique, rien de tel qu'un plateau de fruits de mer

 

 

Partager cet article
Repost0
8 décembre 2020 2 08 /12 /décembre /2020 16:02

C'est une très belle randonnée aux couleurs d'automne qui va se dérouler dans les forêts domaniales d'Engenthal et de Haslach. La maison forestière du Nideck sera mon point de départ. Les arbres laissent aller au gré du vent leur parure devenue inutile, tandis que les sentiers de l'Umwurf se couvrent de feuilles d'or. Le soleil peine à se montrer et ce n'est que tard dans la matinée qu'il fera son apparition. Au fur et à mesure de ma progression, le sentier s'efface sous mes pas. Mais il suffit de longer d'anciens murets de pierres sèches pour retrouver les pierres à bassins du Baerenberg.

Après la pause de 13 heures, je descends vers le site volcanique du Nideck. La cascade est en pleine lumière et la roche luisante prend mille teintes. Je la découvre sous toutes ses coutures. Un peu plus haut, j'abandonne le sentier des Hirschfels pour grimper sur le plateau triangulaire du Schieferberg. Depuis sa pointe Ouest, celui-ci offre de beaux points de vues sur tout le cirque volcanique, mais surtout il recèle de fabuleux trésors anciens, vieux de 250 millions d'années ! De gros pitons se dressent, tels des totems entre les arbres, témoignant des temps où le volcan était en activité ...

Carte IGN : 3716 ET

                                                             Cliquez sur les photos pour les agrandir

 

La forêt prend doucement ses teintes d'automne

La forêt prend doucement ses teintes d'automne

 

 

Le pierrier de l'Umwurf

Le pierrier de l'Umwurf

 

 

Les pitons volcaniques du Schieferberg

 

 

Un côté sauvage qui n'est pas pour me déplaire !

Un côté sauvage qui n'est pas pour me déplaire !

 

 

Les pitons volcaniques du Schieferberg

 

 

Les pitons volcaniques du Schieferberg

 

 

L'automne est à un stade plus avancé en altitude

L'automne est à un stade plus avancé en altitude

 

 

Les pitons volcaniques du Schieferberg

 

 

L'abri de l'Umwurf

L'abri de l'Umwurf

 

 

Les pitons volcaniques du Schieferberg

 

 

Les pitons volcaniques du Schieferberg

 

 

Les pitons volcaniques du Schieferberg

 

 

Les pitons volcaniques du Schieferberg

 

 

D'anciens et mystérieux murets en pierres sèches

D'anciens et mystérieux murets en pierres sèches

 

 

Une jolie borne armoriée et datée

Une jolie borne armoriée et datée

 

 

Les pitons volcaniques du Schieferberg

 

 

Un rocher-borne

Un rocher-borne

 

 

Les pierres à bassins de la montagne des ours

Les pierres à bassins de la montagne des ours

 

 

5 fruits et légumes, c'est tout bon !

5 fruits et légumes, c'est tout bon !

 

 

Les pitons volcaniques du Schieferberg

 

 

L'Ober-Nideck, encore menaçant ...

L'Ober-Nideck, encore menaçant ...

 

 

La vue depuis l'Ober-Nideck

La vue depuis l'Ober-Nideck

 

 

Les pierres du vieux château

Les pierres du vieux château

 

 

La perle du Nideck

La perle du Nideck

 

 

La cascade dans son écrin automnal

La cascade dans son écrin automnal

 

 

Les pitons volcaniques du Schieferberg

 

 

Les pitons volcaniques du Schieferberg

 

 

Les pitons volcaniques du Schieferberg

 

 

Les pitons volcaniques du Schieferberg

 

 

Les Hirschfels

Les Hirschfels

 

 

Les pitons volcaniques du Schieferberg

 

 

Ce chêne remarquable forme une cépée de 6 troncs !

Ce chêne remarquable forme une cépée de 6 troncs !

 

 

La pointe Sud du Schieferberg

La pointe Sud du Schieferberg

 

 

Les pitons formés de roches volcaniques au Schieferberg

Les pitons formés de roches volcaniques au Schieferberg

 

 

Les pitons volcaniques du Schieferberg

 

 

Encore un joli piton moussu

Encore un joli piton moussu

 

 

Les pitons volcaniques du Schieferberg

 

 

Vue sur le cirque du Nideck depuis la pointe Ouest du Schieferberg

Vue sur le cirque du Nideck depuis la pointe Ouest du Schieferberg

 

 

Partager cet article
Repost0
1 décembre 2020 2 01 /12 /décembre /2020 18:20

Caché derrière son illustre voisin, c'est le château que l'on aura oublié. On aura oublié quand il a été construit et par qui. On aura oublié jusqu'à son nom ! C'est pour ça qu'il est appelé "Oedenbourg", le château abandonné ou oublié. Cette forteresse n'est citée dans aucun document du Moyen-Age, à croire que son existence fut aussi brève que discrète. Pourtant, l'Oedenbourg a été remanié et a subit quelques transformations : ses petites lucarnes romanes ont laissé la place à de grandes fenêtres ogivales de style gothiques et l'intérieur était doté de grandes cheminées assurant un minimum de confort pendant les hivers montagnards. Son appareillage (les dimensions des blocs de grès, leurs formes et la façon dont ils sont posés) laisse supposer que ce château a été construit à la fin du 12ème siècle, notamment son donjon carré.

