Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
7 mai 2018 1 07 /05 /mai /2018 11:45

Au XIXème siècle la filière bois est florissante et le massif vosgien contribue largement à son essor. Traditionnellement le bois est descendu par schlittage vers les vallées mais ces méthodes ancestrales ne sont bientôt plus adaptées aux demandes sans cesse grandissantes en bois. Il faut être très fort et surtout téméraire pour conduire une Schlitte. Les accidents sont nombreux et les patrons peu regardants sur la sécurité, car seul pour eux compte le chiffre d'affaire. Mais il faut descendre toujours plus de bois et les volontaires pour cette sale besogne commencent à manquer.

Dans la forêt de Barr, il est décidé de construire un chemin de fer forestier. Le projet retenu est celui de l'Oberförster Rebmann qui avance un devis de 63 000 Marks mais qui va coûter près de 100 000 Marks au final ! En 1887 débute un chantier qui relie le Pfostenhiesel au Holzplatz. L'année d'après, des rails sont posés jusqu'au Welschbruch et une prolongation permet de se connecter au Schienenweg de la Rothlach déjà existant. En 1889 c'est l'inauguration en grande pompe. Le Barrer Kantonsblatt met en titre : EIN FEST WIE NOCH NIE ! C'est dire ce que l'on attend de ce chemin de fer forestier, long de 6300 mètres pour 445 mètres de dénivelé !

Un seul homme suffit  pour conduire le convoi constitué de 6 à 16 wagons. Cet homme qu'on appelle Bremser (freineur) est en charge de négocier les virages avec son précieux chargement. La pente moyenne est de 7%. Chaque wagon, eux mêmes en bois, porte une charge de 4 stères de bois, puis des boggies sont modifiés pour pouvoir descendre des grumes de 30m de long. Le terminus est au Holzplatz, une aire de déchargement et de stockage. Un attelage de boeufs prenait le relais jusqu'à la gare de Barr. Les wagons vides sont remontés à l'aide de chevaux de traits. 

Moins de 20 ans après sa construction, la Waldeisenbahn est déjà obsolète car la construction de routes forestières permettant d'accéder aux endroits les plus reculés sont préférées à la voie ferrée. Un rapide calcul permet de dire que les grosses sommes investies n'ont jamais pu être rentabilisées bien que des projets similaires ont vu le jour à St Quirin, Abreschviller, Rothau et Massevaux. Pour que tout ne soit pas perdu, on envisage le transport de touristes et de prolonger les voies jusqu'au Mont Ste Odile mais ... plus personne ne veut investir le moindre Pfennig dans ce gouffre financier. Aujourd'hui, seul le tracé entre les arbres est encore visible, les rails ont été démontés et revendus aux ferrailleurs ... 

Carte IGN : 3716 ET

Itinéraire : MF de Welschbruch - Wolfsfelsen - sentier du chemin de fer de Barr (disque vert) - Kienberg - la Bloss - château du Birkenfels -  Breitmatt - et retour par GR5. Env 18 km

 

Les blocs de granit rose du Wolfsfelsen

Les blocs de granit rose du Wolfsfelsen

 

 

Au début du 19ème siècle, le garde-forestier Marschal a abattu une meute entière de loups depuis ce rocher ...

Au début du 19ème siècle, le garde-forestier Marschal a abattu une meute entière de loups depuis ce rocher ...

 

 

Le chemin de fer forestier de Barr

 

 

Petite grotte au Wolfsfelsen

Petite grotte au Wolfsfelsen

 

 

Vue d'ensemble des Wolfsfelsen

Vue d'ensemble des Wolfsfelsen

 

 

La Kirneck

La Kirneck

 

 

Le Pfostenhiesel est un refuge pour les bûcherons

Le Pfostenhiesel est un refuge pour les bûcherons

 

 

Un jour, un certain Atticus Laquiante voit des bûcherons se coucher à plat ventre dans le ruisseau pour se désaltérer, il eut l'idée de canaliser la petite source jaillissant à proximité. Sa veuve fera ériger cette fontaine en sa mémoire

Un jour, un certain Atticus Laquiante voit des bûcherons se coucher à plat ventre dans le ruisseau pour se désaltérer, il eut l'idée de canaliser la petite source jaillissant à proximité. Sa veuve fera ériger cette fontaine en sa mémoire

 

 

Le tracé du chemin de fer de Barr

Le tracé du chemin de fer de Barr

 

 

Le chemin de fer forestier de Barr

 

 

La source Cossuta

La source Cossuta

 

 

L'ancienne Waldeisenbahn

L'ancienne Waldeisenbahn

 

 

Le sommet du Kienberg

Le sommet du Kienberg

 

 

Le fauteuil du Kienberg était utilisé comme siège d'accouchement par les Celtes

Le fauteuil du Kienberg était utilisé comme siège d'accouchement par les Celtes

 

 

Un menhir renversé

Un menhir renversé

 

 

Un rocher creusé de bassins

Un rocher creusé de bassins

 

 

Et là, une pierre levée

Et là, une pierre levée

 

 

Le kiosque Jadelot

Le kiosque Jadelot

 

 

Une belle vue sur le Haut Andlau depuis le kiosque

Une belle vue sur le Haut Andlau depuis le kiosque

 

 

Mon coin repas sur la banc du kiosque. J'en profite pour saluer les randonneurs qui m'ont reconnus grâce à cette photo !

Mon coin repas sur la banc du kiosque. J'en profite pour saluer les randonneurs qui m'ont reconnus grâce à cette photo !

 

 

L'énigmatique grotte des Druides

L'énigmatique grotte des Druides

 

 

La ruine du Birkenfels paraît bien sinistre avec ce filtre !

La ruine du Birkenfels paraît bien sinistre avec ce filtre !

 

 

Birkenfels

Birkenfels

 

 

Le chemin de fer forestier de Barr

 

 

                                   Merci de votre visite, à bientôt !

 

Partager cet article
Repost0
28 avril 2018 6 28 /04 /avril /2018 11:29

Le vent d'avril assèche les chemins et fait s'évaporer les flaques. Quelques semaines plus tôt, ces mêmes chemins étaient boueux et impraticables. La nature se réveille d'un coup, comme par enchantement. Les arbres encore dénués de toute feuille se couvrent soudain de jolies fleurs odorantes qui attirent les insectes butineurs. C'est la frénésie du printemps !

Les températures grimpent agréablement et invitent à se balader. C'est l'occasion de faire un tour sur "ma" colline, le Goeftberg. Cette colline calcaire est divisée en plusieurs secteurs, du moins sur la carte car sur le terrain les limites de bans sont invisibles. Une partie s'appelle le Marlenberg et une autre Sonnenberg. Ce dernier nom est en titre car c'est chez le fermier du Sonnenberg que l'on va s'arrêter pour déjeuner (très copieux, comme d'hab ...). C'est toujours la première montée qui est la plus difficile quand on sort de table, mais c'est sans l'ombre d'un regret de s'être arrêté chez ce monsieur !

Carte IGN : 3715 ET

Itinéraire : Circuit des 3 chapelles, anneau rouge - environ 18 km - à peine 200m de dénivelé  

 

Ciel du matin au Goeftberg

Ciel du matin au Goeftberg

 

 

Champs céréaliers

Champs céréaliers

 

 

Au loin, les petits villages de l'Ackerland

Au loin, les petits villages de l'Ackerland

 

 

Dans le bâtiment de la Laube (16ème siècle) à Wintzenheim, il y avait une prison. Valait mieux pas devoir y séjourner ...

Dans le bâtiment de la Laube (16ème siècle) à Wintzenheim, il y avait une prison. Valait mieux pas devoir y séjourner ...

 

 

Le clocher de l'église de Wintzenheim date du 12ème siècle, l'autre partie à été remaniée au 18ème siècle

Le clocher de l'église de Wintzenheim date du 12ème siècle, l'autre partie à été remaniée au 18ème siècle

 

 

L'agneau est un symbole chrétien

L'agneau est un symbole chrétien

 

 

Autour du Sonnenberg

 

 

Autour du Sonnenberg

 

 

Un chemin agricole entre Wintzenheim et Kuttolsheim

Un chemin agricole entre Wintzenheim et Kuttolsheim

 

 

Autour du Sonnenberg

 

 

La chapelle Sainte Barbe se mire dans les eaux sulfureuses du lac de Kuttolsheim. Les propriétés curatives de l'eau étaient utilisées pour soigner les maladies de peau. La petite retenue était également utilisée comme lavoir pour les chevaux

La chapelle Sainte Barbe se mire dans les eaux sulfureuses du lac de Kuttolsheim. Les propriétés curatives de l'eau étaient utilisées pour soigner les maladies de peau. La petite retenue était également utilisée comme lavoir pour les chevaux

 

 

Maître corbeau dans un jardin ...

