Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
20 février 2017 1 20 /02 /février /2017 09:43

La dernière fois que j'ai vu la cascade du Nideck complètement gelée était en 2012. Il faut dire que les hivers Alsaciens ne sont plus aussi rigoureux que ceux que j'ai pu connaître dans ma jeunesse. J'y suis allé 3 fois au mois de janvier et j'ai donc pu voir l'évolution de la formation de la glace. 

Les photos ci-dessous sont celles de ma dernière visite. A ce stade, le dégel avait commencé car le soleil tapait déjà fort et les nuits n'étaient plus aussi froides. Ce jour-là, il n'y avait pas foule, à part deux alpinistes venus escalader la cascade gelée ! Ils sont habitués de ce genre de montée mais c'est la première fois qu'ils s'attaquaient au Nideck. J'étais étonné de la rapidité de l'ascension.

Chacun grimpait deux fois, fragilisant à chaque passage la carapace de glace. Juste à côté, il y a une paroi abrupte, elle aussi recouverte par la glace. Une grande quantité de stalactites scintillait au soleil. L'approche n'était pas aisée car tout était gelé et enneigé. Quelques jours après, le redoux s'installait et l'éphémère cathédrale de glace disparut pour de bon ...

Carte IGN : 3716 ET

 

Des alpinistes à la cascade du Nideck

Des alpinistes à la cascade du Nideck

 

 

A l'assaut de la cathédrale de glace

 

 

Médine s'élance sur la glace

Médine s'élance sur la glace

 

 

A l'assaut de la cathédrale de glace

 

 

A l'assaut de la cathédrale de glace

 

 

A l'assaut de la cathédrale de glace

 

 

On dirait une fourmi grimpant sur le visage du géant du Nideck ...

On dirait une fourmi grimpant sur le visage du géant du Nideck ...

 

 

Le sommet est atteint !

Le sommet est atteint !

 

 

Descente en rappel

Descente en rappel

 

 

A l'assaut de la cathédrale de glace

 

 

Beautés ephémères

Beautés ephémères

 

 

D'autres stalactites dans le cirque volcanique

D'autres stalactites dans le cirque volcanique

 

 

A l'assaut de la cathédrale de glace

 

 

C'est parti pour la seconde montée

C'est parti pour la seconde montée

 

 

A l'assaut de la cathédrale de glace

 

 

A l'assaut de la cathédrale de glace

 

 

A l'assaut de la cathédrale de glace

 

 

A l'assaut de la cathédrale de glace

 

 

Le sommet est encore une fois vaincu !

Le sommet est encore une fois vaincu !

 

 

A l'assaut de la cathédrale de glace

 

 

A l'assaut de la cathédrale de glace

 

 

On remballe !

On remballe !

 

 

Rendez-vous l'hiver prochain peut-être, pour de nouvelles photos !

Rendez-vous l'hiver prochain peut-être, pour de nouvelles photos !

 

 

Repost 0
29 janvier 2017 7 29 /01 /janvier /2017 17:28

Quand on regarde de près l'étymologie du nom "Kochersberg", on s'aperçoit que Kocher vient d'un mot celtique signifiant colline. Plus tard, lorsque les Germains ont envahi la plaine rhénane, ignorant le sens du terme " Kocher", ils y ajoutèrent le suffixe "Berg", qui veut dire exactement la même chose ! Là au moins c'est clair, le Kochersberg est donc une colline occupée par les Celtes puis par les Allamans. Cette hauteur a également donné son nom à toute la région en périphérie et qui désigne cette grosse surface de terre agricole fertile grâce au Loess déposé là il y a fort longtemps.

Au fil des siècles, on rencontre un peu toute sorte de constructions sur cette colline. Les Romains y avaient érigé une tour d'observation qui remplaçait peut-être déjà une construction celte. Les Romains surveillaient la route qui mène de Strasbourg à Saverne, qui était une importante voie de communication par laquelle transitaient notamment le vin et les produits agricoles (et donc très convoités par les maraudeurs). Au moyen-âge, les évèques y élevèrent un château fort pour les mêmes raisons, tout en prélevant une taxe sur chaque chariot de marchandises. 

Une fois le château rasé, le plateau de la colline se voit affublé d'une drôle de ferraille grimaçante .. C'est un relais de télégraphe qui servira durant un soixantaine d'années jusqu'en 1852. Aujourd'hui, du château médiéval ne restent que les douves (le fossé) qui constituaient une première défense contre l'ennemi. Au sommet du Kochersberg, on remonte l'ancien relais du télégraphe. Celui-ci n'enverra plus aucun signal puisqu'il est figé, non par le gel mais par de bons gros boulons ...

Carte IGN : 3715 ET

 

Les stations du chemin de croix en montant vers la chapelle du Goeftberg

Les stations du chemin de croix en montant vers la chapelle du Goeftberg

 

 

La chapelle St Wendelin du Goeftberg

La chapelle St Wendelin du Goeftberg

 

 

Le télégraphe du Kochersberg

 

 

Le brouillard givre jusqu'à la moindre épine ...

Le brouillard givre jusqu'à la moindre épine ...

 

 

Un crucifix près de Neugartheim

Un crucifix près de Neugartheim

 

 

Le télégraphe du Kochersberg

 

 

Baies d'églantines prisent dans la glace

Baies d'églantines prisent dans la glace

 

 

Toujours suivre l'anneau rouge ...

Toujours suivre l'anneau rouge ...

 

 

Le télégraphe du Kochersberg

 

 

Le télégraphe du Kochersberg

 

 

Paysages champêtres un jour d'hiver ...

Paysages champêtres un jour d'hiver ...

 

 

Le télégraphe du Kochersberg

 

 

On distingue encore très nettement le large fossé protégeant le château des Evèques

On distingue encore très nettement le large fossé protégeant le château des Evèques

 

 

Le sémaphore au sommet du Kochersberg

Le sémaphore au sommet du Kochersberg

 

 

Malgré les 11°C en dessous de zéro, le lac sulfureux de Kuttolsheim ne gèle jamais ! Une petite curiosité locale. Les Romains y avaient installé des thermes en leur époque ...

Malgré les 11°C en dessous de zéro, le lac sulfureux de Kuttolsheim ne gèle jamais ! Une petite curiosité locale. Les Romains y avaient installé des thermes en leur époque ...

 

 

Repost 0
28 décembre 2016 3 28 /12 /décembre /2016 08:41

Aujourd'hui, nous allons faire un petit tour du côté de Meisenthal, plus précisément dans la verrerie où sont fabriquées les célèbres boules de Noël. La verrerie de Meisenthal est fondée en 1704 mais ce n'est qu'en 1711 que les premiers fours seront allumés. On y fabrique des verres à vitres, des bouteilles, des gobelets et donc essentiellement des objets de la vie courante. Ce n'est qu'à la fin du 19ème siècle que les objets fabriqués vont se diversifier et même s'inscrire dans un contexte d'art nouveau. A la veille de la première guerre mondiale, quelques 500 personnes y travaillent.

