Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
10 août 2020 1 10 /08 /août /2020 15:03

A une époque où l'on travaillait dur dans les champs et dans les vignes, où, pendant la journée on n'avait pas le temps de s'adonner à des fioritures et légèretés, les jeunes filles de Dambach-la-Ville venaient dans un lieu secret pour trouver l'amour. La tradition rapporte que celles qui ne trouvaient pas à se marier pouvaient trouver un promis en venant danser dans la forêt, cachées entre de gros blocs erratiques. Et celles qui désespèrent avoir un enfant, retrouvent la fécondité en se baignant dans un rocher en forme de cupule. Une tradition qui, paraît-il, continue à séduire quelques garçons du coin !

Je prends le départ aux pieds des remparts de Dambach-la-ville pour rejoindre la chapelle St Sébastien. Les larges dimensions du sanctuaire ne sont pas vraiment celles d'une chapelle mais plutôt celles d'une église. En effet, au moyen-âge, St Sébastien était l'église du village d'Oberkirch aujourd'hui disparu. La première mention de cet édifice remonte à 1285. Le circuit du vignoble qui ramène à Dieffenthal passe par les pentes granitiques où pousse un raisin particulièrement choyé. Il s'agit du grand cru Frankstein, la fierté des viticulteurs de Dambach.

Le château de l'Orthenbourg est ma prochaine étape. C'est une très belle ruine médiévale qui, extérieurement n'a que peu souffert des sièges et des attaques qu'elle a subi. Le château est quasiment intact. Celui-ci offre une jolie vue sur le vignoble et la plaine alsacienne. Je décide d'aller manger au piton d'escalade du Falkenstein. Par chance, les grimpeurs que j'avais vu au sommet depuis le Hagelstein, sont tous dans les voies d'escalades. Il me reste encore à voir une dernière curiosité avant de regagner tranquillement Dambach : un rocher à la forme étrange et encore plus le nom duquel il a été baptisé, le rocher de l'âne ...

Carte IGN : 3717 ET 

 

La porte d'Ebersheim faisait partie du système défensif de Dambach-la-Ville

La porte d'Ebersheim faisait partie du système défensif de Dambach-la-Ville

 

 

La chapelle St Sébastien au milieu des vignes

La chapelle St Sébastien au milieu des vignes

 

 

L'intérieur est assez ... étrange

L'intérieur est assez ... étrange

 

 

Un ossuaire se trouve derrière la chapelle

Un ossuaire se trouve derrière la chapelle

 

 

Les pentes granitiques baignées de soleil offrent un terroir idéal à la vigne de Dambach

Les pentes granitiques baignées de soleil offrent un terroir idéal à la vigne de Dambach

 

 

Le rocher des Celtes

Le rocher des Celtes

 

 

Ce rocher est appelé Opferstein, ou pierre des sacrifices

Ce rocher est appelé Opferstein, ou pierre des sacrifices

 

 

Un large bassin est creusé au sommet de l'Opferstein

Un large bassin est creusé au sommet de l'Opferstein

 

 

La roche des jeunes filles

 

 

La roche des jeunes filles

La roche des jeunes filles

 

 

La roche des jeunes filles

 

 

Celui-ci a été appelé baleineau !

Celui-ci a été appelé baleineau !

 

 

L'Orthenbourg domine le village de Scherwiller

L'Orthenbourg domine le village de Scherwiller

 

 

Le donjon protégé par une chemise s'affiche à 32m. de hauteur

Le donjon protégé par une chemise s'affiche à 32m. de hauteur

 

 

Une fenêtre à banquettes et même un évier avec son évacuation

Une fenêtre à banquettes et même un évier avec son évacuation

 

 

La vue depuis l'Orthenbourg

La vue depuis l'Orthenbourg

 

 

Le grand chef indien n'a pas l'air content !

Le grand chef indien n'a pas l'air content !

 

 

Le piton d'escalade du Falkenstein domine la vallée de Villé

Le piton d'escalade du Falkenstein domine la vallée de Villé

 

 

Au Falkenstein

Au Falkenstein

 

 

Mon déjeuner au sommet du piton

Mon déjeuner au sommet du piton

 

 

La roche des jeunes filles

 

 

Une borne armoriée

Une borne armoriée

 

 

On distingue l'église St Gilles au sommet du Kirchberg de St-Pierre-Bois

On distingue l'église St Gilles au sommet du Kirchberg de St-Pierre-Bois

 

 

Le carrefour du Kaesmarkt

Le carrefour du Kaesmarkt

 

 

La roche des jeunes filles

 

 

Et voici le rocher de l'âne !

Et voici le rocher de l'âne !

 

 

La forteresse médiévale du Bernstein

La forteresse médiévale du Bernstein

 

 

La roche des jeunes filles

 

 

La roche des jeunes filles

 

                    Merci de votre visite, à bientôt !

Partager cet article

Repost0
5 février 2020 3 05 /02 /février /2020 16:19

La forêt Savernoise était balayée par les vents et noyée sous la pluie. Puis, au cours de la matinée, la brume enveloppait doucement les rochers et les arbres, silencieusement, sans prévenir. L'eau ruisselle sur les sentiers, les ornières deviennent boueuses, les flaques se transforment en mares. Le grès de la roche est luisant et les mousses sont d'un vert intense. La montée vers le Brotschberg est rendue périlleuse par endroit, surtout si on ne prête pas attention aux racines devenues glissantes.

Chaque château fort alsacien a sa petite particularité. Le Haut Barr est connu pour son pont du diable qui enjambe deux énormes rochers. L'Ochsenstein possède une jolie citerne à filtration et le nouveau Géroldseck a son assommoir. Quant au grand Géroldseck, outre une magnifique entrée pavée qui vient d'être dégagée, le château est doté d'un immense palas fraîchement jointé. Les pierres ont été nettoyées et mises en valeur. Les départs de voûtes et les encadrements des fenêtres n'en ressortent que mieux ...

Carte IGN : 3715 OT

                                                            Cliquez sur les photos pour les agrandir

 

La Vierge du Zimmereck

La Vierge du Zimmereck

 

 

Sur le balisage rectangle rouge/ blanc / rouge

Sur le balisage rectangle rouge/ blanc / rouge

 

 

Rochers pittoresques

Rochers pittoresques

 

 

Une chandeleur au Brotschberg

 

 

La tombe de Aloyse Dey

La tombe de Aloyse Dey

 

 

Et celui-là a la goutte au nez !

Et celui-là a la goutte au nez !

 

 

Une chandeleur au Brotschberg

 

 

Une chandeleur au Brotschberg

 

 

Le rocher Huck dans la brume

Le rocher Huck dans la brume

 

 

Une chandeleur au Brotschberg

 

 

Le promontoire du rocher du Brotsch

Le promontoire du rocher du Brotsch

 

 

Le vent souffle tellement fort qu'on ne peut se tenir debout

Le vent souffle tellement fort qu'on ne peut se tenir debout

 

 

La grotte du Brotsch

La grotte du Brotsch

 

 

Une chandeleur au Brotschberg

 

 

L'énorme cuve de pierre

L'énorme cuve de pierre

 

 

La soupe est prête !

La soupe est prête !

 

 

Une chandeleur au Brotschberg

 

 

Exploration d'un petit abri sous-roche

Exploration d'un petit abri sous-roche

 

 

La tour panoramique du Brotschberg et son nouvel abri

La tour panoramique du Brotschberg et son nouvel abri

 

 

Une chandeleur au Brotschberg

 

 

Le vent a balayé toute la brume de la plaine rhénane

Le vent a balayé toute la brume de la plaine rhénane

 

 

Préparation de la raclette ...

Préparation de la raclette ...

