Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 novembre 2016 3 16 /11 /novembre /2016 13:15

Le chemin que je vais emprunter aujourd'hui marquait bien avant notre ère la frontière entre deux peuples celtes. Puis les Romains arrivèrent et le chemin allait être pavé en devenant une voie le long de laquelle se plaçaient des bornes milliaires. Aujourd'hui ce sont des bornes aux armes de l'abbaye de Saint-Quirin qui escortent le randonneur, et conduisent directement au fauteuil de St Quirin ...

Saint Quirin, tribun romain, s'était converti au christianisme, et lors des persécutions il fut arrêté et mourut comme martyr vers les années 130. Le saint homme serait ainsi passé un jour dans cette contrée pour prêcher la foi nouvelle. Exténué par la longue route, il allait s'asseoir sur le rocher qui porte maintenant son nom. Et aussitôt le rocher prit la forme du saint pour lui assurer un meilleur repos. Et Saint Quirin s'endormit. Son fidèle cheval le laissa dormir longtemps, mais estimant que la tâche de son maître était encore grande, il le réveilla en donnant un formidable coup de sabot sur la pierre. Et c'est ainsi que l'empreinte de fer à cheval du coursier fut marquée à jamais dans le rocher ...

Carte IGN : 3616 OT

 

Le GR5 est jalonné par de belles bornes portant les armes de St Quirin

Le GR5 est jalonné par de belles bornes portant les armes de St Quirin

 

 

A l'intersection de plusieurs chemins se dresse la croix Simon

A l'intersection de plusieurs chemins se dresse la croix Simon

 

 

Quelques vestiges du dallage de la voie romaine

Quelques vestiges du dallage de la voie romaine

 

 

Une rare borne milliaire romaine ayant survécu aux travaux forestiers. Un mille romain correspond à env. 1470 mètres

Une rare borne milliaire romaine ayant survécu aux travaux forestiers. Un mille romain correspond à env. 1470 mètres

 

 

Juste devant, le Tête du Frésillon

Juste devant, le Tête du Frésillon

 

 

Au lieu-dit de la Borne Brignon

Au lieu-dit de la Borne Brignon

 

 

A l'orée de bois vous attend l'abri Paul Bechler

A l'orée de bois vous attend l'abri Paul Bechler

 

 

Une croix surmonte aujourd'hui le fauteuil de St Quirin qui était un ancien lieu de culte païen

Une croix surmonte aujourd'hui le fauteuil de St Quirin qui était un ancien lieu de culte païen

 

 

L'empreinte du fer à cheval et une petite croix de christianisation

L'empreinte du fer à cheval et une petite croix de christianisation

 

 

Le rocher-champignon de la Tête du Calice

Le rocher-champignon de la Tête du Calice

 

 

D'après cette croix gravée, il semblerait qu'un sentier du Club Vosgien soit passé par là ...

D'après cette croix gravée, il semblerait qu'un sentier du Club Vosgien soit passé par là ...

 

 

Et juste sous le rocher-champignon .. un cèpe de Bordeaux !

Et juste sous le rocher-champignon .. un cèpe de Bordeaux !

 

 

Le promontoire de Belle Roche

Le promontoire de Belle Roche

 

 

Et sa vue panoramique

Et sa vue panoramique

 

 

Casse-dalle du jour .... mouais, peut mieux faire !

Casse-dalle du jour .... mouais, peut mieux faire !

 

 

Sous le promontoire se trouve la grotte de Belle Roche

Sous le promontoire se trouve la grotte de Belle Roche

 

 

On l'appelle "sac de pierre" ou "sac du marché". En fait, il s'agit d'une borne milliaire qui a été trimbalée depuis la via romaine jusqu'ici. Il y a des siècles se tenaient là ces étranges marchés de frontière et la borne servait de calibrage aux sacs de céréales qui se vendaient. La sac devait avoir la hauteur et l'embonpoint de la borne pour répondre aux normes du poids et des mesures en vigueur. Et enfin, pour conclure l'affaire, acheteur et vendeur se serraient la main par-dessus "le sac de pierre". Par ce geste les deux parties s'engageaient comme par un serment. Malheur à celui qui enfreignait le marché, dans l'année même, il lui arriverait grand malheur !

On l'appelle "sac de pierre" ou "sac du marché". En fait, il s'agit d'une borne milliaire qui a été trimbalée depuis la via romaine jusqu'ici. Il y a des siècles se tenaient là ces étranges marchés de frontière et la borne servait de calibrage aux sacs de céréales qui se vendaient. La sac devait avoir la hauteur et l'embonpoint de la borne pour répondre aux normes du poids et des mesures en vigueur. Et enfin, pour conclure l'affaire, acheteur et vendeur se serraient la main par-dessus "le sac de pierre". Par ce geste les deux parties s'engageaient comme par un serment. Malheur à celui qui enfreignait le marché, dans l'année même, il lui arriverait grand malheur !

 

 

Et puis la petite récolte du jour ...

Et puis la petite récolte du jour ...

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

jl.magne67@orange.fr 20/01/2017 11:35

bravo pour ces photos, je crois vous avoir vu au refuge du Schneeberg après Noël, je fais aussi du VTT vers Belle Roche, j'ignorais l'histoire du sac de pierre ( trouvée où?), je mets aussi des balades à VTT sur mon site:http://vtt-alsace-vosges.e-monsite.com (- du 6), à plus!

Guy 20/01/2017 17:34

Je suis monté au refuge du Schneeberg 3 fois avant Noël mais depuis je n'y suis plus retourné. Ce n'était donc pas moi ! Votre site est une mine d'or d'informations !
Cordialement