En 1999, une ligne éditoriale "boule de Noël" est lancée par le CIAV. Chaque hiver, la collection s'agrandit d'un nouveau modèle conçu par des créateurs invités à revisiter la tradition. Au fil des années, les boules de Meisenthal ont acquis une forte popularité et on se presse pour assister au ballet des souffleurs de verre et bien sûr faire quelques achats ...

 

Une forte chaleur règne dans l'antre de la verrerie

Une forte chaleur règne dans l'antre de la verrerie

 

 

Quelques secrets de fabrications vont être livrés au public ...

Quelques secrets de fabrications vont être livrés au public ...

 

 

D'abord, il faut cueillir un peu de verre en fusion

D'abord, il faut cueillir un peu de verre en fusion

 

 

Il faut du souffle pour exercer ce beau métier

Il faut du souffle pour exercer ce beau métier

 

 

Un moule est nécessaire à la fabrication de cette "boule" un peu particulière ...

Un moule est nécessaire à la fabrication de cette "boule" un peu particulière ...

 

 

Tout le savoir-faire de Richard ... cela paraît si simple en le regardant !

Tout le savoir-faire de Richard ... cela paraît si simple en le regardant !

 

 

Un outil de Murano ?

Un outil de Murano ?

 

 

La touche finale ... il faut une petite anse !

La touche finale ... il faut une petite anse !

 

 

                            (Photographies : Caroline J.)

(Photographies : Caroline J.)

 

 

Et voilà le travail !

Et voilà le travail !

 

 

La tentation est grande de souffler dans la canne ...

La tentation est grande de souffler dans la canne ...

 

 

Rafaële David s'est inspirée d'une pièce fabriquée autrefois en grand nombre dans la verrerie de Meisenthal. Le presse-agrume sort de l'anonymat pour devenir un accessoire de fête, admiré de tous pendant la période de Noël. Dès le mois prochain, il redeviendra un ustensile de cuisine des plus ordinaire ... La nouvelle création se nomme Fizz !

Rafaële David s'est inspirée d'une pièce fabriquée autrefois en grand nombre dans la verrerie de Meisenthal. Le presse-agrume sort de l'anonymat pour devenir un accessoire de fête, admiré de tous pendant la période de Noël. Dès le mois prochain, il redeviendra un ustensile de cuisine des plus ordinaire ... La nouvelle création se nomme Fizz !

 

 

Inlassablement, Richard répète les mêmes opérations durant des heures ...

Inlassablement, Richard répète les mêmes opérations durant des heures ...

 

 

A la fin de la journée, il faut recharger le four en silice pour le lendemain

A la fin de la journée, il faut recharger le four en silice pour le lendemain

 

 

C'est pas gagné ...

C'est pas gagné ...

 

 

Une nouvelle boule de Noël

 

 

Fizz se décline en 24 couleurs

Fizz se décline en 24 couleurs

 

 

Dans les vitrines de la boutique, on retrouve les modèles des années précédentes

Dans les vitrines de la boutique, on retrouve les modèles des années précédentes

 

 

Il n'y a plus qu'à choisir celles qui vous plairont !

Il n'y a plus qu'à choisir celles qui vous plairont !

 

                       Bonne glisse vers la nouvelle année !

Repost 0
19 décembre 2016 1 19 /12 /décembre /2016 10:00

A 5 kilomètres à l'Est de la cité corsaire de Saint-Malo, le sentier du littoral épouse les anfractuosités de la côte. Un homme vêtu de noir, de forte corpulence et agenouillé, martèle la roche. Les coups sourds d'une masse, assénés avec force et précision, résonnent au loin quand le vent porte. A regarder de plus près, le vêtement noir qui claque au vent est une soutane de prêtre... Adolphe Julien Fouéré, dit l'abbé Fouré, naît en 1839. Après des études au séminaire il est ordonné prêtre à Rennes. Il mène une vie ordinaire de simple curé lorsqu'à la cinquantaine une attaque cérébrale le laisse en partie hémiplégique, et probablement sourd et muet. Il décide alors de se retirer du monde des hommes pour vivre en ermite, entre St-Malo et Cancale. 

Poussé par la parole de Dieu, l'ermite entame une oeuvre démesurée : il donne vie aux rochers de granit de la falaise exposée aux flots de la Manche. La pierre dure prend peu à peu les formes de monstres marins, des figures grimaçantes, mi-humaines mi-bêtes, représentant le démon et les Enfers ... L'abbé Fouré taillera 300 créatures fabuleuses jusqu'à ce que ses forces l'abandonnent le 10 février 1910.

 

Les vents et les pluies ont gommé les couleurs vives qui recouvraient toutes les oeuvres de l'abbé Fouré

Les vents et les pluies ont gommé les couleurs vives qui recouvraient toutes les oeuvres de l'abbé Fouré

 

 

L'érosion a aussi effacé les détails mais l'expression des visages est restée intacte

L'érosion a aussi effacé les détails mais l'expression des visages est restée intacte

 

 

Les rochers sculptés de Rothéneuf

 

 

Des monstres recouverts d'écailles, venus des profondeurs des océans dévorent les hommes qui ont péché ...

Des monstres recouverts d'écailles, venus des profondeurs des océans dévorent les hommes qui ont péché ...

 

 

Les rochers sculptés de Rothéneuf

 

 

La côte d'Emeraude baigne dans le scintillement des diamants signalés par le calvaire Notre-Dame-Des-Flots

La côte d'Emeraude baigne dans le scintillement des diamants signalés par le calvaire Notre-Dame-Des-Flots

 

 

Une fresque gigantesque taillée dans le granit à la merci des colères de la mer

Une fresque gigantesque taillée dans le granit à la merci des colères de la mer

 

 

L'abbé Fouré dira "<<Je n'entends plus les hommes mais je saisis le bruit des flots>>"

L'abbé Fouré dira "<<Je n'entends plus les hommes mais je saisis le bruit des flots>>"

 

 

L'oeuvre retrace également la vie de naufrageurs locaux qui écumèrent la côte à partir du 16ème siècle

L'oeuvre retrace également la vie de naufrageurs locaux qui écumèrent la côte à partir du 16ème siècle

 

 

Les rochers sculptés de Rothéneuf

 

 

Animaux fabuleux sortis de l'imagination folle d'un prêtre réduit à la vie d'ermite ...

Animaux fabuleux sortis de l'imagination folle d'un prêtre réduit à la vie d'ermite ...

 

 

Les rochers sculptés de Rothéneuf

 

 

Les rochers sculptés de Rothéneuf

 

 

Les rochers sculptés de Rothéneuf

 

 

Monstres grimaçants et vengeurs ...

Monstres grimaçants et vengeurs ...

 

 

Le Grand Pointu, son oeuvre la plus connue, surveille l'océan

Le Grand Pointu, son oeuvre la plus connue, surveille l'océan

 

 

Les rochers sculptés de Rothéneuf

 

 

Les rochers sculptés de Rothéneuf

 

 

Des créatures aux yeux globuleux et à la gueule pleine de débris marins ...

