Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
3 septembre 2016 6 03 /09 /septembre /2016 13:57

Sur la route de Dachstein à Avolsheim se dressait la petite butte du Rabenstein surmontée d'un échafaud et d'une potence. C'est ici que devait être exécuté Conrad Giesselbracht, le forgeron de Dachstein. Un soir, après avoir posé une grille en fer ouvragé à l'abbaye d'Altorf, il regagne son domicile assez tardivement. Il perd son marteau en chemin sans s'en rendre compte. Or cette nuit là, le prévôt (maire) de Dachstein devait emprunter cette même route en rentrant de Molsheim, porteur d'une importante somme d'argent. Un homme de la cité qui connaissait l'itinéraire et le précieux bagage du prévôt ne fut alors hanté que par son meurtre et le vol de sa bourse bien garnie. Quelle aubaine lorsqu'il trouve le marteau au bord de la route qui sera l'instrument de son crime et le préservera de tout soupçon. Il accomplit son odieux forfait et laisse le marteau ensanglanté près du cadavre. Le lendemain matin, les villageois font la macabre découverte et trouvent le marteau qui porte les initiales de Conrad Giesselbracht qui a manifestement servi d'arme du crime. Cette preuve évidente de la culpabilité de Conrad le condamne à être exécuté au Rabenstein. Le curé de Dachstein, touché par le courage de Conrad, le soutient et le prépare à la mort. Au jour fatidique, alors que le bourreau s'apprêtait à appliquer la sentence, une voix s'élève de la foule rassemblée :<<Arrêtez, c'est moi le meurtrier, c'est moi qui ai tué le prévôt avec le marteau !>> Ainsi libéré de façon inattendue, Conrad décide de se retirer du monde et de construire sur ce lieu où il a failli quitter les siens, un sanctuaire et un ermitage dont il sera le premier occupant. Ce sanctuaire existe toujours, on l'appelle aujourd'hui la chapelle St Armuth ...

Carte IGN : 3716 ET

Itinéraire : Ergersheim - chap. St Michel - Canal de la Bruche - Dachstein - chap. St Armuth - Dompeter - Avolsheim - chap. St Denis - Le Horn - chap. Altbronn. Env. 15 Km

 

Cette chapelle est placée sous le vocable de St Michel. Elle était l'église du village de Rimmlen ou Rimelnheim. Au moyen-âge, les villageois vivaient dans la pauvreté car leurs terres étaient peu fertilles. La disparition de Rimmlen fut lente et progressive car au fil du temps, les villageois s'installèrent ailleurs. En 1444 les quelques familles qui restaient encore furent massacrées par les Armagnacs, et leurs maisons pillées et brûlées ... seule la chapelle St Michel fut épargnée !

Cette chapelle est placée sous le vocable de St Michel. Elle était l'église du village de Rimmlen ou Rimelnheim. Au moyen-âge, les villageois vivaient dans la pauvreté car leurs terres étaient peu fertilles. La disparition de Rimmlen fut lente et progressive car au fil du temps, les villageois s'installèrent ailleurs. En 1444 les quelques familles qui restaient encore furent massacrées par les Armagnacs, et leurs maisons pillées et brûlées ... seule la chapelle St Michel fut épargnée !

 

 

La statue de Saint Michel terrassant le dragon dans l'angle droit de la chapelle

La statue de Saint Michel terrassant le dragon dans l'angle droit de la chapelle

 

 

Sur les berges du canal de la Bruche, deux femelles Colvert prennent un bain de soleil

Sur les berges du canal de la Bruche, deux femelles Colvert prennent un bain de soleil

 

 

Le château de Dachstein

Le château de Dachstein

 

 

Et juste en face se trouve le vieux lavoir

Et juste en face se trouve le vieux lavoir

 

 

Emblème de vigneron à Dachstein datant du 16ème siècle

Emblème de vigneron à Dachstein datant du 16ème siècle

 

 

Saint Armuth est le patron de cette chapelle

Saint Armuth est le patron de cette chapelle

 

 

Pic-nic

Pic-nic

 

 

La belle allée de prunus conduit vers le Dompeter

La belle allée de prunus conduit vers le Dompeter

 

 

La source Sainte Pétronille (fille spirituelle de St Pierre) et la chapelle du Dompeter

La source Sainte Pétronille (fille spirituelle de St Pierre) et la chapelle du Dompeter

 

 

Des masques aux yeux globuleux surveillent l'entrée de la chapelle

Des masques aux yeux globuleux surveillent l'entrée de la chapelle

 

 

Le Dompeter est la plus ancienne église d'Alsace

Le Dompeter est la plus ancienne église d'Alsace

 

 

La chapelle St Ulrich d'Avolsheim date du début du XIème siècle

La chapelle St Ulrich d'Avolsheim date du début du XIème siècle

 

 

Des fresques ornent le plafond du baptistère

Des fresques ornent le plafond du baptistère

 

 

Les oies du Capitole ... si on les énerve !

Les oies du Capitole ... si on les énerve !

 

 

Vauban est passé par Avolsheim en y faisant construire les vannes pour réguler son canal de la Bruche

Vauban est passé par Avolsheim en y faisant construire les vannes pour réguler son canal de la Bruche

 

 

C'est sur les fondations d'un ancien temple païen à la gloire du dieu de la vigne (Dionysus) que fut élevée la chapelle St Denis au pied du Horn

C'est sur les fondations d'un ancien temple païen à la gloire du dieu de la vigne (Dionysus) que fut élevée la chapelle St Denis au pied du Horn

 

 

Divines vignes ...

Divines vignes ...

 

 

Le Sacré Coeur au sommet du Horn

Le Sacré Coeur au sommet du Horn

 

 

Le circuit des chapelles de la Bruche

 

 

Les noisettes mûrissent, l'été tire vers sa fin ...

Les noisettes mûrissent, l'été tire vers sa fin ...

 

 

Au milieu des blés moissonnés se trouve la chapelle Maria Altbronn

Au milieu des blés moissonnés se trouve la chapelle Maria Altbronn

 

 

Le circuit des chapelles de la Bruche

     

                        Merci de votre visite, à bientôt !

 

Partager cet article
Repost0
30 août 2016 2 30 /08 /août /2016 10:45

Une fois de plus, mes pas suivent les petits sentiers du Mont Sainte Odile. J'aime toujours autant me promener à l'ombre de ce mystérieux mûr païen qui soulève bien des questions. Aux quatre coins de l'enceinte se dressent des châteaux forts, protecteurs du monastère de Sainte Odile. Les bâtisseurs du moyen-âge ont largement puisé dans le mûr antique pour récupérer les gros blocs de grès.

Un peu à l'écart des sentiers se trouve un plateau où sont éparpillés de gros rochers étranges. Il se nomme plateau des Fées mais sur certaines cartes il est mentionné sous "Hexenplatz", et les gentilles fées se transforment en vilaines sorcières dès que l'on passe à la langue germanique !

Ce lieu dégage une atmosphère particulière. Les pierres sont quasiment toutes creusées de bassins ou de cupules. c'est un endroit propice à la méditation et au repos. Un endroit empreint de tant de mystères ...

 

Carte IGN 3716 ET

 

Les châteaux de Dreistein étaient chargés de couvrir et protéger l'abbaye de Sainte Odile

Les châteaux de Dreistein étaient chargés de couvrir et protéger l'abbaye de Sainte Odile

 

 

L'intérieur de la tour cylindrique

L'intérieur de la tour cylindrique

 

 

Des marques de tâcherons ornent les blocs de grès

Des marques de tâcherons ornent les blocs de grès

 

 

Le mur païen et ses mystères

 

 

Le mur païen et ses mystères

 

 

La porte Koeberle

La porte Koeberle

 

 

Le mur païen et ses mystères

 

 

Sur le sentier des merveilles

Sur le sentier des merveilles

 

 

Au plateau des Fées ...

