Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 mars 2016 2 29 /03 /mars /2016 08:27

Le Wasigenstein est pour moi la ruine la plus emblématique des Vosges du Nord. A chaque fois que j'y viens, je suis émerveillé par l'architecture de la forteresse. Tout l'art du système défensif en vigueur au Moyen Age est exprimé en ces lieux. Comme souvent, un large fossé est creusé pour séparer le châteaux de la montagne. Un massif donjon pentagonal fait face à l'attaque et n'offre aucune prise aux blocs lancés par les pierrières. Les logis sont placés en enfilade derrière l'imposant donjon. Pour atteindre l'entrée du château, l'ennemi doit suivre le "chemin de défilement", qui l'expose constament aux tirs de la garnison.

L'assaillant porte souvent une lourde armure de protection. Arrivé au bas de l'escalier monumental taillé dans le roc, il doit gravir les marches une à une. Ces marches sont volontairement surdimensionnées afin de fatiguer et de ralentir l'ennemi dans sa progression. Ceux qui parviennent en haut de l'escalier sont si épuisés que les défenseurs n'ont plus de mal à les mettre hors combat... 

 

Carte IGN : 3814 ET

 

 

Le vieux Wasigenstein a été érigé vers le milieu du XIIIème siècle et avait pour mission de contrôler la route impériale Kaiserlautern -Haguenau.

Le vieux Wasigenstein a été érigé vers le milieu du XIIIème siècle et avait pour mission de contrôler la route impériale Kaiserlautern -Haguenau.

 

 

Un escalier taillé dans le rocher. Il était fermé par une structure en bois.

Un escalier taillé dans le rocher. Il était fermé par une structure en bois.

 

 

Le Wasigenstein, l'ombre des Niebelungen

Le vieux château devient vite trop étroit pour les deux frères Seemann et Frédéric. Seemann et son fils Fritzmann bâtissent un nouveau château vers 1290. On comprend vite que les membres de la familles ne sont pas en bons termes car le nouveau château présente un épais donjon aveugle contre la vieille forteresse. Frédéric en profite pour érigé un mur bouclier défensif contre son frère... En 1299, l'affaire est portée devant les tribunaux et une paix castrale est signée entre les deux frères. Le document stipule que les murs du nouveau château seront moins hauts que ceux du vieux château afin de ne pas le menacer !

 

 

 

Ceci est une croix de partage. En 1463, pas moins de 11 copropriétaires signent entre eux une paix castrale.

Ceci est une croix de partage. En 1463, pas moins de 11 copropriétaires signent entre eux une paix castrale.

 

 

Dans les couloirs du temps...

Dans les couloirs du temps...

 

 

Le Wasigenstein, l'ombre des Niebelungen

Le fantastique escalier du vieux Wasigenstein est un bijou dans son genre. Avant d'en atteindre le sommet, l'ennemi devait d'abord venir à bout de grosses portes dont on voit encore le système de blocage. Les énormes marches deviennent ensuite monotrace. Cette disposition empêchait une montée de front de l'assaillant. Les défenseurs n'avaient donc à combattre qu'un seul homme à la fois.

 

 

 

Les deux châteaux sont en partie troglodytiques comme en témoigne cette salle portée par un pilier central entaillé d'une niche.

Les deux châteaux sont en partie troglodytiques comme en témoigne cette salle portée par un pilier central entaillé d'une niche.

 

 

L'imposant donjon de Seemann se dresse contre le château de son frère.

L'imposant donjon de Seemann se dresse contre le château de son frère.

 

 

Un beau visage gravé dans le grès, cheveux au vent !

Un beau visage gravé dans le grès, cheveux au vent !

 

 

Le château de Seemann est plus petit et se résume à une tour d'habitation à 3 niveaux.

Le château de Seemann est plus petit et se résume à une tour d'habitation à 3 niveaux.

 

 

Les blocs à bossages du Nieder Wasigenstein sont en forme de miches à pain, forme courante à la fin du XIIIème siècle.

Les blocs à bossages du Nieder Wasigenstein sont en forme de miches à pain, forme courante à la fin du XIIIème siècle.

 

 

Le premier niveau ainsi que l'escalier sont entièrement taillés dans la roche !

Le premier niveau ainsi que l'escalier sont entièrement taillés dans la roche !

 

 

Une salle troglodyte.

Une salle troglodyte.

 

 

Une belle fenêtre gothique.

Une belle fenêtre gothique.

 

 

Vue sur le vieux Wasigenstein et son mur-bouclier.

Vue sur le vieux Wasigenstein et son mur-bouclier.

 

 

Tout comme au vieux château, on retrouve ici un bel escalier à vis dans l'épaisseur de la muraille.

Tout comme au vieux château, on retrouve ici un bel escalier à vis dans l'épaisseur de la muraille.

 

 

Au XIVème siècle, les copropriétaires se multiplient pour se partager les frais d'entretien très élevés. Parmi les nouveaux arrivants se trouvaient aussi des brigands comme Hennel Strauff de Landenberg ou le célèbre Jean Gentersberg de Bitche...

Au XIVème siècle, les copropriétaires se multiplient pour se partager les frais d'entretien très élevés. Parmi les nouveaux arrivants se trouvaient aussi des brigands comme Hennel Strauff de Landenberg ou le célèbre Jean Gentersberg de Bitche...

 

 

De nouvelles entrées sont aménagées car les différents copropriétaires n'aiment pas se croiser dans l'escalier !

De nouvelles entrées sont aménagées car les différents copropriétaires n'aiment pas se croiser dans l'escalier !

 

 

Je m'invite chez les nobles de Wasigenstein !

Je m'invite chez les nobles de Wasigenstein !

 

 

 Aux pieds du nouveau château se trouvent les vestiges d'un important système de levage afin de pouvoir monter les lourdes charges vers les parties supérieures.

Aux pieds du nouveau château se trouvent les vestiges d'un important système de levage afin de pouvoir monter les lourdes charges vers les parties supérieures.

 

 

Un ingénieux système de rigoles permettait de récupérer les eaux de ruissellement du rocher vers une citerne. Le trop plein s'écoulait vers un bac de rétention juste sous le donjon du vieux Wasigenstein.

Un ingénieux système de rigoles permettait de récupérer les eaux de ruissellement du rocher vers une citerne. Le trop plein s'écoulait vers un bac de rétention juste sous le donjon du vieux Wasigenstein.

 

 

Le Wasigenstein, l'ombre des Niebelungen

On ne peut pas parler du Wasigenstein sans conter les exploits d'un certain Walther. Dans la chanson de geste appellée "Waltharielied", on parle de trésors cachés et de combats acharnés débutants au Maimont et dont la dernière bataille est livrée entre les deux châteaux. Walther finira par tuer les guerriers du roi de Worms mais, lui même blessé, sera soigné par sa bien-aimée, Hildegrund...

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Publié par Guy - dans Châteaux
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • Guy
  • j'aime les randos-découvertes,les Vosges et ses fermes-auberges,l'Alsace et son patrimoine,les chateaux-forts et leurs légendes et plein d'autres choses encore..
  • j'aime les randos-découvertes,les Vosges et ses fermes-auberges,l'Alsace et son patrimoine,les chateaux-forts et leurs légendes et plein d'autres choses encore..

Rechercher