Des créatures aux yeux globuleux et à la gueule pleine de débris marins ...

 

 

Si vous passez par là, n'oubliez pas de venir y jeter un oeil !

Si vous passez par là, n'oubliez pas de venir y jeter un oeil !

 

 

Repost 0
10 décembre 2016 6 10 /12 /décembre /2016 05:57

Par un beau dimanche d'automne, c'est vers la petite ville de Dahn dans le Palatinat que se tourne notre regard. En dehors des circuits de ruines de châteaux-forts, la forêts de feuillus et de conifères offre de beaux sentiers bien entretenus par les Clubs Vosgiens locaux. Nous empruntons l'un des itinéraires du Dahner Felsenpfad, truffé de rochers remarquables. Des géants de grès rose émergent de la forêt colorée. Ce sont des endroits très prisés et les promeneurs sont nombreux.

Le circuit débute aux tours jumelles appelées Braut und Bräutigam. Suivent ensuite une série de rochers dont les sommets sont quasiment tous accessibles grâce à des échelles métallique et sécurisés par des rambardes. Le dénivelé est très faible ce qui en fait un parcours très bien adapté à une sortie familiale. Pour la pause de midi, nous avons même la chance de trouver une grande table de pique-nique libre malgré le grand nombre de promeneurs. Le repas est bien-sûr digne d'un jour de fête ...

Itinéraire : Rochers de Braut und Bräutigam - Wachtfels - Lämmerfelsen - Büttelfels - Ungerheuerfelsen - Rothsteig-brunnen - Rosskegelfels - Schusterbänkle - Hirschfelsen - Elwetrischfels - Schwalbenfelsen - Schillerfelsen. Env. 12 km

 

Dahn, une petite ville allemande située tout près de la frontière

Dahn, une petite ville allemande située tout près de la frontière

 

 

Les rochers de Braut und Bräutigam

Les rochers de Braut und Bräutigam

 

 

Le grès rose légèrement bigarré domine dans cette partie des Vosges

Le grès rose légèrement bigarré domine dans cette partie des Vosges

 

 

Le Büttelfels vu du sommet du Lämmerfelsen

Le Büttelfels vu du sommet du Lämmerfelsen

 

 

Une tour de grès au Lämmerfelsen

Une tour de grès au Lämmerfelsen

 

 

Le Büttelfels

Le Büttelfels

 

 

Rocher des Monstres ou Ungeheuerfelsen

Rocher des Monstres ou Ungeheuerfelsen

 

 

Le sentier des roches de Dahn

 

 

C'est au Rothsteigbrunnen que nous déballerons nos sacs pour la pause repas

C'est au Rothsteigbrunnen que nous déballerons nos sacs pour la pause repas

 

 

Le sentier des roches de Dahn

 

 

Etendue de cairns ...

Etendue de cairns ...

 

 

Le sentier des roches de Dahn

 

 

La créature Elwetrisch est un oiseau fabuleux qui se cache dans la forêt de Dahn. Aucun chasseur n'a encore réussi à en capturer un jusqu'à ce jour ...

La créature Elwetrisch est un oiseau fabuleux qui se cache dans la forêt de Dahn. Aucun chasseur n'a encore réussi à en capturer un jusqu'à ce jour ...

 

 

Le sentier des roches de Dahn

 

 

Le sentier des roches de Dahn

 

 

Le sentier des roches de Dahn

 

 

Les Schillerfelsen

Les Schillerfelsen

 

 

Retour à Dahn pendant que le Jungfernsprung baigne dans la lumière du soir

Retour à Dahn pendant que le Jungfernsprung baigne dans la lumière du soir

 

 

Belle récolte de cèpes ...

Belle récolte de cèpes ...

 

 

Repost 0
26 octobre 2016 3 26 /10 /octobre /2016 04:19

Riquewihr fait partie des trois villes haut-rhinoise incontournable sur le plan touristique. Ses belles maisons à colombages ont été miraculeusement épargnées par les combats destructeurs des deux conflits mondiaux. Dans l'artère principale tout comme dans les ruelles adjacentes, il y a eu peu de changements depuis le Moyen-Age et la Renaissance. Les somptueuses demeures des notables jettent leur oriel vers la rue. Témoins de jadis, les emblèmes des métiers ornent encore les porches des habitations.

Riquewihr étant le siège de la justice seigneuriale, il fallait des prisons pour y enfermer les voleurs, les traîtres, sorcières, empoisonneurs et assassins. Les coupables ou présumés tels y étaient questionnés et torturés puis condamnés et emprisonnés.

Un matin d'hiver 1572, le bourreau de Colmar en a été pour ses frais. Vers la fin janvier de la même année, Anna Friderlin a été arrêtée pour sorcellerie et enfermée à l'hôtel de ville puis transférée à la tour de Voleurs. Le 11 février elle fut brûlée par le bourreau Pancrace. Mais pour ce labeur, on ne lui paya que deux Gulden au lieu des douze habituels. En effet, l'accusée Anna Friderlin s'est suicidée dans sa geôle ...

 

 

La porte haute a conservé sa herse médiévale qui est la plus ancienne d'Europe

La porte haute a conservé sa herse médiévale qui est la plus ancienne d'Europe

 

 

Les maisons des viticulteurs sont collées les unes aux autres

Les maisons des viticulteurs sont collées les unes aux autres

 

 

Ce ne sont pas les macarons de chez Laduré mais bien ceux de Riquewihr !

Ce ne sont pas les macarons de chez Laduré mais bien ceux de Riquewihr !

 

 

Le fameux Dolder était habité par un gardien et toute sa famille. Il devait fermer à clé les portes de la ville à la nuit tombée et aussi faire le guet !

Le fameux Dolder était habité par un gardien et toute sa famille. Il devait fermer à clé les portes de la ville à la nuit tombée et aussi faire le guet !

 

 

Du nougat en lingots .....

Du nougat en lingots .....

 

 

Ou des pépites de macarons coco ... il y a le choix !

Ou des pépites de macarons coco ... il y a le choix !

 

 

La tour des Voleur était une prison pentagonale érigée en 1291, en même temps que les murailles de la ville

La tour des Voleur était une prison pentagonale érigée en 1291, en même temps que les murailles de la ville

 

 

Donnez-vous donc la peine d'entrer ...

Donnez-vous donc la peine d'entrer ...

 

 

Un appareil de torture et juste en dessous, les cachots ...

Un appareil de torture et juste en dessous, les cachots ...

 

 

Avec ce pince-doigts, le bourreau faisait avouer tout ce qu'il voulait entendre à sa victime !

Avec ce pince-doigts, le bourreau faisait avouer tout ce qu'il voulait entendre à sa victime !

 

 

La petite boutique des horreurs ...

La petite boutique des horreurs ...