Au plateau des Fées ...

 

 

Le mur païen et ses mystères

 

 

Le mur païen et ses mystères

 

 

Jolie vue sur la carrière de St Nabor et la plaine d'Alsace

Jolie vue sur la carrière de St Nabor et la plaine d'Alsace

 

 

Parfois, le monastère surgit entre deux arbres ...

Parfois, le monastère surgit entre deux arbres ...

 

 

La porte Nord du mûr païen aussi appelée porte du Stollberg

La porte Nord du mûr païen aussi appelée porte du Stollberg

 

 

Retour au Dreistein

Retour au Dreistein

 

 

La ruine s'intègre parfaitement dans les rochers

La ruine s'intègre parfaitement dans les rochers

 

 

Le mur païen et ses mystères

 

 

Partager cet article
Repost0
2 août 2016 2 02 /08 /août /2016 12:05

Le secteur du Donon était autrefois très fréquenté par les Celtes et plus tard les Romains. De nombreux vestiges de sculptures en témoignent, ainsi que des ruines de temples et des statuettes retrouvées sur la montagne sacrée. L'une des routes menant au Donon passe par le col de la Charaille.

Aujourd'hui, je pars à la découverte de pierres levées, relativement nombreuses dans ce coin du massif vosgien. Nous sommes fin juin et les averses sont encore fréquentes. Quelques rayons de soleil arriveront néanmoins à percer au travers des nuages sombres.

Le Roc du Trupt sera ma première étape. Aucun sentier n'y mène. Il est situé en contrebas de la Vierge du Trupt, dans une pente bien raide. Dans l'étroite faille du rocher se trouvent d'étranges stries. A première vue, il pourrait s'agir de lettres runiques, représentant le symbole Kalc qui signifie "calice" ou "coupe". La présence d'autres stries, ne ressemblant pas à des runes, me font penser à des polissoirs.

Au fond de la caverne, il y a une inscription portant la date de 1918 ainsi que des initiales. Elle a probablement été occupée par un soldat à la fin de la Grande Guerre ? A ce jour, je n'ai donc aucune certitude quant à ces stries. Polissoirs ou runes, la question reste posée ...

Carte IGN : 3616 OT

 

 

Le petit abri du col de la Charaille

Le petit abri du col de la Charaille

 

 

L'eau des petites mares est constamment renouvelée par les pluies

L'eau des petites mares est constamment renouvelée par les pluies

 

 

La Vierge du Trupt

La Vierge du Trupt

 

 

Le roc du Trupt

Le roc du Trupt

 

 

Les pierres du Sabbat de la Charaille

 

 

Des stries au fond de la faille du rocher

Des stries au fond de la faille du rocher

 

 

Une première pierre levée

Une première pierre levée

 

 

Pluie d'été ...

Pluie d'été ...

 

 

Une autre pierre debout

Une autre pierre debout

 

 

Les pierres du Sabbat de la Charaille

 

 

La belle chapelle de Ton

La belle chapelle de Ton

 

 

Encore une pierre levée

Encore une pierre levée

 

 

Mon coin repas sur une souche ...

Mon coin repas sur une souche ...

 

 

L'abri de la Charaille après la pluie

L'abri de la Charaille après la pluie

 

 

Les pierres du Sabbat de la Charaille

 

 

Les pierres du Sabbat de la Charaille

 

 

Cette pierre du Sabbat à été gravée d'une croix Lorraine

Cette pierre du Sabbat à été gravée d'une croix Lorraine

 

                 Merci de votre visite, à bientôt !

Partager cet article
Repost0
20 juillet 2016 3 20 /07 /juillet /2016 15:57

Dans cette forêt préservée du massif vosgien se trouvent encore quelques spécimens de grands résineux. On y trouve les plus grands épicéas d'Europe, vieux de plus de deux siècles. Les pentes abruptes du défilé sont plantées de vieilles futaies de hêtres et de sapins. Ces arbres laissent passer peu de lumière et les sous-bois sont très humides, favorable au développement de nombreuses variétés de fougères.

Au bord de la petite Meurthe s'épanouissent des bistortes et des raiponces ou encore des stellaires des bois qui viennent mettre un peu de couleur dans ce camaïeu de vert. Au fond du petit torrent de montagne se cachent chabots et truites Fario entre les galets charriés depuis les sommets et arrondis par un lent travail d'érosion. Le défilé de Straiture est l'un des derniers sanctuaire naturel et sauvage de nos belles Vosges ...

 

Carte IGN : 3618 OT

 

Le défilé de Straiture

 

 

Une forêt légendaire où l'on s'attend à voir surgir des elfes et des trolls ...

Une forêt légendaire où l'on s'attend à voir surgir des elfes et des trolls ...

 

 

Raiponce noire

Raiponce noire

 

 

Le défilé a beaucoup souffert de précédentes tempêtes mais quelques grands conifères tiennent bon !

Le défilé a beaucoup souffert de précédentes tempêtes mais quelques grands conifères tiennent bon !

 

 

Autrefois, on ne savait pas fabriquer de la glace. Comme les hivers étaient bien plus rigoureux qu'actuellement, on pouvait chercher de la glace entre ces rochers jusqu'à l'été

Autrefois, on ne savait pas fabriquer de la glace. Comme les hivers étaient bien plus rigoureux qu'actuellement, on pouvait chercher de la glace entre ces rochers jusqu'à l'été

 

 

Le défilé de Straiture

 

 

Le défilé de Straiture

 

 

Le défilé de Straiture

 

 

La petite Meurthe

La petite Meurthe

 

 

La forêt originelle ...

La forêt originelle ...

 

 

Il ne manque plus que les cris de singes ou d'oiseaux exotiques et on pourrait s'imaginer dans une forêt tropicale ...

Il ne manque plus que les cris de singes ou d'oiseaux exotiques et on pourrait s'imaginer dans une forêt tropicale ...

 

 

Une stèle à la mémoire d'un garde forestier

Une stèle à la mémoire d'un garde forestier

 

 

Le défilé de Straiture

 

 

Un pierrier sur les pentes de Straiture

Un pierrier sur les pentes de Straiture

 

 

La fontaine Jean-Jacques Richert

La fontaine Jean-Jacques Richert

 

 

Partager cet article
Repost0
20 mars 2016 7 20 /03 /mars /2016 08:48

Un matin, lorsque je franchis l'entrée de l'office du tourisme de Wasselonne, je fus attiré par un dépliant sur le présentoire. Il est sobrement intitulé "Circuits de Bacchus". Bacchus bien sûr, c'est le dieu du vin chez les Romains, et il y a fort à parier que les circuits proposés traversent le vignoble de la région de Marlenheim.

L'itinéraire retenu pour la rando du jour se nomme "Circuit du Riewerle". Alors qu'est ce qu'un Riewerle ? Je vais vous en donner le deuxième sens : c'est un robinet en bois que l'on enfonce dans le tonneau à l'aide d'un maillet. Ce robinet permet de prélever un échantillon de vin pour le goûter. Pour revenir à la rando qui nous intéresse, elle suit un itinéraire balisé "anneau vert" sur une distance de 15,5 km précisément et 300 m. de dénivelé, dixit le prospectus. Le temps donné pour effectuer la boucle est de 4 heures (à condition de ne pas s'arrêter chez les viticulteurs pour goûter les cépages alsaciens...). Le départ est à Marlenheim devant la mairie, place du Maréchal Leclerc. 

