Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 octobre 2012 3 24 /10 /octobre /2012 13:12

La forêt de Saint Jean Saverne se situe dans le Parc Naturel Régional des Vosges du Nord. Elle regorge de curiosités en tous genres. Nous venons de voir le "Michelsberg" dans le dernier article, nous visiterons aujourd'hui un endroit étrange appelé "Stampfloecher", littéralement "trous à pilage".

A partir de la croix de Langenthal (alt 400 m) suivre le chemin forestier du Packlager (anneau rouge). Après quelques dizaines de minutes de marche, ne manquez pas la bifurcation à gauche, une petite montée au bout de laquelle vous trouverez le grand rocher plat à bassins.

Juste à côté se trouve une ancienne carrière médiévale. Les restes de meules brisées sont encore visibles. De l'autre côté, vous trouverez 3 blocs de grès, sous le nom de "Pierre de sacrifice", dont l'un d'entre eux est taillé. Ce sont les "Opferstein".  

 

 

Carte IGN :3715 OT 

 

 

 

      St-Michel 0063 (FILEminimizer)

      La croix de Langenthal.

Elle a été érigée en 1888 en remplacement d'un "Bildstock" qui datait du moyen-âge. Sur cette croix on peut lire une inscription ; "Aelrichsen" avec la date de 1611. Le Bildstock médiéval était donc érigé en mémoire d'un officier Suédois qui servait dans les troupes du Général Ernst Von Mansfeld. Cet officier avait été lynché par les paysans des environs. C'était pendant l'hiver 1621-22, pendant la terrible guerre de 30 ans, lorsque les troupes Suédoises prenaient leurs quartiers d'hiver en Alsace (tout en la dévastant).

La date de 1611 sur la croix actuelle serait dû à une erreur de lecture de l'ancien Bildstock.

 

 

 

St-Michel 0076 (FILEminimizer)

Me voici devant l'énorme rocher comportant pas loin d'une trentaine de cupules et bassins. 

 

 

 

St-Michel 0082 (FILEminimizer)

 

 

 

 

St-Michel 0072 (FILEminimizer)

Une rainure rectiligne a été taillée dans le rocher. 

 

 

 

St-Michel 0070 (FILEminimizer)

Certaines cupules communiquent entre elles.

 

 

 

 St-Michel 0078 (FILEminimizer)

Une légende dit que les habitants de Saint Jean Saverne et des environs se cachaient au fond de la forêt, précisément à cet endroit là, pendant la guerre de 30 ans. Les cuvettes servaient de récipients naturels pour y broyer le grain. Mais le nom de Stampfloecher remonte bien plus loin dans le temps, car il figure déjà dans des textes du XII ème siècle, sans que l'on sache à quelle opération de pilage il est fait allusion.

 

 

St-Michel 0079 (FILEminimizer)       

Certaines cupules ont des formes bizarres.

 

 

 

St-Michel 0087 (FILEminimizer)

A une vingtaine de mètres au Nord-Est des Stampfloecher se trouve une ancienne carrière médiévale.

 

 

 

 St-Michel 0085 (FILEminimizer)

Des meules brutes, fragmentées et abandonnées gisent au sol... 

 

 

 

St-Michel 0088 (FILEminimizer)

 

 

 

 

  St-Michel 0090 (FILEminimizer)

  ...parmis d'autres pierres taillées.

 

 

 

         St-Michel 0097 (FILEminimizer)

 

 

 

 

St-Michel 0098 (FILEminimizer)

Les 3 blocs de grès qui ont été appelés "Pierre de Sacrifice" ! 

 

 

 

St-Michel 0099 (FILEminimizer)

Il s'agit tout simplement d'une ébauche de cuve, qui a commencé à être taillée mais qui s'est brisée pendant l'opération

 

 

 

St-Michel 0103 (FILEminimizer)

On en distingue le contour mais l'artisan l'a abandonné. 

 

 

                 St-Michel 0221 (FILEminimizer)

A partir de la croix de Langenthal jusqu'à la chapelle St Michel, le sentier est jalonné par ces bornes mises en place en 1875 par le jeune club vosgien de Phalsbourg crée 1 an plus tôt. Le sentier s'appelait alors "chemin des pèlérins de Lorraine".


Partager cet article

Repost 0
Publié par randoalsacevosges - dans Rochers
commenter cet article

commentaires

Martine Schnoeriing 03/11/2012 18:44

Je retrouve dans ton blog ce lieu mystérieux, qui m'a tant fait rêver et courir il y a quelques années, que j'ai utilisé comme décor pour faire poser des copines en robes de sorcières ! Ici par
exemple : http://www.martineschnoering.com/6-album-1397191.html
Une autre fois, une autre de mes amies posait dans ce même lieu en tenue assez, voire très dénudée. Il fallait voir la tête des randonneurs, quand il arrivaient aux Stampfloecher et qu'ils voyaient
ce spectacle ! Une petite vidéo (qui date) ici : http://www.martineschnoering.com/article-24495395.html
A bientôt sur les chemins des Vosges, de la toile ou... du Décathlon !

Guy 04/11/2012 00:27



Je pourrais te dédicacer cet article car la première fois que j'ai tapé "Stampfloecher" sur le net, je suis tombé sur ton blog et depuis suis devenu un de tes fidèles lecteurs. ça m'a fait
"bizarre" la 1ère fois que j'ai visité l'endroit, et chaque fois que j'y vais, ça me fait la même chose, me rappelant ton article et surtout ta vidéo..


Peut être y trouverais-je un jour une nymphe au bord d'une cupule.. J'en rencontre bien au Décathlon ;))


A bientôt, bises.



Présentation

  • Guy
  • j'aime les randos-découvertes,les Vosges et ses fermes-auberges,l'Alsace et son patrimoine,les chateaux-forts et leurs légendes et plein d'autres choses encore..
  • j'aime les randos-découvertes,les Vosges et ses fermes-auberges,l'Alsace et son patrimoine,les chateaux-forts et leurs légendes et plein d'autres choses encore..

Rechercher