 

 

On avait de la suite dans les idées pour torturer les gens

On avait de la suite dans les idées pour torturer les gens

 

 

Dans un autre registre, on retrouve une scène de vie d'un vigneron

Dans un autre registre, on retrouve une scène de vie d'un vigneron

 

 

Un p'tit tour à Riquewihr

 

 

Un p'tit tour à Riquewihr

 

 

N'oubliez pas de visiter les caves des viticulteurs ...

N'oubliez pas de visiter les caves des viticulteurs ...

 

 

Un p'tit tour à Riquewihr

 

 

Quelques gourmandises locales ...

Quelques gourmandises locales ...

 

 

Repost 0
14 octobre 2016 5 14 /10 /octobre /2016 12:06

Voici quelques photos de notre week-end à Bludenz. Cette petite ville autrichienne est située sur les premiers contreforts des Alpes. Bludenz est d'ailleurs appelée la porte des Alpes. Le massif du Vorarlberg est bien connu des randonneurs pour ses paysages exceptionnels et les points de vues sur les glaciers alpins. Ce samedi matin, la météo n'était pas vraiment de la partie. En sortie des télécabines, nous découvrons que les crêtes sont complètement noyées dans un épais brouillard et les températures sont proches de zéro. Tant pis, le dénivelé va vite nous réchauffer...

Sur une partie balayée par un vent glacial, nous découvrons les premières gelées. Les premières neiges sont attendues pour très bientôt dans le massif alpin, la forêt Noire et les Vosges. Ce n'est qu'à quelques mètres du sommet du Hoher Frassen que nous apercevons la croix de fer. Pour saluer cette "victoire", il convenait de déboucher une bonne bouteille !

L'humidité de la brume finit par nous donner froid. Heureusement que la Frassenhütte était encore ouverte, la plupart des auberges ferment début octobre. Au menu, une bonne soupe pour nous réchauffer (et une petite bière pour la soif). Promis, nous reviendrons quand il fera beau !

 

 

Bon, d'accord, il y a du brouillard ...

Bon, d'accord, il y a du brouillard ...

 

 

Randonnée au Muttersberg

 

 

Randonnée au Muttersberg

 

 

Belle vue sur les glaciers ... par temps clair !

Belle vue sur les glaciers ... par temps clair !

 

 

Un chalet au Tieffenseesattel (1562m)

Un chalet au Tieffenseesattel (1562m)

 

 

Randonnée au Muttersberg

 

 

Randonnée au Muttersberg

 

 

Leurs chamois sont bien plus farouches que les nôtres !

Leurs chamois sont bien plus farouches que les nôtres !

 

 

Randonnée au Muttersberg

 

 

Premières gelées

Premières gelées

 

 

Le croix du Hoher Frassen est à peine visible !

Le croix du Hoher Frassen est à peine visible !

 

 

Apéro au sommet (1979m)

Apéro au sommet (1979m)

 

 

Randonnée au Muttersberg

 

 

La frassenhütte accueille les randonneurs jusqu'à mi-octobre

La frassenhütte accueille les randonneurs jusqu'à mi-octobre

 

 

Une bonne Knödel Suppe et une petite mousse ...

Une bonne Knödel Suppe et une petite mousse ...

 

 

Randonnée au Muttersberg

 

 

Colchiques dans les prés ...

Colchiques dans les prés ...

 

 

La station du Madeisaköpfle (1401m)

La station du Madeisaköpfle (1401m)

 

 

Il faut redescendre au village

Il faut redescendre au village

 

 

Après l'effort, un p'tit peu de réconfort ...

Après l'effort, un p'tit peu de réconfort ...

 

                       

                        La suite au prochain article ...

Repost 0
3 septembre 2016 6 03 /09 /septembre /2016 13:57

Sur la route de Dachstein à Avolsheim se dressait la petite butte du Rabenstein surmontée d'un échafaud et d'une potence. C'est ici que devait être exécuté Conrad Giesselbracht, le forgeron de Dachstein. Un soir, après avoir posé une grille en fer ouvragé à l'abbaye d'Altorf, il regagne son domicile assez tardivement. Il perd son marteau en chemin sans s'en rendre compte. Or cette nuit là, le prévôt (maire) de Dachstein devait emprunter cette même route en rentrant de Molsheim, porteur d'une importante somme d'argent. Un homme de la cité qui connaissait l'itinéraire et le précieux bagage du prévôt ne fut alors hanté que par son meurtre et le vol de sa bourse bien garnie. Quelle aubaine lorsqu'il trouve le marteau au bord de la route qui sera l'instrument de son crime et le préservera de tout soupçon. Il accomplit son odieux forfait et laisse le marteau ensanglanté près du cadavre. Le lendemain matin, les villageois font la macabre découverte et trouvent le marteau qui porte les initiales de Conrad Giesselbracht qui a manifestement servi d'arme du crime. Cette preuve évidente de la culpabilité de Conrad le condamne à être exécuté au Rabenstein. Le curé de Dachstein, touché par le courage de Conrad, le soutient et le prépare à la mort. Au jour fatidique, alors que le bourreau s'apprêtait à appliquer la sentence, une voix s'élève de la foule rassemblée :<<Arrêtez, c'est moi le meurtrier, c'est moi qui ai tué le prévôt avec le marteau !>> Ainsi libéré de façon inattendue, Conrad décide de se retirer du monde et de construire sur ce lieu où il a failli quitter les siens, un sanctuaire et un ermitage dont il sera le premier occupant. Ce sanctuaire existe toujours, on l'appelle aujourd'hui la chapelle St Armuth ...

Carte IGN : 3716 ET

Itinéraire : Ergersheim - chap. St Michel - Canal de la Bruche - Dachstein - chap. St Armuth - Dompeter - Avolsheim - chap. St Denis - Le Horn - chap. Altbronn. Env. 15 Km

 

Cette chapelle est placée sous le vocable de St Michel. Elle était l'église du village de Rimmlen ou Rimelnheim. Au moyen-âge, les villageois vivaient dans la pauvreté car leurs terres étaient peu fertilles. La disparition de Rimmlen fut lente et progressive car au fil du temps, les villageois s'installèrent ailleurs. En 1444 les quelques familles qui restaient encore furent massacrées par les Armagnacs, et leurs maisons pillées et brûlées ... seule la chapelle St Michel fut épargnée !

Cette chapelle est placée sous le vocable de St Michel. Elle était l'église du village de Rimmlen ou Rimelnheim. Au moyen-âge, les villageois vivaient dans la pauvreté car leurs terres étaient peu fertilles. La disparition de Rimmlen fut lente et progressive car au fil du temps, les villageois s'installèrent ailleurs. En 1444 les quelques familles qui restaient encore furent massacrées par les Armagnacs, et leurs maisons pillées et brûlées ... seule la chapelle St Michel fut épargnée !