Maître corbeau dans un jardin ...

 

 

Autour du Sonnenberg

 

 

Au menu : du cabri bien évidemment !

Au menu : du cabri bien évidemment !

 

 

Maison vigneronne à Nordheim

Maison vigneronne à Nordheim

 

 

Sur ce circuit on rencontre une grande variété de paysages : des vergers, des champs et aussi des vignes

Sur ce circuit on rencontre une grande variété de paysages : des vergers, des champs et aussi des vignes

 

 

Autour du Sonnenberg

 

 

La chapelle de la Vierge Douloureuse du Marlenberg, au milieu du vignoble

La chapelle de la Vierge Douloureuse du Marlenberg, au milieu du vignoble

 

 

Cet arbre remarquable est le tilleul du Stéphansberg. Il a plus de 500 ans

Cet arbre remarquable est le tilleul du Stéphansberg. Il a plus de 500 ans

 

 

Fin de floraison pour ces anémones pulsatiles

Fin de floraison pour ces anémones pulsatiles

 

 

La troisième et dernière chapelle de cette belle boucle

La troisième et dernière chapelle de cette belle boucle

 

 

C'est la chapelle du Goeftberg placée sous le vocable de St Wendelin, protecteur des animaux

C'est la chapelle du Goeftberg placée sous le vocable de St Wendelin, protecteur des animaux

 

 

Partager cet article
Repost0
2 mars 2018 5 02 /03 /mars /2018 08:22

La Laponie Finlandaise est presque inhabitée et couvre d'immenses zones sauvages. Vers la fin de l'hiver, les paysages sortent de l'obscurité bleue de la nuit permanente. Les températures oscillent entre -5°C et -30°C et peuvent varier de plus d'une dizaine de degrés d'un jour à l'autre. Ce matin nous partons du Bear's Lodge à la première lueur du jour. C'est en raquettes que nous rejoignons le point de départ pour une magnifique balade en traîneau tiré par des Huskies. 

Nous traversons de larges étendues enneigées, des lacs gelés et des forêts de sapins somptueuses. La beauté de cette nature préservée qui défile sous nos yeux fait vite oublier les -18 degrés de ce jour, sans compter qu'avec la vitesse, le froid est encore accentué. Heureusement nous sommes vêtus de bonnes combis polaires ...

Le Husky est habitué au grand froid et ne craint pas les températures très en dessous de zéro. Il a conservé de nombreux comportements de son ancêtre le loup dont il est très proche. Il aime la vie en meute, respecte une hiérarchie sociale et communique entre ses congénères par des attitudes et diverses mimiques indiquant la soumission, la provocation, l'invitation au jeu, etc ... L'homme a fait fait une sélection d'individus très robustes, capables de tirer de lourdes charges et surtout, le Husky est un infatigable coureur pouvant couvrir de longues distances sans baisser l'allure. Le nom Husky voulait dire "enroué". Cela provient de son hurlement enroué qui se rapproche de celui du loup. Voici quelques photos de cette très belle expérience.

                                                   

 

                                                            Cliquez sur les photos pour les agrandir

 

 

Le jour se lève en Laponie

Le jour se lève en Laponie

 

 

Au bout d'une demi-heure de marche et quelques montées, nous sommes déjà "chauds" !

Au bout d'une demi-heure de marche et quelques montées, nous sommes déjà "chauds" !

 

 

Notre guide nous montre qu'il est difficile de progresser hors de la trace, même chaussé de raquettes !

Notre guide nous montre qu'il est difficile de progresser hors de la trace, même chaussé de raquettes !

 

 

Les heures bleues Finlandaises

Les heures bleues Finlandaises

 

 

A la découverte de la Laponie en traîneau

 

 

Nous arrivons enfin au camp des Huskies

Nous arrivons enfin au camp des Huskies

 

 

Une écuelle de saumon, un peu de viande de renne et un bon feu avant le départ

Une écuelle de saumon, un peu de viande de renne et un bon feu avant le départ

 

 

Les chiens sont impatients d'en découdre !

Les chiens sont impatients d'en découdre !

 

 

Après quelques instructions du guide, il est relativement facile de conduire un attelage

Après quelques instructions du guide, il est relativement facile de conduire un attelage

 

 

A la découverte de la Laponie en traîneau

 

 

A la découverte de la Laponie en traîneau

 

 

Juste formidable, on en prend plein les yeux ...

Juste formidable, on en prend plein les yeux ...

 

 

A la découverte de la Laponie en traîneau

 

 

A la découverte de la Laponie en traîneau

 

 

A la découverte de la Laponie en traîneau

 

 

A la découverte de la Laponie en traîneau

 

 

L'heure la plus ensoleillée de la journée

L'heure la plus ensoleillée de la journée

 

 

A la découverte de la Laponie en traîneau

 

 

A la découverte de la Laponie en traîneau

 

 

A la découverte de la Laponie en traîneau

 

 

La lumière décline au bout de quelques heures

La lumière décline au bout de quelques heures

 

 

Le soleil se couche lentement sous cette latitude

Le soleil se couche lentement sous cette latitude

 

 

Partager cet article
Repost0
26 février 2018 1 26 /02 /février /2018 15:27

La chandeleur, fête des chandelles, célèbre bien évidement le retour à la lumière. Cette lumière qui fait tant défaut pendant les longs mois d'hiver, arrive cependant en trombe dès le mois de février. Ce mois-là, on gagne près d'une heure et quarante cinq minutes d'ensoleillement !

Mais pourquoi les crêpes à la chandeleur ? Encore une histoire de superstition ! Le paysan faisait des galettes de blé ce jour-là pour assurer une bonne récolte de céréales pour l'année à venir. En plus, il fallait faire sauter la crêpe de la main droite en tenant une pièce de monnaie dans l'autre main. La  première crêpe était ensuite déposée sur l'armoire de la chambre et la pièce placée à l'intérieur, jusqu'à l'année suivante. A la chandeleur suivante, on donnait la pièce au premier pauvre que l'on rencontrait.

Pour en venir à notre sortie du jour, nous sommes allé à la rencontre des gnomes de la forêt Saint Hubert de Sarralbe ... A vrai dire, nous n'en n'avons pas vu l'ombre d'un seul de ces êtres car ils sont très farouches. Mais nous savons maintenant où ils se cachent ! Pour trouver le fameux chêne des gnomes, il faut suivre le sentier des mardelles. C'est un agréable circuit jalonné de panneaux d'informations sur la faune et les arbres. Et on y trouve bien-sûr des mardelles. 

Une mardelle est un trou le plus souvent rempli d'eau qui est dû à l'affaissement d'une poche de sel. Cette forêt en est truffée. Autrefois, on extrayait le sel du sous-sol et, à partir de 1857, des salines s'implantaient sur le gisement souterrain de sel de la ville, si bien que Sarralbe devenait le second centre salinier lorrain. L'exploitation de l'or blanc va assurer la prospérité de la ville pendant plus d'un siècle. Voilà pour la petite histoire et maintenant en route, on a une rando à faire et des crêpes à déguster !

Carte IGN : 3613 ET

 

Un timide soleil d'hiver perce l'horizon

Un timide soleil d'hiver perce l'horizon

 

 

Porte d'Albe à Sarralbe

Porte d'Albe à Sarralbe

 

 

La chandeleur en forêt de Sarralbe

 

 

En route pour un nouveau sentier-découverte !

En route pour un nouveau sentier-découverte !

 

 

La maison forestière St Hubert est un ancien pavillon de chasse du baron Schmidt. Un arboretum jouxte la MF

La maison forestière St Hubert est un ancien pavillon de chasse du baron Schmidt. Un arboretum jouxte la MF

 

 

On y trouve de beaux spécimens de hêtres, de chênes et bien d'autres essences encore

On y trouve de beaux spécimens de hêtres, de chênes et bien d'autres essences encore

 

 

La chandeleur en forêt de Sarralbe

 

 

Voici une mardelle

Voici une mardelle

 

 

La chandeleur en forêt de Sarralbe

 

 

La chandeleur en forêt de Sarralbe

 

 

La chandeleur en forêt de Sarralbe

 

 

La chandeleur en forêt de Sarralbe

 

 

La chandeleur en forêt de Sarralbe

 

 

La chandeleur en forêt de Sarralbe

 

 

La croix François Rodé, mort accidentellement le 16 septembre 1756. Lorsqu'une roue de sa charette se brisa après avoir heurté un arbre, Franz fit une chute en se blessant mortellement à la tête ...