Ce qui intrigue le visiteur, ce sont ces rochers dans la muraille, laissés saillants. Dans d'autres constructions, ils auraient été lissés afin de s'intégrer au mieux dans le système défensif .... Mais à l'Oedenbourg, le constructeur les a volontairement laissé brut, peut-être pour augmenter l'aspect agressif de la forteresse ? En tout cas, les liens d'amitiés avec le Haut-Koenigsbourg, situé en bout de crête, n'étaient pas très forts : un immense mur-bouclier de 4 mètres d'épaisseur lui fait face ! Quant au "château de l'Allemand", il tourne deux grosses tours d'artillerie vers l'Oedenbourg, ce qui affirme clairement la position belliqueuse des deux vaisseaux de guerre ...

Dans certains ouvrages du 19ème siècle, on retrouve l'Oedenbourg sous le nom de Hinter-Koenigsbourg ou Mittel-Koenigsbourg. Aujourd'hui, on parlerait plutôt de Petit-Koenigsbourg. Mais le mystère s'épaissit car la crête aurait porté un 3ème château-fort, désigné par Nieder Koenigsboug. Les vestiges sont quasi inexistants et il faut plutôt avoir l'âme d'un archéologue pour pouvoir certifié qu'il y avait une quelconque construction dans ce chaos granitique ...

Carte IGN : 3717 ET

 

 

Le château oublié

 

 

La voie romaine montant vers le site du Ht Koenigsbourg

La voie romaine montant vers le site du Ht Koenigsbourg

 

 

Le château de l'Allemand comme on dit ici. Pas de visite aujourd'hui, la billetterie est fermée !

Le château de l'Allemand comme on dit ici. Pas de visite aujourd'hui, la billetterie est fermée !

 

 

Etreinte entre un arbre et un rocher

Etreinte entre un arbre et un rocher

 

 

Le long de la crête

Le long de la crête

 

 

Le château oublié

 

 

La forteresse sans nom, qu'on appelle aujourd'hui Oedenbourg est en cours de sécurisation. On peut donc espérer une réouverture au public après les travaux ...

La forteresse sans nom, qu'on appelle aujourd'hui Oedenbourg est en cours de sécurisation. On peut donc espérer une réouverture au public après les travaux ...

 

 

Le château oublié

 

 

Le château oublié

 

 

C'est ici qu'il y avait le 3ème château-fort !

C'est ici qu'il y avait le 3ème château-fort !

 

 

Le château oublié

 

 

Le château oublié

 

 

Le château oublié

 

 

La fontaine du Chevreuil

La fontaine du Chevreuil

 

 

Un joli kiosque construit en 1908

Un joli kiosque construit en 1908

 

 

Une étrange roche à cupules

Une étrange roche à cupules

 

 

Un bon pique-nique au Teufelsloch

Un bon pique-nique au Teufelsloch

 

 

Le château de l'Allemand

Le château de l'Allemand

 

 

Le château oublié

 

 

Le château oublié

 

 

Le rocher du Sanglier

Le rocher du Sanglier

 

 

La roche des Fées est un lieu de culte Celte paraît-il

La roche des Fées est un lieu de culte Celte paraît-il

 

 

Les soubassements d'une ancienne chapelle et une pierre tombale

Les soubassements d'une ancienne chapelle et une pierre tombale

 

 

Le château oublié

 

 

Le château oublié

 

 

L'abri du Schaentzel

L'abri du Schaentzel

 

 

Retour à St Hippolyte

Retour à St Hippolyte

 

 

Partager cet article
Repost0
28 novembre 2020 6 28 /11 /novembre /2020 17:49

Dans les mystérieuses Vosges du Nord, il existe une montagne des Géants appelée Reisberg, que l'on rencontre parfois orthographié "Riesberg" dans certains ouvrages anciens. Cette hauteur dominant Niederbronn et Oberbronn a été occupée très tôt par nos ancêtres . On parle même d'enceinte du Reisberg, tout comme sur la montagne d'en face, le Ziegenberg et son camp celtique. Des archéologues comme Robert Forrer ou Charles Matthis ont fait des découvertes intéressantes sur le plateau du Reisberg, et notamment en bout de crête, au lieu-dit "Hexenplätzel". Des haches en bronze, des fibules du même métal ainsi que des torques ont été ramassés à cet endroit. Charles Matthis nomme d'ailleurs ce lieu "Graebenfeld" qui veut dire littéralement "champ de tombes" que l'on pourrait traduire par nécropole. Il reste quelques pierres levées mais beaucoup ont été renversées.