 

 

La statue de Saint Michel terrassant le dragon dans l'angle droit de la chapelle

La statue de Saint Michel terrassant le dragon dans l'angle droit de la chapelle

 

 

Sur les berges du canal de la Bruche, deux femelles Colvert prennent un bain de soleil

Sur les berges du canal de la Bruche, deux femelles Colvert prennent un bain de soleil

 

 

Le château de Dachstein

Le château de Dachstein

 

 

Et juste en face se trouve le vieux lavoir

Et juste en face se trouve le vieux lavoir

 

 

Emblème de vigneron à Dachstein datant du 16ème siècle

Emblème de vigneron à Dachstein datant du 16ème siècle

 

 

Saint Armuth est le patron de cette chapelle

Saint Armuth est le patron de cette chapelle

 

 

Pic-nic

Pic-nic

 

 

La belle allée de prunus conduit vers le Dompeter

La belle allée de prunus conduit vers le Dompeter

 

 

La source Sainte Pétronille (fille spirituelle de St Pierre) et la chapelle du Dompeter

La source Sainte Pétronille (fille spirituelle de St Pierre) et la chapelle du Dompeter

 

 

Des masques aux yeux globuleux surveillent l'entrée de la chapelle

Des masques aux yeux globuleux surveillent l'entrée de la chapelle

 

 

Le Dompeter est la plus ancienne église d'Alsace

Le Dompeter est la plus ancienne église d'Alsace

 

 

La chapelle St Ulrich d'Avolsheim date du début du XIème siècle

La chapelle St Ulrich d'Avolsheim date du début du XIème siècle

 

 

Des fresques ornent le plafond du baptistère

Des fresques ornent le plafond du baptistère

 

 

Les oies du Capitole ... si on les énerve !

Les oies du Capitole ... si on les énerve !

 

 

Vauban est passé par Avolsheim en y faisant construire les vannes pour réguler son canal de la Bruche

Vauban est passé par Avolsheim en y faisant construire les vannes pour réguler son canal de la Bruche

 

 

C'est sur les fondations d'un ancien temple païen à la gloire du dieu de la vigne (Dionysus) que fut élevée la chapelle St Denis au pied du Horn

C'est sur les fondations d'un ancien temple païen à la gloire du dieu de la vigne (Dionysus) que fut élevée la chapelle St Denis au pied du Horn

 

 

Divines vignes ...

Divines vignes ...

 

 

Le Sacré Coeur au sommet du Horn

Le Sacré Coeur au sommet du Horn

 

 

Le circuit des chapelles de la Bruche

 

 

Les noisettes mûrissent, l'été tire vers sa fin ...

Les noisettes mûrissent, l'été tire vers sa fin ...

 

 

Au milieu des blés moissonnés se trouve la chapelle Maria Altbronn

Au milieu des blés moissonnés se trouve la chapelle Maria Altbronn

 

 

Le circuit des chapelles de la Bruche

     

                        Merci de votre visite, à bientôt !

 

Repost 0
30 août 2016 2 30 /08 /août /2016 10:45

Une fois de plus, mes pas suivent les petits sentiers du Mont Sainte Odile. J'aime toujours autant me promener à l'ombre de ce mystérieux mûr païen qui soulève bien des questions. Aux quatre coins de l'enceinte se dressent des châteaux forts, protecteurs du monastère de Sainte Odile. Les bâtisseurs du moyen-âge ont largement puisé dans le mûr antique pour récupérer les gros blocs de grès.

Un peu à l'écart des sentiers se trouve un plateau où sont éparpillés de gros rochers étranges. Il se nomme plateau des Fées mais sur certaines cartes il est mentionné sous "Hexenplatz", et les gentilles fées se transforment en vilaines sorcières dès que l'on passe à la langue germanique !

Ce lieu dégage une atmosphère particulière. Les pierres sont quasiment toutes creusées de bassins ou de cupules. c'est un endroit propice à la méditation et au repos. Un endroit empreint de tant de mystères ...

 

Carte IGN 3716 ET

 

Les châteaux de Dreistein étaient chargés de couvrir et protéger l'abbaye de Sainte Odile

Les châteaux de Dreistein étaient chargés de couvrir et protéger l'abbaye de Sainte Odile

 

 

L'intérieur de la tour cylindrique

L'intérieur de la tour cylindrique

 

 

Des marques de tâcherons ornent les blocs de grès

Des marques de tâcherons ornent les blocs de grès

 

 

Le mur païen et ses mystères

 

 

Le mur païen et ses mystères

 

 

La porte Koeberle

La porte Koeberle

 

 

Le mur païen et ses mystères

 

 

Sur le sentier des merveilles

Sur le sentier des merveilles

 

 

Au plateau des Fées ...

Au plateau des Fées ...

 

 

Le mur païen et ses mystères

 

 

Le mur païen et ses mystères

 

 

Jolie vue sur la carrière de St Nabor et la plaine d'Alsace

Jolie vue sur la carrière de St Nabor et la plaine d'Alsace

 

 

Parfois, le monastère surgit entre deux arbres ...

Parfois, le monastère surgit entre deux arbres ...

 

 

La porte Nord du mûr païen aussi appelée porte du Stollberg

La porte Nord du mûr païen aussi appelée porte du Stollberg

 

 

Retour au Dreistein

Retour au Dreistein

 

 

La ruine s'intègre parfaitement dans les rochers

La ruine s'intègre parfaitement dans les rochers

 

 

Le mur païen et ses mystères

 

 

Repost 0
2 août 2016 2 02 /08 /août /2016 12:05

Le secteur du Donon était autrefois très fréquenté par les Celtes et plus tard les Romains. De nombreux vestiges de sculptures en témoignent, ainsi que des ruines de temples et des statuettes retrouvées sur la montagne sacrée. L'une des routes menant au Donon passe par le col de la Charaille.

Aujourd'hui, je pars à la découverte de pierres levées, relativement nombreuses dans ce coin du massif vosgien. Nous sommes fin juin et les averses sont encore fréquentes. Quelques rayons de soleil arriveront néanmoins à percer au travers des nuages sombres.

Le Roc du Trupt sera ma première étape. Aucun sentier n'y mène. Il est situé en contrebas de la Vierge du Trupt, dans une pente bien raide. Dans l'étroite faille du rocher se trouvent d'étranges stries. A première vue, il pourrait s'agir de lettres runiques, représentant le symbole Kalc qui signifie "calice" ou "coupe". La présence d'autres stries, ne ressemblant pas à des runes, me font penser à des polissoirs.

Au fond de la caverne, il y a une inscription portant la date de 1918 ainsi que des initiales. Elle a probablement été occupée par un soldat à la fin de la Grande Guerre ? A ce jour, je n'ai donc aucune certitude quant à ces stries. Polissoirs ou runes, la question reste posée ...