 

 

Et bien sûr des crêpes pour la chandeleur

Et bien sûr des crêpes pour la chandeleur

 

 

Petit Géroldseck

Petit Géroldseck

 

 

Cet assommoir faisait partie du système défensif qui protégeait une poterne et l'accès au donjon

Cet assommoir faisait partie du système défensif qui protégeait une poterne et l'accès au donjon

 

 

L'entrée du grand Géroldseck

L'entrée du grand Géroldseck

 

 

Une chandeleur au Brotschberg

 

 

Le mur Nord du palas consolidé, jointé et nettoyé. Un bijou de l'art roman

Le mur Nord du palas consolidé, jointé et nettoyé. Un bijou de l'art roman

 

 

Le soleil se couche, il est temps de regagner le nid

Le soleil se couche, il est temps de regagner le nid

 

 

La maisonnette de pierre

La maisonnette de pierre

 

 

Partager cet article

Repost0
12 décembre 2019 4 12 /12 /décembre /2019 14:55

Un sentier balisé par des elfes, gravées dans le grès rose, serpente entre des pierres levées et de larges cupules remplies d'eau, et dans lesquelles se reflètent les grands châtaigniers du Mollberg. Il s'appelle "Sentier des Demoiselles de Pierre". On se laisse vite emporter dans des rêveries, notre imagination attisée par des nymphes légèrement vêtue, illustrant des panneaux pédagogiques. Cette boucle, je la ferai en seconde partie de rando, après avoir visité les ruines du Guirbaden.

Le sentier qui monte à la forteresse médiévale passe à côté de deux vieux châtaigniers. Ce n'est pas la hauteur de ces arbres qui fait qu'ils soient classés "remarquables", mais leur âge vénérable. En regardant ces châtaigniers, on dirait qu'ils ont souffert de tous les maux tant ils sont difformes. Les troncs sont creux mais la sève, ce fluide vital, coule encore dans leurs artères pour leur donner le souffle de la vie. Ils auraient même servi de cachette aux garçons de Mollkirch qui refusaient de d'endosser l'uniforme nazi durant la dernière guerre ... 

Carte IGN  : 3716 ET

 

Le départ du sentier des Demoiselles de pierre est à Laubenheim, près de Mollkirch

Le départ du sentier des Demoiselles de pierre est à Laubenheim, près de Mollkirch

 

 

Vous ne pouvez pas vous perdre tant que les bonnes fées veillent sur vous !

Vous ne pouvez pas vous perdre tant que les bonnes fées veillent sur vous !

 

 

Les châtaigniers de Mollkirch sont mentionnés dans un état des lieux datant de la fin du 17ème siècle !

Les châtaigniers de Mollkirch sont mentionnés dans un état des lieux datant de la fin du 17ème siècle !

 

 

Que raconteraient ces arbres, s'ils avaient la parole ?

Que raconteraient ces arbres, s'ils avaient la parole ?

 

 

Un crâne de dinosaure ?

Un crâne de dinosaure ?

 

 

On leur a cloué une pancarte sur laquelle est écrit la circonférence de 5,40 mètres

On leur a cloué une pancarte sur laquelle est écrit la circonférence de 5,40 mètres

 

 

Les troncs sont creux et on peut facilement s'y tenir debout

Les troncs sont creux et on peut facilement s'y tenir debout

 

 

La forteresse du Girbaden repose sur un éperon rocheux et sur d'énormes arcs de décharges maçonnés au dessus du vide

La forteresse du Girbaden repose sur un éperon rocheux et sur d'énormes arcs de décharges maçonnés au dessus du vide

 

 

Les châtaigniers de Mollkirch

Venons maintenant au coeur du Girbaden. Tous les livres traitant du sujet s'accordent à dire que c'est la plus vaste forteresse d'Alsace. Tout le gratin de la noblesse alsacienne, ou presque, est passé par là. Les puissants comtes d'Eguisheim-Dabo sont cités comme étant les constructeurs du château. Puis vint l'empereur Frédéric de Hohenstaufen qui le céda à l'évêque de Strasbourg. S'en suivirent des attaques des Lorrains qui veulent aussi une part du magot. Il faut dire que les comtes d'Eguisheim-Dabo ont également fondé l'abbaye d'Altorf pour avoir un lieu de sépulture digne de leur rang. Les Armagnacs aussi sont "montés" en Alsace pour piller les biens de l'abbaye (les trésors sont gardés au Girbaden). Puis débarquèrent les Suédois commandés par le colonel Harpf. Après un siège, ils ont pu s'installer dans la place forte obtenant même par la force, du vin et des vivres de la ville d'Obernai. L'année d'après, ce sont les troupes Françaises de Louvois qui prennent le château, et qui le passent définitivement à la poudre noire ...

 

 

 

Le palas était non seulement très joli mais bénéficiait de tout le confort de l'époque : des latrines !

Le palas était non seulement très joli mais bénéficiait de tout le confort de l'époque : des latrines !

 

 

La plus belle pièce du Girbaden est sans doute cette belle fenêtre rescapée de siècles de pillage et de destructions

La plus belle pièce du Girbaden est sans doute cette belle fenêtre rescapée de siècles de pillage et de destructions

 

 

Une tour faite de belles pierres à bossages pour défendre cette porte

Une tour faite de belles pierres à bossages pour défendre cette porte

 

 

La chapelle St Valentin et la tour de la faim se trouvent protégés derrière une enceinte crénelée

La chapelle St Valentin et la tour de la faim se trouvent protégés derrière une enceinte crénelée

 

 

Le Girbaden domine l'entrée de la vallée de la Magel

Le Girbaden domine l'entrée de la vallée de la Magel

 

 

Les châtaigniers de Mollkirch

 

 

Les châtaigniers de Mollkirch

 

 

Un large bassin sur le sentier des Demoiselles de pierre

Un large bassin sur le sentier des Demoiselles de pierre

 

 

Les châtaigniers de Mollkirch

 

 

Les châtaigniers de Mollkirch

 

 

Les châtaigniers de Mollkirch

 

 

C'est ici que je vais m'installer pour le déjeuner

C'est ici que je vais m'installer pour le déjeuner

 

 

Les châtaigniers de Mollkirch

 

 

Par endroit, les rochers forment un labyrinthe où il faut chercher son chemin

Par endroit, les rochers forment un labyrinthe où il faut chercher son chemin

 

 

Brume au Mollberg

Brume au Mollberg

 

 

Les châtaigniers de Mollkirch

 

 

Les châtaigniers de Mollkirch

 

 

                                    Au revoir et à bientôt !

Partager cet article

Repost0
12 juillet 2019 5 12 /07 /juillet /2019 07:56

Quand on parle du Nideck, on pense forcément à la grande cascade qui se jette du haut de la falaise de porphyre, juste sous les ruines des deux donjons médiévaux. La cascade que nous cherchons aujourd'hui est beaucoup moins connue. C'est celle du Luttenbach. Elle est mentionnée sur la carte mais la signalétique du Club Vosgien reste très discrète quant à son emplacement. Aucun sentier n'y mène directement. D'ailleurs du chemin balisé, on ne la voit pas ! C'est à peine si le murmure de la chute parvient jusqu'en haut du sentier ... Le petit torrent n'a pas choisi le chemin le plus facile : il se fraye un passage dans un canyon qui date sans doute de l'ère du volcan du Nideck.

Le promontoire du rocher du Pfaffenlapp est l'endroit idéal pour observer la vallée de la Bruche et les deux Ringelsberg. Le grand Ringelsberg porte les ruines d'une forteresse médiévale. S'il ne reste plus grand chose du donjon pentagonal, les murs d'enceinte sont encore hauts et en bon état. Quant au petit Ringelsberg, il porte d'étranges vestiges. On a du mal à dater ces vieilles pierres qui sont montées en forme d'ovale. C'est sans doute cette particularité qui a donné le nom aux deux mamelons ... Ringelsberg, la montagne de l'anneau ...