Charles Matthis et Auguste Stoeber n'étaient pas seulement archéologues. Tous deux aimaient récolter les histoires locales et les croyances populaires encore fortement ancrées dans les villages. Toutes ces fables et légendes ont été rassemblées dans leurs ouvrages de contes, "Die Sagen des Elsass" paru en 1852 écrit par Auguste Stoeber. Matthis aimait embellir les histoires et inventer des légendes autour des pierres à cupules et tout ce qui aurait pu se passer autour d'elles. On trouve ses récits dans un livre intitulé "Eine Frühgeschichtliche Ringmauer" (1908) - que l'on pourrait traduire par Enceinte préhistorique - ouvrage dans lequel il parle du camp celtique du Ziegenberg et du Reisberg ...

Carte IGN : 3714 ET

Itinéraire :  Oberbronn - belvédère du Bueckelstein - Graebelsbrunnen - Wasenbourg - Reisberg - Wasenkoepfel - col de l'Ungerthal - Weisse Birke - Immenkopf - Oberbronn

NB : Sortie faite avant le 30 octobre

 

 

Pâles lueurs au petit jour

Pâles lueurs au petit jour

 

 

Dans les ruelles d'Oberbronn

Dans les ruelles d'Oberbronn

 

 

Les roches à cupules de la montagne des Géants

 

 

Une gravure au Bueckelstein

Une gravure au Bueckelstein

 

 

Les roches à cupules de la montagne des Géants

 

 

La fontaine Graebelsbrunnen

La fontaine Graebelsbrunnen

 

 

Les roches à cupules de la montagne des Géants

 

 

L'a perdu un truc, lui ?

L'a perdu un truc, lui ?

 

 

Des châtaignes pour ce soir !

Des châtaignes pour ce soir !

 

 

L'immense mur-bouclier de la Wasenbourg

L'immense mur-bouclier de la Wasenbourg

 

 

Charles Matthis a essayé de reconstituer un temple romain contre le rocher de la Wachfels

Charles Matthis a essayé de reconstituer un temple romain contre le rocher de la Wachfels

 

 

Mais les gravures sont d'origines romaines

Mais les gravures sont d'origines romaines

 

 

Une partie de l'escalier est taillée dans la roche

Une partie de l'escalier est taillée dans la roche

 

 

La magnifique baie gothique à 9 lancettes et 7 rosaces, unique en Alsace

La magnifique baie gothique à 9 lancettes et 7 rosaces, unique en Alsace

 

 

Une tête a été ajouté à la frise lombarde qui casse un peu l'austérité de la forteresse médiévale

Une tête a été ajouté à la frise lombarde qui casse un peu l'austérité de la forteresse médiévale

 

 

Des traces de débitage sur la roche-mère

Des traces de débitage sur la roche-mère

 

 

Charles Matthis nommait cet endroit "Elfengarten" dans ses récits

Charles Matthis nommait cet endroit "Elfengarten" dans ses récits

 

 

Une rigole taillée dans la roche

Une rigole taillée dans la roche

 

 

Une pierre à cupule aux couleurs d'automne

Une pierre à cupule aux couleurs d'automne

 

 

Plusieurs roches portent cette marque circulaire. On retrouve les mêmes marques au Ziegenberg

Plusieurs roches portent cette marque circulaire. On retrouve les mêmes marques au Ziegenberg

 

 

Les roches à bassins du Reisberg

Les roches à bassins du Reisberg

 

 

Une pierre levée au Reisberg

Une pierre levée au Reisberg

 

 

La petite tour panoramique du Wasenkoepfel est maintenant noyée dans la végétation !

La petite tour panoramique du Wasenkoepfel est maintenant noyée dans la végétation !

 

 

Le petit abri au col de l'Ungerthal

Le petit abri au col de l'Ungerthal

 

 

Les côtelettes frétillent ...

Les côtelettes frétillent ...

 

 

"Toute sa vie l'agneau a craint le loup, et c'est le berger qui l'a mangé ..."

"Toute sa vie l'agneau a craint le loup, et c'est le berger qui l'a mangé ..."

 

 

Encore une belle tablée !

Encore une belle tablée !

 

 

Méli-mélo de fruits, chocolat noir et rhum !

Méli-mélo de fruits, chocolat noir et rhum !

 

 

Un arbre à 3 troncs dont 2 se rejoignent à 4m. de haut !

