Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
16 juillet 2012 1 16 /07 /juillet /2012 21:08

Un jour, en rentrant de rando en Moselle, je passe par le centre ville de Phalsbourg et à ma grande surprise, la place d'Armes est encombrée d'un bric à brac monochrome. Très intrigué, je me rends vite compte que ce sont là des "oeuvres d'arts" très contemporaines. On dit que certains artistes restent incompris,  celà ne m'étonne pas vu ce que j'ai sous les yeux !

Ces photos ont été prises il y a 1 an, presque jour pour jour à une semaine près (exactement le 24 juillet 2011). C'est bien sûr un peu périmé mais je tenais à partager ce moment insolite.

 

 

 

 

                        Insolite 0901 (FILEminimizer)

 

  

   

 

Insolite 0903 (FILEminimizer)

 

 

 

 

 

                                 Insolite 0902 (FILEminimizer) 

                                   A quoi peuvent bien penser ces 2 dames ?

 

 

 

 

Insolite 0904 (FILEminimizer)     

Cette oeuvre a demandé une certaine transformation.

 

 

 

 

 

                           Insolite 0905 (FILEminimizer)

 

 

 

 

 

Insolite 0908 (FILEminimizer)     

Numéro sur liste rouge..

 

 

 

 

 

                        Insolite 0912 (FILEminimizer)

 

 

 

 

Insolite 0909 (FILEminimizer)

 

 

 

 

                        Insolite 0906 (FILEminimizer)

 

 

 

Insolite 0910 (FILEminimizer)

 

 

 

 

 

                              Insolite 0913 (FILEminimizer)     

                                  J'ai trouvé la source : c'est de là que tout est parti.

 

     

  

Insolite 0911 (FILEminimizer) 

 

 

 

                           Insolite 0919 (FILEminimizer)

 

  

 

Insolite 0914 (FILEminimizer) 

Les poules, ils n'ont pas osé... 

 

 

 

                           Insolite 0921 (FILEminimizer)

 

 

  

 

Insolite 0915 (FILEminimizer)

 

 

      

Insolite 0916 (FILEminimizer)

 

 

 

 

 

     

                           Insolite 0922 (FILEminimizer) 

                           Même le Maréchal Georges Mouton a été affublé d'une malette.

 

 

   

Insolite 0917 (FILEminimizer)

 

 

 

 

 

Insolite 0923 (FILEminimizer) 

Presque en règle pour prendre la route des vacances...

 


Partager cet article
Repost0
7 février 2012 2 07 /02 /février /2012 16:12

Cet endroit idyllique connait généralement 2 périodes de grande affluence: la première à la saison estivale où les badauds viennent en famille pour se rafraîchir et parfois même se tremper les pieds. La seconde se produit parfois en hiver, comme aujourd'hui, où les lieux attirent bon nombre de photographes amateurs et même professionnels car, j'ai appris, d'un promeneur qu'une équipe de France3 Alsace est venue faire un reportage dans la matinée.

En empruntant le sentier aménagé au départ du restaurant, je croise déjà plusieurs personnes souvent chargées de trépieds qui me lancent en passant : " oh, c'est magnifique". J'accélère donc le pas sur le petit chemin verglacé et en un quart d'heure je me retrouve devant une cathédrale de glace et je me dis : "oh, c'est magnifique". C'est un spectacle de toute beauté qui se présente à mes yeux.

J'ai de la chance, j'arrive au bon moment, il faut en profiter car le soleil n'éclairera plus pour longtemps la cascade gelée. En effet, la chute se trouve dans un étroit corridor éclairé par le soleil que peu de temps dans la journée. Une fois que l'astre commence à se cacher derrière le mur de porphyre, la glace prend alors une teinte orangée puis rosée pour finalement virer vers le bleu quand le soleil disparait complètement derrière la montagne.

 

 

 

 

cascade 0015

Un agréable sentier mène à la chute en une vingtaine de minutes. En été, il est ombragé sur tout son long.

 

 

   

                  cascade 0036

Ce n'est pas encore la cascade mais l'eau de pluie des semaines précédentes qui a gelé.

 

 

  

cascade 0046

Une vue d'ensemble de la vraie cascade du Nideck (alt 534m) puisque c'est bien de cette cascade dont on parle depuis le début. Toute la partie basse est complètement figée.

 

  

 

cascade 0050

Certains se sont amusés à empiler des pierres sur la glace.

 

 

  

              cascade 0052

Une cathédrale de glace et de lumière. La nature exerce ici tout son art.

 

 

  

cascade 0058

Le spectable est à couper le souffle. C'est un phénomène qui ne se produit que très rarement. Il faut plusieurs jours d'un froid glacial, entre -15 et -20 pour arriver à ce résultat.

