Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
19 décembre 2018 3 19 /12 /décembre /2018 14:31

Dans le département des Côtes d'Armor, la Côte de Granit Rose est bien connue. Des blocs érodés par le mer et le vent, aux proportions colossales sont rassemblés sur une étendue d'environ 10 km. Sur un bout de plage, entre Ploumanac'h et Perros-Guirec pour l'essentiel. Au milieu de ces blocs aux rondeurs toute rose se faufile le sentier des Douaniers. L'imposant phare de Mean Ruz semble être la seule trace humaine à la pointe de ces dédales géologiques. Il faut dire que depuis quelques années, on s'emploie activement à limiter l'impact des touristes dans cet espace fragilisé par le piétinement. Les pelouses du littoral et les landes se sont lentement dégradées depuis quelques décennies, victimes du succès grandissant de ce coin de Bretagne.

Si tous les rochers de la plage entre Trébeurden et Perros-Guirec sont en libre accès, ceux situés plus en retrait sont mis en valeur par un sentier balisé, toujours dans le souci de revégétalisation. Au final tout le monde y gagne, car rien que pour faire une photo correcte, pas besoin d'attendre que les Chinois aient terminé leurs selfies avec les rochers ...

 

Les plages de Ploumanac'h

Les plages de Ploumanac'h

 

 

Il paraît qu'il n'y a que 3 endroits sur la planète où l'on peut voir des côtes de granit rose

Il paraît qu'il n'y a que 3 endroits sur la planète où l'on peut voir des côtes de granit rose

Un animal minéral

Un animal minéral

 

 

Les deux autres côtes de granit rose sont situées, l'une en Corse et l'autre en Chine

Les deux autres côtes de granit rose sont situées, l'une en Corse et l'autre en Chine

 

 

L'érosion a sculpté une bouteille en équilibre ...

L'érosion a sculpté une bouteille en équilibre ...

 

 

La Côte de granit Rose

 

 

La Côte de granit Rose

 

 

La Côte de granit Rose

 

 

L'oratoire de Perros-Guirec à marée basse

L'oratoire de Perros-Guirec à marée basse

 

 

La Côte de granit Rose

 

 

Le phare de Ploumanac'h

Le phare de Ploumanac'h

 

 

Un rocher à 2 têtes sur le sentier des Douanier

Un rocher à 2 têtes sur le sentier des Douanier

 

 

Phare de Mean Ruz

Phare de Mean Ruz

 

 

Dans les entrailles du phare

Dans les entrailles du phare

 

 

La Côte de granit Rose

 

 

La Côte de granit Rose

 

 

La lande se revégétalise lentement

La lande se revégétalise lentement

 

 

La Côte de granit Rose

 

 

La Côte de granit Rose

 

 

Tout un camaïeu de rose s'étend sur dix kilomètres

Tout un camaïeu de rose s'étend sur dix kilomètres

 

 

Les blocs s'imbriquent parfaitement !

Les blocs s'imbriquent parfaitement !

 

 

Le château de Costaéres sur l'île du même nom est plutôt un manoir moderne

Le château de Costaéres sur l'île du même nom est plutôt un manoir moderne

 

 

La Côte de granit Rose

 

 

Encore un visage qui apparaît dans les rochers ...

Encore un visage qui apparaît dans les rochers ...

 

 

La Côte de granit Rose

 

 

La Côte de granit Rose

 

 

La Côte de granit Rose

 

 

Equilibre fragile

Equilibre fragile

 

 

Un ancien abri de douanier

Un ancien abri de douanier

 

 

La Côte de granit Rose

 

 

La Côte de granit Rose

 

 

La Côte de granit Rose

 

 

La Côte de granit Rose

 

 

J'espère que je vous aurais donné envie de visiter ce magnifique coin de Bretagne !

J'espère que je vous aurais donné envie de visiter ce magnifique coin de Bretagne !