Un arbre à 3 troncs dont 2 se rejoignent à 4m. de haut !

 

 

Le cadran solaire

Le cadran solaire

 

 

Le chêne remarquable de l'Immenkopf

Le chêne remarquable de l'Immenkopf

 

 

Les roches à cupules de la montagne des Géants

 

 

Quand la vigilance baisse en fin de rando, on se fait parfois attraper et dévorer par les rochers ...

Quand la vigilance baisse en fin de rando, on se fait parfois attraper et dévorer par les rochers ...

 

 

Partager cet article
Repost0
23 novembre 2020 1 23 /11 /novembre /2020 09:54

Par un bel après-midi d'octobre, je vais aller me promener dans le Kochersberg. Le Kochersberg désigne ici une vaste étendue de terres agricoles, très fertiles, au Nord de la plaine alsacienne. J'ai entendu parler récemment d'une petite source qui ne tarit jamais, réputée pour ses vertus thérapeutiques. Son eau soigne les maladies contagieuses et cutanées. Un filet d'eau jaillit entre les racines des acacias et des noisetiers.

Autrefois, elle coulait entre le ban de Wittresheim et celui de Huttendorf, et les deux communes se bataillaient pour en obtenir la propriété. L'affaire avait même été portée en justice ! -Mais un jour, la source dévia son cours (peut-être l'a t-on aidé un peu ..?) et coula alors nettement vers Wittersheim. C'était un 4 juillet, jour de la St Ulrich.

Une trentaine de familles juives étaient recensées à Wittersheim en 1784. Et comme les chrétiens ne se mélangeaient pas aux juifs dans les lieux publics, il en était de même le jour de la lessive. Il a donc fallu construire des lavoirs bien distincts à St Ulrich ! Les juifs reçurent deux bacs à gauche de la source, tandis que les chrétiens obtinrent trois lavoirs pour la lessive et abreuver les bêtes.

Dans le village de Minversheim, on raconte que la source rendait les femmes fécondes et nombre d'entre elles en sont revenues enceinte. Mais cette fois-ci, l'eau de St Ulrich, aussi pure soit-elle, n'y est pour rien. Après enquête, il s'avère que les filles tombaient enceinte à chaque fois que des garçons se trouvaient dans les parages ...

Carte IGN : 3715 ET 

 

 

Les récoltes sont terminées dans le Kochersberg et il faut maintenant songer aux labours et aux semailles des céréales d'hiver

Les récoltes sont terminées dans le Kochersberg et il faut maintenant songer aux labours et aux semailles des céréales d'hiver

 

 

Les nuages se reflètent dans les flaques des chemins boueux

Les nuages se reflètent dans les flaques des chemins boueux

 

 

Les parcelles de terres agricoles sont souvent bordées de peupleraies

Les parcelles de terres agricoles sont souvent bordées de peupleraies

 

 

L'Aster attire des Syrphes et autre insecte butineur

L'Aster attire des Syrphes et autre insecte butineur

 

 

Un petit sentier a été aménagé et mène vers la source

Un petit sentier a été aménagé et mène vers la source

 

 

La source St Ulrich et les 2 bacs à gauche réservés à la communauté juive

La source St Ulrich et les 2 bacs à gauche réservés à la communauté juive

 

 

Il y a même un pédiluve

Il y a même un pédiluve

 

 

La source St Ulrich avec ses rigoles et lavoirs

La source St Ulrich avec ses rigoles et lavoirs

 

 

La source St Ulrich de Wittersheim

 

 

La source St Ulrich de Wittersheim

 

 

La source St Ulrich de Wittersheim

 

 

Le rucher de St Ulrich

Le rucher de St Ulrich

 

 

Les abeilles sont encore actives !

Les abeilles sont encore actives !

 

 

La source St Ulrich de Wittersheim

 

 

En Alsace, les bancs reposoirs sont souvent encadrés de marronniers afin d'apporter de l'ombre au paysan qui se rend au marché. Il peut déposer son fardeau sur le grès pour soulager ses épaules. Ce banc Eugénie porte la date de 1854

En Alsace, les bancs reposoirs sont souvent encadrés de marronniers afin d'apporter de l'ombre au paysan qui se rend au marché. Il peut déposer son fardeau sur le grès pour soulager ses épaules. Ce banc Eugénie porte la date de 1854

 

 

Le circuit de la source est bien balisé

Le circuit de la source est bien balisé

 

 

Les chevreuils détalent à la moindre approche

Les chevreuils détalent à la moindre approche

 

 

La source St Ulrich de Wittersheim

 

 

Un chat des champs à Minversheim

Un chat des champs à Minversheim

 

 

En montant au Koppenberg

En montant au Koppenberg

 

 

