Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 juillet 2013 6 06 /07 /juillet /2013 07:04

Quelques parcelles de forêt en plein milieu d'une vaste étendue de prés et de champs. La petite forêt du Buchberg (Tannenwald) est la propriétée de plusieurs communes des alentours. Elle est divisée d'une si étrange manière que même les bûcherons s'arrachent les cheveux pour en trouver les limites.

C'est à la découvrte de ces bornes anciennes que nous allons nous lancer aujourd'hui. Elles sont toutes armoriées et datées. Il y en a d'autres qui n'ont rien à voir avec les limites territoriales. Elles font le bonheur des chasseurs de pierres insolites.

C'est un beau circuit d'une quinzaine de kilomètres, peut être un peu plus, car ces vieilles pierres ne sont pas toutes le long des sentiers. Mais restent facilement repérables. Mon itinéraire passe devant le moulin de champagne joliment restauré. Il est l'un des rares moulins rescapé de la région.

Je quitte l'ombre de la forêt pour déjeuner sur l'herbe fraichement coupée, au pied de la belle chapelle du Sindelsberg. Une bonne odeur de foin m'accompagne jusqu'à mon retour dans la forêt. Juste avant d'y pénétrer, un brocard tout aussi surpris que moi me passe devant l'objectif. Sans doute faisait-il la sièste dans les hautes herbes ?..

 

 

 

Carte IGN : 3715 OT

 

 

 

Saverne 1039

Le Buchberg est un hameau de quelques maisons.  

 

 

 

 

Saverne 1046

Cette plante est une consoude officinale. Elle était utilisée autrefois pour accélérer la consolidation des fractures et la cicatrisation des plaies. Ses épaisses feuilles velues étaient utilisées en cataplasme. 

 

 

 

 

Saverne 1061

Les comtes de Wangen possédaient une enclave dans la forêt du Tannenwald. Leurs bornes sont marquées d'une crosse en relief et des lettres "WANG" sur la face opposée. 

 

 

 

 

Saverne 1063

 

 

 

 

 

Saverne 1068

La borne "Der Meyerstein". C'est la borne-limite des 3 bans de Dimbsthal, Hengwiller et Marmoutier. 

 

 

 

 

Saverne 1072

                   L'autre face du Meyerstein est gravée ANNO 1726, date de sa pose. 

 

 

 

 

Saverne 1091

Le moulin de Champagne. Le monastère de Marmoutier possèdait de nombreux moulins le long des cours d'eaux de la région, tels que Waldmühle, Auenmühle, Frauenmühle, Mosselmühle et celui-ci, Champagnermühle. Construit pour faire de la farine, il a ensuite fourni de l'énergie à une scierie jusqu'au 19ème siècle. Le nom de Champagnermühle viendrait de la région d'origine des meules posées devant la porte. Au moyen âge, on pensait que les meilleures meules provenaient du calcaire des carrières champenoise.

 

 

 

 

Saverne 1121

Belle vue sur Haegen. Sur la crête, on retrouve le Haut-Barr et le Grand Géroldseck. 

 

 

 

 

Saverne 1134

Insecte xylophage sur le panneau explicatif. Le panneau donne quelques renseignements sur ces châteaux et mentionne l'existence d'un trésor caché dans le souterrain creusé entre le Grand Géroldseck et l'abbaye de Marmoutier

 

 

 

 

Saverne 1140

  Mon circuit. 

 

 

 

 

Saverne 1150

Maison de maître au Willerholz. 

 

 

 

 

Saverne 1197

 Le Sindelsberg et sa belle chapelle.

 

 

 

 

Saverne 1167

Sindenus, un des disciple de Léobard qui fonde au VIème siècle le couvent de Marmoutier, construit son ermitage sur une colline appelée Sindenus Mons, le Sindelsberg. Le sanctuaire est voué au culte de Saint Blaise. 

 

 

 

 

Saverne 1172

                       Une tête sculptée à la chapelle. 

 

 

 

 

Saverne 1180

Mon casse-croute et une petite lecture sur les bornes de la forêt de la marche de Marmoutier.

 

 

 

 

Saverne 1188

 Un brocard (chevreuil mâle). 

 

 

 

 

Saverne 1207

                         La borne 59 avec la crosse de l'évèque. 

 

 

 

 

Saverne 1213

La croix du Rasten. Une croix en grès honorait la mémoire d'un bûcheron victime d'un accident. En 1939 elle fut renversée par un char qui manoeuvrait dans le secteur du Tannenwald. Le curé de Marmoutier a obtenu du colonel Charles de Gaulle, commandant le 507ème régiment de char, son remplacement. La croix en grès fut remplacée par un modèle en fer forgé aux frais de l'armée française.

 

 

 

 

Saverne 1220

A une trentaine de mètres de la croix, une borne originale, enlacée dans les racines d'un arbre, porte une inscription mystérieuse. Elle rend hommage à un voyageur nommé Sicrist qui rapporta des spécimens de plantes trouvés sur d'autres continents. 

 

 

 

 

Saverne 1229

                                      Des genets en fleurs 

 

 

 

 

Saverne 1231 

Encore une borne aux armoiries de Marmoutier. 

 

 

 

 

Saverne 1438

 Vue sur Dimbsthal.

 

 

 

 

Saverne 1437

 

 

 

 

 

Saverne 1454

                                              Une dernière borne originale ! 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Publié par randoalsacevosges - dans Découverte
commenter cet article

commentaires

Weiss 24/07/2013 15:34


C'est incroyable qu'il y a une telle concentration de bornes si différentes les unes des autres dans une si petite forêt. Va falloir que j'y fasse un tour !


Bravo pour le chevreuil, belle bête..