La croix François Rodé, mort accidentellement le 16 septembre 1756. Lorsqu'une roue de sa charette se brisa après avoir heurté un arbre, Franz fit une chute en se blessant mortellement à la tête ...

 

 

Le chêne des gnomes

Le chêne des gnomes

 

 

Ils plantent eux-mêmes les arbres de la forêt, et surtout ceux dans lesquels ils vont habiter, choisissant l'emplacement idéal

Ils plantent eux-mêmes les arbres de la forêt, et surtout ceux dans lesquels ils vont habiter, choisissant l'emplacement idéal

 

 

Les gnomes font souvent des farces grossières aux randonneurs et aux bûcherons. Ils parlent couramment latin et grec et font des fêtes nocturnes jusqu'à l'aube...

Les gnomes font souvent des farces grossières aux randonneurs et aux bûcherons. Ils parlent couramment latin et grec et font des fêtes nocturnes jusqu'à l'aube...

 

 

La chandeleur en forêt de Sarralbe

 

 

La chandeleur en forêt de Sarralbe

 

 

L'observatoire de l'arboretum va nous servir de salle à manger

L'observatoire de l'arboretum va nous servir de salle à manger

 

 

Au menu : Roulades exquises et petits légumes ...

Au menu : Roulades exquises et petits légumes ...

 

 

Et pour le dessert ... avec une bonne rasade de rhum de Guadeloupe

Et pour le dessert ... avec une bonne rasade de rhum de Guadeloupe

 

 

Sarralbe by night

Sarralbe by night

 

 

Partager cet article
Repost0
19 février 2018 1 19 /02 /février /2018 08:33

La Laponie est une province qui recouvre quatre pays : la Norvège, la Suède, la Finlande et un tout petit bout de Russie. Fin janvier, le soleil est encore très bas. Le jour peine à se lever et il fait un froid glacial. Les heures d'ensoleillement sont comptées quasiment sur une seule main et il faut donc en profiter un maximum dès l'aube. Avec un petit groupe, nous chaussons nos raquettes alors qu'il fait encore bien sombre. Le guide nous emmène visiter l'hôtel de glace qui se trouve à quelques kilomètres de Rovaniemi, capitale finlandaise de la Laponie.

Dès les premières neiges, il est de coutume dans cette petite localité de bâtir un éphémère hôtel creusé à même la glace et la neige. Une trentaine de chambres le compose ainsi qu'un restaurant, un bar et même une chapelle. Pour pouvoir passer une nuitée ici, il faut réserver longtemps à l'avance. La température à l'intérieur est de -5°C. Des sacs de couchages polaires sont mis à disposition (rien à voir avec des Quechua ...) et le matin, on est réveillé par le personnel avec un bon jus de baies locales avant de prendre un petit déjeuner lapon, c'est à dire très copieux ...

 

 

Le soleil se lève enfin derrière le lac gelé

Le soleil se lève enfin derrière le lac gelé

 

 

Balade en raquettes au cercle polaire

 

 

Tant qu'on reste sur la trace tout va bien, en dehors, la neige est tellement sèche qu'elle ne porte rien du tout et on s'enfonce jusqu'à la taille

Tant qu'on reste sur la trace tout va bien, en dehors, la neige est tellement sèche qu'elle ne porte rien du tout et on s'enfonce jusqu'à la taille

 

 

Ici on les appelle "les heures bleues"

Ici on les appelle "les heures bleues"

 

 

La température est de -20°C

La température est de -20°C

 

 

Balade en raquettes au cercle polaire

 

 

Balade en raquettes au cercle polaire

 

 

Même à midi, le soleil monte à peine plus haut que la ligne d'horizon

Même à midi, le soleil monte à peine plus haut que la ligne d'horizon

 

 

Balade en raquettes au cercle polaire

 

 

Le petit village est en vu

Le petit village est en vu

 

 

L'entrée de l'hôtel de glace

L'entrée de l'hôtel de glace

 

 

Les chambres sont sans fioritures, juste l'essentiel

Les chambres sont sans fioritures, juste l'essentiel

 

 

Des artistes Russes, Suédois et même Japonais sont invités à sculpter les mûrs

Des artistes Russes, Suédois et même Japonais sont invités à sculpter les mûrs

 

 

Chaque chambre a son thème

Chaque chambre a son thème

 

 

Balade en raquettes au cercle polaire

 

 

La peau de renne est très appréciée contre le froid

La peau de renne est très appréciée contre le froid

 

 

La chapelle

La chapelle

 

 

Le restaurant ne fonctionne qu'en soirée

Le restaurant ne fonctionne qu'en soirée

 

 

Balade en raquettes au cercle polaire

 

 

Balade en raquettes au cercle polaire

 

 

Paysages de Laponie

Paysages de Laponie

 

 

Balade en raquettes au cercle polaire

 

 

Aurora forecast avait annoncé un faible vent solaire d'intensité 1,8 ...

Aurora forecast avait annoncé un faible vent solaire d'intensité 1,8 ...

 

 

Partager cet article
Repost0
7 février 2018 3 07 /02 /février /2018 14:55

Aujourd'hui, je pars à la découverte de rochers emblématiques dans le secteur du lac de Pierre Percée. On pourrait qualifier cette sortie "d'immersion" complète, non pas dans les eaux du lac, mais plutôt dans le milieu minéral tant les rochers remarquables sont nombreux. Pour trouver ces rochers, il faudra emprunter des sentiers aux différents balisages car le club vosgien local n'a pas encore eu l'idée d'en faire une circulaire.

Mon itinéraire comportera également des sentiers non balisés ainsi que des lignes de coupes. Une ligne de coupe est signalée par un trait de peinture blanche sur un arbre. Le plus souvent elle part du fond d'une vallée pour rejoindre le sommet d'une hauteur. Une ligne de coupe est parfaitement rectiligne et ne tient pas compte du dénivelé ni des rochers sur sa trajectoire.

Je déballe mon sac à dos pour le repas de midi au rocher de l'Ecureuil, qui m'offrira une table pour poser tout mon barda. Quand je dis midi, il est en fait plus proche de 14 heures ... Je ne m'attarde pas trop car la nuit tombe vite en cette saison et j'ai encore d'autres rochers à visiter. Le dernier ferait presque peur; il s'agit d'un visage représenté avec la bouche ouverte comme si toute la montagne voulait pousser un cri de détresse. Il semblerait que son auteur soit un soldat ayant campé ici durant la guerre de 1870 ...

Carte IGN : 3616 OT

Itinéraire : Anciennes scieries de Lajus - Rocher de Cherpierre - Rocher des Arcades - balisage "croix jaune" en direction du barrage - Rocher de l'Ecureuil - Vierge de Vohné - Rocher du Pied de l'Eléphant - Roche du Combat - Lajus

 

Le soleil perce l'azur et éclaire la campagne givrée

Le soleil perce l'azur et éclaire la campagne givrée

 

 

C'est parti pour une bonne grimpette !

C'est parti pour une bonne grimpette !

 

 

La barre rocheuse de Cherpierre dans la brume

La barre rocheuse de Cherpierre dans la brume

 

 

Les Roches des Gardes

Les Roches des Gardes

 

 

Roches des Gardes

Roches des Gardes

 

 

Le sentier des roches de Pierre Percée

 

 

Les rochers des Arcades

Les rochers des Arcades

 

 

Derrière les coulisses ...

Derrière les coulisses ...

 

 

Une ligne de coupe pour rejoindre le vallon de Vohné

Une ligne de coupe pour rejoindre le vallon de Vohné

 

 

Le Rocher de l'Ecureuil

Le Rocher de l'Ecureuil

 

 

Il me reste des pains d'épices de Noël à écluser ...

Il me reste des pains d'épices de Noël à écluser ...

 

 

Le sommet du rocher de la Vierge de Vohné

Le sommet du rocher de la Vierge de Vohné

 

 

Ciel d'hiver

Ciel d'hiver

 

 

Rochers de Vohné

Rochers de Vohné

 

 

le rocher du Pied de l'Eléphant

le rocher du Pied de l'Eléphant

 

 

La Roche du Combat

La Roche du Combat

 

 

Le visage de Lajus

Le visage de Lajus

 

 

On y trouve aussi des polissoirs !