Minversheim et ses vignes

Minversheim et ses vignes

 

 

La source St Ulrich de Wittersheim

 

 

Ce Bildstock est daté de 1689

Ce Bildstock est daté de 1689

 

 

Vers Huttendorf

Vers Huttendorf

 

 

Une houblonnière avec ses longues perches de bois. En été, le houblon part à l'ascension de la structure de bois et de fils de fer. C'est une culture typique du Kochersberg

Une houblonnière avec ses longues perches de bois. En été, le houblon part à l'ascension de la structure de bois et de fils de fer. C'est une culture typique du Kochersberg

 

 

Au fond, on aperçoit le bois d'Alteckendorf

Au fond, on aperçoit le bois d'Alteckendorf

 

 

Les bois et les boqueteaux offrent des abris pour les chevreuils et les sangliers

Les bois et les boqueteaux offrent des abris pour les chevreuils et les sangliers

 

 

Mais qui voilà !

Mais qui voilà !

 

 

Un noyer isolé au bord d'un chemin. Parfois, on le retrouve seul en plein milieu d'un champ

Un noyer isolé au bord d'un chemin. Parfois, on le retrouve seul en plein milieu d'un champ

 

 

La source St Ulrich de Wittersheim

 

L'histoire de cette chapelle placée sous le vocable de l'Immaculée Conception est triste et insolite. La voici :

Comme beaucoup d'alsaciens, Jean Oster âgé de 25 ans, était incorporé dans la Grande Armée de Napoléon Bonaparte. En 1812, il participa à la campagne de Russie et y fut fait prisonnier. Rongé par la faim, le froid et la vermine, Jean fit le voeu de bâtir une chapelle à Hochstett, son village natal, s'il parvenait à sortir vivant de cet enfer. Par miracle, il fut libéré deux ans après et put rentrer chez lui. Ce n'était malheureusement pas le cas pour la plupart de ses camarades. Jean se maria en 1815 et fonda une famille. Le vétéran de guerre n'oubliait pas la promesse faite dans le camp de prisonnier et une chapelle fut construite en 1822. Mais pour Jean Oster et sa famille, les malheurs allaient commencer ... 6 de leurs 7 enfants moururent entre 1823 et 1855, ainsi que son épouse en 1848 ! L'avant dernier fils fut enrôlé dans l'armée de Napoléon III, et mourut d'une maladie à Constantinople en 1855, lors de la guerre de Crimée. Après toutes ces épreuves, le vieil homme se retrouva seul. Il s'installa chez son frère à Batzendorf et mourut le 16 janvier 1876. Cette modeste chapelle invite le visiteur à déposer le fardeau de ses peines et ses tracas le temps d'une prière ou d'une méditation. Un peu à l'écart et au calme, le petit sanctuaire permet de se recueillir l'espace d'un instant pour repartir l'esprit serein et le coeur apaisé ...

 

 

 

La source St Ulrich de Wittersheim

 

 

Partager cet article
Repost0
18 novembre 2020 3 18 /11 /novembre /2020 15:04

       

               "Tout brillant de lumière apparaît le lac Blanc

                Dont la nappe limpide a des reflets d'argent

                Sur la rive, un château se dresse, fantastique

                Bâti par la nature en pierre granitique ..."

                                   Georges Spetz (1844 - 1914)

 

Le poète évoque dans ce texte la falaise vertigineuse surmontée d'une statue de la Vierge; la légende affirme qu'il s'agit des ruines du château de Hans von Felsenstein, détruit parce que le puissant seigneur était aussi blasphémateur que méchant.

Georges Spetz est né le 31 avril 1844 à Issenheim. Fils de Jean-Baptiste Spetz, riche industriel qui a fait sa fortune dans le textile. Il possédait une filature de coton ainsi qu'un tissage mécanique. Georges a hérité de l'affaire mais préférait peindre, composer, écrire et collectionner des objets dont il s'entoura toute sa vie. Georges Spetz est l'auteur d'un livre intitulé "Légendes d'Alsace", illustré notamment par Léo Schnug et Charles Spindler. Il écrivit également l'Alsace Gourmande - un recueil de 140 recettes alsaciennes.

Etait-ce un jour où la brume enveloppait la falaise de granit déchiquetée ? Georges Spetz croyait-il entrevoir un château-fort dans les volutes vaporeuses, masquant et dévoilant des murailles et des tours imaginaires au gré des vents ? S'il y avait réellement une forteresse ici, elle aurait été imprenable. Un véritable nid d'aigle !

Cette rando débute au col du Bonhomme, sous la pluie. L'humidité a gagné jusque dans les sous-bois. Le rouge des fausses Oronges contraste avec le vert intense des mousses gorgées d'eau. Aucun bruit, si ce n'est celui de la pluie, ne perce le calme ambiant. Par moment, les nuages sombres se déchirent, laissant la place à des trouées bleues. Puis la brume gagne à nouveau du terrain. Un duel où finalement le soleil triomphera ...