 

Carte IGN : 3715 ET et 3716 ET

Itinéraire : Marlenheim - Kirchheim - Odratzheim - Scharrachbergheim - Irmstett - Traenheim - Wangen - Marlenheim.

 

 

Vue sur l'église Sainte Richarde de Marlenheim depuis la place de la mairie.

Vue sur l'église Sainte Richarde de Marlenheim depuis la place de la mairie.

 

 

Un vieux puits orné de figures médiévales.

Un vieux puits orné de figures médiévales.

 

 

Les champs sont prêts à recevoir les semences...

Les champs sont prêts à recevoir les semences...

 

 

Tête de bois sur une maison vigneronne d'Odratzheim.

Tête de bois sur une maison vigneronne d'Odratzheim.

 

 

Sur les traces de Bacchus

 

 

Le château de Scharrachbergheim est un Wasserburg du XIVème siècle. Il est encore entouré de ses douves.

Le château de Scharrachbergheim est un Wasserburg du XIVème siècle. Il est encore entouré de ses douves.

 

 

Le clocher roman de Scharrachbergheim date de XIIème siècle.

Le clocher roman de Scharrachbergheim date de XIIème siècle.

 

 

Un monstre dévore les pauvres pécheurs...

Un monstre dévore les pauvres pécheurs...

 

 

Un petit abri au pied du Scharrachberg.

Un petit abri au pied du Scharrachberg.

 

 

Un pont de bois enjambe la Mossig.

Un pont de bois enjambe la Mossig.

 

 

C'est le printemps à Irmstett !

C'est le printemps à Irmstett !

 

 

Croix des vignes.

Croix des vignes.

 

 

Sur les traces de Bacchus

 

 

Sur les traces de Bacchus

 

 

Maison vigneronne à Traenheim datant de 1549. C'est aujourd'hui le restaurant "Zum Loejelgucker" au cadre fort sympathique.

Maison vigneronne à Traenheim datant de 1549. C'est aujourd'hui le restaurant "Zum Loejelgucker" au cadre fort sympathique.

 

 

Le vieux clocher roman de Traenheim date du XIIIème siècle. Il y a une pierre baptismale et un tombeau au pied du bâtiment.

Le vieux clocher roman de Traenheim date du XIIIème siècle. Il y a une pierre baptismale et un tombeau au pied du bâtiment.

 

 

Son choeur est gothique.

Son choeur est gothique.

 

 

Chevrette et brocard.

Chevrette et brocard.

 

 

Une des deux portes médiévales de Wangen, une petite bourgade fortifiée.

Une des deux portes médiévales de Wangen, une petite bourgade fortifiée.

 

 

Un emblème des métiers sur un linteau de porte.

Un emblème des métiers sur un linteau de porte.

 

 

Maison de maître à Wangenmuhl.

Maison de maître à Wangenmuhl.

 

 

Sur les traces de Bacchus

 

 

Le Marlenberg est recouvert de vignes.

Le Marlenberg est recouvert de vignes.

 

 

La chapelle de la Vierge Douloureuse.

La chapelle de la Vierge Douloureuse.

 

 

Sur les traces de Bacchus

 

 

                                Merci de votre visite, à bientôt !

 

Partager cet article
Repost0
24 février 2016 3 24 /02 /février /2016 09:15

Tout comme les cigognes, le soleil semble avoir migré dans les pays chauds cet hiver ! Grisailles, pluies et vents sont devenus le quotidien ces dernières semaines. Tant pis, on enfile quand même les chaussures de marche pour aller prendre l'air des forêts. De Salm à Prayé, un vent glacial balaye les contrées et la pluie cingle les visages. Parfois, la bruine donne un côté mystérieux aux arbres et aux rochers. Et du mystère, il y en aura encore, surtout lorsque nous tombons sur cette étrange pierre levée... Tant de questions se poseront autour de ce monolithe dressé et, bien sûr, nous ne pouvons répondre à aucune d'entre elles ! Comme il n'éxiste aucune histoire sur cette pierre, j'ai donc demandé à une amie de lui en inventer une...

 

Carte IGN : 3616 OT

 

 

La sentinelle de la forêt de Salm.

La sentinelle de la forêt de Salm.

 

 

Et déjà la première tête tombe...

Et déjà la première tête tombe...

 

 

La seconde tête de Salm.

La seconde tête de Salm.

 

 

Front de taille médiéval.

Front de taille médiéval.

 

 

Une pierre levée à Prayé

 

 

Une pierre levée à Prayé

Une légende des Hautes Chaumes

 

De méméoire d'homme, "il" avait toujours érré sur les Hautes chaumes ou dans les bois, arpentant les montagnes au travers des saisons, qu'il neige, qu'il pleuve ou qu'il vente. Dans toute la contrée, du lac de la Maix, en passant par le col de Prayé, de la Tête des Blanches Roches jusqu'à la chapelle de Bipierre, on racontait sur lui les pires histoires. Que c'était le fantôme d'un meurtrier qui cherchait vainement à expier ses fautes, que c'était un bandit de grand chemin toujours prêt à occire les pauvres marcaires perdus sur les hautes chaumes et même que c'était un ogre mangeur d'enfants ! Mais là, je crois que c'était une invention des mères de familles qui ne savaient plus comment tenir leur progéniture...

C'est vrai que même de loin, il faisait peur à voir...

Il faut avouer que Dame Nature ne l'avait pas gâter : en plus d'une barbe hirsute, il avait une grosse bosse dans le dos, qu'il essayait veinement de cacher sous une houppelande... On l'appelait "l'ermite bossu".

Il ne faisait rien pour changer ni améliorer sa triste réputation, au contraire. Ne disait-on pas que dans un accès de folie furieuse il avait détruit de ses mains la petite marcairie dans laquelle il fabriquait autrefois de délicieux munster ?

De la bâtisse qui se dressait jadis fièrement au milieu des bois, ne restaient que de lamentables ruines ainsi que sa carriole détruite et des arbres arrachés, signes de sa rage...

 

                                                                                            

 

 

 

 

 

Une pierre levée à Prayé

Personne ne savait ce qui l'avait conduit à de tels égarements et personne ne cherchait à le savoir. Ayant détruit sa petite marcairie, il vivait maintenant dans une grotte qu'il regagnait chaque soir, après ses interminables marches, pour y trouver un repos précaire et une nourriture rustique.

Dés l'aube, il repartait. Même lorsque les nuages emprisonnaient la forêt tout au long du jour comme dans une gangue de lumière grise et triste. Mais contre toute attente, ses marches sans but prirent un jour une autre tournure et apportèrent une lumière étonnante à sa vie. 

En effet, il rencontra une autre "ermite bossue" !

Elle avait la même bosse dans le dos et comme lui, elle aimait arpenter les monts et les vaux, quelque soit la saison. Elle connaissait beaucoup des secrets de la nature et les partagea avec lui.

Elle lui apprit à parler aux arbres et aux pierres pour en recueillir la force et la sagesse. C'est ainsi que prit fin la rumeur de "l'ermite bossu" dans la région des Hautes Chaumes. Mais si un jour vous prenez le temps de vous y perdre, vous trouverez certainement ce joli enclos où s'élèvent deux pierres tombales. Peut être s'agit-il de celles de nos deux ermites bossus ?

 

 

                                                                                   Un texte de Véronique A.

 

 

Une pierre levée à Prayé

 

 

Au sommet de la Chatte Pendue.

Au sommet de la Chatte Pendue.

 

 

Une pierre levée à Prayé

 

 

Le monument des Passeurs.

Le monument des Passeurs.

 

 

Une pierre levée à Prayé

 

 

Stèle mise en place par les élèves de l'école de Belval.

