Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 janvier 2017 7 29 /01 /janvier /2017 17:28

Quand on regarde de près l'étymologie du nom "Kochersberg", on s'aperçoit que Kocher vient d'un mot celtique signifiant colline. Plus tard, lorsque les Germains ont envahi la plaine rhénane, ignorant le sens du terme " Kocher", ils y ajoutèrent le suffixe "Berg", qui veut dire exactement la même chose ! Là au moins c'est clair, le Kochersberg est donc une colline occupée par les Celtes puis par les Allamans. Cette hauteur a également donné son nom à toute la région en périphérie et qui désigne cette grosse surface de terre agricole fertile grâce au Loess déposé là il y a fort longtemps.

Au fil des siècles, on rencontre un peu toute sorte de constructions sur cette colline. Les Romains y avaient érigé une tour d'observation qui remplaçait peut-être déjà une construction celte. Les Romains surveillaient la route qui mène de Strasbourg à Saverne, qui était une importante voie de communication par laquelle transitaient notamment le vin et les produits agricoles (et donc très convoités par les maraudeurs). Au moyen-âge, les évèques y élevèrent un château fort pour les mêmes raisons, tout en prélevant une taxe sur chaque chariot de marchandises. 

Une fois le château rasé, le plateau de la colline se voit affublé d'une drôle de ferraille grimaçante .. C'est un relais de télégraphe qui servira durant un soixantaine d'années jusqu'en 1852. Aujourd'hui, du château médiéval ne restent que les douves (le fossé) qui constituaient une première défense contre l'ennemi. Au sommet du Kochersberg, on remonte l'ancien relais du télégraphe. Celui-ci n'enverra plus aucun signal puisqu'il est figé, non par le gel mais par de bons gros boulons ...

Carte IGN : 3715 ET

 

Les stations du chemin de croix en montant vers la chapelle du Goeftberg

Les stations du chemin de croix en montant vers la chapelle du Goeftberg

 

 

La chapelle St Wendelin du Goeftberg

La chapelle St Wendelin du Goeftberg

 

 

Le télégraphe du Kochersberg

 

 

Le brouillard givre jusqu'à la moindre épine ...

Le brouillard givre jusqu'à la moindre épine ...

 

 

Un crucifix près de Neugartheim

Un crucifix près de Neugartheim

 

 

Le télégraphe du Kochersberg

 

 

Baies d'églantines prisent dans la glace

Baies d'églantines prisent dans la glace

 

 

Toujours suivre l'anneau rouge ...

Toujours suivre l'anneau rouge ...

 

 

Le télégraphe du Kochersberg

 

 

Le télégraphe du Kochersberg

 

 

Paysages champêtres un jour d'hiver ...

Paysages champêtres un jour d'hiver ...

 

 

Le télégraphe du Kochersberg

 

 

On distingue encore très nettement le large fossé protégeant le château des Evèques

On distingue encore très nettement le large fossé protégeant le château des Evèques

 

 

Le sémaphore au sommet du Kochersberg

Le sémaphore au sommet du Kochersberg

 

 

Malgré les 11°C en dessous de zéro, le lac sulfureux de Kuttolsheim ne gèle jamais ! Une petite curiosité locale. Les Romains y avaient installé des thermes en leur époque ...

Malgré les 11°C en dessous de zéro, le lac sulfureux de Kuttolsheim ne gèle jamais ! Une petite curiosité locale. Les Romains y avaient installé des thermes en leur époque ...

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Robert 05/02/2017 09:44

Bonjour Guy, la nature telle qu'on l'aime et les photos le rendent bien. Merci pour ces beaux clichés qui reflètent bien la beauté des paysages. Et que dire du froid, mais la chaleur se trouve dans le cœur et se promenait par du moins 11° ne nous pose pas de problème non plus. Bonne continuation
Robert

Guy 05/02/2017 19:44

Bonjour Robert, merci de vous être arrêté sur ce blog ! Bonne continuation à vous.