Carte IGN : 3716 ET

 

En remontant le Luttenbach

En remontant le Luttenbach

 

 

La cascade du Luttenbach se jette dans un petit cirque d'éboulis

La cascade du Luttenbach se jette dans un petit cirque d'éboulis

 

 

Le haut de la cascade est formé d'un vasque naturel

Le haut de la cascade est formé d'un vasque naturel

 

 

En remontant le Luttenbach

 

 

En remontant le Luttenbach

 

 

Un très beau canyon âgé de plusieurs millions d'années

Un très beau canyon âgé de plusieurs millions d'années

 

 

Vue sur la vallée de la Bruche depuis le promontoire du Pfaffenlapp

Vue sur la vallée de la Bruche depuis le promontoire du Pfaffenlapp

 

 

Le rocher du Pfaffenlapp

Le rocher du Pfaffenlapp

 

 

Nous arrivons au petit Ringelsberg qui culmine à 642m d'altitude

Nous arrivons au petit Ringelsberg qui culmine à 642m d'altitude

 

 

Un mur de pierres sèches, aussi large que haut

Un mur de pierres sèches, aussi large que haut

 

 

L'enceinte du petit Ringelsberg

L'enceinte du petit Ringelsberg

 

 

La porte Sud du château de Ringelstein

La porte Sud du château de Ringelstein

 

 

L'escalier accédant aux parties supérieures de la ruine

L'escalier accédant aux parties supérieures de la ruine

 

 

Les vestiges du donjon

Les vestiges du donjon

 

 

Apéro

Apéro

 

 

En remontant le Luttenbach

 

 

Caroline nous a encore préparé un bon repas

Caroline nous a encore préparé un bon repas

 

 

L'entrée Nord de la forteresse du grand Ringelsberg

L'entrée Nord de la forteresse du grand Ringelsberg

 

 

Et son mur d'enceinte quasi intact

Et son mur d'enceinte quasi intact

 

 

La cascade du Nideck

La cascade du Nideck

 

 

En remontant le Luttenbach

 

 

Du haut des Hirschfels

Du haut des Hirschfels

 

 

Une vue sur le donjon du château du Nideck

Une vue sur le donjon du château du Nideck

 

 

Partager cet article

Repost0
13 juin 2019 4 13 /06 /juin /2019 13:18

Saviez-vous qu'on rencontre parfois de drôles de personnages dans nos vieux châteaux-forts ? C'est à se demander s'ils sont bien réels ou s'ils sortent tout droit de notre imagination ou d'une légende du fin fond du moyen-âge ... Rien à voir cependant avec des elfes, gnomes ou des dames blanches !

L'une des dames que j'ai rencontré au grand Geroldseck dansait sur une musique envoûtante. On aurait dit qu'elle remontait les couloirs du temps et que, des siècles plus tôt, elle faisait partie d'une troupe de troubadours itinérants, offrants leurs services aux avoués de l'abbaye de Marmoutier

La seconde dame est musicienne.  Elle est assise dans une fenêtre à coussièges et ses doigts pincent les cordes d'une harpe. Sa musique résonne dans les pans de murs qui menacent de s'écrouler. Les lierres et les plantes grimpantes ont depuis longtemps remplacés les coûteuses tapisseries qui ornaient le logis seigneurial.

Je prends mon repas sur la plus haute pierre du petit Geroldseck. Non pas pour voir l'atterrissage d'une nymphe ailée mais pour me tenir à l'écart des brouhahas des promeneurs qui mangent leurs chips en famille. N'oublions pas qu'on est le 1er mai, qu'il fait beau et que c'est la journée des châteaux-forts ...

Carte IGN : 3715 OT

 

La belle forêt domaniale de Saverne

La belle forêt domaniale de Saverne

 

 

Une danseuse au Geroldseck

 

 

Les murailles du grand Geroldseck

Les murailles du grand Geroldseck

 

 

Une danseuse au Geroldseck

 

 

Lady Morgane danse au son d'une musique médiévale ...

Lady Morgane danse au son d'une musique médiévale ...

 

 

Le château du Haut Barr est connu pour son fameux pont du diable

Le château du Haut Barr est connu pour son fameux pont du diable

 

 

Château du Haut Barr

Château du Haut Barr

 

 

La chapelle St Nicolas

La chapelle St Nicolas

 

 

La vue est exceptionnelle depuis le Haut Barr

La vue est exceptionnelle depuis le Haut Barr

 

 

La tour du télégraphe Chappe

La tour du télégraphe Chappe

 

 

Une danseuse au Geroldseck

 

 

Une danseuse au Geroldseck

 

 

De nouveaux bâtiments viennent d'être dégagés au Grand Geroldseck

De nouveaux bâtiments viennent d'être dégagés au Grand Geroldseck

 

 

Une joueuse de harpe au grand Geroldseck

Une joueuse de harpe au grand Geroldseck

 

 

Une danseuse au Geroldseck

 

 

Il est temps d'aller casser une graine !

Il est temps d'aller casser une graine !

 

 

Les ruines du petit Geroldseck

Les ruines du petit Geroldseck

 

 

Une danseuse au Geroldseck

 

 

Est-ce que je n'ai pas juste rêvé tout ça, pendant que je faisais la sieste ?

Est-ce que je n'ai pas juste rêvé tout ça, pendant que je faisais la sieste ?

 

 

Partager cet article

Repost0
24 novembre 2018 6 24 /11 /novembre /2018 15:09

Hunawihr doit son nom à une femme pieuse, Huna. Elle est l'épouse de Hunon. Ils habitent une grande ferme sur le site de l'église fortifiée. Huna logeait, nourrissait, soignait les malades et allait à la fontaine laver le linge aux nécessiteux. La légende insiste sur le fait qu'une année de mauvaise récolte, Huna changea l'eau de la fontaine en vin ! Bien plus tard, Ulrich de Ribeaupierre rapporte dans son journal que la cérémonie de canonisation de Huna, le 15 avril 1520, rassemblait 20000 personnes ! les dons des pèlerins étaient suffisants pour entamer la construction de l'église actuelle, et la protéger de remparts armés. Les reliques de Ste Huna (décédée en 679) furent conservées dans la crypte jusqu'à la Réforme.

Le sentier par lequel je vais monter à la ferme-auberge de la Clausmatt n'en est pas vraiment un. Il s'agit plutôt d'un ancien passage de débardage qui n'a pas été utilisé depuis bien longtemps. Avant la mécanisation, on descendait les grumes à l'aide de chevaux. Un vieux fer à cheval, planté dans une souche, est encore le seul témoin de cette époque révolue.

La Clausmatt est indiquée sur la carte par le sigle d'une auberge. Ce n'est pourtant pas une auberge comme les autres. Comme je me le fais expliquer sur place, elle abrite une douzaine de résidents qui ont eu des accidents de la vie. Ils travaillent à la ferme dans le but de leur réinsertion sociale et vaincre leurs addictions. Ils sont libres de repartir quand bon leur semble, dès qu'ils se sentent prêts à reprendre leur place dans la société. L'association Espoir leur offre le gîte et le couvert en échange de bons soins prodigués aux animaux de la ferme et de jardinage dans le potager dont sont extraits tous les ingrédients pour faire la cuisine. 

Après le repas, je traverse le Steingenbach et grimpe aux châteaux de Ribeauvillé. Ma petite visite faite, je redescends par une variante et flâne un peu dans les ruelles médiévales. Et comme souvent, il y a foule dans la ville !