Stèle mise en place par les élèves de l'école de Belval.

 

 

Enfin un abri...

Enfin un abri...

 

 

Il souffle un vent à écorner les boeufs !

Il souffle un vent à écorner les boeufs !

 

 

Une pierre levée à Prayé

 

 

Une pierre levée à Prayé

 

 

Vue sur le massif du Donon.

Vue sur le massif du Donon.

 

 

Une pierre levée à Prayé

 

 

La pierre levée.

La pierre levée.

 

 

Une pierre levée à Prayé

 

 

Un autre front de taille. (Photographies : D H.)

Un autre front de taille. (Photographies : D H.)

 

 

La tourbière de la Maxe.

La tourbière de la Maxe.

 

 

Une porte pour l'au-delà ?

Une porte pour l'au-delà ?

 

 

Une pierre levée à Prayé

 

 

Partager cet article
Repost0
1 février 2016 1 01 /02 /février /2016 13:48

Le mémorial de Schirmeck n'est pas un musée comme les autres. Les salles suivent un sens chronologique dans lesquelles ont été reconstituées les situations marquantes depuis l'entrée en guerre de la France contre l'Allemagne. Le focus a été fait sur l'Alsace et la Moselle qui ont été ballotées entre ces deux pays pendant 70 ans.

Evacuation, incorporations de force, oppression, résistance sont contées au travers d'un casque interactif tout au long de la visite. Une scène de champ de bataille a été reconstituée, que l'on traverse sur une passerelle à vous donner le vertige. Un couloir, anodin au premier regard, mais ce n'est qu'un trompe l'oeil. En réalité, le sol d'apparence plat, est en dénivelé. Les murs rétrécissent et le couloir devient de plus en plus étroit au fur et à mesure que l'on avance. Tout est fait pour que le visiteur ait une sensation d'oppression et de lutte de chaque instant pour progresser sur l'itinéraire, tout comme ce fut le cas dans la réalité dans ces années sombres de notre Histoire. Un endroit à découvrir absolument.

 

 

Le mémorial de Schirmeck.

Le mémorial de Schirmeck.

 

 

Reconstitution de baraques semi-enterrées du camp de prisonniers de Tambov.

Reconstitution de baraques semi-enterrées du camp de prisonniers de Tambov.

 

 

La galerie des portraits.

La galerie des portraits.

 

 

Le mémorial de l'Alsace Moselle à Schirmeck

 

 

La machine de guerre allemande a besoin de toutes les matières premières pour l'armement.

La machine de guerre allemande a besoin de toutes les matières premières pour l'armement.

 

 

Caricature du francophile Jean-Jacques Waltz, plus connu sous le nom de Hansi.

Caricature du francophile Jean-Jacques Waltz, plus connu sous le nom de Hansi.

 

 

Expulsion des francophiles.

Expulsion des francophiles.

 

 

Le mémorial de l'Alsace Moselle à Schirmeck

 

 

Reconstitution d'un ouvrage de la ligne Maginot.

Reconstitution d'un ouvrage de la ligne Maginot.

 

 

Nazification de l'Alsace-Moselle.

Nazification de l'Alsace-Moselle.

 

 

Le couloir...

Le couloir...

 

 

Nazification des administrations.

Nazification des administrations.

 

 

Affiches de propagande appelant à rejoindre les troupes de la SA et de la SS.

Affiches de propagande appelant à rejoindre les troupes de la SA et de la SS.

 

 

Uniformes de la Grossdeutschland, l'unité d'élite de la Wehrmacht.

Uniformes de la Grossdeutschland, l'unité d'élite de la Wehrmacht.

 

 

Le mémorial de l'Alsace Moselle à Schirmeck

 

 

Le mémorial de l'Alsace Moselle à Schirmeck

 

 

Epave d'un chasseur de char allemand, le Jagdpanther, utilisé durant l'opération "Nordwind" en Alsace du Nord.

Epave d'un chasseur de char allemand, le Jagdpanther, utilisé durant l'opération "Nordwind" en Alsace du Nord.

 

 

Epave d'une Kubelwagen, l'équivalent de la Jeep américaine.

Epave d'une Kubelwagen, l'équivalent de la Jeep américaine.

 

 

La roue tourne pour l'armée allemande et un vent d'espoir souffle en cette fin d'année 1944.

La roue tourne pour l'armée allemande et un vent d'espoir souffle en cette fin d'année 1944.

 

 

Partager cet article
Repost0
24 janvier 2016 7 24 /01 /janvier /2016 08:26

Cela faisait un petit moment que je n'avais pas publié de photos du Goeftberg. J'y monte pourtant assez régulièrement. Le Goeftberg est une colline calcaire accueillant des espèces végétales rares et typiques de ces lieux. Certains espaces de la colline sont protégés et fourmillent d'une faune variée. Les buissons, laissés sauvages, offrent un abri au petit gibier comme les faisans ou les lièvres mais aussi les chevreuils et les sangliers de passage. Il n'est pas rare de croiser un renard en maraude, toujours à l'affut d'un mulot ou d'un garenne imprudent.

La colline porte également les noms de Marlenberg, Stéphansberg ou Schoenenberg suivant que l'on se trouve sur les flancs de Marlenheim, Nordheim ou Wintzenheim. La partie Sud se termine par une paroi de grès, abrupte, donnant sur le défilé du Kronthal (vallée de la Couronne). Au moyen âge, un château fort est mentionné dès le début du XIIème siècle. Il surveillait la route de Strasbourg à Saverne. Le Kronenbourg, c'était le nom de la forteresse, n'a eu qu'une courte existence car il est détruit par les Strasbourgeois emmenés par l'évèque Henri de Stahleck en l'an 1246. Ses pierres ont été réutilisées pour stabiliser les pentes raides et éviter ainsi que la bonne terre soit lessivée par les orages. Il n'y a guère que sur les flancs du Marlenberg que la vigne réussit pleinement, profitant d'un maximum d'ensoleillement. On y trouve même un grand cru, connu sous l'appellation Steinklotz...

 

Carte IGN : 3715 ET

 

 

En montant le Goeftberg.

En montant le Goeftberg.

 

 

Les vignes sont remplacées par les cultures de céréales. Autrefois, elles recouvraient toutes les terres.

Les vignes sont remplacées par les cultures de céréales. Autrefois, elles recouvraient toutes les terres.

 

 

Un apiculteur a installé ses ruches près d'une parcelle de châtaigniers

Un apiculteur a installé ses ruches près d'une parcelle de châtaigniers

 

 

Malgré le froid, quelques abeilles s'affairent autour des ruches !

Malgré le froid, quelques abeilles s'affairent autour des ruches !

 

 

Z'auriez pas un picotin d'avoine ?

Z'auriez pas un picotin d'avoine ?

 

 

Vue sur Wasselonne et les collines vosgiennes

Vue sur Wasselonne et les collines vosgiennes

 

 

On trouve quelques montants de portes et fenêtres ayant appartenu au château de Kronenbourg.

On trouve quelques montants de portes et fenêtres ayant appartenu au château de Kronenbourg.

 

 

Le Loewenkopf.

Le Loewenkopf.

 

 

Vue sur la zone d'activité de Wasselonne.

Vue sur la zone d'activité de Wasselonne.

 

 

Le Loewenkopf est un rocher d'escalade.

Le Loewenkopf est un rocher d'escalade.

 

 

Une balade au Goeftberg

 

 

Un chevreuil dans son habitat naturel.

Un chevreuil dans son habitat naturel.

 

 

Cet abri de vigneron sur roues est laissé à l'abandon...

Cet abri de vigneron sur roues est laissé à l'abandon...

