Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 janvier 2014 2 14 /01 /janvier /2014 14:54

Pas évident de trouver un jour clément en cette fin d'année. Pluies, grisaille étaient notre lot quotidien. Aucun regret puisque je travaillais, ou alors j'étais assis à table pour des repas de Noël qui tiraient en longueur...

La nuit du 29 au 30 décembre était claire, étoilée, mais froide. Le temps idéal pour jouir d'un levé de soleil, à la Haute Loge par exemple.

Il est environ 7 heures lorsque j'arrive au col de Prayé (alt 785m). Je mets environ 40 minutes pour rallier les Hautes Chaumes à vtt. Je dois allumer ma frontale car le petit croissant de lune ne suffit pas à éclairer ma route. Sur le chemin, la forêt est silencieuse. Parfois je m'arrête pour tendre l'oreille : pas un bruit... Puis je me remets en selle, après avoir repris mon souffle !

Je suis en avance, le soleil ne se lève que dans une demi heure. L'attente et les efforts valaient le coup : le spectacle est au rendez-vous. Et soudain... lentement le soleil s'élève dans le firmament. La voute céleste est vide de tout nuage; j'ai bien choisis ma journée ! Les premiers rayons parviennent à me chauffer, je sens de suite la différence. Il est maintenant temps de prendre le petit déjeuner, mon estomac crie famine ! La journée est encore longue...

 

Carte IGN : 3616 OT

 

 

 

La-Maix 8288

Dans la forêt sombre et silencieuse.    

 

 

 

La-Maix 8268

Au bord du chemin, un sapin éclairé par ma frontale.    

 

 

 

La-Maix 8289

 Les Hautes Chaumes sous un croissant de lune.

 

 

 

La-Maix 8320

 L'abri de la Haute Loge (alt 933m).

 

 

 

La-Maix 8376 - Copie 

L'astre solaire se lève enfin, il est 8h18.    

 

 

 

La-Maix 8380

Première lueur du jour.    

 

 

 

La-Maix 8399 - Copie

L'abri de la Haute Loge en pleine lumière.    

 

 

 

                                 La-Maix 8410 - Copie

 

 

 

 

                             La-Maix 8340 

                           Le sapin, chaque année décoré par des mains généreuses...

 

 

 

La-Maix 8415

Même l'alligator en reste "gueule bée" !    

 

 

 

La-Maix 8420 - Copie 

 Brumes dans la vallée.

 

 

 

La-Maix 8450 

 

 

 

 

La-Maix 8453

Mon ptit dèj'...    

 

 

 

La-Maix 8460 

La lumière orangée a maintenant disparu, une longue journée de vélo m'attend !   

 

 

 

La-Maix 8469 

Les ruines de la marcairie.    

 

 

           La suite de la rando dans le prochain article...

 

Partager cet article

Repost 0
Publié par randoalsacevosges - dans poésie
commenter cet article

commentaires

Martine Schnoering 19/01/2014 20:32


Cette histoire de frisson est drôlement bien (d)écrite ! On s'y croirait, vraiment ! Merci Guy, et félicitations, pour les photographies ET les textes ! Pour les croissants, c'est quand même
dommage. Tu n'as pas un petit réchaud ? 

Bertrand 19/01/2014 20:22


Magnifique!


Quel courage de partir en vadrouille dans cette forêt profonde à une heure pareille! De plus en VTT! Rien que la route pour arriver au Prayé ferait rebrousser chemin à plus d'un citadin x)


 


J'ai eu droit au même spectacle l'année dernière, mais en été, après une nuit passée à la belle à proximité de l'abris de la Haute Loge. Le ciel la nuit y est vraiment magnifique. Beaucoup plus
pur qu'au Champs du Feu!

Guy 20/01/2014 14:22



Bonne idée de passer la nuit à la Haute Loge, de plus, cet endroit est bien plus calme que le Champ du Feu...



Martine Schnoering 17/01/2014 09:44


Quel courage de se trouver là-haut par de telles températures ! Mais que ne ferait-ton pas pour goûter un frisson d'extrême, à savoir un café et des croissants (chauds ?) dans un tel milieu.

Guy 18/01/2014 23:09



Le frisson commence dès le réveil, on scrute le ciel si ça vaut le coup de partir... Ensuite en cours de route, on ne perd pas les étoiles de vue. Le frisson continue en arrivant sur place, on
constate qu'il fait beaucoup plus froid dehors que dans la voiture... Le frisson, c'est aussi le goût de sang dans la bouche car on pédale fort de peur de manquer le rendez-vous, et en plus, ça
grimpe du début à la fin... Encore des frissons quand on constate qu'il n'y a plus qu'une barrette de batterie sur le Canon, est ce que la batterie de rechange est chargée ?? Vient enfin le
frisson très attendu du lever de soleil, le meilleur sans doute de toute la série ! Et en dernier celui du croissant, oh, zut, il est froid !!



Anne 16/01/2014 22:49


Fantastiques photos !

Guy 18/01/2014 22:55



Merci :-)



Dominique 15/01/2014 21:01


Bravo pour ce lever du soleil

Guy 18/01/2014 22:55



Merci Dominique !



Philippe 15/01/2014 20:32


Bonjour Huy. Moi aussi j'y étais à la Haute Loge,4 jours avant toi, à pied et par un temps beaucoup moins ensoleillé. Heureusement que j'étais bien équipé contre la pluie ... En tout cas tu as eu
plus de chance que moi et tes photos sont magnifiques, le lever de soleil, la Haute Loge et même un peu de neige. J'aime beaucoupla photo de l'abri avec la ligne orangée de l'aube. Fascinant
..Bravo.  

Guy 18/01/2014 22:54



Bonjour Philippe. Merci pour ce commentaire, ça me touche beaucoup. Dire que 4 jours avant il pleuvait des cordes... mon poncho est resté bien au sec. Toutes les conditions étaient réunies pour
faire quelques jolies photos.



UNO 14/01/2014 17:34


Bonjour Guy   De belle photo de lever de soleil sur la ht loge, bien vue la couleur de la ht loge, une belle chance avec un ciel claire  Amitié à toi

Guy 18/01/2014 22:49



Bonjour Jean-Luc, de la chance, il faut en avoir un peu dans la vie. Et ce jour là, c'était une très belle journée qui s'annonçait !


Amitié



Présentation

  • Guy
  • j'aime les randos-découvertes,les Vosges et ses fermes-auberges,l'Alsace et son patrimoine,les chateaux-forts et leurs légendes et plein d'autres choses encore..
  • j'aime les randos-découvertes,les Vosges et ses fermes-auberges,l'Alsace et son patrimoine,les chateaux-forts et leurs légendes et plein d'autres choses encore..

Rechercher