 

 

  

cascade 0064

Un amas de méduses blanches. Les cristaux des stalactites scintillent sous les bombardements incessants des gouttelettes d'eau.

 

  

 

                  cascade 0083

M'approchant au plus près jusqu'à sentir les gouttes s'abattrent sur mon visage comme des aiguilles, chaque instant la prison se referme un peu plus sur le mince filet d'eau qui se jette encore du haut de la falaise.

 

  

 

cascade 0084

Un patissier y aurait-il déversé de la crème chantilly ?

 

 

 

 

cascade 0096

Les sommets voisins baignent encore dans la lumière du soleil.

 

  

 

cascade 0104     

La glace forme d'étranges figures.

 

   

cascade 0116

La cabane du Nideck.

 

 

  

cascade 0117

Et la ruine inférieure qui surplombe la cascade.

 

  

 

                cascade 0127

                 La visite sera pour une autre fois.

 

 

 

 

cascade 0134     

Les paparazzis ne perdent pas une miette du chant du cygne du petit cours d'eau.

 

  

 

               cascade 0141

Encore quelques photos avant que la cascade ne retombe dans l'ombre.

 

 

  

                cascade 0154

D'un instant à l'autre, la lumière est changeante (cliché pris en vitesse lente).

 

   

cascade 0166

L'astre solaire s'est maintenant retiré derrière la paroie de rhyolite.

 

 

  

               cascade 0170

Mon index est comme rivé sur le déclencheur : j'ai rarement vu quelque chose d'aussi beau.

 

  

 

               cascade 0180

               Et une dernière photo avant de quitter cet endroit féérique.

  

 

 

Partager cet article
Repost0
30 janvier 2012 1 30 /01 /janvier /2012 21:08

Le massif du mont Ste Odile regorge de petits sentiers qui accueillent bon nombre de randonneurs-pélerins chaque année et en toute saison. Il est quasiment impossible de ne rencontrer personne ceci aussi en raison d'une grande densité de châteaux forts dans le secteur. Aujourd'hui nous ne nous intéresserons pas à une ruine (même si on ira quand même jeter un oeil au Landsberg, la vraie visite sera pour une autre fois) mais à un petit sentier, assez mal connu, qui se situe au Sud de la Bloss, pas très loin du crash de l'Airbus.

Le monde légendaire peut parfois proposer des aventures surprenantes dans les Vosges. Nous allons donc partir sur les traces d'un curieux animal qui n'a pourtant rien de Vosgien !

 

Itinéraire : sur la D109, en provenance de St Nabor juste avant l'embranchement Ste Odile/Barr, se trouve un petit parking où nous laisserons la voiture. Nous prenons le rectangle rouge vers le Landsberg où nous ferons tout de même quelques photos. Il faut compter un petit quart d'heure pour rejoindre la ruine.

Ensuite j'ai proposé à Hugo d'aller casser une graine à l'abri du petit Kiosque car la neige commençait à tomber. Puis, nous revenons sur nos pas, en suivant le sentier "triangle bleu" qui porte également le nom de Sentier des Chameaux.

 

Carte IGN :3716 ET

 

    

 

La-legende-du-Chameau 1058 (FILEminimizer) 

Nous voici au Landsberg où je ne résiste pas à prendre quelques clichés.

 

 

 

 

La-legende-du-Chameau 1061 (FILEminimizer) 

L'intérieur d'une tour avec ses corbeaux qui matérialisent les différents niveaux. Celle-ci est particulièrement bien conservée. 

 

  

 

La-legende-du-Chameau 1083 (FILEminimizer) 

Plusieurs éviers en grès jonchent le sol. On sent bien qu'il y avait des femmes qui habitaient ce château. Il est d'ailleurs étonnant qu'ils n'aient pas été volés car un chemin carrossable conduit jusqu'à la ruine.

 

 

  

 

La-legende-du-Chameau 1085 (FILEminimizer) 

La ruine appatient au Baron de Turckheim. Au centre, en haut, on aperçoit l'abside de la chapelle. Nous avions prévu de déjeuner ici mais comme il n'y a aucun abri nous reprenons le chemin qui nous conduira au petit kiosque (photo au flash).

 

 

  

 

La-legende-du-Chameau 1091 (FILEminimizer) 

Ce sentier nous conduira d'abord au rocher Herrade de Landsberg.

 

 

  

 

La-legende-du-Chameau 1097 (FILEminimizer) 

Voici le rocher.

Herrade de Landsberg était abbesse au couvent de Hohenbourg (actuel couvent de Ste Odile). Herrade est l'auteur du manuscrit Hortus deliciarum (Jardin des Délices), écrit et illustré entre 1159 et 1175. C'est une sorte d'encyclopédie en proses latines, destinée à l'instruction des jeunes religieuses. L'original du manuscrit a été détruit dans un incendie lors des bombardements de Strasbourg en 1870.