 

 

Partager cet article

Repost0
2 septembre 2018 7 02 /09 /septembre /2018 08:45

Situé dans le parc naturel régional d'Armorique, aux portes des Monts d'Arrée, le bois d'Huelgoat demeure le vestige de l'antique forêt de Brocéliande. C'est une forêt où les pierres tremblent, où le diable a sa grotte, où le chaos règne ... Huelgoat (Uhel Koad en breton) signifie "Haut bois" ou le bois d'en haut. Cette forêt est aussi féconde en curiosités naturelles qu'en légendes merveilleuses. Ici, les anciens ne veulent pas entendre parler de géologie. Pour eux, les fées existent ! Entre les énormes blocs de granit recouverts de mousses coule la rivière d'Argent. En fait, ce n'est qu'un étroit ruisseau qui doit son nom aux mines argentifères que l'on exploitait autrefois.

Un certain Padraig, originaire de Perth, frontière entre Hautes et Basses Terres d'Ecosse, ancien soldat de l'armée britannique, a tout quitté il y a quelques années pour poser son havresac dans une maison au sol en terre battue perdue dans les Monts d'Arrée. Devenu photographe, il a fait de la forêt de Huelgoat et de ses chaos l'un de ses sujets de prédilection. Ses images ont été exposées un peu partout. Pour lui, ces blocs erratiques et moussus dissimuleraient les ruines d'une cité cyclopéenne érigée par des peuples barbares en des temps anciens, qui se moquaient des préceptes enseignés par la chrétienté. La colère du Ciel les condamna à être engloutis, ne laissant que des blocs de granit paraissant en équilibre précaire sur les autres.

Ces barbares auraient-ils côtoyé Dahud, la princesse d'Ys et fille du roi Gradlon ? Ici en sa demeure, elle menait une vie de débauche. Chaque soir elle choisissait un jeune homme, beau et viril dans un des hameaux, et, avant que le jour ne se lève, elle chargeait l'homme en noir de le précipiter au fond du gouffre. Ce dernier existe bel et bien et la rivière d'Argent y tourbillonne dans les chaudrons du diable. Un jour, Dahud fut puni elle aussi. La princesse d'Ys fut transformée en sirène et vient ici aujourd'hui pour chanter afin de couvrir les plaintes de ses malheureux amants ...

 

Au milieu des blocs de granit coule la rivière d'Argent

Au milieu des blocs de granit coule la rivière d'Argent

 

 

Le pont Rouge

Le pont Rouge

 

 

Huelgoat

 

 

Huelgoat

 

 

Huelgoat

 

 

Huelgoat

 

 

Huelgoat

 

 

Un chaos de granit

Un chaos de granit

 

 

Huelgoat

 

 

Un harpiste joue des airs envoûtants

Un harpiste joue des airs envoûtants

 

 

La roche tremblante

La roche tremblante

 

 

Huelgoat

 

 

Un rocher champignon

Un rocher champignon

 

 

Huelgoat

 

 

Une légende veut que Gargantua se soit vengé d'un repas trop léger que lui avaient servi les habitants de la haute forêt, en leur jetant d'énormes rochers ...

Une légende veut que Gargantua se soit vengé d'un repas trop léger que lui avaient servi les habitants de la haute forêt, en leur jetant d'énormes rochers ...

 

 

Huelgoat

 

 

Une jungle de rochers

Une jungle de rochers

 

 

Huelgoat

 

 

On aperçoit les marmites du diable

On aperçoit les marmites du diable

 

 

Au fond de la grotte du diable

Au fond de la grotte du diable

 

 

Huelgoat

 

 

Huelgoat

 

 

Huelgoat

 

 

Les gens d'ici disent que c'est le berceau du Christ ...

Les gens d'ici disent que c'est le berceau du Christ ...

 

 

Un bel arbre tordu

Un bel arbre tordu

 

 

Le menhir de Kerampeulen marquait l'emplacement d'une source d'eau limpide

Le menhir de Kerampeulen marquait l'emplacement d'une source d'eau limpide

 

 

Il porte des gravures d'animaux

Il porte des gravures d'animaux

 

 

Et comme on est en Bretagne ...

Et comme on est en Bretagne ...