Carte IGN : 3718 OT

 

La fontaine où les lavandières avaient l'habitude de se retrouver. Le pilier porte la date de 1656

La fontaine où les lavandières avaient l'habitude de se retrouver. Le pilier porte la date de 1656

 

 

L'église fortifiée de Hunawihr est placé sous le vocable de St Jacques

L'église fortifiée de Hunawihr est placé sous le vocable de St Jacques

 

 

Depuis le moyen-âge, la vigne de Hunawihr s'appelle Rosanka, du nom de l'églantine qui pousse le long de la route

Depuis le moyen-âge, la vigne de Hunawihr s'appelle Rosanka, du nom de l'églantine qui pousse le long de la route

 

 

Les villageois se réfugiaient dans le cimetière fortifié en cas de coup dur. L'enceinte est armée de bastions semi-cylindriques percés de couleuvrines

Les villageois se réfugiaient dans le cimetière fortifié en cas de coup dur. L'enceinte est armée de bastions semi-cylindriques percés de couleuvrines

 

 

Une fresque représentant le couronnement de Ste Huna

Une fresque représentant le couronnement de Ste Huna

 

 

Autour du vignoble de Hunawihr

 

 

Hunawihr possède son grand cru. On ne l'appelle plus Rosanka comme au moyen-âge mais Rosacker

Hunawihr possède son grand cru. On ne l'appelle plus Rosanka comme au moyen-âge mais Rosacker

 

 

Le sentier des vignes grimpe en pente douce vers la forêt

Le sentier des vignes grimpe en pente douce vers la forêt

 

 

J'en profite pour ramasser quelques châtaignes ...

J'en profite pour ramasser quelques châtaignes ...

 

 

Autour du vignoble de Hunawihr

 

 

Un vieux fer à cheval le long d'une ancienne ligne de coupe

Un vieux fer à cheval le long d'une ancienne ligne de coupe

 

 

Autour du vignoble de Hunawihr

 

 

Les ânes de la ferme-auberge Clausmatt

Les ânes de la ferme-auberge Clausmatt

 

 

La Clausmatt

La Clausmatt

 

 

Pour moi c'est pique-nique ! Joues de boeuf au menu ...

Pour moi c'est pique-nique ! Joues de boeuf au menu ...

 

 

Autour du vignoble de Hunawihr

 

 

Le Girsberg est un vrai nid d'aigle !

Le Girsberg est un vrai nid d'aigle !

 

 

Autour du vignoble de Hunawihr

 

 

Les châteaux de Ribeauvillé

Les châteaux de Ribeauvillé

 

 

Ribeauvillé

Ribeauvillé

 

 

Le St Ulrich

Le St Ulrich

 

 

Autour du vignoble de Hunawihr

 

 

Le Girsberg domine la plaine

Le Girsberg domine la plaine

 

 

Tiens, c'est bon à savoir ...

Tiens, c'est bon à savoir ...

 

 

Les ruelles étroites de Ribeauvillé

Les ruelles étroites de Ribeauvillé

 

 

Autour du vignoble de Hunawihr

 

 

Partager cet article

Repost0
3 novembre 2018 6 03 /11 /novembre /2018 08:42

Le Mont Sainte Odile est un haut lieu spirituel pour les Alsaciens. Depuis le moyen-âge, les pèlerins affluent pour adresser leurs prières et leur reconnaissance à Odile en se recueillant au pied de son tombeau. On allume une petite bougie symbolique pour un voeu qui a été exaucé ou juste pour dire "Merci" d'être là, en bonne santé, avec nos familles, nos amis et de pouvoir jouir de la vie.

Une enceinte de pierre protège le couvent. C'est le Mûr Païen, long de 10 kilomètres. Personne ne sait qui l'a élevé. Son origine demeure une énigme. C'est d'ailleurs ce qui fait son charme. Bien que ses blocs ont servi de carrière pour les bâtisseurs de châteaux forts, il est toujours là, avec tous ses secrets et ses mystères qui planent autour de lui.

Le château du Dreistein est en partie construit avec les moellons du Mûr Païen. Maintenant lui aussi n'est plus qu'une ruine romantique, envahie par les arbres aux couleurs chatoyantes en cette saison automnale. A son tour, la forteresse médiévale a été pillée de ses belles pierres taillées. Les hommes en ont fait usage ailleurs, pour bâtir une grange, une étable ou un pont ...

Carte IGN : 3716 ET 

 

Sous les tilleuls du couvent

Sous les tilleuls du couvent

 

 

Juste dire "Merci ..."

 

 

La plaine d'Alsace et son patchwork de cultures céréalières, de petits bois isolés et collines sèches

La plaine d'Alsace et son patchwork de cultures céréalières, de petits bois isolés et collines sèches

 

 

Le tilleul creux a bien des choses à raconter. Il semble porter en lui toutes les souffrances des moniales

Le tilleul creux a bien des choses à raconter. Il semble porter en lui toutes les souffrances des moniales

 

 

Juste dire "Merci ..."

 

 

Juste dire merci

Juste dire merci

 

 

Juste dire "Merci ..."

 

 

Juste dire "Merci ..."

 

 

Le Mûr Païen

Le Mûr Païen

 

 

Il a perdu tous ses tenons en bois, la masse des blocs est suffisante pour son maintient

Il a perdu tous ses tenons en bois, la masse des blocs est suffisante pour son maintient

 

 

Un chantier inachevé

Un chantier inachevé

 

 

Juste dire "Merci ..."

 

 

Le Dreistein, fin d'après-midi

Le Dreistein, fin d'après-midi

 

 

Juste dire "Merci ..."

 

 

L'intérieur de la tour cylindrique

L'intérieur de la tour cylindrique

 

 

Marques de tâcherons

Marques de tâcherons

 

 

Juste dire "Merci ..."

 

 

Juste dire "Merci ..."

 

 

Il y a quoi à la télé ?

Il y a quoi à la télé ?

 

 

Dernières lueurs du soleil couchant

Dernières lueurs du soleil couchant

 

 

La nuit tombe sur la Grossmatt

La nuit tombe sur la Grossmatt

 

 

Partager cet article

Repost0
20 octobre 2018 6 20 /10 /octobre /2018 07:09

Un été sec suivi d'un automne sec, rien d'étonnant à ce que le niveau des lacs baisse considérablement. Ici, à Pierre Percée, certaines plages sablonneuses et caillouteuses s'allongent doucement, laissant apparaître de nombreuses souches d'arbres qui avaient été abattus lors de la mise en eau de la retenue par EDF. D'autres, au contraire, tombent à pic dans les profondeurs sombres du lac. Par endroit, c'est un spectacle lunaire qui attend le randonneur - la prudence est de mise si on se risque à s'aventurer sur les plages nouvellement formées; il y a des zones marécageuses dangereuses où l'on peut s'enfoncer jusqu'aux genoux et rester bloqué. Les nouveaux paysages dévoilés sont tantôt fantastiques lorsque le soleil lance ses rayons sur le sable rouge, tantôt apocalyptiques pour les bras qui restent dans la pénombre, et, où se tiennent encore debout quelques troncs squelettiques...

Le tour du lac fait environ 32 km de long, c'est pourquoi j'ai choisi de le faire à vélo. Mais attention, il y a un balisage réservé aux piétons et il vaut mieux rester sagement sur celui réservé aux VTT. Prosper veille et il n'hésitera pas à vous mettre à l'amende si vous embêtez les randonneurs ! Je m'arrête un instant au parc aventure pour partir à pied vers le rochers des Corbeaux. De là, on a une belle vue sur le lac et le donjon du château. On peut voir s'élancer les téméraires sur le fil d'acier de la tyrolienne juste au dessus des eaux bleues du lac. J'ai fait cette sortie le 1er septembre et depuis, le niveau a encore baissé de 2 mètres, ce qui en terme de volume d'eau, est impressionnant. Les sources qui alimentent le lac ne sont plus que mince filet d'eau. La région a vraiment besoin de pluies !