Carte IGN : 3616 OT

 

 

Le petit abri du col de la Charaille

Le petit abri du col de la Charaille

 

 

L'eau des petites mares est constamment renouvelée par les pluies

L'eau des petites mares est constamment renouvelée par les pluies

 

 

La Vierge du Trupt

La Vierge du Trupt

 

 

Le roc du Trupt

Le roc du Trupt

 

 

Les pierres du Sabbat de la Charaille

 

 

Des stries au fond de la faille du rocher

Des stries au fond de la faille du rocher

 

 

Une première pierre levée

Une première pierre levée

 

 

Pluie d'été ...

Pluie d'été ...

 

 

Une autre pierre debout

Une autre pierre debout

 

 

Les pierres du Sabbat de la Charaille

 

 

La belle chapelle de Ton

La belle chapelle de Ton

 

 

Encore une pierre levée

Encore une pierre levée

 

 

Mon coin repas sur une souche ...

Mon coin repas sur une souche ...

 

 

L'abri de la Charaille après la pluie

L'abri de la Charaille après la pluie

 

 

Les pierres du Sabbat de la Charaille

 

 

Les pierres du Sabbat de la Charaille

 

 

Cette pierre du Sabbat à été gravée d'une croix Lorraine

Cette pierre du Sabbat à été gravée d'une croix Lorraine

 

                 Merci de votre visite, à bientôt !

Repost 0
20 juillet 2016 3 20 /07 /juillet /2016 15:57

Dans cette forêt préservée du massif vosgien se trouvent encore quelques spécimens de grands résineux. On y trouve les plus grands épicéas d'Europe, vieux de plus de deux siècles. Les pentes abruptes du défilé sont plantées de vieilles futaies de hêtres et de sapins. Ces arbres laissent passer peu de lumière et les sous-bois sont très humides, favorable au développement de nombreuses variétés de fougères.

Au bord de la petite Meurthe s'épanouissent des bistortes et des raiponces ou encore des stellaires des bois qui viennent mettre un peu de couleur dans ce camaïeu de vert. Au fond du petit torrent de montagne se cachent chabots et truites Fario entre les galets charriés depuis les sommets et arrondis par un lent travail d'érosion. Le défilé de Straiture est l'un des derniers sanctuaire naturel et sauvage de nos belles Vosges ...

 

Carte IGN : 3618 OT

 

Le défilé de Straiture

 

 

Une forêt légendaire où l'on s'attend à voir surgir des elfes et des trolls ...

Une forêt légendaire où l'on s'attend à voir surgir des elfes et des trolls ...

 

 

Raiponce noire

Raiponce noire

 

 

Le défilé a beaucoup souffert de précédentes tempêtes mais quelques grands conifères tiennent bon !

Le défilé a beaucoup souffert de précédentes tempêtes mais quelques grands conifères tiennent bon !

 

 

Autrefois, on ne savait pas fabriquer de la glace. Comme les hivers étaient bien plus rigoureux qu'actuellement, on pouvait chercher de la glace entre ces rochers jusqu'à l'été

Autrefois, on ne savait pas fabriquer de la glace. Comme les hivers étaient bien plus rigoureux qu'actuellement, on pouvait chercher de la glace entre ces rochers jusqu'à l'été

 

 

Le défilé de Straiture

 

 

Le défilé de Straiture

 

 

Le défilé de Straiture

 

 

La petite Meurthe

La petite Meurthe

 

 

La forêt originelle ...

La forêt originelle ...

 

 

Il ne manque plus que les cris de singes ou d'oiseaux exotiques et on pourrait s'imaginer dans une forêt tropicale ...

Il ne manque plus que les cris de singes ou d'oiseaux exotiques et on pourrait s'imaginer dans une forêt tropicale ...

 

 

Une stèle à la mémoire d'un garde forestier

Une stèle à la mémoire d'un garde forestier

 

 

Le défilé de Straiture

 

 

Un pierrier sur les pentes de Straiture

Un pierrier sur les pentes de Straiture

 

 

La fontaine Jean-Jacques Richert

La fontaine Jean-Jacques Richert

 

 

Repost 0
20 mars 2016 7 20 /03 /mars /2016 08:48

Un matin, lorsque je franchis l'entrée de l'office du tourisme de Wasselonne, je fus attiré par un dépliant sur le présentoire. Il est sobrement intitulé "Circuits de Bacchus". Bacchus bien sûr, c'est le dieu du vin chez les Romains, et il y a fort à parier que les circuits proposés traversent le vignoble de la région de Marlenheim.

L'itinéraire retenu pour la rando du jour se nomme "Circuit du Riewerle". Alors qu'est ce qu'un Riewerle ? Je vais vous en donner le deuxième sens : c'est un robinet en bois que l'on enfonce dans le tonneau à l'aide d'un maillet. Ce robinet permet de prélever un échantillon de vin pour le goûter. Pour revenir à la rando qui nous intéresse, elle suit un itinéraire balisé "anneau vert" sur une distance de 15,5 km précisément et 300 m. de dénivelé, dixit le prospectus. Le temps donné pour effectuer la boucle est de 4 heures (à condition de ne pas s'arrêter chez les viticulteurs pour goûter les cépages alsaciens...). Le départ est à Marlenheim devant la mairie, place du Maréchal Leclerc. 

 

Carte IGN : 3715 ET et 3716 ET

Itinéraire : Marlenheim - Kirchheim - Odratzheim - Scharrachbergheim - Irmstett - Traenheim - Wangen - Marlenheim.

 

 

Vue sur l'église Sainte Richarde de Marlenheim depuis la place de la mairie.

Vue sur l'église Sainte Richarde de Marlenheim depuis la place de la mairie.

 

 

Un vieux puits orné de figures médiévales.

Un vieux puits orné de figures médiévales.

 

 

Les champs sont prêts à recevoir les semences...

Les champs sont prêts à recevoir les semences...

 

 

Tête de bois sur une maison vigneronne d'Odratzheim.

Tête de bois sur une maison vigneronne d'Odratzheim.

 

 

Sur les traces de Bacchus

 

 

Le château de Scharrachbergheim est un Wasserburg du XIVème siècle. Il est encore entouré de ses douves.

Le château de Scharrachbergheim est un Wasserburg du XIVème siècle. Il est encore entouré de ses douves.

 

 

Le clocher roman de Scharrachbergheim date de XIIème siècle.

Le clocher roman de Scharrachbergheim date de XIIème siècle.

 

 

Un monstre dévore les pauvres pécheurs...

Un monstre dévore les pauvres pécheurs...

 

 

Un petit abri au pied du Scharrachberg.

Un petit abri au pied du Scharrachberg.

 

 

Un pont de bois enjambe la Mossig.

Un pont de bois enjambe la Mossig.

 

 

C'est le printemps à Irmstett !

C'est le printemps à Irmstett !

 

 

Croix des vignes.

Croix des vignes.

 

 

Sur les traces de Bacchus

 

 

Sur les traces de Bacchus

 

 

Maison vigneronne à Traenheim datant de 1549. C'est aujourd'hui le restaurant "Zum Loejelgucker" au cadre fort sympathique.

Maison vigneronne à Traenheim datant de 1549. C'est aujourd'hui le restaurant "Zum Loejelgucker" au cadre fort sympathique.

