Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 novembre 2017 4 09 /11 /novembre /2017 07:53

Avec une météo plus que maussade, nous passons deux journées dans le parc national de Skaftafell en Islande. Il faut compter environ une heure de marche pour aller jusqu'au site de Svartifoss. De là, trois quarts d'heure de plus pour aller visiter quelques maisons typiques Islandaises sous une pluie glaciale.

Svartifoss ne doit pas sa renommée à sa puissance ni à sa hauteur, mais ce qui caractérise cette cascade, ce sont les orgues basaltiques noires en forme de fer à cheval. C'est d'ailleurs la couleur très sombre de ces colonnes qui a donné le nom à ce lieu insolite. Svart = noir et Foss veut dire cascade en Islandais. Svartifoss est aussi l'un des rares endroits de l'île où on trouve un peu de végétation. Une espèce de bouleau chétif parvient à se développer malgré la rudesse du climat. 

Avant que l'écologie ne soit devenu à la mode, les Islandais construisaient des maisons d'aspect rudimentaire mais très bien adaptées au climat de l'île. Les mûrs bas sont faits de gros blocs rocheux bruts prélevés sur place. La charpente de bois ainsi que les mûrs sont recouverts de mottes de terre qui isolent du froid et protègent du vent. L'épaisseur végétale est également résistante au feu et étanche à l'eau. Le bois est protégé par une couche d'écorce pour éviter la putréfaction. Chacun pouvait ainsi construire sa maison lui même, car l'architecture ne nécessite pas de grandes connaissances. Le bois utilisé est avant tout du bois flotté, ramené par les courants marins des pays scandinaves, car sur l'île les arbres sont rares pour ne pas dire inexistants. 

Skaftafellsjökull est le grand glacier du parc. Sa langue principale s'étire sur plusieurs kilomètres. Nous la remontons à pied, à flanc de montagne abrupt,  jusqu'au pied du glacier. Il n'y a pas de sentier et le sol se dérobe souvent sous nos chaussures. Le fracas de la glace est impressionnant. Elle craque, elle miaule dans des bruits sourds. Pour monter sur la glace, il vaut mieux être accompagné d'un guide car les fissures sont profondes et meurtrières. Et de toute façon nous ne sommes pas équipés en crampons ... Le ciel commence enfin à se dégager et le spectacle est fabuleux quand la lumière fait scintiller les cristaux ...

Cliquez sur les photos pour les agrandir

 

Il reste environ 20 minutes de marche sur un sentier verglacé pour atteindre la cascade principale

Il reste environ 20 minutes de marche sur un sentier verglacé pour atteindre la cascade principale

 

 

Svartifoss

Svartifoss

 

 

Les orgues basaltiques de Svartifoss

Les orgues basaltiques de Svartifoss

 

 

Skaftafell

 

 

Une grive mauvis, Skogarbrostur de son nom Islandais ...

Une grive mauvis, Skogarbrostur de son nom Islandais ...

 

 

Le site des turf farms de Selid, Sel veut dire bergeries

Le site des turf farms de Selid, Sel veut dire bergeries

 

 

Elles ont tout juste cent ans !

Elles ont tout juste cent ans !

 

 

Par chance les portes sont ouvertes !

Par chance les portes sont ouvertes !

 

 

Un site désertique magnifique

Un site désertique magnifique

 

 

L'une des langues de Skaftafellsjökull

L'une des langues de Skaftafellsjökull

 

 

Skaftafell

 

 

Skaftafell

 

 

La langue principale du glacier

La langue principale du glacier

 

 

Skaftafell

 

 

Skaftafell

 

 

La glace se colore des matériaux qu'elle arrache à la montagne en avançant

La glace se colore des matériaux qu'elle arrache à la montagne en avançant

 

 

Skaftafell

 

 

Enfin un peu de lumière !

Enfin un peu de lumière !

 

 

Skaftafell

 

 

Une dernière photo pour immortaliser cet endroit magnifique !

Une dernière photo pour immortaliser cet endroit magnifique !

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Robert 10/11/2017 14:56

un seul mot : magique. Bravo pour cette expédition qui donne vraiment envie d'y aller, le calme la sérénité qui y règne. Superbes images.
sur un autre ton : la différence entre la France et l'Islande, c'est qu'en Islande, un certain nombre de joueurs de foot vivent de la morue alors qu'en France un certain nombre de morues vivent des joueurs de foot !!!

Guy 11/11/2017 01:47

Elle est bonne celle-là, j'aime beaucoup votre humour, à retenir et à replacer ! Lorsque nous étions en Islande au mois d'avril, nous ne nous attendions plus à ce qu'il neige et eux non plus d'ailleurs. Par chance, les véhicules étaient encore équipés de pneus cloutés !

Présentation

  • Guy
  • j'aime les randos-découvertes,les Vosges et ses fermes-auberges,l'Alsace et son patrimoine,les chateaux-forts et leurs légendes et plein d'autres choses encore..
  • j'aime les randos-découvertes,les Vosges et ses fermes-auberges,l'Alsace et son patrimoine,les chateaux-forts et leurs légendes et plein d'autres choses encore..

Rechercher