Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 février 2014 2 11 /02 /février /2014 16:53

Le fort de Mutzig aussi appellé Feste Kaiser Wilhelm II, est un patrimoine peu connu du grand public. Longtemps resté secret, il n'est ouvert au public que depuis peu. Ce groupe fortifié a été construit par les Allemands aux alentours de l'année 1893, sur ordre de l'empereur Guillaume II. La 1ère Guerre Mondiale se préparait longtemps à l'avance...

Cet ouvrage était par son étendue et par sa puissance de feu, la fortification la plus importante de l'empire allemand (il ne faut pas oublier qu'à cette époque, l'Alsace était terre germanique). C'était aussi la plus moderne. La forteresse est entièrement construite en béton armé et cuirassée, une nouveauté pour l'époque, pour faire face aux progrès de l'artillerie. Une autre nouveauté est qu'elle est entièrement électrifiée et autonome.

Le fort est divisé en 2 parties. L'une est accessible au public en visites guidées, l'autre est strictement interdite d'accès et sous protection militaire car toujours en activité.

L'ensemble des fortifications s'étendent sur 254 hectares et se composent de 22 tourelles blindées et 6 batteries de tir. La garnison était de 6500 à 7000 hommes. C'est le nombre que l'état major allemand était prêt à sacrifier sur cette position pour retarder l'avance française. Il n'était pas prévu qu'un seul homme sorte vivant de ce tombeau d'acier et de béton. Les ingénieurs avaient aménagé une sortie de secours mais elle n'était pas destinée à servir et n'était là uniquement pour le moral des troupes...

 

 

 

Forteresse 9966

La batterie n°1, toujours menaçante.    

 

 

 

Forteresse 9701

La défense rapprochée était assurée par des MG08 (Maschinengewehr modèle 1908).

 

 

 

Forteresse 9729

Des kilomètres de tunnels parcourent les entrailles de la forteresse.    

 

 

 

Forteresse 9736

Le confort est très rudimentaire et l'intimité inexistante. Les crochets aux murs servaient de rateliers pour les fusils. Les hommes vivaient 24h/24 avec leur arme. Des puits assuraient l'approvisionnement en eau. 20 litres par homme et par jour. Aujourd'hui, un européen en consomme en moyenne 130 litres...    

 

 

 

Forteresse 9748

Le renouvellement de l'air est assuré par des ventillateurs électriques mais en cas de pannes, les bras prennaient le relais...    

 

 

 

      Forteresse 9740

      Réseau de fils électriques courant sur les plafonds.

 

 

 

Forteresse 9750 

Une photo de 1915 représentant les hommes du rang, principalement de réservistes. Les hommes jeunes étaient envoyés en 1ères lignes. Sur l'écriteau : Unser Gemüttliches Heim ! Ce qui veut dire : Notre chez nous bien confortable... Ironiquement, bien sûr !    

 

 

 

                     Forteresse 9763 

Cet engin est un Fahrpanzer. Trop étroit pour contenir un homme avec une arme, il servait de tourelle d'observation sur rail dans les tranchées.

 

 

 

         Forteresse 9771

         Diverses commandes pour les tourelles à éclipse.    

 

 

 

                             Forteresse 9775

                              Munitions.

 

 

 

Forteresse 9789

Un canon léger de tranchées à faible portée. La section de chenille derrière le canon provient d'un semi-chenillé allemand de la seconde guerre mondiale (type sd.kfz 251). Il avait été abandonné sur place. Quand les Américains sont arrivés, ils l'ont bourré d'explosifs et l'ont envoyé contre la forteresse pour ouvrir une brêche.

 

 

 

Forteresse 9815

 Un des pétrins du fort de Mutzig. Le pain était le composant principale des repas.

 

 

 

Forteresse 9810

      Et le four à pain.