 

 

Une Sittelle torchepot à la recherche de nourriture...

Une Sittelle torchepot à la recherche de nourriture...

 

 

Un calvaire au pied du Stéphansberg.

Un calvaire au pied du Stéphansberg.

 

 

Des vignes au Schoenenberg.

Des vignes au Schoenenberg.

 

 

Sommet du Goeftberg.

Sommet du Goeftberg.

 

 

La chapelle St Wendelin du Goeftberg.

La chapelle St Wendelin du Goeftberg.

 

 

Une balade au Goeftberg

 

 

Partager cet article
Repost0
21 octobre 2015 3 21 /10 /octobre /2015 14:25

L'île de Rhinau est un cadre de nature redevenu sauvage, enclavé entre le Rhin canalisé et l'ancien cours du Rhin. Un sentier balisé a été créé pour permettre de découvrir ces lieux atypiques. Des espèces végétales et animales endémiques se développent dans ce milieu très protégé. Malgré la règlementation sévère, on peut observer la faune et la flore en toute quiétude.

Parfois, le sentier est impraticable car il se situe en zone inondable, notamment en période de crues du Rhin qui se produisent en hiver, mais le plus souvent en mai -juin lors de la fonte des neiges des Alpes.

L'île, longue de près de dix kilomètres, est parcourue de nombreux bras d'eaux vives ou d'eaux stagnantes, marécageuses. Différents milieux s'imbriquent comme des mares, des prairies humides, des roselières qui constituent autant de refuges pour les libellules, les batraciens, les poissons et les oiseaux. Des gardes jalonnent le sentiers, n'hésitez pas à les questionner pour mieux apprécier ces paysages remarquables...

 

 

La réserve naturelle de l'île de Rhinau est la plus représentative de ce que l'on appelle la forêt alluviale rhénane.

La réserve naturelle de l'île de Rhinau est la plus représentative de ce que l'on appelle la forêt alluviale rhénane.

 

 

On y trouve des peupliers blancs, des merisiers ou comme ici, des chênes pédonculés.

On y trouve des peupliers blancs, des merisiers ou comme ici, des chênes pédonculés.

 

 

Un ancien passage à gué pour les chariots et attelages.

Un ancien passage à gué pour les chariots et attelages.

 

 

Le sentier balisé se fond dans la végétation...

Le sentier balisé se fond dans la végétation...

 

 

île de Rhinau

île de Rhinau

 

 

Un paradis pour les libellules.

Un paradis pour les libellules.

 

 

Une jungle de lianes de lierre grimpant ou de houblon sauvage !

Une jungle de lianes de lierre grimpant ou de houblon sauvage !

 

 

Parfois, on trouve des eaux stagnantes dans un bras mort.

Parfois, on trouve des eaux stagnantes dans un bras mort.

 

 

Où les libellules pullulent...

Où les libellules pullulent...

 

 

Les peupliers noirs, les saules ou les aulnes blancs se développent dans les secteurs les plus soumis aux crues.

Les peupliers noirs, les saules ou les aulnes blancs se développent dans les secteurs les plus soumis aux crues.

 

 

Un nid de frelons dans un chêne pédonculé. Gare aux piqûres !

Un nid de frelons dans un chêne pédonculé. Gare aux piqûres !

 

 

Un gué complètement à sec.

Un gué complètement à sec.

 

 

L'île de Rhinau

 

 

L'île de Rhinau

 

 

L'île de Rhinau offre des paysages variés.

L'île de Rhinau offre des paysages variés.

 

 

L'île de Rhinau

 

 

L'île de Rhinau

 

 

L'île de Rhinau

 

 

L'île de Rhinau

 

 

Avant d'être prises d'assaut par les touristes, les barques à fond plat étaient un outil de travail utilisées pour la pêche ou pour transporter du bois.

Avant d'être prises d'assaut par les touristes, les barques à fond plat étaient un outil de travail utilisées pour la pêche ou pour transporter du bois.

 

 

L'île de Rhinau

 

 

En hiver, quelques 2000 à 4000 canards hibernent dans ce périmètre. Mais toute l'année, on peut y observer des pics, des sittelles torchepot, des fauvettes à tête noire, etc...

En hiver, quelques 2000 à 4000 canards hibernent dans ce périmètre. Mais toute l'année, on peut y observer des pics, des sittelles torchepot, des fauvettes à tête noire, etc...

 

 

                     Aurevoir et à bientôt !

Partager cet article
Repost0
3 octobre 2015 6 03 /10 /octobre /2015 12:19

Le château du Landskron est sans doute la forteresse la plus importante du Sundgau. Il s'élève sur une crête calcaire à 560m d'altitude à quelques pas de la frontière suisse, dans le Jura alsacien. La chronique note que le château sera sérieusement endommagé lors du tremblement de terre qui secoua, en 1356, toute la région du Jura et de Bâle. Reconstruit, il deviendra la propriété de diverses familles nobles avant d'être racheté par Louis XIV en 1663. Vauban transformera le château en citadelle dans le style qui lui est propre. La forteresse servira de prison où seront enfermés ceux qui pouvaient "déplaire" au roi... Aujourd'hui, les fortifications de Vauban ne sont plus visibles car le site a servi de carrière de pierres.

Pour sortir un peu des grands axes des châteaux-forts du Sundgau, rien ne vaut de flâner sous les hêtres magnifiques du Glasserberg, dans la forêt de Winkel. Le Jura alsacien s'élève ici à environ 800m. d'altitude et offre une vue bien dégagée sur la Suisse toute proche. des hêtres plus que centenaires, parfaitement alignés, forment une allée complètement méconnue des touristes. Je vous invite à la découvrir...

 

 

Le donjon médiéval du Landskron semble jaillir du rocher !

Le donjon médiéval du Landskron semble jaillir du rocher !

 

 

 

L'entrée voûtée a été épargnée lors du démantèlement du château.

L'entrée voûtée a été épargnée lors du démantèlement du château.

 

 

 

Au dessus de la porte trônent les armoiries des Habsbourg.

Au dessus de la porte trônent les armoiries des Habsbourg.

 

 

 

Quelques fenêtres à banquettes subsistent dans les parties les plus anciennes.

Quelques fenêtres à banquettes subsistent dans les parties les plus anciennes.

 

 

 

Les couloirs étroits du donjon forment un vrai dédale !

Les couloirs étroits du donjon forment un vrai dédale !

 

 

 

Une des géôles du Landskron. L'une d'elle a fait prisonnier durant plus de vingt années un certain Bernard Duvergier. Il a sombré dans la folie...

Une des géôles du Landskron. L'une d'elle a fait prisonnier durant plus de vingt années un certain Bernard Duvergier. Il a sombré dans la folie...

 

 

 

Le Landskron domine le village de Leymen.

Le Landskron domine le village de Leymen.

 

       - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - 

 

L'allée des hêtres et le château du Landskron

Dans la rue principale de Hagenthal-le-Bas, le château des nobles d'Eptingen monte toujours la garde. Mais c'est en gravissant le pente de la colline du Liebensberg que l'on entre dans un monde de mystères ! Il faut retrouver la trace de la voie romaine pour atteindre le site du Zollbuechel. Il dessine un espace circulaire d'une quinzaine de mètres de diamètre, coupé du reste de la colline par de profonds fossés. Les archéologues avancent l'hypothèse d'un château-motte, c'est à dire, une construction en bois édifiée sur une butte de terre. L'origine pourrait remonter à l'époque romaine.