Carte IGN : 3616 OT

 

Le vieux donjon veille sur le lac de Pierre Percée

Le vieux donjon veille sur le lac de Pierre Percée

 

 

Un escalier du château dans la mi-ombre

Un escalier du château dans la mi-ombre

 

 

Pour descendre au lac, je passe par les roches de la Xaveure

Pour descendre au lac, je passe par les roches de la Xaveure

 

 

Les plages de Pierre Percée

Les plages de Pierre Percée

 

 

Les souches-araignées cherchent une proie !

Les souches-araignées cherchent une proie !

 

 

Le tour du lac de Pierre Percée à vélo

 

 

Sur ces sentiers, c'est no VTT !

Sur ces sentiers, c'est no VTT !

 

 

Le tour du lac de Pierre Percée à vélo

 

 

Le Pré Barbier

Le Pré Barbier

 

 

Le "Titanic" échoué sur un banc de sable !

Le "Titanic" échoué sur un banc de sable !

 

 

Le tour du lac de Pierre Percée à vélo

 

 

Pré Barbier

Pré Barbier

 

 

Le parc Aventure

Le parc Aventure

 

 

Le lac depuis le rocher des Corbeaux

Le lac depuis le rocher des Corbeaux

 

 

Le donjon de Langenstein émerge de la canopée

Le donjon de Langenstein émerge de la canopée

 

 

Il fait chaud donc c'est repas froid !

Il fait chaud donc c'est repas froid !

 

 

Le tour du lac de Pierre Percée à vélo

 

 

Les Bordes

Les Bordes

 

 

Ils se sont perdus, avec leurs vélos de route ?

Ils se sont perdus, avec leurs vélos de route ?

 

 

La pierre à bassin

La pierre à bassin

 

 

Le barrage a été construit entre 1981 et 1985 et mis en service en 1993

Le barrage a été construit entre 1981 et 1985 et mis en service en 1993

 

 

Une des gravures au bord du lac

Une des gravures au bord du lac

 

 

Le tour du lac de Pierre Percée à vélo

 

               Merci de votre visite, à bientôt !

Partager cet article

Repost0
9 octobre 2018 2 09 /10 /octobre /2018 16:00

Nombre de livres abordant le sujet des forteresses des Vosges commencent leur étude par le Fleckenstein. D'un point de vue géographique, c'est le plus vaste château fort situé le plus au Nord de l'Alsace. Viennent ensuite le Hohenbourg, le Loewenstein et le Wegelnburg, bien que ce dernier soit déjà situé chez nos voisins Allemands. Les Fleckenstein étaient l'une des dynasties les plus influentes du Wasgau (Alsace du Nord) et il leur fallait une forteresse à leur démesure. Le rocher sur lequel était bâtie leur résidence est en lui-même déjà un château. Il est percé de tunnels, d'immenses salles troglodytes, d'escaliers et de couloirs dans lesquels on pourrait facilement se perdre.

A environ 500 mètres de la frontière, le Wegelnburg occupe une arrête de grès longue d'une centaine de mètres. Juste avant d'y accéder, on passe par les ruines du Hohenbourg et Loewenstein. Dans les archives, on retrouve le nom de Conrad Puller de Hohenbourg, un troubadour qui composa une célèbre chanson de gestes. Bien plus tard, un certain Richard, le dernier de la lignée des Puller, meurt sur un bûcher en 1482. C'est la sentence réservée, entre autre, à ceux qui sont coupable de sodomie !

Le Loewenstein quant à lui, est complètement rasé : pas une seule muraille n'a résisté à la poudre noire des troupes de Montclar, et on ne saura jamais si, comme son voisin le Hohenbourg, il était décoré de jolies frises de style Renaissance. Ce château est pourtant entré dans la légende, en abritant le chevalier pillard Lindenschmitt. La forteresse reçoit même le nom de Linkenschmitt justement à cause de ce brigand qui avait pour habitude de ferré son cheval à l'envers pour fausser les recherches ...

Carte IGN : 3814 ET

 

Les vaches de race vosgiennes sont présentes jusque sous les ruines du Fleckenstein

Les vaches de race vosgiennes sont présentes jusque sous les ruines du Fleckenstein

 

 

Une salle creusée dans la roche

Une salle creusée dans la roche

 

 

Passages secrets, escaliers voûtés et épaisses murailles symbolisent le Fleckenstein

Passages secrets, escaliers voûtés et épaisses murailles symbolisent le Fleckenstein

 

 

4 châteaux et une auberge

 

 

Nous arrivons enfin au sommet du rocher, percé comme un gruyère !

Nous arrivons enfin au sommet du rocher, percé comme un gruyère !

 

 

Un pan de mur et ses corbeaux. Sur le meneau de la fenêtre se trouve le blason de la famille

Un pan de mur et ses corbeaux. Sur le meneau de la fenêtre se trouve le blason de la famille

 

 

La ruine offre une jolie vue sur les parcs naturels des Vosges du Nord

La ruine offre une jolie vue sur les parcs naturels des Vosges du Nord

 

 

Une borne portant le blason des Fleckenstein

Une borne portant le blason des Fleckenstein

 

 

Le petit abri du col du Schlossberg

Le petit abri du col du Schlossberg

 

 

Evidemment chaque rocher est grimpé !

Evidemment chaque rocher est grimpé !

 

 

Repas frais

Repas frais

 

 

Le vaisseau du Wegelnburg présente sa proue menaçante

Le vaisseau du Wegelnburg présente sa proue menaçante

 

 

On jouit ici d'une belle vue sur le Palatinat Allemand

On jouit ici d'une belle vue sur le Palatinat Allemand

 

 

Le Hohenbourg est bâti autour d'un immense piton de grès

Le Hohenbourg est bâti autour d'un immense piton de grès

 

 

Une jolie table d'orientation et une vue à 360 degrés

Une jolie table d'orientation et une vue à 360 degrés

 

 

Une très jolie porte Renaissance nous est parvenue presque intacte

Une très jolie porte Renaissance nous est parvenue presque intacte

 

 

Les cinq besants sont les armoiries des Sickingen

Les cinq besants sont les armoiries des Sickingen

 

 

Cette gravure réalisée par le Vogesen Club date de la fin du 19ème siècle

Cette gravure réalisée par le Vogesen Club date de la fin du 19ème siècle

 

 

Les rochers du Loewenstein sont taillés d'escaliers mais nus de toute construction

Les rochers du Loewenstein sont taillés d'escaliers mais nus de toute construction

 

 

4 châteaux et une auberge

 

 

Vue sur l'auberge du Gimbelhof

Vue sur l'auberge du Gimbelhof

 

 

Le rocher du Krappenfels surplombe le Fleckenstein

Le rocher du Krappenfels surplombe le Fleckenstein

 

 

Au Gimbelhof

Au Gimbelhof

 

 

Et une petite flam' pour finir la journée !

Et une petite flam' pour finir la journée !

 

 

Partager cet article

Repost0
24 août 2018 5 24 /08 /août /2018 11:19

Dans un pays de tourbières et d'étangs, la puissante forteresse du Waldeck en impose sur son promontoire de grès rose bigarré. Lors de nuits calmes d'été, quand les oiseaux se sont tus, quand au loin, le dernier aboiement a cessé, une oreille attentive perçoit le bruit faible provenant de l'un des profonds souterrains de la ruine. Deux chevaliers en armure, certes bien rouillées, jouent le salut de leur âme ... Voici leur histoire !