On y trouve aussi des polissoirs !

 

 

Un corps recroquevillé, comme mangé par la montagne ...

Un corps recroquevillé, comme mangé par la montagne ...

 

 

Partager cet article
Repost0
23 janvier 2018 2 23 /01 /janvier /2018 08:25

Pour ce second voyage en Islande, l'un de nos objectifs était de trouver l'épave d'un avion qui s'était crashé quelque part dans un lieu désertique au Sud de l'île. Le 24 novembre 1973, un Dakota C117 - version militaire du fameux DC-3 Douglas - se retrouve pris dans le mauvais temps. Nous sommes en pleine guerre froide et les Américains possèdent une base militaire près de Keflavik. La tempête fait rage, en plus de cela l'avion est à court de carburant. Le pilote doit rapidement se poser en catastrophe. Par chance, il réussit à se poser sur une immense plage de sable noir sans trop causer de dommages à l'appareil et surtout sans faire de victime à bord. L'équipage sera secouru par un hélicoptère de la Navy.

Depuis ce temps-là, l'épave est restée à la merci des intempéries. L'air marin, le vent, les gel et le soleil ont complètement décapé le fuselage, sans compter le pillage de tout ce qui pouvait être récupéré. Il n'est pas simple de trouver le Dakota, aucune carte ni panneau n'indiquent son emplacement. L'épave est bien cachée derrière une grosse dune de sable et il faut marcher 4 kilomètres depuis la Route n°1 pour l'atteindre.

Ce ne sont que 4 kilomètres mais ils sont interminables. Les rafales de vent et le sable qu'il soulève rendent le trajet très désagréable. Sur place, l'émotion est au rendez-vous car l'atmosphère qui y régnait ce jour-là était dramatique. Le bruit de vent s'engouffrant dans la carlingue, les pièces qui grincent, se balançant, les bouts de tôles qui claquent ... et soudain le soleil perce les nuages sombres !

 

                                                  Cliquez sur les photos pour les agrandir

 

Sur la Route N°1, la seule digne de ce nom

Sur la Route N°1, la seule digne de ce nom

 

 

Skogafoss ou la légende du trésor du Viking

 

 

Skogafoss figure parmi les cascades les plus connues d'Islande. Elle fait 62m de haut sur un rideau de 25m de large.

Skogafoss figure parmi les cascades les plus connues d'Islande. Elle fait 62m de haut sur un rideau de 25m de large.

 

 

Du haut de la chute

Du haut de la chute

 

 

Skogafoss ou la légende du trésor du Viking

 

La légende du trésor du Viking

En fait, ce n'est pas vraiment une légende. On raconte qu'au temps des Vikings, Prasi Porolfson, un guerrier venu coloniser de nouvelles terres, aurait caché un coffre en fer rempli d'or et de pierres précieuses, butin d'anciennes campagnes menées en pays anglo-saxons. Il prit soin de placer le coffre derrière la cascade de Skogafoss. Une bonne cachette jugeait-il. Mais le vieux Viking mourut et le secret du coffre fut perdu à jamais. Un beau jour, un jeune garçon, sans doute plus curieux et plus téméraire que ses camarades, passa derrière la cascade et commençait à escalader la roche glissante. Il trouva l'emplacement du vieux coffre en fer maintenant tout rouillé. Dans un ultime effort, il ne parvint qu'à arracher une poignée qu'il rapporta comme un trophée. Il n'en parla à personne. Hélas, le débit de la rivière Skoga augmentait d'année en année et il ne put y retourner pour chercher l'or et les pierres précieuses. Aujourd'hui la fameuse poignée du coffre en fer est conservée au musée de Skogar avec un texte qui raconte cette histoire. Avec la fonte du glacier, le débit de la rivière a encore augmenté et il faudrait un homme d'une grande audace pour aller chercher le coffre renfermant le trésor du Viking ...

 

 

 

Skogafoss

Skogafoss

 

 

Sur la Ring Road

Sur la Ring Road

 

 

Les autorités interdisent maintenant l'accès en voiture vers l'épave. Les 4 km se font à pied et à la boussole

Les autorités interdisent maintenant l'accès en voiture vers l'épave. Les 4 km se font à pied et à la boussole

 

 

Voici enfin le DC-3 DOUGLAS, plage de Solheimasandur

Voici enfin le DC-3 DOUGLAS, plage de Solheimasandur

 

 

Cette épave me fascinait et il fallait coûte que coûte que je me rende sur cette plage pour la trouver

Cette épave me fascinait et il fallait coûte que coûte que je me rende sur cette plage pour la trouver

 

 

Ambiance de fin du monde sur une immense plage de sable noir

Ambiance de fin du monde sur une immense plage de sable noir

 

 

Skogafoss ou la légende du trésor du Viking

 

 

Skogafoss ou la légende du trésor du Viking

 

 

Un décor de film post-apocalyptique

Un décor de film post-apocalyptique

 

 

Skogafoss ou la légende du trésor du Viking

 

 

Skogafoss ou la légende du trésor du Viking

 

 

Skogafoss ou la légende du trésor du Viking

 

 

Retour au véhicule

Retour au véhicule

 

 

Le ciel se couvre ..

Le ciel se couvre ..

 

 

Sur le site de Dyrholaey, la petite arche de basalte

Sur le site de Dyrholaey, la petite arche de basalte

 

 

Sur ce site, il existe une grande arche mais le vent violent nous empêche d'y aller. Là aussi il faudrait marcher 4 km pour l'atteindre

Sur ce site, il existe une grande arche mais le vent violent nous empêche d'y aller. Là aussi il faudrait marcher 4 km pour l'atteindre

 

 

Au loin, on aperçoit les dents de Reynisdrangar et plus loin encore se trouve la ville de Vik

Au loin, on aperçoit les dents de Reynisdrangar et plus loin encore se trouve la ville de Vik

 

 

La grotte et le pic d'Arnadrangur

La grotte et le pic d'Arnadrangur

 

 

Lumières changeantes à Dyrholaey

Lumières changeantes à Dyrholaey

 

 

Partager cet article
Repost0
5 janvier 2018 5 05 /01 /janvier /2018 11:19

Je vous propose aujourd'hui de partir à la découverte de quelques rochers remarquables de l'autre côté de la frontière. Dans un premier temps, nous partons à la recherche de la Rösselsquelle, une petite source située près du village de Ludwigswinkel. Un rocher arrondi par l'érosion et portant l'inscription "Ruine Rösseslbrunner Hof" rappelle l'existence d'une ferme à proximité de la source. Il ne reste plus que le tracé de cette ferme avec au sol, des linteaux de portes et encadrements de fenêtres en grès. Les murs sont effondrés dont quelques pans de moins de un mètre de haut sont encore visibles. Elle avait été construite vers le milieu du 18ème siècle, en 1759. Le dernier propriétaire en date fut Friedrich Wanzel, qui s'occupa surtout du commerce du bois. A sa mort en 1873, il laissait une veuve et 11 enfants. Aucun ne voulait reprendre la ferme. Elle fut vendue à un forestier de Dahn. Ce n'est qu'après la seconde guerre que les bâtiments furent rasés et les champs reboisés.

Le premier rocher remarquable de cette sortie s'appelle Zigeunerfels. Il se caractérise par un énorme bloc de forme cubique soutenu par 2 piliers de grès rose. Sur l'un des piliers se trouvent 3 stries datant probablement du Néolithique. Nos ancêtres étaient sûrement impressionnés par cette "construction" et peut-être y voyaient-ils une force surnaturelle qui pourrait donner une espèce de magie à leurs outils et leurs armes s'ils les affûtaient  justement sur ce pilier.

Tout près de là, nous passons devant le Reitersprung. Le sommet de ce promontoire est facilement accessible. La légende raconte qu'un Cosaque était poursuivi par ses ennemis. C'était un excellent cavalier et il avait un bon cheval. Les autres n'étaient pas mauvais non plus, et en plus, ils connaissaient bien la forêt. Ainsi, le Cosaque se trouva acculé au bord de la falaise. Refusant de se rendre, d'un coup d'éperons, il s'élança dans le vide, atterit sans dommage et continua sa chevauchée. Mais à l'approche de Fischbach, cavalier et monture s'écroulèrent et ne se relevèrent jamais. En souvenir, les habitants ont érigé au bord du chemin une croix en pierre qu'il vaut mieux éviter aux alentours de minuit, quand l'âme du Cosaque rode dans les parages. Une croix aurait aussi été érigée pour le cheval ... L'empreinte de l'un des fers du cheval est encore visible au bord du rocher. 