Les gens du pays racontent une étrange histoire. Il éxistait un poste de péage sur cette voie romaine encore utilisée au Moyen Age. Là, était installé un préposé qui prélevait des droits auprès de tous les passants. Au lieu de travailler pour son seigneur, il trichait, gardant une bonne partie des sommes encaissées qu'il dissimulait quelque part dans son poste. Un soir, par un effroyable temps d'orage, trois malandrins firent irruption dans la maisonnette et assassinèrent l'employé ! Ils se mirent à la recherche d'un butin quand soudain, un éclair frappa le poste, foudroya les bandits et déclencha un incendie. C'est depuis, paraît-il, qu'un fantôme, un nain noir, occupe le site. Ici on le surnomme le Zollbuechelmannele, "le bonhomme du poste de péage". Il veille sur le magot toujours présent sous nos pieds !

La tentation de s'emparer du trésor n'épargne pas le voisinage. On dit même que la guérisseuse du coin avança qu'il était possible de s'emparer du butin. Il suffit de creuser au bon endroit, mais dans un silence total... Sur les indications de la vieille Emma, deux gaillards de Hagenthal se mirent à l'ouvrage. A coups de pics et de pelles, ils finirent par mettre au jour un coffre. A sa vue, le plus jeune ne put s'empêcher de pousser un cri de joie... Et, vous l'avez bien compris, ce fut une erreur fatale. A l'instant même, les deux chercheurs furent engloutis et avec eux disparut le trésor !

Depuis, semble-t-il, plus personne ne s'est hasardé à faire des fouilles en ce lieu. Mais ce qui est sûr, c'est que par certaines nuits de pleine lune, on voit encore le fantôme errer autour de la butte, là où, jadis, se dressait la maison du préposé à l'octroi...

 

 

         - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

 

Les hêtres majestueux avoisinent 30m. de haut !

Les hêtres majestueux avoisinent 30m. de haut !

 

 

 

De temps en temps, une fenêtre s'ouvre sur la Suisse !

De temps en temps, une fenêtre s'ouvre sur la Suisse !

 

 

 

La forêt domaniale de St-Pierre-Lucelle est un enchantement...

La forêt domaniale de St-Pierre-Lucelle est un enchantement...

 

 

 

L'allée des hêtres et le château du Landskron

 

 

 

L'allée des hêtres.

L'allée des hêtres.

 

 

 

L'allée des hêtres et le château du Landskron

 

 

 

L'allée des hêtres et le château du Landskron

 

 

 

Un Bildstoeckel en bois.

Un Bildstoeckel en bois.

 

 

 

L'allée des hêtres et le château du Landskron

 

                

                        Merci de votre visite, à bientôt !

Partager cet article
Repost0
28 septembre 2015 1 28 /09 /septembre /2015 13:02

Le Sundgau est un territoire situé dans le Sud de l'Alsace, enclavé entre l'Allemagne, la Suisse, le Jura et le territoire de Belfort. Un peu oublié des touristes, car le vieux comté du Sud n'offre pas de beaux bourgs aux centre-ville médiévaux et à l'architecture chargé d'Histoire. Les villages ont cependant conservé de magnifiques maisons à colombages, très caractéristiques, et leur teinte aux couleurs vives est un régal pour celui qui prend le temps de se perdre à l'écart des grands axes.

Ferrette est l'un des rares exemples de châteaux qui ont donné naissance à une ville. La fondation de la place forte revient aux comtes de Montbéliard. Progressivement, une agglomération nait au pied  de la forteresse. Le puissant comte de Ferrette fait construire une église pour recevoir sa sépulture et celle de ses descendants. Cette église deviendra le joyau roman du Sundgau.

Mais on ne peut pas parler du Sundgau sans évoquer sa spécialité culinaire. D'ailleurs, dans tout le vieux comté, on vous rappellera que vous êtes au pays de la carpe-frite...

 

Carte IGN : 3621 ET

 

 

La forteresse domine la ville de Ferrette et verrouille le passage du Jura alsacien.

La forteresse domine la ville de Ferrette et verrouille le passage du Jura alsacien.

 

 

 

Malgré ses défenses, le château ne résistera pas aux troupes de Mansfeld durant la terrible guerre de Trente ans.

Malgré ses défenses, le château ne résistera pas aux troupes de Mansfeld durant la terrible guerre de Trente ans.

 

 

 

L'un des rares pan de mur ayant résisté aux explosifs des troupes Françaises.

L'un des rares pan de mur ayant résisté aux explosifs des troupes Françaises.

 

 

 

Au delà du vieil escalier, on aperçoit les vestiges d'une salle voutée ayant abrité le puits.

Au delà du vieil escalier, on aperçoit les vestiges d'une salle voutée ayant abrité le puits.

 

 

 

La vue sur la vallée, par contre, est imprenable !

La vue sur la vallée, par contre, est imprenable !

 

 

 

La belle église romane Saint Jacques date de 1144. Elle est située à Feldbach.

La belle église romane Saint Jacques date de 1144. Elle est située à Feldbach.

 

 

 

L'intérieur est massif et très épuré.

L'intérieur est massif et très épuré.

 

 

 

Cette statue de la Vierge se trouve dans la petite chapelle à l'étage.

Cette statue de la Vierge se trouve dans la petite chapelle à l'étage.

 

 

 

L'art roman dans toute sa splendeur...

L'art roman dans toute sa splendeur...

 

 

 

La mystérieuse crypte de Luppach est encore un vestige du Moyen Age...

La mystérieuse crypte de Luppach est encore un vestige du Moyen Age...

 

 

 

Pour voir les 46 alvéoles funéraires, il faut demander la clé à l'office du tourisme !

Pour voir les 46 alvéoles funéraires, il faut demander la clé à l'office du tourisme !

 

 

 

Une autre puissante forteresse est celle du Morimont.

Une autre puissante forteresse est celle du Morimont.

 

 

 

L'architecture date en partie de la Renaissance.

L'architecture date en partie de la Renaissance.

 

 

 

Escapade dans le Sundgau

 

 

 

La particularité du Morimont est cette impressionnante cave qui abrite une colonie de chauve-souris !

La particularité du Morimont est cette impressionnante cave qui abrite une colonie de chauve-souris !

 

 

 

Le sport local est bien sûr la pêche à la carpe !

Le sport local est bien sûr la pêche à la carpe !

 

 

 

La tour du Florimont est déjà située en Franche Comté. Le château fut détruit en 1577 par un incendie déclenché par une servante qui mit le feu à son lit avec une chandelle.

La tour du Florimont est déjà située en Franche Comté. Le château fut détruit en 1577 par un incendie déclenché par une servante qui mit le feu à son lit avec une chandelle.

 

 

 

La vue depuis la tour.

La vue depuis la tour.

 

 

 

Depuis le temps qu'on en parle.. Carpe-frite !

Depuis le temps qu'on en parle.. Carpe-frite !

 

 

 

Partager cet article
Repost0
5 septembre 2015 6 05 /09 /septembre /2015 10:22

Après avoir parcouru les sentiers reliants les quatre lacs (voir l'article précédent), il nous reste à découvrir les sept cascades du Hérisson. La rivière du Hérisson est alimentée par les eaux des lacs de Bonlieu et d'Ilay. Avant de se jeter dans l'Ain, le cours d'eau s'élancera du haut de falaises abruptes. 

Depuis le moyen âge, les hommes se sont installés sur son lit pour en exploiter la force hydro-motrice. Une clouterie, un moulin à blé, des scieries et des forges ont été construites, et le minerai de fer est directement exploité sur place. Ces installations tombèrent en désuétude lorsque le réseau électrique se développera dans la région.

Evidemment, l'été n'est pas la meilleure saison pour visiter les cascades car le débit en est très faible. Mieux vaut venir ici après les fortes pluies automnales ou au coeur de l'hiver lorsque les cascades sont prises dans la glace. C'est le site naturel le plus visité dans le Jura et par beau temps , le sentier est noir de monde...