 

 

 

Forteresse 9835 

Le tableau de commande des groupes électrogènes (de marque Siemens). Au plafond, on voit de la tôle ondulée. Elle servait de coffrage pour le béton mais surtout, lorsque la dalle de béton armée était endommagée à cause du pilonnement des bombes, la tôle ne laissait pas apparaitre les fissures... Encore une idée des ingénieurs pour le maintient du moral des hommes, car ils devaient rester opérationnels jusqu'au dernier souffle !

 

 

 

Forteresse 9859 

 Des moteurs mono-cylindre entrainaient des génératrices.

 

 

 

                            Forteresse 9863 

                            Tout est en parfait état de fonctionnement.

 

 

 

Forteresse 9872

Aujourd'hui, 11 février, c'est l'anniversaire de ce mastodonte : il fête ses 100 ans !    

 

 

 

Forteresse 9873 

Le bloc opératoire.

 

 

 

                      Forteresse 9875

                         Et la scie qui va bien... pas de chichis !

 

 

 

Forteresse 9888 

Les cuisines. En fait des gros bain-marie. Seul à midi un repas chaud était servi, composé de lard et pommes de terres ou des pois. Le matin et le soir, c'était du fromage et du pain. La boisson, c'était de l'eau. Le Schnaps n'était distribué que lors des combats...    

 

 

 

Forteresse 9898 

Les lieux d'aisances. Comme inscrit sur le mur, il ne fallait pas oublier de refermer le couvercle après utilisation, à cause du méthane qui s'échappait de la fosse.   

 

 

 

Forteresse 9905 

Un mannequin représentant un soldat allemand, son Luger P08 9mm parabellum toujours à portée de main...

 

 

 

Forteresse 9914 

Le fort de Mutzig possède une des plus belle galerie d'uniformes et d'objets militaires d'Alsace.    

 

 

 

    Forteresse 9975 

Ce musée souterrain est entretenu par une association franco-allemande. Hier, un outil de guerre, c'est aujourd'hui un symbole de paix.    

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Publié par randoalsacevosges - dans Histoire
commenter cet article

commentaires

Dominique 13/02/2014 14:28


C'est technologiquement très avancé pour l'époque, et SIEMENS fait encore partie des meilleurs. Il est le 1er groupe européen de haute technologie depuis plus de 150 ans. Pendant la deuxième
guerre mondiale, la cimenterie de Héming (57) fut utilisée par l'armée allemande comme groupes electrogènes pour fournir l'électricité de la ville (avec génératrices SIEMENS). C'est mon
grand-père qui après la guerre rendit l'usine à son affectation d'origine, le ciment. Le Fort de Mutzig décrit dans cet article illustre parfaitement la machine de guerre allemande, mais aussi
avec beaucoup d'humour si l'on pense à cette "scie à jambes", le Farhpanzer ironique quand à la taille, les ventilateurs électriques ou à pédales, la taille des pétrins à pain à l'avant-garde des
boulangers...Merci!

Guy 16/02/2014 10:31



Le fort de Mutzig était ultra moderne et a servi d'exemple pour toutes les constructions de ce genre qui allaient suivre. On est loin des citadelles construites en pierres de tailles. Elle a
été conçue pour pouvoir combattre tout en étant coupée du monde extérieure pendant plusieurs mois. On peut la comparer à une petite ville souterraine pouvant se suffire à elle même, tant les
stocks de munitions et de vivres étaient important. Je ne connaissais pas l'histoire de la cimenterie de Héming, ni surtout que votre famille était tant impliquée dans l'Histoire de la région.
Merci de votre témoignage.



Présentation

  • Guy
  • j'aime les randos-découvertes,les Vosges et ses fermes-auberges,l'Alsace et son patrimoine,les chateaux-forts et leurs légendes et plein d'autres choses encore..
  • j'aime les randos-découvertes,les Vosges et ses fermes-auberges,l'Alsace et son patrimoine,les chateaux-forts et leurs légendes et plein d'autres choses encore..

Rechercher