Carte IGN : 3713 ET

 

La Rösselsquelle fournissait autrefois l'eau à toute la région. Elle n'alimente plus que les fontaines de Ludwigswinkel

La Rösselsquelle fournissait autrefois l'eau à toute la région. Elle n'alimente plus que les fontaines de Ludwigswinkel

 

 

La météo, froide et pluvieuse, ne se prête pourtant pas à un bain ...

La météo, froide et pluvieuse, ne se prête pourtant pas à un bain ...

 

 

Un Noël à Eppenbrunn

 

 

Un Noël à Eppenbrunn

 

 

Une voûte en forme de nid d'abeille

Une voûte en forme de nid d'abeille

 

 

Une magnifique érosion

Une magnifique érosion

 

 

Le Zigeunerfels, à distance égale entre Ludwigswinkel et Eppenbrunn

Le Zigeunerfels, à distance égale entre Ludwigswinkel et Eppenbrunn

 

 

Polissoirs

Polissoirs

 

 

Zigeunerfels

Zigeunerfels

 

 

Un coin de ciel bleu perce au travers de la grisaille !

Un coin de ciel bleu perce au travers de la grisaille !

 

 

Le promontoire du Reitersprung

Le promontoire du Reitersprung

 

 

L'empreinte laissée par la monture du Cosaque

L'empreinte laissée par la monture du Cosaque

 

 

Cette gravure est beaucoup plus ancienne et date probablement de l'époque celte

Cette gravure est beaucoup plus ancienne et date probablement de l'époque celte

 

 

Le rocher du Reitersprung

Le rocher du Reitersprung

 

 

Croix gammée datant de la Seconde Guerre Mondiale

Croix gammée datant de la Seconde Guerre Mondiale

 

 

Un hibou ..

Un hibou ..

 

 

Nous choisissons le côté Sud de cet abri déjà aménagé

Nous choisissons le côté Sud de cet abri déjà aménagé

 

 

Au menu : côtelettes d'agneau et gratin dauphinois

Au menu : côtelettes d'agneau et gratin dauphinois

 

 

Repas de Noël à l'abri du Hibou

Repas de Noël à l'abri du Hibou

 

 

Un Noël à Eppenbrunn

 

 

Un dernier vin chaud dans une chapelle, alors que dehors la neige se met à tomber ...

Un dernier vin chaud dans une chapelle, alors que dehors la neige se met à tomber ...

 

 

Partager cet article
Repost0
13 décembre 2017 3 13 /12 /décembre /2017 14:50

La forêt de feuillus et d'épicéas est belle en cet automne, avec ses paillettes de soleil et son sol tapissé de bolets et de chanterelles plus ou moins fausses. Le chemin est large, pas encore raviné par les roues des tracteurs forestiers. Peu à peu la voie se rétrécie et on se retrouve dans les sous-bois peuplés de fougères roussies. Tout à coup se dresse devant nous, une majestueuse allée de Douglas. Des arbres géants qui s'amusent à chatouiller les nuages, tant ils sont hauts ! Sur la carte, il est écrit "Douglas" et au bout de la crête de cette hauteur sans nom, il est indiqué "Cimetière Calviniste". Sur place, malheureusement aucune tombe, aucun monument, juste un amas de rochers qui ressemblent à d'autres rochers. La brume soudain, enveloppe les arbres d'un voile opaque et mystérieux, ne laissant deviner que de sombres silhouettes.

Nous foulons encore le chemin Eternel qui n'en finit pas. Il relie entre eux les petits vallons, jusqu'aux limites forestières de l'abbaye cistercienne  de Sturzelbronn, et même au delà. Un abornement datant de 1737 marque la séparation entre les biens des anciens moines et le ban de Bitche. Les bornes, sans doute les plus belles et les mieux conservées qui m'aient été données de voir, se dressent fièrement, presque à hauteur d'homme. Il est maintenant grand temps de mettre la table, arpenter ce chemin éternel nous a mis en appétit ! Au menu, des "galinettes farcies" arrosées d'un Gewurz moelleux. Un délice !

Carte : IGN 3713 ET

 

L'aube d'une belle journée automnale

L'aube d'une belle journée automnale

 

 

Le soleil peine à disperser les dernières nappes de brume

Le soleil peine à disperser les dernières nappes de brume

 

 

La magnifique allée de Douglas

La magnifique allée de Douglas

 

 

C'est précisément à cet endroit qu'il est mentionné "Cimetière Calviniste"

C'est précisément à cet endroit qu'il est mentionné "Cimetière Calviniste"

 

 

Non, ce ne sont pas des mirabelles mais la galle du chêne ! A l'intérieur de cette boule se trouve la larve d'un insecte, une sorte de petite guêpe noire. La galle lui fournit le gîte et le couvert. Le cycle de cet insecte est assez complexe car il y a une génération hivernale et une génération sexuée printanière

Non, ce ne sont pas des mirabelles mais la galle du chêne ! A l'intérieur de cette boule se trouve la larve d'un insecte, une sorte de petite guêpe noire. La galle lui fournit le gîte et le couvert. Le cycle de cet insecte est assez complexe car il y a une génération hivernale et une génération sexuée printanière

 

 

Sur le Chemin Eternel

 

 

Sur le Chemin Eternel

 

 

Le Chemin Eternel

Le Chemin Eternel

 

 

L'abbaye cistercienne de Sturzelbronn est détruite en 1638, pendant la Guerre de Trente ans. Les moines reviennent à l'issue du conflit et font valloir leurs droits en délimitant leurs terres par ces bornes remarquables

L'abbaye cistercienne de Sturzelbronn est détruite en 1638, pendant la Guerre de Trente ans. Les moines reviennent à l'issue du conflit et font valloir leurs droits en délimitant leurs terres par ces bornes remarquables

 

 

Une tourbière au stade final. Elle est presque complètement asséchée.

Une tourbière au stade final. Elle est presque complètement asséchée.

 

 

Des sphaignes se développent à l'ombre des grands bouleaux

Des sphaignes se développent à l'ombre des grands bouleaux

 

 

Sur le Chemin Eternel

 

 

Les bornes sont numérotées et portent le nom de Bitche sur l'autre face

Les bornes sont numérotées et portent le nom de Bitche sur l'autre face

 

 

Sur le Chemin Eternel

 

 

L'immense crosse abbatiale marque la puissance de l'abbaye.

L'immense crosse abbatiale marque la puissance de l'abbaye.

 

 

L'épaisseur de la crosse est remarquable

L'épaisseur de la crosse est remarquable

 

 

Un petit abri bien confortable

Un petit abri bien confortable

 

 

La galinette ça n'existe pas ? Voici la preuve que si !

La galinette ça n'existe pas ? Voici la preuve que si !

 

 

Un mulot mendie les restes du pain

Un mulot mendie les restes du pain

 

 

Sur le Chemin Eternel

 

 

Dernières lueurs

Dernières lueurs

 

 

Sur le Chemin Eternel

 

 

Un dernier vin chaud pour clôturer cette belle journée

Un dernier vin chaud pour clôturer cette belle journée

 

 

Partager cet article
Repost0
9 novembre 2017 4 09 /11 /novembre /2017 07:53

Avec une météo plus que maussade, nous passons deux journées dans le parc national de Skaftafell en Islande. Il faut compter environ une heure de marche pour aller jusqu'au site de Svartifoss. De là, trois quarts d'heure de plus pour aller visiter quelques maisons typiques Islandaises sous une pluie glaciale.

Svartifoss ne doit pas sa renommée à sa puissance ni à sa hauteur, mais ce qui caractérise cette cascade, ce sont les orgues basaltiques noires en forme de fer à cheval. C'est d'ailleurs la couleur très sombre de ces colonnes qui a donné le nom à ce lieu insolite. Svart = noir et Foss veut dire cascade en Islandais. Svartifoss est aussi l'un des rares endroits de l'île où on trouve un peu de végétation. Une espèce de bouleau chétif parvient à se développer malgré la rudesse du climat. 