 

 

Partager cet article

Repost0
19 décembre 2016 1 19 /12 /décembre /2016 10:00

A 5 kilomètres à l'Est de la cité corsaire de Saint-Malo, le sentier du littoral épouse les anfractuosités de la côte. Un homme vêtu de noir, de forte corpulence et agenouillé, martèle la roche. Les coups sourds d'une masse, assénés avec force et précision, résonnent au loin quand le vent porte. A regarder de plus près, le vêtement noir qui claque au vent est une soutane de prêtre... Adolphe Julien Fouéré, dit l'abbé Fouré, naît en 1839. Après des études au séminaire il est ordonné prêtre à Rennes. Il mène une vie ordinaire de simple curé lorsqu'à la cinquantaine une attaque cérébrale le laisse en partie hémiplégique, et probablement sourd et muet. Il décide alors de se retirer du monde des hommes pour vivre en ermite, entre St-Malo et Cancale. 

Poussé par la parole de Dieu, l'ermite entame une oeuvre démesurée : il donne vie aux rochers de granit de la falaise exposée aux flots de la Manche. La pierre dure prend peu à peu les formes de monstres marins, des figures grimaçantes, mi-humaines mi-bêtes, représentant le démon et les Enfers ... L'abbé Fouré taillera 300 créatures fabuleuses jusqu'à ce que ses forces l'abandonnent le 10 février 1910.

 

Les vents et les pluies ont gommé les couleurs vives qui recouvraient toutes les oeuvres de l'abbé Fouré

Les vents et les pluies ont gommé les couleurs vives qui recouvraient toutes les oeuvres de l'abbé Fouré

 

 

L'érosion a aussi effacé les détails mais l'expression des visages est restée intacte

L'érosion a aussi effacé les détails mais l'expression des visages est restée intacte

 

 

Les rochers sculptés de Rothéneuf

 

 

Des monstres recouverts d'écailles, venus des profondeurs des océans dévorent les hommes qui ont péché ...

Des monstres recouverts d'écailles, venus des profondeurs des océans dévorent les hommes qui ont péché ...

 

 

Les rochers sculptés de Rothéneuf

 

 

La côte d'Emeraude baigne dans le scintillement des diamants signalés par le calvaire Notre-Dame-Des-Flots

La côte d'Emeraude baigne dans le scintillement des diamants signalés par le calvaire Notre-Dame-Des-Flots

 

 

Une fresque gigantesque taillée dans le granit à la merci des colères de la mer

Une fresque gigantesque taillée dans le granit à la merci des colères de la mer

 

 

L'abbé Fouré dira "<<Je n'entends plus les hommes mais je saisis le bruit des flots>>"

L'abbé Fouré dira "<<Je n'entends plus les hommes mais je saisis le bruit des flots>>"

 

 

L'oeuvre retrace également la vie de naufrageurs locaux qui écumèrent la côte à partir du 16ème siècle

L'oeuvre retrace également la vie de naufrageurs locaux qui écumèrent la côte à partir du 16ème siècle

 

 

Les rochers sculptés de Rothéneuf

 

 

Animaux fabuleux sortis de l'imagination folle d'un prêtre réduit à la vie d'ermite ...

Animaux fabuleux sortis de l'imagination folle d'un prêtre réduit à la vie d'ermite ...

 

 

Les rochers sculptés de Rothéneuf

 

 

Les rochers sculptés de Rothéneuf

 

 

Les rochers sculptés de Rothéneuf

 

 

Monstres grimaçants et vengeurs ...

Monstres grimaçants et vengeurs ...

 

 

Le Grand Pointu, son oeuvre la plus connue, surveille l'océan

Le Grand Pointu, son oeuvre la plus connue, surveille l'océan

 

 

Les rochers sculptés de Rothéneuf

 

 

Les rochers sculptés de Rothéneuf

 

 

Des créatures aux yeux globuleux et à la gueule pleine de débris marins ...

Des créatures aux yeux globuleux et à la gueule pleine de débris marins ...

 

 

Si vous passez par là, n'oubliez pas de venir y jeter un oeil !

Si vous passez par là, n'oubliez pas de venir y jeter un oeil !

 

 

Partager cet article

Repost0
10 septembre 2012 1 10 /09 /septembre /2012 09:36

Les alignements de Carnac sont situés dans le département du Morbihan, en Bretagne. C'est un site d'alignements mégalithiques réparti sur plus de 4 kms.