Cartes IGN : 3618 OT + 3718 OT

Itinéraire : Col du Bonhomme - GR 531 (rec. bleu) - Haute Feigne - col du Calvaire - tour du lac Blanc - Chaume Jean-Claude - étang du Vallon - col du Bonhomme

NB : Sortie faite avant le 30 octobre 2020

 

 

Le GR 531 traverse une forêt de conifères

Le GR 531 traverse une forêt de conifères

 

 

Il pleut, il mouille ...

Il pleut, il mouille ...

 

 

Une fausse Oronge au chapeau brillant, connue aussi sous Amanite tue-mouches

Une fausse Oronge au chapeau brillant, connue aussi sous Amanite tue-mouches

 

 

Sous-bois moussus

Sous-bois moussus

 

 

Le lac Blanc après la pluie

 

 

Le lac Blanc après la pluie

 

 

Naissance d'une amanite

Naissance d'une amanite

 

 

Le lac Blanc après la pluie

 

 

Le lac Blanc après la pluie

 

 

Une chevrette aussi surprise que moi !

Une chevrette aussi surprise que moi !

 

 

La grande prairie près du col du Louschbach

La grande prairie près du col du Louschbach

 

 

La salle à manger du jour

La salle à manger du jour

 

 

Forêt vaporeuse ...

Forêt vaporeuse ...

 

 

En montant vers le lac Blanc

En montant vers le lac Blanc

 

 

Le lac Blanc après la pluie

 

 

Le lac Blanc après la pluie

Le lac Blanc après la pluie

 

 

Les Hautes Chaumes

Les Hautes Chaumes

 

 

Le lac Blanc, le rocher Hans et le val d'Orbey

Le lac Blanc, le rocher Hans et le val d'Orbey

 

 

La grande table surplombant le lac Blanc

La grande table surplombant le lac Blanc

 

 

Le lac Blanc après la pluie

 

 

Granit fragmenté et sorbier des oiseleurs

Granit fragmenté et sorbier des oiseleurs

 

 

Le lac Blanc après la pluie

 

 

Le lac Blanc après la pluie

 

 

Le lac Blanc après la pluie

 

 

Le lac Blanc après la pluie

 

 

Le lac Blanc après la pluie

 

 

L'Etang du Vallon

L'Etang du Vallon

 

 

Le lac Blanc après la pluie

 

            Merci de votre visite, portez-vous bien !

Partager cet article
Repost0
8 novembre 2020 7 08 /11 /novembre /2020 14:40

C'est sans doute un endroit un peu oublié aujourd'hui, à l'ombre des grands arbres et en proie aux herbes folles. Un endroit reculé, loin du vacarme de Kaysersberg qui est en plein effervescence à l'époque de la vie monastique. Il semblerait que l'ermitage du Val Saint-Jean et l'abbaye d'Alspach aient eu des débuts liés. Les origines de leur fondation remontent en l'an 1120, où les premières pierres furent posées par les comtes d'Eguisheim. Les sanctuaires sont occupés par les bénédictines dans un premier temps, puis les bâtiments furent vendus aux Clarisses de Kientzheim, en 1282. C'est seulement par la suite que leurs destinés diffèrent. Alspach devint une riche et puissante abbaye, qui a su se développer au fil des siècles, tandis que l'ermitage tombe lentement dans l'oubli et la désuétude.

En l'an 1227, Kaysersberg acquit le droit d'élever des remparts pour se protéger, et obtint les mêmes privilèges que Colmar . Il faut dire que la cité médiévale s'était considérablement développée autour de l'artisanat et surtout autour du négoce du vin. La ville viticole haut-rhinoise était devenue prospère et donc très convoitée. A force de se faire dérober leurs biens, dix villes impériales se sont alliées pour former la Décapole en 1354. Elles se sont promis de se prêter main forte en cas d'attaque de l'une d'entre elles. Kaysersberg faisait également partie de l'alliance de la Décapole. Les défenses de la ville seront efficaces face à l'attaque des Armagnacs en 1444 qui, après un siège de plusieurs semaines, devront tourner bride et se contenter de maigres butins amassés en pillant les fermes aux alentours.

Je ferai ma pause de midi à la chapelle Saint Alexis. La partie attenante est aujourd'hui un restaurant. Et on y mange très bien ! Autrefois ce bâtiment était un pavillon de chasse et avant cela, un garde forestier y faisait valoir les droits des propriétaires de lots forestiers de Kaysersberg ...