En ces temps sombres et mouvementés, les seigneurs du Waldeck et de Falkenstein avaient chacun une fille en âge de convoler en juste noces. Lorsqu'ils apprirent que le prince du pays de Bade cherchait une jeune épouse, les deux châtelains lui rendirent visite pour lui proposer la main de leur fille respective. Bien qu'elles n'eurent aucun lien de parenté, les deux demoiselles se ressemblaient comme deux gouttes d'eau, l'une aussi jolie que l'autre. Le puissant prince ne su laquelle choisir, et surtout, il ne voulu froisser aucune des deux familles et ainsi créer des conflits inutiles sur ses terres. Il leur demanda donc de tirer au sort laquelle allait devenir la mère de ses enfants.

C'est à ce moment que le Diable s'en mêle. Il conseilla aux deux seigneurs de laisser parler les armes dans un duel à mort, en se frottant déjà les mains car il était sûr de pouvoir emporter avec lui au moins une âme ... Mais les deux chevaliers sont amis et alliés et décidèrent de jouer l'avenir de leurs filles aux dés ! Voyant cela, le Diable fut pris d'une violente colère et leur cria que le premier qui s'arrête de lancer les dés ira tout droit en enfer ! Depuis ce jour-là, les deux seigneurs n'ont cessé de faire rouler les dés, et aujourd'hui encore, on peut entendre les deux seigneurs lancer les dés tout en jurant. Quant aux deux filles, on pense qu'elles se marièrent chacune de son côté. Leurs descendants sont déjà morts et enterrés depuis bien longtemps ...

Carte IGN : 3713 ET

 

C'est le temps des foins sous le donjon du Waldeck

C'est le temps des foins sous le donjon du Waldeck

 

 

La légende du Waldeck

 

 

Le moindre souffle fait s'entre choquer les bouts de bois, rappelant les dés qui roulent ...

Le moindre souffle fait s'entre choquer les bouts de bois, rappelant les dés qui roulent ...

 

 

La légende du Waldeck

 

 

La tour du Waldeck est toujours accessible

La tour du Waldeck est toujours accessible

 

 

La vue depuis le sommet de la tour

La vue depuis le sommet de la tour

 

 

Le Waldeck

Le Waldeck

 

 

La légende du Waldeck

 

 

Dans les entrailles de la ruine

Dans les entrailles de la ruine

 

 

La légende du Waldeck

 

 

Un ancien abri

Un ancien abri

 

 

La légende du Waldeck

 

 

Nid de mitrailleuse

Nid de mitrailleuse

 

 

La légende du Waldeck

 

 

Eboulis ...

Eboulis ...

 

 

La légende du Waldeck

 

 

La légende du Waldeck

 

 

A l'ombre des grands hêtres

A l'ombre des grands hêtres

 

 

La légende du Waldeck

 

 

Un chemin creux

Un chemin creux

 

 

Caroline dégage les grandes cupules du Rothenberg

Caroline dégage les grandes cupules du Rothenberg

 

 

Un autre bassin, plus profond

Un autre bassin, plus profond

 

 

La légende du Waldeck

 

 

L'Erbsenweiher dans toute sa beauté

L'Erbsenweiher dans toute sa beauté

 

 

Partager cet article

Repost0
22 juillet 2018 7 22 /07 /juillet /2018 06:31

Les forêts surplombant Reinhardsmunster et Saverne ne sont qu'un vaste dédale de ruines médiévales, de rochers et de sentiers. Ces forêts portent l'empreinte de légendes nordiques et de récits populaires que l'on transmettait de génération en génération. Ces hauteurs mystérieuses ont attiré des hommes; les Celtes au Wuestenberg, les puissants seigneurs d'Ochsenstein au Schlossberg et pourquoi pas, les guerriers d'Odin à la Geissfels.

Aujourd'hui il ne reste plus que quelques pans de mûrs des prestigieuses forteresses d'antan. Il n'y a évidemment que les rochers qui n'ont pas changé d'apparence. Au cours de cette sortie, nous partons à la (re)découverte de rochers connus et aussi de ceux qui le sont peut-être un peu moins. Rochers mousseux, rugueux ou lisses, rochers à gros galets ou à grain fin, tous seront touchés, contemplés, jaugés, escaladés ... Pour la pause de midi, l'un servira de table et de chaises et un autre nous offrira son confort en nous abritant durant l'orage ...

Carte IGN : 3715 OT

 

Des rochers taillés en tranches dans le bois de Reinhardsmunster

Des rochers taillés en tranches dans le bois de Reinhardsmunster

 

 

Le fuseau de dame Berchta, la fileuse ...

Le fuseau de dame Berchta, la fileuse ...

 

 

Les rochers autour du Haberacker

 

 

Chaque gorge est sondée

Chaque gorge est sondée

 

 

Les rochers autour du Haberacker

 

 

La gravure de la Geissfels

La gravure de la Geissfels

 

 

Chaque faille est explorée

Chaque faille est explorée

 

 

Les rochers autour du Haberacker

 

 

Chaque cheminée est grimpée

Chaque cheminée est grimpée

 

 

Et chaque sommet atteint !

Et chaque sommet atteint !

 

 

Les ruines de la chapelle de l'Ochsenstein

Les ruines de la chapelle de l'Ochsenstein

 

 

Et sa citerne d'eau

Et sa citerne d'eau

 

 

La sortie de secours du second château d'Ochsenstein

La sortie de secours du second château d'Ochsenstein

 

 

L'accès est à escalader avec une bonne corde !

L'accès est à escalader avec une bonne corde !

 

 

L'escalier taillé dans le rocher du troisième château d'Ochsenstein

L'escalier taillé dans le rocher du troisième château d'Ochsenstein

 

 

Un abri sous roche bien aménagé

Un abri sous roche bien aménagé

 

 

Grillades, tomates mozza et tartelettes à la rhubarbe ...

Grillades, tomates mozza et tartelettes à la rhubarbe ...

 

 

Le tonnerre gronde et le ciel se voile ...

Le tonnerre gronde et le ciel se voile ...

 

 

L'orage passe au dessus de nous et tombe sur Dabo

L'orage passe au dessus de nous et tombe sur Dabo

 

 

Celui-ci a été victime d'un précédent orage !

Celui-ci a été victime d'un précédent orage !

 

 

La pierre des Druides

La pierre des Druides

 

 

Un second orage vient par ici, cette fois-ci nous n'y échapperons pas

Un second orage vient par ici, cette fois-ci nous n'y échapperons pas

 

 

Mais je connais une grotte secrète ...

Mais je connais une grotte secrète ...

 

 

Une Meta Menardi femelle, reconnaissable à son abdomen volumineux et arrondi

Une Meta Menardi femelle, reconnaissable à son abdomen volumineux et arrondi

 

 

En attendant que l'orage passe ...

En attendant que l'orage passe ...

 

 

Partager cet article

Repost0
9 juillet 2018 1 09 /07 /juillet /2018 08:02

On l'aura échappé belle cette année, la malédiction du 1er mai pluvieux semble aboli. D'accord, la matinée était grise et froide mais au moins les ponchos et les parapluies sont restés dans les véhicules. Pour la journée des châteaux forts, nous avons opté pour le circuit des 5 châteaux et des 3 casemates. C'est un parcours qui, en temps normal, prendrait environ 5 heures mais avec les visites guidées des ruines, la durée s'est rallongée considérablement.