 

 

Le vieux clocher roman de Traenheim date du XIIIème siècle. Il y a une pierre baptismale et un tombeau au pied du bâtiment.

Le vieux clocher roman de Traenheim date du XIIIème siècle. Il y a une pierre baptismale et un tombeau au pied du bâtiment.

 

 

Son choeur est gothique.

Son choeur est gothique.

 

 

Chevrette et brocard.

Chevrette et brocard.

 

 

Une des deux portes médiévales de Wangen, une petite bourgade fortifiée.

Une des deux portes médiévales de Wangen, une petite bourgade fortifiée.

 

 

Un emblème des métiers sur un linteau de porte.

Un emblème des métiers sur un linteau de porte.

 

 

Maison de maître à Wangenmuhl.

Maison de maître à Wangenmuhl.

 

 

Sur les traces de Bacchus

 

 

Le Marlenberg est recouvert de vignes.

Le Marlenberg est recouvert de vignes.

 

 

La chapelle de la Vierge Douloureuse.

La chapelle de la Vierge Douloureuse.

 

 

Sur les traces de Bacchus

 

 

                                Merci de votre visite, à bientôt !

 

Repost 0
24 février 2016 3 24 /02 /février /2016 09:15

Tout comme les cigognes, le soleil semble avoir migré dans les pays chauds cet hiver ! Grisailles, pluies et vents sont devenus le quotidien ces dernières semaines. Tant pis, on enfile quand même les chaussures de marche pour aller prendre l'air des forêts. De Salm à Prayé, un vent glacial balaye les contrées et la pluie cingle les visages. Parfois, la bruine donne un côté mystérieux aux arbres et aux rochers. Et du mystère, il y en aura encore, surtout lorsque nous tombons sur cette étrange pierre levée... Tant de questions se poseront autour de ce monolithe dressé et, bien sûr, nous ne pouvons répondre à aucune d'entre elles ! Comme il n'éxiste aucune histoire sur cette pierre, j'ai donc demandé à une amie de lui en inventer une...

 

Carte IGN : 3616 OT

 

 

La sentinelle de la forêt de Salm.

La sentinelle de la forêt de Salm.

 

 

Et déjà la première tête tombe...

Et déjà la première tête tombe...

 

 

La seconde tête de Salm.

La seconde tête de Salm.

 

 

Front de taille médiéval.

Front de taille médiéval.

 

 

Une pierre levée à Prayé

 

 

Une pierre levée à Prayé

Une légende des Hautes Chaumes

 

De méméoire d'homme, "il" avait toujours érré sur les Hautes chaumes ou dans les bois, arpentant les montagnes au travers des saisons, qu'il neige, qu'il pleuve ou qu'il vente. Dans toute la contrée, du lac de la Maix, en passant par le col de Prayé, de la Tête des Blanches Roches jusqu'à la chapelle de Bipierre, on racontait sur lui les pires histoires. Que c'était le fantôme d'un meurtrier qui cherchait vainement à expier ses fautes, que c'était un bandit de grand chemin toujours prêt à occire les pauvres marcaires perdus sur les hautes chaumes et même que c'était un ogre mangeur d'enfants ! Mais là, je crois que c'était une invention des mères de familles qui ne savaient plus comment tenir leur progéniture...

C'est vrai que même de loin, il faisait peur à voir...

Il faut avouer que Dame Nature ne l'avait pas gâter : en plus d'une barbe hirsute, il avait une grosse bosse dans le dos, qu'il essayait veinement de cacher sous une houppelande... On l'appelait "l'ermite bossu".

Il ne faisait rien pour changer ni améliorer sa triste réputation, au contraire. Ne disait-on pas que dans un accès de folie furieuse il avait détruit de ses mains la petite marcairie dans laquelle il fabriquait autrefois de délicieux munster ?

De la bâtisse qui se dressait jadis fièrement au milieu des bois, ne restaient que de lamentables ruines ainsi que sa carriole détruite et des arbres arrachés, signes de sa rage...

 

                                                                                            

 

 

 

 

 

Une pierre levée à Prayé

Personne ne savait ce qui l'avait conduit à de tels égarements et personne ne cherchait à le savoir. Ayant détruit sa petite marcairie, il vivait maintenant dans une grotte qu'il regagnait chaque soir, après ses interminables marches, pour y trouver un repos précaire et une nourriture rustique.

Dés l'aube, il repartait. Même lorsque les nuages emprisonnaient la forêt tout au long du jour comme dans une gangue de lumière grise et triste. Mais contre toute attente, ses marches sans but prirent un jour une autre tournure et apportèrent une lumière étonnante à sa vie. 

En effet, il rencontra une autre "ermite bossue" !

Elle avait la même bosse dans le dos et comme lui, elle aimait arpenter les monts et les vaux, quelque soit la saison. Elle connaissait beaucoup des secrets de la nature et les partagea avec lui.

Elle lui apprit à parler aux arbres et aux pierres pour en recueillir la force et la sagesse. C'est ainsi que prit fin la rumeur de "l'ermite bossu" dans la région des Hautes Chaumes. Mais si un jour vous prenez le temps de vous y perdre, vous trouverez certainement ce joli enclos où s'élèvent deux pierres tombales. Peut être s'agit-il de celles de nos deux ermites bossus ?

 

 

                                                                                   Un texte de Véronique A.

 

 

Une pierre levée à Prayé

 

 

Au sommet de la Chatte Pendue.

Au sommet de la Chatte Pendue.

 

 

Une pierre levée à Prayé

 

 

Le monument des Passeurs.

Le monument des Passeurs.

 

 

Une pierre levée à Prayé

 

 

Stèle mise en place par les élèves de l'école de Belval.

Stèle mise en place par les élèves de l'école de Belval.

 

 

Enfin un abri...

Enfin un abri...

 

 

Il souffle un vent à écorner les boeufs !

Il souffle un vent à écorner les boeufs !

 

 

Une pierre levée à Prayé

 

 

Une pierre levée à Prayé

 

 

Vue sur le massif du Donon.

Vue sur le massif du Donon.

 

 

Une pierre levée à Prayé

 

 

La pierre levée.

La pierre levée.

 

 

Une pierre levée à Prayé

 

 

Un autre front de taille. (Photographies : D H.)

Un autre front de taille. (Photographies : D H.)

 

 

La tourbière de la Maxe.

La tourbière de la Maxe.

 

 

Une porte pour l'au-delà ?

Une porte pour l'au-delà ?

 

 

Une pierre levée à Prayé

 

 

Repost 0
1 février 2016 1 01 /02 /février /2016 13:48

Le mémorial de Schirmeck n'est pas un musée comme les autres. Les salles suivent un sens chronologique dans lesquelles ont été reconstituées les situations marquantes depuis l'entrée en guerre de la France contre l'Allemagne. Le focus a été fait sur l'Alsace et la Moselle qui ont été ballotées entre ces deux pays pendant 70 ans.