4000 pierres dressées et dolmens constituent cet ensemble. Des hommes vivent sur ce site depuis le Paléolithique (paléo = ancien, lithique = pierre, en grec) mais c'est au Néolithque que se dressent ces grands champs de menhirs. Menéc, Kermario, Kulescan regroupent les plus importants ensembles. Beaucoup de théories ont été soulevées quant à l'explication de la présence de ces alignements. Des plus fantaisistes aux plus pertinantes, le mystère persiste toujours, puisqu'ils ont été érigés pendant la préhistoire. Nous n'avons donc aucune trace écrite.

 

 

 

 

Bretagne 1400 (FILEminimizer) 

Les alignements de Ménec. 

 

 

 

 

Bretagne 1500 (FILEminimizer)

 

 

 

 

 

                      Bretagne 1409 (FILEminimizer)

 

 

 

 

 

 

Bretagne 1424 (FILEminimizer) 

La naissance de l'agriculture et de l'élevage aide les Hommes à se sédentariser. La quête de nourriture occupe les hommes du Néolithique (néo = nouvelle, lithique = pierre) beaucoup moins de temps durant la journée, lui laissant donc plus de temps pour d'autres activités, comme ici, dresser des pierres. 

 

 

 

 

Bretagne 1437 (FILEminimizer)    

 

 

 

 

 

 

Bretagne 1441 (FILEminimizer) 

A l'origine, un Cairn (couverture de pierres) formait un tumulus protègeant la chambre funéraire. Au fil du temps, les pierres ont été réutilisées à d'autres fins par les occupants suivants du territoire. Ne reste plus qu'un alignement de dolmens. 

 

 

 

 

 

DSCN2328 (FILEminimizer)

 

 

 

 

 

 

Bretagne 1455 (FILEminimizer) 

Les alignements de Kermario (Maison des morts, en breton).

 

 

 

 

 

 

                           Bretagne 1486 (FILEminimizer) 

La plupart des pierres érigées sont restées bruts, un petit nombre ont été gravées.

Telle celle-ci. 

 

 

 

 

 

Bretagne 1489 (FILEminimizer) 

L'alimentation n'étant (presque) plus un problème, l'homme du Néolithique débute sa journée avec un esprit plus serein et peu méditer sur des questions "philosophiques, religieuses ou artistiques".

 

 

 

 

 

Bretagne 1511 (FILEminimizer) 

 Quelques crèpes et un peu de cidre permettent de recharger les batteries... 

 

 

 

 

 

 

Bretagne 1526 (FILEminimizer) 

Les pierres pèsent chacune entre 1 et 2 tonnes. Elles ont été récoltées en affleurement du terrain plutôt qu'extraites d'une carrière.

 

 

 

 

 

Bretagne 1530 (FILEminimizer) 

Tumulus de Kercado (4500 ans avant notre ère).

Le Néolithique voit aussi apparaitre une vrai hiérarchie au sein des clans que forment les Hommes, essentielle pour diriger un village et la vie en société. Certains individus ont donc plus d'importance que d'autres et reçoivent à la fin de leur vie une sépulture digne de leur rang. 

 

 

 

 

 

Bretagne 1532 (FILEminimizer) 

Mathis dans la chambre funéraire.

 

 

 

 

 

                         Bretagne 1566 (FILEminimizer) 

Un peu plus loin, le géant du Manio.Les spécialistes dénombrent 5 serpents grâvés sur ce menhir.

 

 

 

 

 

Bretagne 0162 (FILEminimizer) 

Encore plus loin, le dolmen du Mané Lud.

 

 

 

 

 

Bretagne 0164 (FILEminimizer) 

La chambre funéraire comporte des gravures. Ici un cachalot avec son jet d'expiration.

 

 

 

 

 

                        Bretagne 0165 (FILEminimizer) 

            Ainsi que d'autres gravures, surlignées à la craie, difficilement interprètables. 

 

 

 

 

 

Bretagne 0167 (FILEminimizer) 

Détail sur le cachalot qui souffle.

 

 

 

 

Bretagne 0168 (FILEminimizer)    

 Le couloir d'entrée de la sépulture. 

 

 

 

 

 

Bretagne 1621 (FILEminimizer) 

La plage de Carnac. 

 

 

 

 

 

Bretagne 1624 (FILEminimizer) 

Et on se jette dans les vagues... 