A ce propos, je tenais à remercier Gilles Becker pour sa gentillesse et sa disponibilité qui a pris de son temps pour nous conter en détail, toute l'histoire du Schoeneck et sa remarquable architecture. Je reviens régulièrement sur ce site et les travaux sont pharaoniques. Les bénévoles travaillent d'arrache-pied (et ceci est valable pour tous les châteaux forts qui sont en cours de restauration et de sécurisation). D'année en année, on peut clairement voir l'évolution du Schoeneck, mais comme le souligne Gilles, il reste encore beaucoup de choses à faire. En plus de la visite personnalisée, Gilles met à notre disposition un barbecue pour que nous puissions cuire nos brochettes/saucisses que nous avions amenées. 

En tout, nous avons passé 4 bonnes heures dans ce bel endroit. Sur la fin du parcours, il fallait même un peu hâter le pas car nous avions retenu une table à l'auberge du Windstein pour déguster une bonne tarte flambée ...

Itinéraire : Nouveau Windstein - les 3 casemates du Wineckerthal - Schoeneck - col du Langthal - col du Wineck - ruines du Wineck - ruines du Wittschloessel - col du Wineckerthal - col du petit Grueneberg - Wasserstein - vieux Windstein - auberge du Windstein.

Carte IGN : 3814 ET

 

Il ne faisait pas bien chaud ce matin du 1er mai ...

Il ne faisait pas bien chaud ce matin du 1er mai ...

 

 

Les murailles du nouveau Windstein

Les murailles du nouveau Windstein

 

 

Atelier de broderies

Atelier de broderies

 

 

Va falloir dégager tout l'intérieur des bâtiments !

Va falloir dégager tout l'intérieur des bâtiments !

 

 

Tous aux châteaux pour le 1er mai !

 

 

Une cloche  blindée de la première casemate du Wineckerthal

Une cloche blindée de la première casemate du Wineckerthal

 

 

Tous aux châteaux pour le 1er mai !

 

 

La casemate du Gruenenthal

La casemate du Gruenenthal

 

 

On peut voir les impacts de munitions de tous calibres sur la porte et blindages des projecteurs

On peut voir les impacts de munitions de tous calibres sur la porte et blindages des projecteurs

 

 

Les filtres à air

Les filtres à air

 

 

Sous une cloche blindée

Sous une cloche blindée

 

 

Et pendant ce temps, le "Jack" creuse ....

Et pendant ce temps, le "Jack" creuse ....

 

 

Les daims du Wineckerthal

Les daims du Wineckerthal

 

 

Le soleil s'affirme au Schoeneck

Le soleil s'affirme au Schoeneck

 

 

La poivrière restaurée

La poivrière restaurée

 

 

Enfin on se pose ...

Enfin on se pose ...

 

 

Pâtisseries et viennoiseries ne manquent pas !

Pâtisseries et viennoiseries ne manquent pas !

 

 

Visite guidée dans les moindres recoins du Schoeneck

Visite guidée dans les moindres recoins du Schoeneck

 

 

Tous aux châteaux pour le 1er mai !

 

 

Le petit groupe tire en longueur .....

Le petit groupe tire en longueur .....

 

 

Le mur-bouclier du Wineck, faisant face à l'attaque, est encore intact

Le mur-bouclier du Wineck, faisant face à l'attaque, est encore intact

 

 

Le Wineck est aussi appelé Schmalstein à cause de l'étroitesse du rocher sur lequel il a été construit

Le Wineck est aussi appelé Schmalstein à cause de l'étroitesse du rocher sur lequel il a été construit

 

 

Partager cet article

Repost0
25 avril 2018 3 25 /04 /avril /2018 06:48

Il y a certains endroits dans les Vosges qui évoquent la croyance des mythologies grecques ou nordiques. Des rochers qui ressemblent à des couloirs du temps qui permettent de passer d'un monde à l'autre, des portes minérales pour s'introduire aux enfers ou au Walhalla, paradis des guerriers d'Odin. Juste sous la ruine médiévale du château de Turquestein, avec ses vieilles pierres et ses nombreuses arches qui lui donnent un aspect romantique, on trouve les magnifiques rochers des Portes de Thor. On pourrait assimiler ces rochers à un corridor de transition entre l'enfer et le paradis terrestre comme un purgatoire qui permettrait aux pécheurs d'expier ses fautes, les 7 péchés capitaux qui sont l'orgueil, l'envie, la colère, la paresse, l'avarice, la gourmandise et la luxure, un peu comme dans la Divine Comédie ...

Il arrive parfois que dans certaines mythologies, les enfers soient représentés non pas comme un gouffre sans fond d'où jaillissent des flammes, mais comme une montagne que le pécheur doit gravir par un sentier éternel pour se faire pardonner une à une, les erreurs de sa vie terrestre et faire pénitence. Le Grand Rougimont et les sentiers très raides qui mènent à son sommet pourraient être vus ainsi. Mais fort heureusement pour nous, communs des randonneurs, ces sentiers biens que raides ne sont pas éternels et le sommet du rocher offre une vue paradisiaque à 360 degrés pour notre plus grand bonheur ...

Carte IGN : 3616 OT

 

Sous les jupes du château de Turquestein

Sous les jupes du château de Turquestein

 

 

L'une de ses arches de décharge

L'une de ses arches de décharge

 

 

Les rochers de la Porte de Thor

Les rochers de la Porte de Thor

 

 

Porte de Thor

Porte de Thor

 

 

La colère de Dante

 

 

La colère de Dante

 

 

La roche des Fées

La roche des Fées

 

 

La colère de Dante

 

 

Sur le grand chemin d'Allemagne

Sur le grand chemin d'Allemagne

 

 

La colère de Dante

 

 

La porte du grand Rougimont

La porte du grand Rougimont

 

 

Il est l'heure d'étendre le linge ...

Il est l'heure d'étendre le linge ...

 

 

Et de se recharger d'énergies !

Et de se recharger d'énergies !

 

 

Au grand Rougimont

Au grand Rougimont

 

 

Le chemin sablonneux qui mène au site des Trois Pierres

Le chemin sablonneux qui mène au site des Trois Pierres

 

 

Le rocher champignon des Trois Pierres

Le rocher champignon des Trois Pierres

 

 

Mousse duveteuse

Mousse duveteuse

 

 

La MF du Gros Chêne

La MF du Gros Chêne

 

 

Partager cet article

Repost0
4 novembre 2017 6 04 /11 /novembre /2017 16:01

C'est avec mon panier en osier au bras que je prends le départ de cette belle rando de 16 km à Obersteigen. L'objectif principal de la journée est bien sûr de remplir ce panier avec des champignons, et cette année, les récoltes sont abondantes. C'est au Muhlberg que je vais trouver les premiers cèpes de Bordeaux. Des amanites tue-mouches m'en indiquent la présence. Je croise d'autres promeneurs à la Schleiff dont les paniers sont déjà bien garnis. Le mien déborde également arrivé à la hauteur de la maison forestière du Rosskopf. Je le dépose derrière une fougère et viendrai le récupérer  en fin de rando car je n'ai aucune envie de le trimbaler le reste du parcours.

Mon second objectif est la visite du château de Wangenbourg. En musardant dans la ruine, on ne peut manquer de remarquer, comme suspendue au mur, la belle cheminée Renaissance enrichie d'armoiries. A gauche, on retrouve le blason de la famille Wangen-Géroldseck et à droite celui de la famille Huffel. On ne sait quand exactement le château a été désigné comme étant celui des Wangen mais c'était après 1386, lorsque l'abbesse d'Andlau a confirmé le fief à cette famille, qui en avait déjà la garde auparavant. Cependant, les Wangen n'en étaient pas les seuls maîtres. Comme de nos jours dans un immeuble en copropriété, d'autres nobles se partageaient les bâtiments. Evidemment cela ne manquait pas de soulever des problèmes qu'un contrat appelé "paix castrale" était censé régler. Si on ne se pliait pas à certaines règles de base, on pouvait se faire retirer ses droits. C'est ce qui est arrivé en 1504 : Les Wangen ont eu la mauvaise idée de se ranger aux côtés du comte palatin dans la guerre de Succession de Landshut, ce qui a fortement déplu à l'empereur Maximilien. Il faut croire qu'il y a eu des retournements de situation ou des arrangements car vers 1540, Georges de Wangen s'est fait construire une résidence à la mode le long des mûrs Nord-Est, dont notre belle cheminée chauffait une pièce de réception. De l'autre côté de la cour s'étirait le logis de Hartmann de Wangen. On peut imaginer qu'en période de paix, tout ce beau monde se retrouvait autour de la cheminée et se régalait de Flammekueche, notre bonne tarte flambée... On saurait même où celle-ci a été cuite car la cuisine existe encore et le four semble attendre qu'on s'en serve à nouveau !