 

  

 

 

La-legende-du-Chameau 1100 (FILEminimizer) 

Pas un bruit ne vient troubler le silence de la forêt de Barr sauf de temps à autre le cri strident d'un geai des chênes, comme pour alerter les habitants de la forêt de notre présence.

  

 

 

 

La-legende-du-Chameau 1104 (FILEminimizer) 

C'est la 1ère borne que nous rencontrons.

Elles sont toutes peintes en bleu. Celle-ci a la particularité d'être armoriée. C'est la borne n° 2, elles sont numérotées de 1 à 20. Seule la borne n° 15 est manquante.

 

  

 

 

La-legende-du-Chameau 1114 (FILEminimizer) 

 Nous déjeunerons au petit kiosque construit en 2009 par le club Vosgien de Barr en remplacement de l'ancien kiosque "Hartmann" qui datait de 1874.

 

   

 

La-legende-du-Chameau 1117 (FILEminimizer) 

Notre repas du jour.

 

  

 

 

La-legende-du-Chameau 1124 (FILEminimizer) 

Rocher bizarre, éclaté par le gel, sans doute.

 

  

 

 

La-legende-du-Chameau 1127 (FILEminimizer) 

Le soleil fait quand même de brêves apparitions.

 

  

 

 

                              La-legende-du-Chameau 1138 (FILEminimizer) 

Il faut contourner la borne pour voir le chameau sculpté. La légende commença en l'an 803, au temps de Charlemagne :  3 (5 suivant les sources) chevaliers ont escorté à travers la France un chameau chargé de précieuses reliques confiées par Hugues Le-Peureux de Bourgogne. Il dit : "là où le chameau se couchera, là devront rester  ces reliques".

Les reliques : un morceau de la vraie croix du Christ, un voile de la Vierge, un bras de St Denis, un bras de St Basile, le prépuce du Christ et un évangile richement orné, le tout enchassé dans une gigantesque croix constituée de plaques d'or et d'argent (celle que porte notre camélidé sur la borne).

La composition des reliques diffère d'une source à l'autre.

 

 

  

La-legende-du-Chameau 1140 (FILEminimizer) 

Un 2ème sentier après la borne n° 10, portant la date de 1779, se dirige sur Heiligenstein. Il n'y a pas de chameau sur celles-ci mais elles portent les numéros 47 à 1.

Après l'abandon de l'abbaye de Niedermunster au 16ème siècle (rappelons qu'elle a été pillée en 1525 lors de la guerre des Rustauds et a subit 2 incendies l'un en 1542 l'autre en 1572), c'est un administrateur qui était en charge de gèrer l'abbaye et ordonne le bornage de ce sentier d'où la date de 1778. Les bornes comportent également des lettres : ABGW correspondant aux initiales de cet administrateur.

 

 

  

 

La-legende-du-Chameau 1143 (FILEminimizer) 

Tiens un chameau albinos...

 

 

  

 

La-legende-du-Chameau 1146 (FILEminimizer) 

Au loin le Haut Andlau dresse ses 2 belles tours.

 

  

 

 

La-legende-du-Chameau 1152 (FILEminimizer) 

Ce graffiti là s'effacera au 1er coup de vent...

 

 

 

La-legende-du-Chameau 1153 (FILEminimizer) 

La seule borne retournée, face au sentier, dont le chameau a été peint couleur dorée.

 

  

 

 

La-legende-du-Chameau 0334 (FILEminimizer) 

Comme le montre les feuilles jaunies aux arbres, cette photo a été prise en automne.

Ce sont les ruines de la chapelle St Jacques construite par les chevaliers, à l'endroit précis où le chameau s'est couché. Au centre, ce rocher taillé rappelle le dos du chameau. Il a été décidé que les précieuses reliques seraient concervées à la proche abbaye de Niedermunster contribuant fortement à sa notoriété et attirant moult pélerins.

Après son abandon, l'abbaye servit longtemps de carrière pour différentes constructions, notamment, la fortification de Benfeld, la banque Taufflieb de Barr, le clocher de l'église d'Erstein ainsi que la grange située juste à côté. Les vestiges de Niedermunster ne sont malheureusement plus accessibles car elles comportent encore beaucoup de belles pierres taillées.

 

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • Guy
  • j'aime les randos-découvertes,les Vosges et ses fermes-auberges,l'Alsace et son patrimoine,les chateaux-forts et leurs légendes et plein d'autres choses encore..
  • j'aime les randos-découvertes,les Vosges et ses fermes-auberges,l'Alsace et son patrimoine,les chateaux-forts et leurs légendes et plein d'autres choses encore..

Rechercher