Avant que l'écologie ne soit devenu à la mode, les Islandais construisaient des maisons d'aspect rudimentaire mais très bien adaptées au climat de l'île. Les mûrs bas sont faits de gros blocs rocheux bruts prélevés sur place. La charpente de bois ainsi que les mûrs sont recouverts de mottes de terre qui isolent du froid et protègent du vent. L'épaisseur végétale est également résistante au feu et étanche à l'eau. Le bois est protégé par une couche d'écorce pour éviter la putréfaction. Chacun pouvait ainsi construire sa maison lui même, car l'architecture ne nécessite pas de grandes connaissances. Le bois utilisé est avant tout du bois flotté, ramené par les courants marins des pays scandinaves, car sur l'île les arbres sont rares pour ne pas dire inexistants. 

Skaftafellsjökull est le grand glacier du parc. Sa langue principale s'étire sur plusieurs kilomètres. Nous la remontons à pied, à flanc de montagne abrupt,  jusqu'au pied du glacier. Il n'y a pas de sentier et le sol se dérobe souvent sous nos chaussures. Le fracas de la glace est impressionnant. Elle craque, elle miaule dans des bruits sourds. Pour monter sur la glace, il vaut mieux être accompagné d'un guide car les fissures sont profondes et meurtrières. Et de toute façon nous ne sommes pas équipés en crampons ... Le ciel commence enfin à se dégager et le spectacle est fabuleux quand la lumière fait scintiller les cristaux ...

Cliquez sur les photos pour les agrandir

 

Il reste environ 20 minutes de marche sur un sentier verglacé pour atteindre la cascade principale

Il reste environ 20 minutes de marche sur un sentier verglacé pour atteindre la cascade principale

 

 

Svartifoss

Svartifoss

 

 

Les orgues basaltiques de Svartifoss

Les orgues basaltiques de Svartifoss

 

 

Skaftafell

 

 

Une grive mauvis, Skogarbrostur de son nom Islandais ...

Une grive mauvis, Skogarbrostur de son nom Islandais ...

 

 

Le site des turf farms de Selid, Sel veut dire bergeries

Le site des turf farms de Selid, Sel veut dire bergeries

 

 

Elles ont tout juste cent ans !

Elles ont tout juste cent ans !

 

 

Par chance les portes sont ouvertes !

Par chance les portes sont ouvertes !

 

 

Un site désertique magnifique

Un site désertique magnifique

 

 

L'une des langues de Skaftafellsjökull

L'une des langues de Skaftafellsjökull

 

 

Skaftafell

 

 

Skaftafell

 

 

La langue principale du glacier

La langue principale du glacier

 

 

Skaftafell

 

 

Skaftafell

 

 

La glace se colore des matériaux qu'elle arrache à la montagne en avançant

La glace se colore des matériaux qu'elle arrache à la montagne en avançant

 

 

Skaftafell

 

 

Enfin un peu de lumière !

Enfin un peu de lumière !

 

 

Skaftafell

 

 

Une dernière photo pour immortaliser cet endroit magnifique !

Une dernière photo pour immortaliser cet endroit magnifique !

 

 

Partager cet article
Repost0
24 octobre 2017 2 24 /10 /octobre /2017 10:35

Dès les premières années de l'après guerre, au lendemain du premier conflit mondial, nos dirigeants se sont penchés sur la question d'une ligne de fortification près de nos frontières. Un vaste programme défensif nommé "Ligne Maginot" débute dans les années 30. Les missions de ces nouvelles forteresses de béton sont multiples : tout d'abord dissuader l'ennemi d'attaquer le territoire français, protéger les frontières avec un contingent limité (les pertes étaient énormes durant la Grande Guerre), servir de point de départ pour contre-attaquer.

Le petit ouvrage de Rohrbach-lès-Bitche, Fort Casso, débute en 1934. C'est déjà un ouvrage de seconde génération, ultra moderne pour l'époque à tous les niveaux. L'ouvrage est tout juste achevé quand débutent les premières alertes. Certains blocs sont intacts et n'ont jamais combattu. D'autres en revanche, ont subit un pilonnage intensif de l'artillerie et les cuirasse de béton et d'acier ont été percées.

Près de Bitche, l'ouvrage du Simserhof témoigne de ces tirs nourris. Le bloc 5 est méconnaissable. Aujourd'hui, l'armée a cédé ces ouvrages à différentes communes autour de Bitche qui sont désormais aux mains des civils pour une exploitation touristique. 

Cartes IGN : 3613 et 3713 ET

 

Fort Casso

Fort Casso

 

 

Les chars d'assaut obsolètes français sont détourellés. L'armement sert pour la défense rapprochée des ouvrages

Les chars d'assaut obsolètes français sont détourellés. L'armement sert pour la défense rapprochée des ouvrages

 

 

Cloche GFM (Guetteur Fusil Mitrailleur)

Cloche GFM (Guetteur Fusil Mitrailleur)

 

 

Sous une cloche

Sous une cloche

 

 

Armoire à outils

Armoire à outils

 

 

Les pin-up des hommes du rang

Les pin-up des hommes du rang

 

 

L'entrée du matériel au Simserhof

L'entrée du matériel au Simserhof

 

 

Le sentier des bunkers de la ligne Maginot

 

 

Le sentier des bunkers de la ligne Maginot

 

 

Repas bien évidemment sur le thème "mili" devant l'entrée des hommes du Simserhof ...

Repas bien évidemment sur le thème "mili" devant l'entrée des hommes du Simserhof ...

 

 

Rationnement Mili. Si vous voyez un casque à pointe sachez qu'il est en chocolat !

Rationnement Mili. Si vous voyez un casque à pointe sachez qu'il est en chocolat !

 

 

Le bloc 6

Le bloc 6

 

 

La lisière de la forêt est hérissée de rails de chemin de fer

La lisière de la forêt est hérissée de rails de chemin de fer

 

 

Blindage d'acier pour les projecteurs

Blindage d'acier pour les projecteurs

 

 

Le bloc 5

Le bloc 5

 

 

Le sentier des bunkers de la ligne Maginot

 

 

Le sentier des bunkers de la ligne Maginot

 

 

Les lits de la troupe

Les lits de la troupe

 

 

Le sentier des bunkers de la ligne Maginot

 

 

Le sentier des bunkers de la ligne Maginot

 

 

Le sentier des bunkers de la ligne Maginot

 

 

Partager cet article
Repost0
14 octobre 2017 6 14 /10 /octobre /2017 04:42

Le pays de Dabo, qui est aujourd'hui terre Mosellane, était jusqu'au lendemain de la Révolution Française et ce jusqu'à la formation des départements, considéré comme terre Alsacienne. C'est aussi en 1789 que fut dissolu le Clergé par les Révolutionnaires. Les prêtres furent pourchassés et persécutés s'ils n'adhéraient pas à la nouvelle Eglise indépendante du pape et qui sera placée sous les ordres du gouvernement. Les prêtres réfractaires qui ne se soumettaient pas à la nouvelle loi, devaient se cacher en forêt. Ils célébraient la messe en toute illégalité dans des endroits retranchés et vivaient cachés dans des grottes ou des abris sous roches. C'est ainsi que la grotte du Herrenfels fut habitée jusqu'en 1795 par un prêtre hors-la-loi, date à laquelle la liberté de culte fut rétabli. Nous découvrons aujourd'hui dans la forêt de Dabo, un rocher taillé qui a servi d'autel durant ces années de terreur. 

Pour se rendre à l'autel, il faut passer devant un autre rocher emblématique de la région. C'est le fameux "Zahltagfels", le rocher de la Paie. C'est précisément à cet endroit que les bûcherons et les verriers touchaient leur salaire de la semaine. Pourtant, ce rocher avait mauvaise réputation. Un faussaire falsifiait les feuilles de paies à la demande des bûcherons, moyennant quelques pfennigs. Ces derniers pouvaient alors se pochtronner dans les tavernes du coin sans que leurs épouses le remarque, en tout cas pas sur la feuille de paie ...

Carte IGN : 3715 OT

 

Le rocher de la Paie

Le rocher de la Paie

 

 

C'est ici que les bûcherons touchaient le salaire hebdomadaire

C'est ici que les bûcherons touchaient le salaire hebdomadaire

 

 

Un rocher gravé d'une croix servait d'autel juste après la Révolution

Un rocher gravé d'une croix servait d'autel juste après la Révolution

 

 

L'autel est taillé pour recevoir les objets du culte et même une encoche a été réalisée à sa base pour que le prêtre puisse avancer au maximum !

L'autel est taillé pour recevoir les objets du culte et même une encoche a été réalisée à sa base pour que le prêtre puisse avancer au maximum !