Evacuation, incorporations de force, oppression, résistance sont contées au travers d'un casque interactif tout au long de la visite. Une scène de champ de bataille a été reconstituée, que l'on traverse sur une passerelle à vous donner le vertige. Un couloir, anodin au premier regard, mais ce n'est qu'un trompe l'oeil. En réalité, le sol d'apparence plat, est en dénivelé. Les murs rétrécissent et le couloir devient de plus en plus étroit au fur et à mesure que l'on avance. Tout est fait pour que le visiteur ait une sensation d'oppression et de lutte de chaque instant pour progresser sur l'itinéraire, tout comme ce fut le cas dans la réalité dans ces années sombres de notre Histoire. Un endroit à découvrir absolument.

 

 

Le mémorial de Schirmeck.

Le mémorial de Schirmeck.

 

 

Reconstitution de baraques semi-enterrées du camp de prisonniers de Tambov.

Reconstitution de baraques semi-enterrées du camp de prisonniers de Tambov.

 

 

La galerie des portraits.

La galerie des portraits.

 

 

Le mémorial de l'Alsace Moselle à Schirmeck

 

 

La machine de guerre allemande a besoin de toutes les matières premières pour l'armement.

La machine de guerre allemande a besoin de toutes les matières premières pour l'armement.

 

 

Caricature du francophile Jean-Jacques Waltz, plus connu sous le nom de Hansi.

Caricature du francophile Jean-Jacques Waltz, plus connu sous le nom de Hansi.

 

 

Expulsion des francophiles.

Expulsion des francophiles.

 

 

Le mémorial de l'Alsace Moselle à Schirmeck

 

 

Reconstitution d'un ouvrage de la ligne Maginot.

Reconstitution d'un ouvrage de la ligne Maginot.

 

 

Nazification de l'Alsace-Moselle.

Nazification de l'Alsace-Moselle.

 

 

Le couloir...

Le couloir...

 

 

Nazification des administrations.

Nazification des administrations.

 

 

Affiches de propagande appelant à rejoindre les troupes de la SA et de la SS.

Affiches de propagande appelant à rejoindre les troupes de la SA et de la SS.

 

 

Uniformes de la Grossdeutschland, l'unité d'élite de la Wehrmacht.

Uniformes de la Grossdeutschland, l'unité d'élite de la Wehrmacht.

 

 

Le mémorial de l'Alsace Moselle à Schirmeck

 

 

Le mémorial de l'Alsace Moselle à Schirmeck

 

 

Epave d'un chasseur de char allemand, le Jagdpanther, utilisé durant l'opération "Nordwind" en Alsace du Nord.

Epave d'un chasseur de char allemand, le Jagdpanther, utilisé durant l'opération "Nordwind" en Alsace du Nord.

 

 

Epave d'une Kubelwagen, l'équivalent de la Jeep américaine.

Epave d'une Kubelwagen, l'équivalent de la Jeep américaine.

 

 

La roue tourne pour l'armée allemande et un vent d'espoir souffle en cette fin d'année 1944.

La roue tourne pour l'armée allemande et un vent d'espoir souffle en cette fin d'année 1944.

 

 

Repost 0
24 janvier 2016 7 24 /01 /janvier /2016 08:26

Cela faisait un petit moment que je n'avais pas publié de photos du Goeftberg. J'y monte pourtant assez régulièrement. Le Goeftberg est une colline calcaire accueillant des espèces végétales rares et typiques de ces lieux. Certains espaces de la colline sont protégés et fourmillent d'une faune variée. Les buissons, laissés sauvages, offrent un abri au petit gibier comme les faisans ou les lièvres mais aussi les chevreuils et les sangliers de passage. Il n'est pas rare de croiser un renard en maraude, toujours à l'affut d'un mulot ou d'un garenne imprudent.

La colline porte également les noms de Marlenberg, Stéphansberg ou Schoenenberg suivant que l'on se trouve sur les flancs de Marlenheim, Nordheim ou Wintzenheim. La partie Sud se termine par une paroi de grès, abrupte, donnant sur le défilé du Kronthal (vallée de la Couronne). Au moyen âge, un château fort est mentionné dès le début du XIIème siècle. Il surveillait la route de Strasbourg à Saverne. Le Kronenbourg, c'était le nom de la forteresse, n'a eu qu'une courte existence car il est détruit par les Strasbourgeois emmenés par l'évèque Henri de Stahleck en l'an 1246. Ses pierres ont été réutilisées pour stabiliser les pentes raides et éviter ainsi que la bonne terre soit lessivée par les orages. Il n'y a guère que sur les flancs du Marlenberg que la vigne réussit pleinement, profitant d'un maximum d'ensoleillement. On y trouve même un grand cru, connu sous l'appellation Steinklotz...

 

Carte IGN : 3715 ET

 

 

En montant le Goeftberg.

En montant le Goeftberg.

 

 

Les vignes sont remplacées par les cultures de céréales. Autrefois, elles recouvraient toutes les terres.

Les vignes sont remplacées par les cultures de céréales. Autrefois, elles recouvraient toutes les terres.

 

 

Un apiculteur a installé ses ruches près d'une parcelle de châtaigniers

Un apiculteur a installé ses ruches près d'une parcelle de châtaigniers

 

 

Malgré le froid, quelques abeilles s'affairent autour des ruches !

Malgré le froid, quelques abeilles s'affairent autour des ruches !

 

 

Z'auriez pas un picotin d'avoine ?

Z'auriez pas un picotin d'avoine ?

 

 

Vue sur Wasselonne et les collines vosgiennes

Vue sur Wasselonne et les collines vosgiennes

 

 

On trouve quelques montants de portes et fenêtres ayant appartenu au château de Kronenbourg.

On trouve quelques montants de portes et fenêtres ayant appartenu au château de Kronenbourg.

 

 

Le Loewenkopf.

Le Loewenkopf.

 

 

Vue sur la zone d'activité de Wasselonne.

Vue sur la zone d'activité de Wasselonne.

 

 

Le Loewenkopf est un rocher d'escalade.

Le Loewenkopf est un rocher d'escalade.

 

 

Une balade au Goeftberg

 

 

Un chevreuil dans son habitat naturel.

Un chevreuil dans son habitat naturel.

 

 

Cet abri de vigneron sur roues est laissé à l'abandon...

Cet abri de vigneron sur roues est laissé à l'abandon...

 

 

Une Sittelle torchepot à la recherche de nourriture...

Une Sittelle torchepot à la recherche de nourriture...

 

 

Un calvaire au pied du Stéphansberg.

Un calvaire au pied du Stéphansberg.

 

 

Des vignes au Schoenenberg.

Des vignes au Schoenenberg.

 

 

Sommet du Goeftberg.

Sommet du Goeftberg.

 

 

La chapelle St Wendelin du Goeftberg.

La chapelle St Wendelin du Goeftberg.

 

 

Une balade au Goeftberg

 

 

Repost 0