Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 mars 2014 6 29 /03 /mars /2014 20:00

L'Histoire de cette nouvelle ville commence lorsque le royaume de France perd la ville de Breisach am Rhein, située sur la rive allemande. Breisach am Rhein est devenu le Vieux Brisach lorsque Louis XIV ordonna à Vauban de batir une place forte pour compenser cette perte. La nouvelle ville comblera un vide défensif entre Strasbourg et Mulhouse. Neuf Brisach est inscrite au patrimoine mondiale de l'UNESCO.

Les travaux de terrassements sont entrepris en 1699, et 4 années plus tard, une place forte a surgi là où auparavant il n'y avait rien !

Pour beaucoup, Neuf Brisach est le chef d'oeuvre de Vauban. C'est en tout cas sa dernière réalisation. Sébastien LePrestre de Vauban (1633 - 1707) est nommé commissaire générale des fortifications par le roi de France. Il se consacre dès lors à fortifier les frontières du royaume par des ouvrages défensifs, citadelles ou places fortes.

La grande ouverture d'esprit de Vauban le fait briller dans d'autres domaines. Il excelle dans la politique, la religion, la navigation fluviale tout en menant une grande carrière militaire en parallèle.      

 

 

Ville 1221

La porte de Colmar. Autrefois un pont-levis autorisait l'accès à la place forte.    

 

 

 

Ville 1233

Le système défensif est constitué de bastions et de courtines.    

 

 

 

Ville 1236

La porte de Belfort.    

 

 

 

Ville 1243

 

 

 

Ville 1156

La porte de Belfort abrite le musée Vauban.    

 

 

 

Ville 1207

L'église Royale Saint Louis est construite sur la place d'Armes.    

 

 

 

      Ville 1162

Le reste de la ville ne présentant pas un grand intéret en termes d'architectures, j'ai donc pris en photo ce vélo...

 

 

 

Ville 1231

La place forte est construite en forme octogonale.    

 

 

 

       280px-Neuf-Brisach 007 850[1]

      Là, c'est vu du ciel (photo Wikipédia).

 

 

 

Ville 1168

L'ennemi est constamment sous le feu des défenseurs et les canons sont installés pour permettre un tir croisé.    

 

 

 

Ville 1189

La défense comporte 8 bastions qui abritaient 300 soldats. La muraille a une épaisseur de 3 mètres. Les civils s'y réfugièrent en 1870 et en 1945.    

 

 

 

     Ville 1225

Aujourd'hui, il n'y a guère plus que les pigeons qui s'intéressent aux vieilles pierres...

 

 

 

Ville 1210

La porte de Colmar.

 

 

 

Ville 1274

Nous n'avons pas trouvé de restaurant à Neuf Brisach (à part des plats à emporter !). Ce délicieux repas nous a été servi à Colmar. Bibeleskas et lapin avec des knëpfle...    

 

 

Partager cet article

Repost 0
Publié par randoalsacevosges - dans Villes et villages
commenter cet article

commentaires

l'angevine 30/03/2014 18:46


découvrant par hasard en cliquant sur google "la voie romaine à vélo",je pédale avec plaisir en enjambant sur quelques articles,je découvre cette région où je suis du Maine et Loire,l'Anjou que
je découvre au fil de mes pas...

Guy 01/04/2014 20:19



Bonsoir Angevine, je n'ai pu m'empêcher de feuilleter les pages de votre blog. Beaucoup de poésie se dégage de vos photos et de vos textes... Bonne continuation !



Dominique 29/03/2014 22:47


Cet article n'est pas trop dithyrambique sur Vauban, mais il est vrai que l'Alsace ne possède pas tout de Vauban, le maître des foteresses. Quand on a des attaches à Strsabourg, on ne peut que
faire l'éloge des ponts couverts ou "barrage Vauban". Ce barrage était censé permettre de faire monter les eaux de l'Ill et inonder tous les terrains au sud de la ville et les rendre
infranchissables par l'ennemi. D'autres citadelles dans le monde reprennent les principes de fortification de Vauban: au Vietnam la citadelle de Hué, au Maroc à Essaouira ainsi qu'au Japon qui
semble être la réplique la plus proche de celle de Neuf-Brisach, de forme octogonale. La dernière photo ne peut pas nous laisser sur notre faim (de savoir) et ce repas colmarien demande à être
réédité dans d'autres randonnées dans cette belle région! 

guy 01/04/2014 19:39



J'ai du mal à faire des éloges sur un homme, missionné par un homme qui a fait pulvériser nos chateaux forts alsaciens, sans aucun scrupule... Ceci dit, les ouvrages militaires qu'il nous a
laissé forcent l'admiration de tout un chacun. Et comme dirait mon père : "ce Vauban, c'était pas un fainéant..." Beaucoup d'ouvrages d'art d'Alsace sont signés de sa main, très
souvent, sans que la majorité d'entre nous en soupçonne le nom de l'architecte. Ses fortifications, ultra-modernes pour l'époque, ont fait école partout dans le monde.


Pour en venir à la dernière photo, Colmar est une ville que j'aime beaucoup. Nous y venons très souvent sans jamais manquer de nous attabler dans une Winstub ou à une terrasse ensoleillée à la
belle saison...



Présentation

  • Guy
  • j'aime les randos-découvertes,les Vosges et ses fermes-auberges,l'Alsace et son patrimoine,les chateaux-forts et leurs légendes et plein d'autres choses encore..
  • j'aime les randos-découvertes,les Vosges et ses fermes-auberges,l'Alsace et son patrimoine,les chateaux-forts et leurs légendes et plein d'autres choses encore..

Rechercher