 

 

Un autel dans la forêt de Dabo

 

 

Un rocher sans nom

Un rocher sans nom

 

 

Eselsfels

Eselsfels

 

 

Au cimetière des Trois Saints, les stèles funéraires ont été déplacées et fouillées .. Les fouilleurs n'ont certainement rien trouvé puisque ces stèles étaient éparpillées dans la forêt et ramenées ici il n'y a que quelques années !

Au cimetière des Trois Saints, les stèles funéraires ont été déplacées et fouillées .. Les fouilleurs n'ont certainement rien trouvé puisque ces stèles étaient éparpillées dans la forêt et ramenées ici il n'y a que quelques années !

 

 

Tombes Celtes. Certaines portent une rouelle solaire

Tombes Celtes. Certaines portent une rouelle solaire

 

 

Une bonne odeur de grillades au Hohwalschplatz !

Une bonne odeur de grillades au Hohwalschplatz !

 

 

L'aile ou la cuisse ?

L'aile ou la cuisse ?

 

 

L'abri du parc aux boeufs

L'abri du parc aux boeufs

 

 

Déjeuner un peu plus tardif pour nous ..

Déjeuner un peu plus tardif pour nous ..

 

 

La croix du Hohwalschplatz

La croix du Hohwalschplatz

 

 

Rocher d'escalade du Hohwalsch

Rocher d'escalade du Hohwalsch

 

 

Un autel dans la forêt de Dabo

 

 

Les cupules du Hohwalschfels

Les cupules du Hohwalschfels

 

 

Un lézard pas très farouche !

Un lézard pas très farouche !

 

 

Matrice dans un rocher

Matrice dans un rocher

 

 

Un nouvel abri tout près du cimetière de Beimbach

Un nouvel abri tout près du cimetière de Beimbach

 

 

Un autel dans la forêt de Dabo

 

 

Un autel dans la forêt de Dabo

 

                    Merci de votre visite, à bientôt !

Partager cet article
Repost0
8 octobre 2017 7 08 /10 /octobre /2017 11:16

Hop hop, enlevez vos chaussures, nouez les lacets, balancez-les sur le câble et lancez-vous sur le parcours pieds nus à Muttersholtz ! SensoRied est un sentier aménagé que l'on découvre par la plante des pieds, au travers de dix stations thématiques. Cette balade familiale permet de savourer de nouvelles sensations en traversant les paysages typiques de grand Ried Alsacien. Picotements, chatouillements, froid, chaud, humide voire boueux, tous les sens sont en éveil ! Le sentier se fait en une heure trente environ, tout en appréciant les saules blancs, les prairies humides, les roseaux et les oiseaux, très abondants, sur ces terres inondables.

Le grand Ried propose également d'autres sentiers balisés, pour découvrir ce bout de région un peu méconnu des randonneurs. Des boucles de différentes longueurs traversent des éco-systèmes très spécifiques. Et si le coeur vous en dit, vous pouvez également faire une agréable promenade de barque à fond plat sur les eaux de l'Ill et vous rafraîchir d'une bonne bière à la micro-brasserie du coin ...

Carte IGN : 3717 ET

 

Au départ du sentier, le Hockemann vous accueil avec son crochet. C'est un lutin emblématique de la région. Autrefois, quand les paysans étaient affairés dans les champs, et, pour éviter aux enfants de tomber dans les eaux de l'Ill et de s'y noyer, on leur racontait des vilaines histoires sur ce Hockemann. Ce lutin attrapait les enfants qui s'approchaient trop près des berges avec son crochet et les emmenait avec lui au fond de la forêt ...

Au départ du sentier, le Hockemann vous accueil avec son crochet. C'est un lutin emblématique de la région. Autrefois, quand les paysans étaient affairés dans les champs, et, pour éviter aux enfants de tomber dans les eaux de l'Ill et de s'y noyer, on leur racontait des vilaines histoires sur ce Hockemann. Ce lutin attrapait les enfants qui s'approchaient trop près des berges avec son crochet et les emmenait avec lui au fond de la forêt ...

 

 

Le sentier pieds nus débute en entrant par ce tunnel végétal

Le sentier pieds nus débute en entrant par ce tunnel végétal

 

 

Pieds nus à travers le Ried

 

 

Pieds nus à travers le Ried

 

 

Les prairies humides du grand Ried

Les prairies humides du grand Ried

 

 

Les galets rappellent que la nappe phréatique affleure dans les prés et la forêt de l'Illwald

Les galets rappellent que la nappe phréatique affleure dans les prés et la forêt de l'Illwald

 

 

On traverse une portion de charbons ...

On traverse une portion de charbons ...

 

 

Autrefois, un train circulait entre Sélestat et Sundhouse

Autrefois, un train circulait entre Sélestat et Sundhouse

 

 

Pieds nus à travers le Ried

 

 

Ouvrez la porte et entrez au pays des escargots !

Ouvrez la porte et entrez au pays des escargots !

 

 

A force de regarder en l'air, on ne voit plus où l'on met les pieds !

A force de regarder en l'air, on ne voit plus où l'on met les pieds !

 

 

Pieds nus à travers le Ried

 

 

Et là dedans, il y a quoi ?

Et là dedans, il y a quoi ?

 

 

Ciel bleu du Ried ? Hum, pas toujours le cas !

Ciel bleu du Ried ? Hum, pas toujours le cas !

 

 

Pour les mélomanes ...

Pour les mélomanes ...

 

 

Pieds nus à travers le Ried

 

 

Pieds nus à travers le Ried

 

 

Le castor était autrefois abondant dans le Ried

Le castor était autrefois abondant dans le Ried

 

 

On passe à la fontaine pour le rinçage !

On passe à la fontaine pour le rinçage !

 

 

Et n'oubliez pas vos grolles en partant !

Et n'oubliez pas vos grolles en partant !

 

 

Partager cet article
Repost0
29 septembre 2017 5 29 /09 /septembre /2017 15:31

A mi-chemin entre l'escalade et la randonnée, la via ferrata offre de nouvelles sensations. Certes, les aguerris qualifient le parcours de Bussang de facile mais au moins nos Vosges possèdent une via ferrata accessible à tous. Cependant pour les randonneurs de base comme moi qui ne pratiquent pas l'escalade, la rencontre avec la falaise ne se fait pas toute seule. Elle procure même des petits frissons lorsque se présentent poutres, ponts de singe et autres passages délicats, capables de générer des sueurs froides en pleine canicule ! Vers la fin du parcours, le fer à cheval offre de belles sensations où les muscles sont bien sollicités. Pour ceux qui ne souhaitent pas s'y engager, il leur suffit de prendre le chemin moins abrupte qui permet de contourner l'obstacle. Cette première partie présente un dénivelé de 200 mètres réalisable en 1h30. Une seconde partie se trouve un peu plus haut du Charat avec là aussi quelques poutres et passages sur fil d'acier tendu au dessus du vide. Si vous ne possédez pas votre propre équipement, vous pouvez louer un baudrier complet (longe avec absorbeur) et un casque au camping de Bussang ( Domaine de Champe). L'accès est libre.

Comme nous sommes dans le thème "tout suspendu", il a fallu trouver une petite mise en scène pour le déjeuner. La cascade du Tendon a été retenue pour apporter un peu de fraîcheur après le gros coup de chaud de la matinée. Caroline a préparé une truite au bacon et aux amandes qui mérite bien la notation de 5 toques au Gault& Millau ...

 

Caroline a déjà dégainé son APN pour immortaliser le passage de la première poutre

Caroline a déjà dégainé son APN pour immortaliser le passage de la première poutre

 

 

Cliffhanger !

 

 

Cliffhanger !

 

 

Les paysages derrière nous sont magnifiques !

Les paysages derrière nous sont magnifiques !

 

 

Cliffhanger !

 

 

Cliffhanger !

 

 

Pont de singe

Pont de singe

 

 

Dans le fer à cheval

Dans le fer à cheval

 

 

Cliffhanger !

 

 

La seconde partie fait 100m. de dénivelé de plus

La seconde partie fait 100m. de dénivelé de plus

 

 

Pont Tibétain sur câble d'acier tendu

Pont Tibétain sur câble d'acier tendu

 

 

Fait moins le malin celui-là ...

Fait moins le malin celui-là ...

 

 

Cliffhanger !

 

 

Cliffhanger !

 

 

Dernières prises avant le sommet

Dernières prises avant le sommet

 

 

Délivré !

