Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 janvier 2012 6 14 /01 /janvier /2012 06:41

J'habite au pied d'une colline qui s'appelle le Goeftberg. C'est une colline calcaire qui culmine à 397 mètres. On y trouve des champs, des prés de fauche, des friches, des taillis. Elle cache de petites merveilles botaniques. Les pelouses sèches sont reconnues comme étant des espaces de haute valeur écologique, elles abritent un nombre remarquable d'espèces rares comme des orchidées sauvages, des gentianes, des anémones pulsatilles ou l'aster amelle mais aussi des forêts de pins, de chênes et de robiniers.

 

Le Goeftberg fait parti du champs de fracture d'Obernai-Saverne qui concerne un certain nombre de collines sèches dont le Bastberg.

 

La chapelle St Wendelin, qui à l'origine était dédiée à la Ste Croix, a été construite en 1772, à l'initiative du curé Michel Adam. Sur la toile, on trouve trop souvent qu'elle a été construite en 1666, mais c'est une erreur. Il y a effectivement une croix de la peste qui a été intégrée à la maçonnerie lors de la construction de la chapelle, croix où figure la date de 1666 avec une inscription en latin "O CRVX AVE SPES VNICA" O croix nous te saluons, unique espoir, inscription qu'on rencontre fréquement sur les calvaires ruraux.

 Cette croix de la peste était un don des habitants de Hohengoeft afin de remercier Dieu d'avoir épargné le village de cette terrible épidémie.

 

La chapelle a été prolongée en 1787 par la nef actuelle. A l'extérieur, on peut voir de puissants contre-forts.

 

Voici quelques photos prises au fils des saisons.

 

 

 

Goeftberg 0075 (FILEminimizer) 

La chapelle a la particularité de posséder des volets fermant sur des fenêtres de plein cintre.

 

 

 

 

Goeftberg 0089 

La fameuse croix de la peste qui induit beaucoup de gens en erreur !

Elle se trouve au dessus de la porte d'entrée. 

 

 

 

 

Goeftberg 0901

2 retables en bois peint, de part et d'autre, avec statues en plâtre de St Pierre et St Paul.

 

 

 

 

Goeftberg 0904 

Statue de St Wendelin en bois peint.

Il est représenté en berger, un mouton à ses pieds et une houlette à la main.

 

 

 

 

 

Goeftberg 0070 (FILEminimizer) 

14 stations jalonnent le chemin empierré qui monte du village vers la chapelle.

Des traces polychrome attestent que les médaillons étaient initialement colorés.

 

 

  

Goeftberg 0717

Détail d'un médaillon, celui-ci est restauré.

 

 

 

 

Goeftberg 0269 

C'est dans un champs labouré comme celui-ci que j'ai trouvé des fossiles représentatifs du "Muschelkalk".

 

 

  

 

Goeftberg 0074 (FILEminimizer) 

Un des fossiles trouvés au Goeftberg.

 

 

  

Goeftberg 0139 

La présence de ce mirador indique qu'il y a du gibier de passage sur la colline.

Les bois, taillis et les bosquets offrent de nombreuses caches.

 

 

  

Goeftberg 0091 

J'ai pu faire une vingtaine de photos de cette chevrette entrain de brouter avant qu'elle ne me remarque.

 

  

 

Goeftberg 0098 

 

  

 

 

Goeftberg 0065 

Mésange charbonnière.

 

 

  

Goeftberg 0267 

On rencontre une grande variété de feuillus et de conifères.

 

 

  

Goeftberg 0047 

Le versant vers Wintzenheim est très cultivé. La butte au centre est le Kochersberg (alt 310m). Le terme "Kocher" signifie "colline" en langue celtique. Des siècles plus tard, les Alamans, ignorant cette signification y rajoutèrent le mot "Berg" qui désigne aussi une hauteur (montagne ou colline), un pléonasme !

En 1249, un chateau y fut construit appelé "chateau des Evèques". Assiègé en 1592 par les troupes du cardinal de Lorraine, ils massacrèrent, après leur réddition, les 63 soldats de l'Evèque de Strasbourg, qui y étaient en garnison, d'une balle dans la tête. Les agonisants étaient achevés à l'épée...

En 1720, ses pierres furent utilisées pour construire la nouvelle route des diligences de la ligne Strasbourg-Saverne. Aujourd'hui, il ne reste plus qu'un ensemble de douves.