Carte IGN : 3718 OT 

Itinéraire : Kaysersberg - oratoire St Jean - ruines de l'ermitage - Ursprung - chapelle St Alexis - chêne de la Chapelle - rocher des Corbeaux - château de Kaysersberg. Env. 16 km

Nota Bene : Sortie faite avant le 30 octobre 2020

 

 

Le pont fortifié à deux arches de Kaysersberg. L'ouvrage est construit en 1514

Le pont fortifié à deux arches de Kaysersberg. L'ouvrage est construit en 1514

 

 

Le pont possède également une petite chapelle en plus des fentes de tirs

Le pont possède également une petite chapelle en plus des fentes de tirs

 

 

La Weiss par une fente de tir

La Weiss par une fente de tir

 

 

L'oratoire St Jean date de 1895. Il a été construit sous l'Empire allemand

L'oratoire St Jean date de 1895. Il a été construit sous l'Empire allemand

 

 

Les ruines de l'ermitage du Val Saint-Jean

Les ruines de l'ermitage du Val Saint-Jean

 

 

Des Franciscains y ont vécu entre 1280 et 1460

Des Franciscains y ont vécu entre 1280 et 1460

 

 

Les ruines de l'ermitage du Val Saint-Jean

 

 

Les ruines de l'ermitage du Val Saint-Jean

 

 

Les ruines de l'ermitage du Val Saint-Jean

 

 

Je tombe sur quelques cèpes en bordure de sentier

Je tombe sur quelques cèpes en bordure de sentier

 

 

Ses plus belles années sont désormais derrière elle ...

Ses plus belles années sont désormais derrière elle ...

 

 

La petite récolte du jour

La petite récolte du jour

 

 

La chapelle Saint Alexis

La chapelle Saint Alexis

 

 

D'abord un bon potage

D'abord un bon potage

 

 

Un délicieux coq au vin blanc

Un délicieux coq au vin blanc

 

 

Tarte aux figues !

Tarte aux figues !

 

 

Les ruines de l'ermitage du Val Saint-Jean

 

 

Les ruines de l'ermitage du Val Saint-Jean

 

 

Une casemate datant de la première guerre

Une casemate datant de la première guerre

 

 

Le chêne de la Chapelle

Le chêne de la Chapelle

 

 

Les ruines de l'ermitage du Val Saint-Jean

 

 

Le rocher des Corbeaux

Le rocher des Corbeaux

 

 

La vue sur la vallée de la Weiss depuis le sommet du rocher des Corbeaux

La vue sur la vallée de la Weiss depuis le sommet du rocher des Corbeaux

 

 

Le donjon cylindrique du château de Kaysersberg. La forteresse date de 1220

Le donjon cylindrique du château de Kaysersberg. La forteresse date de 1220

 

 

Au moyen-âge, on accédait au donjon par la porte placée à mi-hauteur. Celle du bas n'a été percée qu'à l'époque moderne

Au moyen-âge, on accédait au donjon par la porte placée à mi-hauteur. Celle du bas n'a été percée qu'à l'époque moderne

 

 

Le vignoble s'étale depuis l'entrée de la vallée de la Weiss

Le vignoble s'étale depuis l'entrée de la vallée de la Weiss

 

 

Introduit en France au début du 17ème siècle, le marronnier est un arbre d'ornement. En alsacien, on l'appelle "Rosskàschtebaum", le châtaignier des chevaux

Introduit en France au début du 17ème siècle, le marronnier est un arbre d'ornement. En alsacien, on l'appelle "Rosskàschtebaum", le châtaignier des chevaux

 

 

Kaysersberg est traversé par la Weiss

Kaysersberg est traversé par la Weiss

 

 

La maison Herzer date de 1592

La maison Herzer date de 1592

 

 

Quelques cacahuètes grillées pour la route du retour ...

Quelques cacahuètes grillées pour la route du retour ...

 

 

Les ruines de l'ermitage du Val Saint-Jean

 

     

                     Merci de votre visite, à bientôt !

Partager cet article
Repost0
2 novembre 2020 1 02 /11 /novembre /2020 16:14

Hildegarde von Bingen est née le 16 septembre 1098 à Bermersheim, au coeur du Saint Empire Romain Germanique. Elle est la dixième enfant d'une famille de petite noblesse du Palatinat. A l'âge de 14 ans, Hildegarde est confiée aux bénédictines de Disibodenberg, vaste monastère doté d'un jardin de plantes médicinales. Elle prend l'habit dès 16 ans. Hildegarde von Bingen est considérée comme la première naturaliste de notre région. Elle est aussi médecin, voyante et guérisseuse. La plupart de ses écrits sont conservés dans un grand livre, le Riesencodex.