Délivré !

 

 

Il n'y a plus qu'à doucement se laisser glisser vers la vallée

Il n'y a plus qu'à doucement se laisser glisser vers la vallée

 

 

La cascade du Tendon

La cascade du Tendon

 

 

"De la rivière à l'assiette" !

"De la rivière à l'assiette" !

 

 

Truite au bacon et aux amandes accompagnée de ses petits légumes

Truite au bacon et aux amandes accompagnée de ses petits légumes

 

 

De petits nuages virevoltent dans le ciel

De petits nuages virevoltent dans le ciel

 

 

Cliffhanger !

 

 

                     Merci de votre visite, à bientôt !

Partager cet article
Repost0
25 septembre 2017 1 25 /09 /septembre /2017 11:24

Le Saint Mont est l'une de ces terres sacrées qui a une très vieille histoire. Jadis peuplée par les Celtes, et bien avant eux par les fées, dit-on, les rochers sont imprégnés de nombreuses légendes. Le Saint Mont est un ancien oppidum celtique qui contrôle les vallées de la Moselotte et de la Moselle. Plus tard, la montagne est occupée par les Romains qui l'appellent Habendum. Sa véritable histoire commence lorsque Romaric, fils d'un comte palatin s'allie avec un moine nommé Amé pour fonder un monastère au sommet du St Mont en l'an 620. Amé meurt 9 ans plus tard en s'étant retiré dans une grotte. Une chapelle sera élevée en sa mémoire. Lorsque Romaric meurt à son tour en 653, il sera inhumé aux côtés de l'ermite Amé. Leurs reliques seront transférés dans la crypte de l'église de Remiremont au XIème siècle.

Durant deux siècles, les moniales obéirent aux dures règles de St Colomban avant d'adopter une règle plus souple, celle de St Benoit. Elles pratiquaient la "Laus Perennis", la louange perpetuelle, c'est à dire qu'elles chantaient des psaumes 24 heures sur 24 par groupes de 12 qui se relayaient. Entre 910 et 920 les invasions hongroises dévastèrent régulièrement les sanctuaires. Un jour, les hordes sauvages pourchassèrent les moniales, en frappant et en hurlant. Mais la plus jeune nonne, nommée Sabine, ne réussit pas à suivre la course folle. Elle s'égara dans la forêt et tomba épuisée près d'une petite source. C'est là qu'elle fut rattrapée par les Huns qui lui tranchèrent la tête d'un coup de hache. Depuis ce jour la fontaine s'appelle Sainte Sabine et plusieurs miracles eurent lieux tout près de la source ... 

Carte IGN : 3519 OT 

Itinéraire : Départ du lieu-dit "Celles" entre St Etienne-lès-Remiremont et St Amé - Chlle du Vieux St Amé - le St Mont - Pont des Fées - le Morthomme - croix de St Arnould - Chlle Ste Sabine - le cercle de Pierres - Fardeau de St Christophe - Pierre Kerlinkin et retour

 

La chapelle du Vieux St Amé fut construite tout près de la grotte où vivait en ermite le cofondateur du monastère du St Mont

La chapelle du Vieux St Amé fut construite tout près de la grotte où vivait en ermite le cofondateur du monastère du St Mont

 

 

En contre-bas, une petite source jaillit de la roche et abreuvait les pèlerins

En contre-bas, une petite source jaillit de la roche et abreuvait les pèlerins

 

 

Fleur de bouillon blanc

Fleur de bouillon blanc

 

 

C'est dans la chapelle Sainte Claire que fut découvert ce sarcophage

C'est dans la chapelle Sainte Claire que fut découvert ce sarcophage

 

 

La petite chapelle au sommet du Saint Mont

La petite chapelle au sommet du Saint Mont

 

 

Là aussi se trouve un sarcophage mérovingien

Là aussi se trouve un sarcophage mérovingien

 

 

Le pont des fées relie le St Mont au Morthomme. Nul ne sait quand et par qui il a été construit

Le pont des fées relie le St Mont au Morthomme. Nul ne sait quand et par qui il a été construit

 

 

Dans la forêt du Fossard

Dans la forêt du Fossard

 

 

Saint Arnould est venu rejoindre Romaric au Saint Mont. Cependant, il vécut ici et soignait les nombreux lépreux . A la place de la chapelle, il ne reste plus qu'une croix qui rappelle la date de sa mort, au mois d'août de l'an 640

Saint Arnould est venu rejoindre Romaric au Saint Mont. Cependant, il vécut ici et soignait les nombreux lépreux . A la place de la chapelle, il ne reste plus qu'une croix qui rappelle la date de sa mort, au mois d'août de l'an 640

 

 

Détail de la gravure sur le rocher

Détail de la gravure sur le rocher

 

 

Du Saint Mont au Morthomme

 

 

Tout ce qu'il reste de la ferme de St Arnould

Tout ce qu'il reste de la ferme de St Arnould

 

 

Du Saint Mont au Morthomme

 

 

La chapelle Sainte Sabine

La chapelle Sainte Sabine

 

 

La source miraculeuse Ste Sabine. Ses eaux soignaient les maladies de peaux et les ulcères. Mais elles ont d'autres vertues comme par exemple elles prédisaient un mariage pour la jeune fille dont l'aiguille qu'elle lançait dans la fontaine flottait à la surface !

La source miraculeuse Ste Sabine. Ses eaux soignaient les maladies de peaux et les ulcères. Mais elles ont d'autres vertues comme par exemple elles prédisaient un mariage pour la jeune fille dont l'aiguille qu'elle lançait dans la fontaine flottait à la surface !

 

 

Du Saint Mont au Morthomme

 

 

Mon humble repas sur une souche près de la chapelle

Mon humble repas sur une souche près de la chapelle

 

 

Autre curiosité : le cercle de pierres dont le diamètre avoisine 20 mètres. Le cercle est percé de quatre portes et comporte une borne centrale

Autre curiosité : le cercle de pierres dont le diamètre avoisine 20 mètres. Le cercle est percé de quatre portes et comporte une borne centrale

 

 

Sans doute, la borne a été retaillée en borne directionnelle ...

Sans doute, la borne a été retaillée en borne directionnelle ...

 

 

Une autre borne porte deux clés croisées en guise d'armoirie

Une autre borne porte deux clés croisées en guise d'armoirie

 

 

Le fardeau de Saint Christophe. Une légende dit qu'un certain Offerus était un géant qui vécut dans la forêt du Fossard il y a bien longtemps. Il parcourait le monde dans l'espoir de trouver le maître le plus puissant qu'il trouverait. Le premier qu'il croisait était malheureusement le Diable, qu'il sut éloigner en lui montrant une croix. Il rencontra ensuite le Christ qui le baptisa "Christophe", celui qui porte. Depuis ce jour, il dût porter toutes les misères du monde sur ses épaules ...

Le fardeau de Saint Christophe. Une légende dit qu'un certain Offerus était un géant qui vécut dans la forêt du Fossard il y a bien longtemps. Il parcourait le monde dans l'espoir de trouver le maître le plus puissant qu'il trouverait. Le premier qu'il croisait était malheureusement le Diable, qu'il sut éloigner en lui montrant une croix. Il rencontra ensuite le Christ qui le baptisa "Christophe", celui qui porte. Depuis ce jour, il dût porter toutes les misères du monde sur ses épaules ...

 

 

Cette pierre porte un nom étrangement breton. C'est la Pierre de Kerlinkin. C'est sans doute une de ces pierres fertilisantes où les femmes en mal d'enfants venaient s'y frotter. D'ailleurs une anecdote locale dit que la roche contient dans ses entrailles les futurs enfants que la femme finit par libérer après s'y être longuement frottée ...

Cette pierre porte un nom étrangement breton. C'est la Pierre de Kerlinkin. C'est sans doute une de ces pierres fertilisantes où les femmes en mal d'enfants venaient s'y frotter. D'ailleurs une anecdote locale dit que la roche contient dans ses entrailles les futurs enfants que la femme finit par libérer après s'y être longuement frottée ...

 

 

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • Guy
  • j'aime les randos-découvertes,les Vosges et ses fermes-auberges,l'Alsace et son patrimoine,les chateaux-forts et leurs légendes et plein d'autres choses encore..
  • j'aime les randos-découvertes,les Vosges et ses fermes-auberges,l'Alsace et son patrimoine,les chateaux-forts et leurs légendes et plein d'autres choses encore..

Rechercher