 

  

 Goeftberg 0048

 Le Kochersberg sera à nouveau utilisé, cette fois pour une ligne de télégraphe optique Chappe. Paris relié à Strasbourg par une quarantaine de relais. L'un des relais était installé initiallement au Goeftberg en 1798, puis au Kochersberg en 1814. Le télégraphe optique fonctionnera jusqu'en 1852.

 

 

 Goeftberg 0442

 

    

 

 

Goeftberg 0473

 

 

   

 

Goeftberg 0281 (FILEminimizer) 

Anémones pulsatilles.

Attention ! ces belles fleurs sont toxiques, elles fleurissent au tout début du printemps.

 

  

 

Goeftberg 0084 

Une chevrette et un brocard

 

 

 

Goeftberg 0040

Les champs de l'Ackerland sont les plus fertilles du Kochersberg.

 

  

 

Goeftberg 0485 

Le Goeftberg est un site protégé. Le CSA (conservatoire des sites Alsacien) y a acquis plusieurs parcelles.

  

 

 

Goeftberg 0060 

Le lundi de Pentecôte a lieu la traditionnelle bénédiction des chevaux devant la chapelle.

C'est devenu un lieu de pélerinage pour de nombreux participants. 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Publié par randoalsacevosges - dans Découverte
commenter cet article

commentaires

GRAF Christophe 23/11/2012 02:31

Bonjour ! Je découvre votre blog à tout hasard, grâce à Google ... Je vois que comme moi, vous êtes un randonneur régulier et admiratif du massif vosgien. Je souhaiterai effectuer un échange de
liens, entre votre site et le mien (que je vous invite à aller découvrir très chaudement, SVP, merci). Du Nord à Kaiserslautern en Allemagne au Sud au Ballon d'Alsace, je couvre près de 240 kms de
montagnes et je connais beaucoup de sites naturels et sauvages remarquables ... Très grand passionné et spécialiste de la randonnée pédestre solitaire, ceci fait déjà 12 ans que je pratique ce
loisir vert, particulièrement attachant, passionnant et bienfaisant. Je trouve votre site pas mal du tout, par contre j'aurai volontiers aimé avoir davantage de photos chocs, dans les Hautes-Vosges
(chamois, mers de nuages et surtout, vues sur les Alpes ! ). Les Hautes-Vosges ne sont pas ce qu'elles sont, sans les vues sur les Alpes et les chamois ... Ce sont des éléments indissociables de
cette partie du vaste massif vosgien ! Vous êtes par conséquent invité par mes soins, à aller découvrir tout çà de plus près, dans mon blog (avec en prime, des séquences vidéos exceptionnelles, que
vous ne serez sûrement pas prêt d'oublier). D'avance, merci à vous pour votre collaboration. J'attends avec impatience votre échange de lien, afin que je puisse faire de même pour votre site sur le
mien. Amitiés pros-nature et à très bientôt j'espère, pour de nouvelles aventures naturelles et sauvages, " vosgiennes " , of course ! ;-)

sophie TARTEIX 13/02/2012 22:02

Superbes photos qui montrent qu'il n'est nul besoin d'aller bien loin pour voir des merveilles...

nat 03/02/2012 19:03

Magnifiques photos ! une vraie bouffée d'oxygène ! et en plus on apprend toute l'histoire des sites
Le petit oiseau sur les branches me plait beaucoup !
bravo

Guy 03/02/2012 23:15



Bonjour Nat, je vous le ferai parvenir.



Philippe 21/01/2012 21:51

Un bel endroit où je ne manquerai pas de me rendre aussi.

Guy 21/01/2012 22:39



Quand vous passerez par là, faites moi signe...



Martine Schnoering 17/01/2012 09:15

Ah j'oubliais...
Je vous ai mis aussi dans mes liens.
Bonne continuation !

Guy 17/01/2012 18:24



Je suis très touché par vos commentaires,Martine,d'autant plus que je vous considère comme étant mon "inspiratrice" en me faisant découvrir "mon Alsace" par le biais de vos
reportages,toujours chargés de beaucoup de poésie.Encore merci.



Martine Schnoering 17/01/2012 09:05

Un beau reportage, bien illustré, agréable à lire, qui me donne envie d'aller à la découverte, ou redécouverte de ce site. :-)

Présentation

  • Guy
  • j'aime les randos-découvertes,les Vosges et ses fermes-auberges,l'Alsace et son patrimoine,les chateaux-forts et leurs légendes et plein d'autres choses encore..
  • j'aime les randos-découvertes,les Vosges et ses fermes-auberges,l'Alsace et son patrimoine,les chateaux-forts et leurs légendes et plein d'autres choses encore..

Rechercher