 

 

Le saut Girard avec ses 35m. de haut, est la première cascade du Hérisson.

Le saut Girard avec ses 35m. de haut, est la première cascade du Hérisson.

 

 

 

Saut Girard.

Saut Girard.

 

 

 

Les cascades du Hérisson

 

 

 

La même cascade mais vue d'en haut.

La même cascade mais vue d'en haut.

 

 

 

Les cascades du Hérisson

 

 

 

Le Hérisson s'assagit avant son prochain saut.

Le Hérisson s'assagit avant son prochain saut.

 

 

 

Au moyen âge, un moulin fut construit ici. Détruit lors des guerres de 1638, il a été reconstruit puis à nouveau, il fut détruit. En 1882, François Séraphin Jeunet le releva, ce qui deviendra le Moulin Jeunet jusqu'en 1902.

Au moyen âge, un moulin fut construit ici. Détruit lors des guerres de 1638, il a été reconstruit puis à nouveau, il fut détruit. En 1882, François Séraphin Jeunet le releva, ce qui deviendra le Moulin Jeunet jusqu'en 1902.

 

 

 

Les cascades du Hérisson

 

 

 

Un sentier agréable, mais parfois glissant, suit le cours du Hérisson de près.

Un sentier agréable, mais parfois glissant, suit le cours du Hérisson de près.

 

 

 

A l'origine, cette cascade s'appelait le saut de la Boille, signifiant en franc-comtois un récipient large et arrondi. Au moyen-âge, les moines cistérciens décidèrent d'y implanter une forge. Un lourd marteau actionné par l'eau frappait le fer et le transformait en lingots. Il n'y a plus aucun vestige de ce temps là, mais la cascade se nomme aujourd'hui encore le saut de la Forge.

A l'origine, cette cascade s'appelait le saut de la Boille, signifiant en franc-comtois un récipient large et arrondi. Au moyen-âge, les moines cistérciens décidèrent d'y implanter une forge. Un lourd marteau actionné par l'eau frappait le fer et le transformait en lingots. Il n'y a plus aucun vestige de ce temps là, mais la cascade se nomme aujourd'hui encore le saut de la Forge.

 

 

 

Ici, c'est le château Garnier, du nom du médecin qui racheta les ruines d'un vieux moulin pour en faire sa maison d'habitation.

Ici, c'est le château Garnier, du nom du médecin qui racheta les ruines d'un vieux moulin pour en faire sa maison d'habitation.

 

 

 

Les eaux du Hérisson sont à nouveau plus calmes.

Les eaux du Hérisson sont à nouveau plus calmes.

 

 

 

Les cascades du Hérisson

 

 

 

La cascade du Gour Bleu est un petit coin de paradis...

La cascade du Gour Bleu est un petit coin de paradis...

 

 

 

Cascades en étages.

Cascades en étages.

 

 

 

Le Hérisson va se jeter du haut de cette falaise abrupte...

Le Hérisson va se jeter du haut de cette falaise abrupte...

 

 

 

C'est le Grand Saut !

C'est le Grand Saut !

 

 

 

Cascade du Grand Saut.

Cascade du Grand Saut.

 

 

 

Les cascades du Hérisson

 

 

 

La chute fait tout de même 60 mètres de haut !

La chute fait tout de même 60 mètres de haut !

 

 

 

Dans ce fer à cheval, il y a également une grotte...

Dans ce fer à cheval, il y a également une grotte...

 

 

 

C'est la grotte Lacuzon, difficile d'accès. Elle reçut ce nom en hommage au célèbre capitaine La Cuson, héros jurassien de l'indépendance comtoise au 17ème siècle. On y trouve mille petits cairns...

C'est la grotte Lacuzon, difficile d'accès. Elle reçut ce nom en hommage au célèbre capitaine La Cuson, héros jurassien de l'indépendance comtoise au 17ème siècle. On y trouve mille petits cairns...

 

 

 

Le dernier saut du Hérisson est la cascade de l'Eventail, certainement l'une des plus spectaculaire car elle est haute de 65 mètres...

Le dernier saut du Hérisson est la cascade de l'Eventail, certainement l'une des plus spectaculaire car elle est haute de 65 mètres...

 

 

Partager cet article
Repost0
31 août 2015 1 31 /08 /août /2015 13:54

Au retour d'un séjour en Italie, nous ferons une halte dans le Jura, histoire de prolonger un peu les vacances. Tout près du gîte où nous logeons, se trouvent blottis entre les sapins et les prés de fauche, quatre beaux lacs surplombés d'une montagne rocheuse appellée le Pic de l'Aigle.

Ces lacs d'origine glaciaire, sont reliés entre eux par un agréable sentier qui finalement nous emmène vers un belvédère aménagé, offrant une jolie vue sur le Frasnois et la Chaux-du-Dombief. Plein Sud, on aperçoit le Mont Blanc, quand il n'est pas masqué par les nuages.

Les lacs, très poissonneux, sont d'une eau limpide, nettoyée naturellement par les roseaux et les joncs qui poussent sur les berges. Les pêcheurs fournissent en truites savoureuses les restaurateurs des alentours, auxquelles nous ne manquerons évidemment pas d'y goûter...

 

Carte IGN : 3326 ET

Des barques attendent les pêcheurs au lac d'Ilay.

Des barques attendent les pêcheurs au lac d'Ilay.

 

 

 

Les 4 lacs du Frasnois et le pic de l'Aigle

 

 

 

Lac du Grand Maclu.

Lac du Grand Maclu.

 

 

 

Les 4 lacs du Frasnois et le pic de l'Aigle

 

 

 

Les 4 lacs du Frasnois et le pic de l'Aigle

 

 

 

Les 4 lacs du Frasnois et le pic de l'Aigle

 

 

 

Lac du petit Maclu.

Lac du petit Maclu.

 

 

 

Les 4 lacs du Frasnois et le pic de l'Aigle
Lac du Narlay.

Lac du Narlay.

 

 

 

Les 4 lacs du Frasnois et le pic de l'Aigle

 

 

 

Les 4 lacs du Frasnois et le pic de l'Aigle

 

 

 

On aperçoit déjà les quatre lacs avant d'atteindre le sommet du Pic de l'Aigle.

On aperçoit déjà les quatre lacs avant d'atteindre le sommet du Pic de l'Aigle.

 

 

 

Les 4 lacs du Frasnois et le pic de l'Aigle

 

 

 

Les 4 lacs du Frasnois et le pic de l'Aigle

 

 

 

Le Lac d'Ilay est aussi appelé lac de la Motte.

Le Lac d'Ilay est aussi appelé lac de la Motte.

 

 

 

Les 4 lacs du Frasnois et le pic de l'Aigle

 

 

 

Encore quelques marches et on est au sommet !

Encore quelques marches et on est au sommet !

 

 

 

Sommet du Pic de l'Aigle (Alt 991m).

Sommet du Pic de l'Aigle (Alt 991m).

 

 

 

Les 4 lacs du Frasnois et le pic de l'Aigle

 

 

 

Les 4 lacs du Frasnois et le pic de l'Aigle

 

 

 

Et là, c'est le mont Blanc...

Et là, c'est le mont Blanc...

 

 

 

L'auberge du Hérisson, une bonne adresse !

L'auberge du Hérisson, une bonne adresse !

 

 

 

Truite avec une sauce au vin jaune...

Truite avec une sauce au vin jaune...

 

 

 

Coucher de soleil sur le lac Chalin.

Coucher de soleil sur le lac Chalin.