 

Partager cet article

Repost0
7 septembre 2012 5 07 /09 /septembre /2012 18:07

Un jour en nous promenant en fin d'après midi dans les rues de Quiberon, j'aperçois un curieux rocher sur une carte postale devant une boutique. On rentre pour l'acheter et surtout nous renseigner où se trouve ce rocher en forme d'arche. La vendeuse nous dit qu'il se situe quelque part le long de la côte Sauvage, à l'ouest de Quiberon, mais elle ne sait pas où exactement ! Nous revenons le lendemain, en fin de matinée (après 2 heures de route !), en espérant pouvoir le photographier de près. Nous partons du château Turpault pour une rando photo de 8 km aller et 8 km retour. C'est la longueur de cette côte jusqu'à la pointe du Percho. Elle est formée de falaises escarpées où viennent se fracasser les vagues, érodant la roche pour former des récifs, des criques, des arches et des grottes.

 

 

 

 

Bretagne 1706 (FILEminimizer) 

La côte Sauvage, à l'Ouest de la presqu'île de Quiberon. 

 

 

 

 

 

                                Bretagne 1712 (FILEminimizer) 

La mer grignotte peu à peu le granite pour former des cavités et des passerelles enjambant le vide. 

 

 

 

 

 

Bretagne 1710 (FILEminimizer) 

La plage de sable laisse peu à peu la place aux blocs issus des éboulis. 

 

 

 

 

 

Bretagne 1714 (FILEminimizer) 

La côte Sauvage porte bien son nom, même par temps calme les lames de fond s'écrasent sur les rochers...

 

 

 

 

 

Bretagne 1726 (FILEminimizer) 

... pour sculpter ces monuments minéraux.

 

 

 

 

 

 

                                Bretagne 1733 (FILEminimizer) 

                                La mer s'engouffre dans ces dédales lors des fortes marées. 

 

 

 

 

 

Bretagne 1740 (FILEminimizer) 

Des touristes irresponsables viennent se baigner malgré l'interdiction.

 

 

 

 

Bretagne 1745 (FILEminimizer)    

Des roches granitiques qui prennent parfois l'allure de peau de pachyderme.  

 

 

 

 

 

Bretagne 1775 (FILEminimizer) 

Cette crique dégage une fausse impression de sécurité.

Le trou à droite, au fond de la crique est une grotte accessible uniquement par marée basse.

 

 

 

 

 

Bretagne 1780 (FILEminimizer) 

ça y est ! j'ai vu l'arche !

 

 

 

 

 

Bretagne 1783 (FILEminimizer) 

Au matin du 23 décembre 1846, la tempête projeta le Monte Cristo, un grand 3 mats de Nantes sur les rochers. La tombe de son capitaine se trouve au cimetière de St Pierre-Quiberon. 

 

 

 

 

 

Bretagne 1789 (FILEminimizer) 

La plage de Port Blanc (Porz Guen, en breton). 

 

 

 

 

 

Bretagne 1794 (FILEminimizer) 

Des surfeurs viennent taquiner les rouleaux. 

 

 

 

Bretagne 1795 (FILEminimizer)

 

 

 

 

 

 

Bretagne 1797 (FILEminimizer) 

L'arche vue du haut de la falaise.

 

 

 

 

Bretagne 1821 (FILEminimizer) 

Pour vous donner une idée de la taille du rocher, je prends le risque... de me faire mouiller les pieds. 

 

 

 

 

Bretagne 1827 (FILEminimizer)

 

 

 

 

 

 

Bretagne 1829 (FILEminimizer) 

Au sommet de la falaise, la ruine d'un poste douanier. 

 

 

 

 

Bretagne 1831 (FILEminimizer) 

Encore un peu plus au Nord de la pointe Percho, ce petit port accueil des embarcations attendant la marée haute.   

 

 

Partager cet article

Repost0
2 septembre 2012 7 02 /09 /septembre /2012 11:23

Voici les premières photos de notre séjour en Bretagne (Breizh, comme ils disent là-bas). Nous commençons par le sentier longeant les à-pics granitiques de la Pointe du Raz (Beg ar Raz, en breton). Les paysages sculptés par les vents et les marées sont magnifiques. L'endroit est labélisé "grand site de France".