Dans ses textes sur la botanique, on lit que la Belladone, appelée à l'époque la Cerise du diable, est dangereuse pour l'homme, car une fois consommée "elle frappe son esprit et le tue". En médecine, cette plante a beaucoup de vertus comme par exemple soigner une rage de dents avec ses feuilles, l'atropine (un alcaloïde) contenue dans la plante soigne les maladies cardiaques et respiratoires, mais sa couleur noire en fait le fruit du mal, souvent associé aux sorcières et à leurs potions ... La belladone provoque un sentiment de bonheur, selon la dose, un sommeil aux rêves érotiques et/ou un délire accompagné d'hallucinations et d'excitation fait partie des effets secondaires. A une certaine époque, les femmes consommaient une ou deux baies de belladone (belle dame). Leur rythme cardiaque augmentait ce qui a pour conséquence de dilater leurs pupilles, rendant l'oeil brillant ... ce qui plaisait beaucoup aux messieurs !

Sur les pentes du Mont Sainte Odile, on trouve cette plante dans les endroits baignés de lumières, et notamment sur le sentier géologique de Barr. C'est un circuit qui avoisine une quinzaine de kilomètres, selon les endroits visités. Il y sera bien sûr question de géologie mais aussi quelques pages d'histoire en passant par les ruines du prieuré de Truttenhausen  et le château de Landsberg. Cinq abris pour randonneurs sont placés sur l'itinéraire qui seront les bienvenus pour casser une petite graine par mauvais temps. Pour ceux qui ne prennent pas le temps de lire la petite intro, on passe direct aux photos de cette agréable rando ...

Carte IGN : 3716 ET

Nota Bene : Sortie faite avant le 30 octobre 2020

 

 

Attention, ça va grimper !

Attention, ça va grimper !

 

 

Barr est la capitale viticole d'Alsace avec sa plus ancienne foire aux vins

Barr est la capitale viticole d'Alsace avec sa plus ancienne foire aux vins

 

 

Le kiosque du Kirchberg

Le kiosque du Kirchberg

 

 

Sur le sentier géologique de Barr

 

 

L'abri Turnerhiesel et son aire de pique-nique

L'abri Turnerhiesel et son aire de pique-nique

 

 

La Belladone, appelée aussi cerises du diable car 8 à 10 baies suffisent pour tuer un homme

La Belladone, appelée aussi cerises du diable car 8 à 10 baies suffisent pour tuer un homme

 

 

Le petit abri du Moenkalb

Le petit abri du Moenkalb

 

 

Sur le sentier géologique de Barr

 

 

Sur le sentier géologique de Barr

 

 

Truttenhausen et son prieuré

Truttenhausen et son prieuré

 

 

La fontaine Zimmermann

La fontaine Zimmermann

 

 

Une meule inachevée

Une meule inachevée

 

 

Sur le sentier géologique de Barr

 

 

Au Kappellenhausfelsen

Au Kappellenhausfelsen

 

 

Sur le sentier géologique de Barr

 

 

Le rocher de Kappelhouse sera la salle à manger du jour !

Le rocher de Kappelhouse sera la salle à manger du jour !

 

 

Un ancien banc en pierres

Un ancien banc en pierres

 

 

Mûr Païen ...

Mûr Païen ...

 

 

Sur le sentier géologique de Barr

 

 

Le Maennelstein

Le Maennelstein

 

 

Sur le sentier géologique de Barr

 

 

Sur le sentier géologique de Barr

 

 

Roche à cupules près du Mur Païen

Roche à cupules près du Mur Païen

 

 

Borne directionnelle au Maennelstein

Borne directionnelle au Maennelstein

 

 

Le Wachtstein est un ancien observatoire Romain

Le Wachtstein est un ancien observatoire Romain

 

 

La belle ruine médiévale du Landsberg

La belle ruine médiévale du Landsberg

 

 

Les murailles du Landsberg

Les murailles du Landsberg

 

 

Herrade de Landsberg et Hildegarde von Bingen auraient très bien pu se retrouver près de ce rocher. Les deux abbesses ont vécu à la même époque !

Herrade de Landsberg et Hildegarde von Bingen auraient très bien pu se retrouver près de ce rocher. Les deux abbesses ont vécu à la même époque !

 

 

Sur le sentier géologique de Barr

 

 

Sur le sentier géologique de Barr

 

 

Le Haut Andlau domine le vignoble de Barr

Le Haut Andlau domine le vignoble de Barr

 

 

Sur le sentier géologique de Barr

 

                Merci de votre visite, portez-vous bien !

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • Guy
  • j'aime les randos-découvertes,les Vosges et ses fermes-auberges,l'Alsace et son patrimoine,les chateaux-forts et leurs légendes et plein d'autres choses encore..
  • j'aime les randos-découvertes,les Vosges et ses fermes-auberges,l'Alsace et son patrimoine,les chateaux-forts et leurs légendes et plein d'autres choses encore..

Rechercher