Carte IGN : 3715 OT

Itinéraire : Obersteigen - Wolfsberg - Himbeerfels - col de la Schleiff - MF Rosskopf - Wangenbourg - Steigenbach - Obersteigen

 

Un été et un automne sec ont tari la fontaine du Goldbrunnen

Un été et un automne sec ont tari la fontaine du Goldbrunnen

 

 

Le sentier des 3 fontaines et le château des Wangen

 

 

Vers le Muhlberg

Vers le Muhlberg

 

 

Le sentier des 3 fontaines et le château des Wangen

 

 

Le rocher d'escalade du Muhlberg

Le rocher d'escalade du Muhlberg

 

 

Le sentier des 3 fontaines et le château des Wangen

 

 

Ah, les voici !

Ah, les voici !

 

 

Cèpes de Bordeaux !

Cèpes de Bordeaux !

 

 

Le Himbeerfels

Le Himbeerfels

 

 

Déjeuner au rocher des Framboises

Déjeuner au rocher des Framboises

 

 

Le col de la Schleif

Le col de la Schleif

 

 

De l'eau de pluie dans l'auge de cette fontaine ?

De l'eau de pluie dans l'auge de cette fontaine ?

 

 

Le pont du Rosskopf

Le pont du Rosskopf

 

 

La fontaine Hellwig

La fontaine Hellwig

 

 

Le sentier des 3 fontaines et le château des Wangen

 

 

Le donjon pentagonal du Wangenbourg semble aussi indestructible que le roc sur lequel il a été construit

Le donjon pentagonal du Wangenbourg semble aussi indestructible que le roc sur lequel il a été construit

 

 

L'immense cheminée Renaissance armoriée du Wangenbourg

L'immense cheminée Renaissance armoriée du Wangenbourg

 

 

On aperçoit un départ de voûte en berceau dans le vaste donjon

On aperçoit un départ de voûte en berceau dans le vaste donjon

 

 

Le sentier des 3 fontaines et le château des Wangen

 

 

La cuisine et son four

La cuisine et son four

 

 

Le sentier des 3 fontaines et le château des Wangen

 

 

La récolte du jour ...

La récolte du jour ...

 

 

Partager cet article

Repost0
2 septembre 2017 6 02 /09 /septembre /2017 12:28

Pour se rendre au château de Chambord, il faut d'abord traverser l'immense forêt giboyeuse qui l'entoure. Le vaisseau de pierres blanches, joyau de la Renaissance, se trouve au centre d'un parc de quelques cinq mille hectares, clos par 32 kilomètres de murs. Passionné de gibiers, le roi François 1er le fit construire pour assouvir son plaisir de la chasse. Pendant douze ans, 1800 ouvriers y travaillèrent et, à la mort du roi, il ne fut toujours pas achevé. Le terrain sur lequel le château a été élevé est un ancien marécage qu'il a d'abord fallu drainer. Tout le monument repose sur des centaines de troncs de chêne enfoncés dans le sol humide.

Chambord est certainement le plus emblématique et le plus connu des châteaux de la Loire. Pourtant François 1er n'y passa que 72 nuits en 32 années de règne ! A sa construction, il fut la grandeur de la Renaissance française car c'était le plus bel édifice de son époque et aussi le plus vaste. Durant Les siècles suivants, il connu une lente décadence et son état de délabrement inquiétait, à un point ou la question de le raser entièrement se posait ! Abandonné, Chambord était devenu une proie facile pour les brocanteurs et les pillards. Tout le mobilier disparu jusqu'aux huisseries de portes et fenêtres ainsi que les boiseries de sols et plafonds. Quelques passionnés le remirent en état et surent lui rendre son lustre d'antan ...

 

Le château de Chambord se mire dans les eaux du Cosson

Le château de Chambord se mire dans les eaux du Cosson

 

 

Le monument est en fait un château de chasse, pas une résidence permanente

Le monument est en fait un château de chasse, pas une résidence permanente

 

 

Le fameux grand escalier à double révolution dessiné par Léonard de Vinci. En fait, ce sont deux escaliers qui tournent dans le même sens et qui ne se croise jamais. Ainsi, les personnes qui montent ne croisent pas celles qui descendent !

Le fameux grand escalier à double révolution dessiné par Léonard de Vinci. En fait, ce sont deux escaliers qui tournent dans le même sens et qui ne se croise jamais. Ainsi, les personnes qui montent ne croisent pas celles qui descendent !

 

 

La salamandre est l'emblème de François 1er. Elle est présente partout, à l'intérieur comme à l'extérieur

La salamandre est l'emblème de François 1er. Elle est présente partout, à l'intérieur comme à l'extérieur

 

 

Chambord

 

 

La chambre du roi

La chambre du roi

 

 

Pas moins de 385 cheminées chauffent les 440 chambres de Chambord

Pas moins de 385 cheminées chauffent les 440 chambres de Chambord

 

 

Le buste de François 1er en armure, il aimait la chasse tout autant que guerroyer

Le buste de François 1er en armure, il aimait la chasse tout autant que guerroyer

 

 

La chambre de la reine

La chambre de la reine

 

 

François 1er rencontre Léonard de Vinci à Bologne en Italie. Il l'invite à séjourner dans le Val de Loire

François 1er rencontre Léonard de Vinci à Bologne en Italie. Il l'invite à séjourner dans le Val de Loire

 

 

François 1er était également passionné d'architecture italienne et s'en inspira grandement pour Chambord

François 1er était également passionné d'architecture italienne et s'en inspira grandement pour Chambord

 

 

On peut visiter le château jusque sous les toits

On peut visiter le château jusque sous les toits

 

 

Le parc à la française

Le parc à la française

 

 

Vaut mieux s'équiper d'une voiturette à pédales pour en faire le tour !

Vaut mieux s'équiper d'une voiturette à pédales pour en faire le tour !

 

 

Chambord

 

 

Le petit salon

Le petit salon

 

 

Et les joujoux des p'tits ...

Et les joujoux des p'tits ...

 

 

C'est une aile du château de Chambord que Molière choisit pour la première représentation de sa dernière pièce, "le bourgeois gentilhomme" qu'il montra à son roi Louis XIV

C'est une aile du château de Chambord que Molière choisit pour la première représentation de sa dernière pièce, "le bourgeois gentilhomme" qu'il montra à son roi Louis XIV

 

 

Chambord

 

 

Quelques calèches de Chambord

Quelques calèches de Chambord

 

 

Fête médiévale dans le jardin

Fête médiévale dans le jardin

 

 

Partager cet article

Repost0

Présentation

  • Guy
  • j'aime les randos-découvertes,les Vosges et ses fermes-auberges,l'Alsace et son patrimoine,les chateaux-forts et leurs légendes et plein d'autres choses encore..
  • j'aime les randos-découvertes,les Vosges et ses fermes-auberges,l'Alsace et son patrimoine,les chateaux-forts et leurs légendes et plein d'autres choses encore..

Rechercher