La rando se poursuit vers la Pointe du Van, faisant également partie du Cap Sizun. Entre les deux est blottie la Baie des Trépassés, formée d'une bande de sable qui est ainsi abrittée par les 2 pointes rocheuses. La belle rando sous le soleil sera suivie de baignades et de château de sable sur la plage d'Esquibien, où les quelques nuages gris seront vite balayés par le vent et emmenés loin dans les terres.  

 

 

 

 

 

Bretagne 1052 (FILEminimizer) 

Cette vue de la Pointe du Raz a certainement inspiré le nom donné au département. Finistère, là où la terre finie (Penn-ar-Bed, en breton).

 

 

 

 

 

Bretagne 1044 (FILEminimizer) 

Mouettes dans le ciel bleu.

 

 

 

 

 

 

                               Bretagne 1071 (FILEminimizer) 

                                    Notre Dame des Naufragés. 

 

 

 

Bretagne 1078 (FILEminimizer)

 

 

 

 

 

 

Bretagne 1087 (FILEminimizer) 

L'île de Sein à environ 8 km au large de la pointe (Enez Sun). Elle compte un peu plus de 200 habitants permanents.

 

 

 

 

 

Bretagne 1098 (FILEminimizer) 

La dentelle de granite s'avance dans la mer d'Iroise. 

 

 

 

 

Bretagne 1133 (FILEminimizer)    

 

 

 

 

 

 

Bretagne 1136 (FILEminimizer) 

Au fond, la Pointe du Van. 

 

 

 

 

Bretagne 1139 (FILEminimizer)

 

 

 

 

 

 

Bretagne 1175 (FILEminimizer) 

On se croirait dans les Montagnes Rocheuses. 

 

 

 

 

 

    Bretagne 1184 (FILEminimizer) 

Derrière la mouette, l'île de Sein. Le détroit séparant l'île du continent est parcouru de courants violents, à l'origine du nom de "Raz". 

 

 

 

 

 

                                 Bretagne 1200 (FILEminimizer) 

                                 Croix en granite regroupant les symboles de la Bretagne. 

 

 

 

 

 

 

Bretagne 1214 (FILEminimizer) 

La rando se poursuit vers la Pointe du Van.

 

 

 

 

 

                            Bretagne 1208 (FILEminimizer) 

                                   Un moulin à nouveau en fonction. 

 

 

 

 

Bretagne 1219 (FILEminimizer) 

Le sentier (GR53) est bien camouflé par les fougères.

 

 

 

 

Bretagne 1223 (FILEminimizer) 

 

 

 

 

 

Bretagne 1236 (FILEminimizer) 

Une mouette se laisse prendre au jeu de la photo.

 

 

 

 

Bretagne 1253 (FILEminimizer)

 

 

 

 

 

 

 

Bretagne 1267 (FILEminimizer) 

Le couvert végétal est principalement composé de bruyère. 

 

 

 

 

Bretagne 1260 (FILEminimizer) 

Tiens une chapelle...

 

 

 

 

 

Bretagne 1269 (FILEminimizer) 

C'est la Chapelle Saint They. Notez le petit escalier sur le toit pour accéder au clocher.

 

 

 

 

 

                                Bretagne 1270 (FILEminimizer) 

                                  Juste à côté, la fontaine Saint Mathieu. 

 

 

 

 

 

Bretagne 1276 (FILEminimizer) 

Une sculpture de granite sur son socle.

 

 

 

 

                           Bretagne 1277 (FILEminimizer)

 

 

 

 

 

 

 

Bretagne 1306 (FILEminimizer) 

La plage d'Esquibien... 

 

 

 

 

 

Bretagne 1380 (FILEminimizer) 

... et son château.

 

Partager cet article

Repost0

Présentation

  • Guy
  • j'aime les randos-découvertes,les Vosges et ses fermes-auberges,l'Alsace et son patrimoine,les chateaux-forts et leurs légendes et plein d'autres choses encore..
  • j'aime les randos-découvertes,les Vosges et ses fermes-auberges,l'Alsace et son patrimoine,les chateaux-forts et leurs légendes et plein d'autres choses encore..

Rechercher