Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 octobre 2012 5 26 /10 /octobre /2012 06:53

Suite des 2 articles précédents. Je suis toujours encore dans le Parc Naturel Régional des Vosges du Nord, dans la forêt de St Jean Saverne. J'emprunte le circuit archéologique Est, pour m'intéresser plus particulièrement au Plattenweg, une ancienne voie romaine. C'est un passage antique qui conduit à la Heidenstadt (ou littéralement ville des Païens).  

Cette petite section est particulièrement bien conservée et les profondes rainures laissées par le passage des chariots de marchandises sont impressionnantes. Un peu plus loin, je découvre une carrière de pierre exploitée au moyen-âge, d'où étaient extraits les blocs de grès, utilisés pour la construction du château de Warthenberg-Daubenschlag. Sur mon chemin, je verrai également une borne romaine qui, d'après la légende serait un ancien menhir retaillé...  

 

Carte IGN : 3715 OT

 

 

 

St-Michel 0108 (FILEminimizer)

Les premières couleurs de l'automne se peignent sur le feuillage.

 

 

 

St-Michel 0114 (FILEminimizer)

Le Plattenweg. Cette section est taillée dans la masse de la roche.  

 

 

 

St-Michel 0111 (FILEminimizer)

Sur un panneau, un relevé des dalles formant le chemin antique.

 

 

 

St-Michel 0116 (FILEminimizer)

Le dallage marqué de profondes rainures laissées par les roues des chariots.

 

 

 

St-Michel 0117 (FILEminimizer)

La pente moyenne est de 23 % mais elle peut atteindre jusqu'à 30 %. 

 

 

 

                  St-Michel 0120 (FILEminimizer)

                   Une borne grâvée d'un curieux signe.

 

 

 

                      St-Michel 0123 (FILEminimizer)

La voie romaine apparait dans les textes à partir de 1126 sous le nom de "Steiga" (la montée). La voie servant en ces temps également de limite forestière.

 

 

 

St-Michel 0125 (FILEminimizer)

Les roues des chariots avaient tous le même écartement standardisé à l'époque romaine, ce qui explique les rainures parfaitement parallèles. On voit nettement les traces de pointeroles sur la paroie du rocher.  

 

 

 

St-Michel 0130 (FILEminimizer)

L'oppidum celtique de la Heidenstadt (derrière ce panneau). Ces vestiges sont datées de la fin de l'époque de la Tène (fin IIème et début du Ier siècle avant notre ère). 2 levées de terre de 400 mètres de long, 6 mètres de haut, à 700 mètres d'intervalle délimitent un espace clos. 

 

                                            

 

 

St-Michel 0136 (FILEminimizer)

Le Kanzelfels.    

 

 

 

 

St-Michel 0143 (FILEminimizer)

A proximité du rocher, cette borne romaine avec différentes inscriptions, PVB notamment, délimitant un domaine privé d'un domaine public. 

 

 

 

St-Michel 0148 (FILEminimizer)

Je continue ma ballade sur le circuit archéologique jusqu'à la carrière du Frohnberg, exploitée au XIIème siècle. Elle est située à 1 km au Sud du château de Warthenberg-Daubenschlag, construit sur les hauteurs d'Ernolsheim les Saverne. Cet emplacement a été choisi du fait de la présence de grès fin, alors que le socle rocheux sur lequel a été batit le château est constitué de poudingue (conglomérat) impropre à la taille car il contient de nombreux galets.  

 

 

 

St-Michel 0150 (FILEminimizer)

Le front de taille. Des marques d'outils (des coins en fer) sont encore visibles. La carrière a été abandonnée dès l'achèvement de la construction du Warthenberg.

 

 

 

St-Michel 0159 (FILEminimizer)

Juste à côté de la carrière, un rocher plat à bassins appelé "Opferteller". 

 

 

 

St-Michel 0161 (FILEminimizer)

 

                      A bientôt ! et merci de votre visite... 

 

Partager cet article

Repost 0
Publié par randoalsacevosges - dans Gallo romain
commenter cet article

commentaires

ZUGER 01/09/2016 23:50

merci pour les magnifiques photos et les intéressants commentaires

Guy 02/09/2016 14:52

Merci à vous d'avoir laissé un com au bas de cette page !

rené 20/06/2015 20:18

Très bel article, bravo pour les recherches et félicitations pour les photos.

randoalsacevosges 22/06/2015 04:12

Merci beaucoup René !

Martine Schnoering 06/12/2012 08:37


Pierres, chères pierres... Ca me fait penser que j'ai tout un reportage dans mon disque dur, sur cette randonnée allant d'un site mystérieux à un autre... J'ai découvert le Plattenweg  assez
récemment. C'est très émouvant de parcourir de tels lieux, beau reportage en tout cas, merci Guy !

Irène 27/10/2012 18:13

Cette voie romaine est impressionnante, étonnant qu'elle ait été conservée dans un tel état après tous ces siècles ; il y a juste un détail qui me chagrine, le pourcentage de la pente.
Pratiquant un peu le vélo de route, j'emprunte parfois des pentes de 15 à 18 % c'est déjà énorme...
Une fois encore, vous nous inscitez à aller découvrir des endroits méconnus, merci ...
Bon dimanche.