 

 

 

Les 4 lacs du Frasnois et le pic de l'Aigle

 

 

 

Partager cet article
Repost0
8 août 2015 6 08 /08 /août /2015 13:41

Cette promenade circulaire fait découvrir des paysages champêtres et le patrimoine autour de Waldolwisheim, un petit village situé près de Saverne. Le parcours d'environ 8 km est jalonné par des calvaires ou des Bildstock ( des croix ou parfois des simples pierres creusées d'une niche pouvant recevoir une statuette), restaurés et mis en valeur, tout en essayant de les garder sur leurs lieux d'origine.

Le circuit démarre place de la mairie et passe par le Geiersberg en longeant le Drusenbach, puis, se dirige vers un bois d'acacias. On retrouve d'anciens noms sur la carte comme par exemple "Entenpfuhl" ou "Fuchsacker", qui avaient autrefois bien plus de significations que de nos jours.

Bernard Linder, passionné par les vieilles pierres et plus particulièrement par les croix et les calvaires, en a sauvé quelques uns qui étaient menacés de disparition. Chaque pièce a son histoire et est raccordée à la suivante grâce au balisage "anneau rouge" mis en place par le club vosgien de Saverne.

 

Carte IGN : 3715 ET

 

Le sentier des calvaires de Waldolwisheim

Ne servant plus qu'à recevoir des géraniums, la fontaine St Martin était autrefois appelée "Ross Schwemm" dans laquelle on lavait les chevaux. Il y avait plusieurs fontaines autour de la place de la mairie mais la source les alimentant s'est tarie lors de la mise en place de la canalisation des eaux usées...

 

 

 

Le sentier des calvaires de Waldolwisheim

Cette croix fut érigée par Nicolas et Maria Trosch sur le Dettwillemer Weg en 1842. C'est une croix polychrome mesurant 4 m. de haut. Madeleine est agenouillée à sa base.

 

 

 

Le sentier des calvaires de Waldolwisheim

L'ancienne "Wesch" du village est alimentée par une source au débit et température constants. Le bassin est entièrement enterré et peu commode pour les lavandières. Ce lavoir est tombé en désuétude lors de l'arrivée de l'eau courante dans les années cinquante. Les anciens racontent que les GI's y effectuaient leur toilette...

 

 

 

Le sentier des calvaires de Waldolwisheim

Outre la date de 1762, année à laquelle cette croix trilobée a été érigée, il y figure les inscriptions  WOLOLS /HIEM /ANNO /1762 et un IHS signifiant bien sûr Jesus Hominum Salvator.

 

 

 

Le sentier des calvaires de Waldolwisheim

 

 

 

Le sentier des calvaires de Waldolwisheim

Les épis barbus des champs d'orge vont alimenter les brasseries. Après maltage et fermentation de cette céréale, on obtient de la bière.

 

 

 

Le sentier des calvaires de Waldolwisheim

 

 

Le sentier des calvaires de Waldolwisheim

Hugo HART fit ériger ce Bildstock au lieu-dit Steinberg en 1735, en mémoire d'une jeune servante de 15 ans assassinée ici par un valet de ferme...

 

 

 

Nuage au gros nez...

Nuage au gros nez...

 

 

Le sentier des calvaires de Waldolwisheim

 

 

Le sentier des calvaires de Waldolwisheim

Cette croix située à l'extrémité Sud du ban de Waldolwisheim a été restaurée en 2005 après qu'un engin agricole l'eut endommagé. Il y figure une sorte de barème de promesse du style : "Qui prie cinq Notre Père et Cinq Je vous Salue Marie, va bénéficier de quarante jours d'indulgence".

 

 

 

Le sentier des calvaires de Waldolwisheim

 

 

Le sentier des calvaires de Waldolwisheim

 

 

Le sentier des calvaires de Waldolwisheim

 

 

Le sentier des calvaires de Waldolwisheim

 

 

Des ruines médiévales bien connues coiffent la ligne bleue des Vosges...

Des ruines médiévales bien connues coiffent la ligne bleue des Vosges...

 

 

Le sentier des calvaires de Waldolwisheim

L'Ablasskreuz du Geiersberg est aussi une sorte de croix d'indulgence. Erigée en 1900 par Antoine Kuhn et Marie Kaiser.

 

 

 

Le sentier des calvaires de Waldolwisheim

 

 

Un champ de colza arrivé à maturité.

Un champ de colza arrivé à maturité.

 

 

Le sentier des calvaires de Waldolwisheim

 

 

Le sentier des calvaires de Waldolwisheim

 

 

Le sentier des calvaires de Waldolwisheim

       

                     Merci de votre visite, à bientôt !

Partager cet article
Repost0
19 juin 2015 5 19 /06 /juin /2015 11:23

Sûrement avez vous entendu parler des jardins de Callunes et peut être même y avez vous été dans ce beau parc d'environ 4 ha ? Ce jardin boisé et fleuri  a été aménagé par un paysagiste il y a 20 ans déjà. On retrouve principalement des plantes aimant une terre légère et acide comme les rhododendrons et les azalées qui sont en fleurs dès le mois de mai.

Difficile d'imaginer qu'il y avait là d'anciennes carrières de grès et même des tranchées de 14-18 ! Aujourd'hui transformées en hâvre de paix, offrant une symphonie de couleurs et de parfums... Les allées gazonnées se perdent entre les variétés de bruyères ou se tortillent autour des grands tilleuls, des érables et des merisiers. Ce lieu de détente et de repos se situe dans le département des Vosges, en lisière du village de Ban de Sapt.

 

Carte IGN : 3617 ET                                                              Cliquez pour agrandir.

Les jardins de Callunes

 

 

 

Les odeurs et les parfums enivrants des azalées...

Les odeurs et les parfums enivrants des azalées...

 

 

 

Les jardins de Callunes

 

 

 

Les jardins de Callunes

 

 

 

Les allées serpentent entre les rocailles et las arbustes en fleurs..

Les allées serpentent entre les rocailles et las arbustes en fleurs..

 

 

 

Explosion de couleurs !

Explosion de couleurs !

 

 

 

Coquelicots jaune (pavot Gallois).

Coquelicots jaune (pavot Gallois).

 

 

 

Les jardins de Callunes

 

 

 

Les abeilles s'en donnent à coeur joie pour butiner les fleurs pleines de nectar !

Les abeilles s'en donnent à coeur joie pour butiner les fleurs pleines de nectar !

 

 

 

Les jardins de Callunes

 

 

Les jardins de Callunes

 

 

 

Les jardins de Callunes

 

 

 

Dans l'ancienne carrière de grès poussent des oeillets, des plantes aromatiques et des pivoines arbustives.

Dans l'ancienne carrière de grès poussent des oeillets, des plantes aromatiques et des pivoines arbustives.

 

 

 

Une petite cascade rompt le silence du jardin.

Une petite cascade rompt le silence du jardin.

 

 

 

Une sympètre rouge-sang.

Une sympètre rouge-sang.

 

 

 

Les jardins de Callunes

 

 

 

On joue à saute mouton !

On joue à saute mouton !

 

 

 

Les jardins de Callunes

 

 

 

Les jardins de Callunes

 

 

 

Une vue sur le Climont.

Une vue sur le Climont.

 

 

                 Merci de votre visite, à bientôt !

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • Guy
  • j'aime les randos-découvertes,les Vosges et ses fermes-auberges,l'Alsace et son patrimoine,les chateaux-forts et leurs légendes et plein d'autres choses encore..
  • j'aime les randos-découvertes,les Vosges et ses fermes-auberges,l'Alsace et son patrimoine,les chateaux-forts et leurs légendes et plein d'autres choses encore..

Rechercher